Birmanie

Bons plans en Birmanie dénichés par des voyageurs

Voyage itinérant en Birmanie

Combien cela t'a coûté ?

Budget pour 1 personne, sur une base de 26 jours
avion 845 €
Vie sur place incluant transport, hébergement, activité et nourriture 845 €€ Hôtels propres mais simples avec petit déjeuner (sur la base de 2 ou 3 chambres pour 5 )
Total par personne pour le séjour 1312 €€

Total par personne

1560€

€
en ajoutant : visa, vaccin Typhoide, médicament (malarone…), transfert aéroport, 2 jours à Bangkok

Combien de temps es-tu parti ?

Voyage de 26 jours au mois d'août 2012. C'est la période des pluies : inconvénient : Ce sont des pluies de mousson donc très fortes avec des risque d'inondation, la région du rocher d'or et la côte ouest sont à éviter. Les treks peuvent être largement perturbés par le temps voir impossible. Dans notre cas, nous avons fait le trek, il a plu la première soirée et le lendemain les chemins étaient très boueux, voir impraticables (donc détour à faire). Avantage : moins de touristes, paysages verdoyants, c'est la pleine période du travail dans les champs donc plus intéressant lors des randonnées ; le centre (Mandalay, Bagan) est très peu touché par la mousson.

Par quel moyen de transport ?

Nous avons opté pour un Genève - Bangkok sur Turkish airlines à 714 euros (réservé sur le site opodo). Puis Bangkok - Rangoon à 130 euros sur Air Asia (réservé sur le site air asia). Avantage : si la situation se dégradait en Birmanie, nous pouvions nous replier sur la Thailande. Au retour, nous avons passé 2 jours à Bangkok. Inconvénient : 2 billets complètement indépendants donc nécessité de prendre une marge car pas de remboursement si le premier avion arrive en retard.

Quel mode d'hébergement as-tu choisi ?

L'hébergement touristique n'est pas encore très développé en Birmanie. En saison haute, les hôtels sont vite pleins et il est interdit de dormir chez l'habitant (sauf en trek avec un guide). Nous avions réservé la plupart de nos hotels à l'avance par mail ou téléphone, cela évite de perdre du temps surtout lorsque l'on est 5. Pour ceux que nous n'avions pas réservé, nous appelions ou faisions appeler l'hôtelier à l'étape précédente. A chaque descente de bus, il a des rabatteurs qui attendent pour conduire les touristes vers les hôtels donc jamais de problème pour trouver son chemin.

As-tu loué une voiture ?

La location de voiture est impossibe : En Birmanie, on roule à droite avec un volant à gauche au milieu des bus, camions, vélos, charettes... Il faut utiliser les transports locaux : bus, taxis, voiture avec chauffeur privé ou avion pour les grandes distances.

Et pour la restauration ?

Aucun problème pour se nourrir. Le petit déjeuner est toujours inclus dans la nuitée et souvent très copieux. Il y a des petits restaurants absolument partout où on mange très bien et pour pas cher. Ordre de grandeur pour un plat classique à base de de viande : 3000-4000 K. Notre repas le plus cher nous a coûté 25000 K pour 5.

Avec qui es-tu parti ?

Voyage en famille. Voyage entre amis

Comment était l'accueil local ?

La dictature birmane s'est assouplie depuis 2010. Les birmans se sentent enfin libres de parler aux étrangers et sont très contents de voir des touristes. Certains vous abordent uniquement pour le plaisir de converser et d'améliorer leur anglais. Il vous faut prendre le temps de visiter, de vous pauser et les birmans viendront naturellement vers vous. Nous avons été invités 2 fois à visiter des monastères : à chaque fois, c'est un moine qui était venu discuter avec nous et qui nous a proposé de le suivre. Lorsque vous êtes perdus

Le tourisme ?

Toutes les régions de la Birmanie ne sont pas ouvertes aux touristes. Il faut donc bien vous renseigner au départ. Il faut aussi ne pas chercher à tout voir et prévoir un itinéraire réaliste où vous prendrez le temps de vivre plutôt qu'un itinéraire où vous ferez tout au pas de course. Je le répète, ce qui reste d'un voyage en Birmanie, ce n'est pas le nombre de pagodes visitées même si elles sont très belles mais ce sont les rencontres avec les birmans. Plus beaucoup de pays offrent ce genre de contact même en Asie !

Que faut-il ne pas manquer ?

J1: Vol pour Bangkok avec une escale à Istanbul. J2 : Arrivée à Bangkok vers 9h. Attente de l'avion pour la Birmanie. A Rangoon, transfert vers l'hôtel Ocean Pearl Inn (inclus dans le prix de la chambre et donc évite d'avoir à changer de l'argent à l'aéroport). J3 : (nuit à Rangoon) : Visite du quartier coloniale le matin et de la pagode Schwedagon l'après midi. J4 : (Rangoon) : En taxi jusqu'à la pagode Chauzkhtakyi, puis visite de la pagode Ngahtatgyi et du monastère voisin. Départ par bus de nuit pour Mandalay. J5 : (Mandalay) : transfert par taxi à l'hôtel AD1. Visite de la ville, ses pagodes et ses fabricants de feuilles d'or. J6 : (Mandalay) : Visite des anciennes capitales : Amarapura, Inwa, Sagaing avec un chauffeur privé. J7 : (Mandalay) : Visite de Mingun en prenant le bateau public. J8 : (Monywa) : Bus jusqu'à Monywa.Visite de la pagode Thanbodday l'après midi avec un guide local. J9 : (Monywa) : Visite des grottes de Hpo Win Daung avec guide local. J10 : (Monywa) : Visite d'un village et d'une école avec un moine qui en est le bienfaiteur. Départ en bus pour Bagan (Inn Wa guesthouse). J11 : (Bagan) : Promenade en vélo dans les vieux temples. J12 : (Bagan) : marché, repos.. J13 : (Kalaw) : Bus pour Kalaw. 8 h de route. J14 : (Kalaw) : Visite des grottes de Pindaya et d'une fabrique d'ombrelles (déplacement avec un chauffeur). J15 : (Trek) : Départ pour le trek Kalaw- Inlé avec le guide contacté depuis la France (Jack : jack25080@gmail.com). Côté logistique, les gros sacs sont directement transportés à l'hôtel à Inlé (ou au port si pas d'hôtel), le guide fait à manger pendant tout la randonnée. Environ 8h de marche dans la forêt, arrêt dans une école et chez les habitants pour boire le thé. Le soir, nuit dans une famille. J16 : (Trek) : 8 de marche à travers les champs cultivés, les rizières . Beaucoup de paysans aux turbans colorés (tribu des Pa-o) au travail. Nuit dans un monastère. Des draps sont tendus dans la grande salle du monastère pour isoler chaque groupe, un tuyau extérieur fait office de douche. A 20 h, extinction de la lumière. J17 :(Nyaungshwe) : Réveil à 4h du matin par les petits moines qui chantent des cantiques à quelques mètres de nos matelas : moment irréel ... Le trek se termine par une matinée de descente vers le lac Inlé. Bateau jusqu'à Nyaungshwe pour rejoindre l'hôtel. J18 : (Nyaungshwe) : à pieds, monastère de teck, marché des 5 jours . J19 : (Nyaungshwe) : Excursion à Sangar en bateau. En route arrêt au marché de Taung Toe (marché des 5 jours). J20 : (Nyaungshwe) Excursion en vélo jusqu'à Maing Thauk J21 : (Nyaungshwe) Excursion en bateau sur le lac Inlé pour voir les pêcheurs et arrêt chez les artisans ( tissage, forgeron, fabrique de cigares ,de bijoux et ...femmes girafe) J22: (Rangoon) Retour sur Rangoon en avion. Re-visite de la Schwedagon. J23: (Bangkok) Vol pour Bangkok J24 : (Bangkok) Bangkok et ses pagodes. J25 : Promenade en bateau sur les Khlongs de Bangkok. Le soir vol retour. J26 : Arrivée à Genève après une escale à Istanbul.

Que faut-il éviter ?

Eviter d'enrichir la dictature : par exemple, à Mandalay, il est tout à fait possible de visiter de jolies pagodes sans payer le droit d'entrée exigé dans les pagodes les plus célèbres. Les petites guesthouse profitent plus aux locaux que les grands hôtels gérés par le gouvernement. - Respecter la population (Eviter les décolletés, les shorts) -Eviter de parler politiques ou de demander à un chauffeur de vous conduire dans un lieu interdit : vous n'aurez rien par contre votre interlocuteur risque beaucoup.

Quelques infos pratiques ?

Formalite : Passeport pour les ressortissants français valable 6 mois après la date de retour. Visa (25 euros) à faire avant de partir à l'ambassade du Myanmar à Paris (en 2012, il était question de pouvoir faire le visa à l'arrivée donc information à vérifier) Pas de taxes d'aéroport. Inscription sur le site ariane du ministère des affaires étrangères conseillée : www.diplomatie.gouv.fr/fr/page-d-accueil/focus/article/ariane Décalage horaire de + 4h30 avec la Birmanie et +5h avec la Thailande. Il n'y a pas de vaccin obligatoire, cependant la typhoïde et l'hépatite A sont vivement conseillées. Le traitement contre le paludisme n'est pas nécessaire partout. Avant de partir, il faut se renseigner auprès d'un centre spécialisé qui établira les prescriptions suivant votre destination précise.
Monnaie : La monnaie est le Kyat. En moyenne 1 € = 1056 K - Les euros et dollars sont acceptés pour le change mais les billets doivent être impeccables (pas de pliure). En 2012, aucun distributeur ou moyen de se faire envoyer de l'argent pendant le séjour mais la aussi, à confirmer : Des distributeurs étaient en cours d'installation dans les grandes villes lors de notre voyage. Il n'est plus utile de changer au noir. Les visites, entrées dans les pagodes se payent en dollars et c'est un prix "spécial" étrangers, cher pour les Birmans.
Langue : Birman - La langue parlée avec les touristes est l'anglais.
Sécurité : Il n'y a pas de problème d'insécurité en Birmanie. Mais que cela n'empêche pas de respecter les règles élémentaires de sécurité et d'éviter les tentations.