Vacances dans les Châteaux de la Loire

La densité unique de splendides châteaux (dans les régions Centre et Pays de la Loire), pour la plupart bâtis à la Renaissance dans le Val de Loire, dans les anciennes provinces de Touraine, Anjou et Orléanais à l’époque où les rois et la cour fréquentaient la région est à l’origine de leur classement au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco entre Sully sur Loire et Chalonnes sur Loire. Ces châteaux sont aussi des musées aux somptueuses collections : meubles, tapisseries, tableaux. Ils sont entourés de merveilleux par...suite

A voir dans les Châteaux de la Loire

La densité unique de splendides châteaux (dans les régions Centre et Pays de la Loire), pour la plupart bâtis à la Renaissance dans le Val de Loire, dans les anciennes provinces de Touraine, Anjou et Orléanais à l’époque où les rois et la cour fréquentaient la région est à l’origine de leur classement au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco entre Sully sur Loire et Chalonnes sur Loire. Ces châteaux sont aussi des musées aux somptueuses collections : meubles, tapisseries, tableaux. Ils sont entourés de merveilleux parcs arborés et jardins : plessis fleuris médiévaux, potagers exceptionnels, jardins à l’anglaise ou à la française, topiaires et labyrinthes .

Des promenades en barques sont souvent possibles sur les rivières et canaux qui les entourent, de féeriques spectacles de son et lumière ; théâtre ou concert sont donnés dans ces cadres somptueux . La grande transversale européenne Eurovélo permet de longer la Loire sur 800km entre Cuffy et St Brévin les pins, et l’on peut découvrir les berges de la Loire et la plupart des châteaux de la Loire à vélo sur des pistes cyclables . Des baptêmes de montgolfière sont aussi proposés qui permettent de survoler les châteaux et leurs parcs. L’oenotourisme peut aussi se pratiquer dans des châteaux ou caves troglodytes, puisqu’il y a 69 appellations dans le val de Loire : Anjou, Saumur, Chinon, Bourgueil… C’est aussi depuis le fleuve, naviguant « à l’ancienne », à bord d’une barque plate, d’une « toue », d’un «fûtreau» ou d’une «gabarre», que l’on peut goûter à la douceur de vivre dans cette lumière si particulière, du spectacle des châteaux et de villages de caractère, et des berges sablonneuses pour apercevoir balbuzards, sternes, hérons cendrés et peut-être castors ; quelques pêcheurs professionnels attrapent encore avec des filets ou des nasses des lamproies ou anguilles en aval et plus en amont ce sont des brochets et des sandres.


Voici une liste (non exhaustive) des principaux châteaux de la «  vallée des rois » :

AMBOISE (Indre et Loire)surveille la Loire avec ses deux tours cavalières, la salle du conseil est remarquable et la chapelle St Hubert abrite le tombeau de Léonard de Vinci qui a passé ici ses dernières années. On peut visiter au château du Clos Lucé sa dernière demeure et 40 impressionnantes maquettes de ses machines fabuleuses.

AZAY LE RIDEAU (Indre et Loire) chef d’œuvre de la première Renaissance, construit entre 1515 et 1523 , élégant avec ses quatre tours d’angle aux toits pointus d’ardoise, édifié sur pilotis sur une île, il se reflète dans l’Indre au milieu d’un écrin de verdure, ses décors intérieurs sont somptueux. A Azay, on peut aussi visiter le château, lui aussi Renaissance, de l’Islette qui abrita Camille Claudel et Rodin, les jardins de la Chatonnière, et la vallée troglodyte des Goupillières ; il est possible de se promener en barque ou canoë sur l’Indre. A quelques kilomètres, on peut visiter le château de Balzac à Saché qui est devenu un musée : meublé comme du temps de l’écrivain, manuscrits et caricatures, sculptures de Rodin…, et le village troglodyte de Villaines–les-Rochers habité par des vanniers dont la coopérative propose encore de nombreux objets en vannerie.

ANGERS (Maine et Loire) vaste forteresse médiévale du XIVème siècle, flanquée de 17 tours, château du roi René, sa visite vaut aussi pour la célèbre tenture de l’Apocalypse, chef d’ œuvre de la tapisserie médiévale : 74 tableaux sur 106 mètres de longueur exécutés de 1375 à 1380. La ville mérite une visite avec la « maison d’Adam » maison à pans de bois sculptés, le grand théâtre, l’abbaye médiévale Toussaint, rénovée en verrière par l’architecte Pierre Prunet accueille une galerie  spectaculaire, la cathédrale et sur la place Ste Croix, l’ancien hôtel-Dieu accueille dans un superbe cadre gothique le musée de la tapisserie contemporaine avec le « chant du monde » de Jean Lurçat (réalisé entre 1957 et 1966), écho moderne de l’Apocalypse. Le château de Brissac, à un quart d’heure d’Angers, avec un parc romantique est le plus haut de France.

BLOIS (Loir et Cher) belle introduction qui ouvre les portes du Val de Loire, le château avec son majestueux escalier François 1er, a été la résidence de 7 rois et possède quatre styles différents du médiéval au classicisme, l’intérieur abrite un beau musée.

CHAMBORD (Loir et Cher) le plus vaste et majestueux des châteaux, avec le chef d’œuvre de son escalier à doubles révolutions, situé dans un immense domaine de chasse dont 1000HA sont ouverts au public ; on peut explorer en vélo ou en 4X4 la faune et la flore de cette réserve.

CHAUMONT (Loir et Cher) beau château XVème siècle qui domine la vallée de la Loire, il accueille le centre d’art et de nature ; on peut y voir le travail de plasticiens et photographes et le festival international des jardins de fin avril à octobre dans son parc de 30HA ,qui offre un panorama étonnant de la création paysagère.

CHENONCEAUX (Indre et Loire), construit entre 1515 et 1521 , enjambant le Cher , c’est un château de femmes : Diane de Poitiers et Catherine de Médicis ; il est le plus visité pour son harmonie dans un site exceptionnel et pour la riche collection de peintures et de tapisseries qu’il abrite.

CHEVERNY (Loir et Cher) magnifiquement meublé, son jardin est magnifique à découvrir au fil de l’eau.

CHINON (Indre et Loire) impressionnante forteresse médiévale royale surplombant la ville.

LANGEAIS (Indre et Loire) à la fois féodal : il a le plus ancien donjon de France et Renaissance, ses intérieurs sont intéressants à visiter.

LOCHES (Indre et Loire) la cité royale fortifiée sur son éperon rocheux est une cité médiévale d’exception, elle possède un château fort avec un énorme donjon roman quadrangulaire du XIème siècle et un logis royal renaissance, dans lequel on peut admirer des meubles, tapisseries et de beaux tableaux : Agnès Sorel par Clouet, le retable du Liget de 1485, la collégiale Saint Ours avec deux coupoles pyramidales, et le gisant d’Agnès Sorel, la Cancellerie joyau Renaissance, des galeries de peinture. On peut aussi y pratiquer le canoë kayak, l’ULM, le golf ou se détendre dans le centre de balnéothérapie ; les marchés avec les produits du terroir sont très animés.

LE LUDE (Sarthe) le château le plus au nord, Renaissance et classique, ce château est réputé pour son spectacle son et lumière et pour ses jardins remarquables sur 6HA.

LUYNES(Indre et Loire) forteresse quadrangulaire flanquée de tours circulaires, construite du XIIème au XVIIème siècle.

Le PLESSIS BOURRE (Maine et Loire) on a l’illusion que cette forteresse Renaissance (1468-1473) sort de l’eau depuis ses douves, elle a fière allure et a servi de cadre pour de nombreux tournages.

REAUX (Indre et Loire) édifice de la Renaissance a l’originalité d’avoir des damiers de briques et de pierres, il abrite une galerie d’art.

Le RIVAU (Indre et Loire)forteresse médiévale au milieu d’un parc de 6HA, de véritables jardins de contes de fées avec des sculptures.

RIGNY–USSE (Indre et Loire) ce château de « la belle au bois dormant  »  surplombe l’Indre, il impressionne avec ses 5 grosses tours et son chemin de ronde, ses jardins dessinés par Le Nôtre, dans lesquels on peut admirer une chapelle et une collection de calèches, ses salles du château sont décorées de tableaux, meubles, costumes.

SAUMUR (Maine et Loire) hérite d’un patrimoine prestigieux, depuis le XVIème siècle, l’Académie d’équitation, puis l’école nationale d’équitation du « Cadre Noir » forme des écuyers. Le château forteresse (une miniature de 1410 le représente tel qu’il est encore) surplombe la ville avec sa tour octogonale : des expositions, spectacles équestres, son et lumière s’y succèdent toute l’année. La vieille ville, avec ses maisons médiévales à colombages et encorbellements ou en tuffeau, a beaucoup de charme, la chapelle des Ardilliers est magnifique avec sa coupole.

On peut observer une curiosité : les maisons troglodytes à Turquant , surtout, (dont certaines sont des ateliers d’artistes, des chambres d’hôtes ou hôtels) entre Candes-Saint-Martin et Montsoreau (château Renaissance), deux villages classés parmi les plus beaux de France, le long de la route touristique des vignobles de l’Anjou où l’on peut admirer des moulins, le paysage photogénique de la confluence de la Vienne et de la Loire qui offre l’occasion de belles randonnées.

SULLY SUR LOIRE (Loiret) porte d’entrée orientale du Val de Loire, cette forteresse médiévale entourée de douves impressionne avec son donjon et ses tours aux toits à poivrières.

VALENCAY (Indre) château Renaissance et classique qui domine la ville de ses tours d’ardoise, il possède un superbe mobilier Empire, un beau théâtre et un parc de 53HA dans lequel il y a des animations pour les enfants.

VILLANDRY (Indre et Loire) Château Renaissance surtout célèbre pour ses trois terrasses de jardins, et son remarquable potager décoratif, véritable tableau végétal.

L’Abbaye royale de FONTEVRAUD (Maine et Loire) est une des plus grandes cités monastiques européennes, abbaye dirigée par des abbesses, femmes de sang royal, elle abrite les gisants des Plantagenêt : Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de lion, son cloître est admirable, on peut voir église, chapelle, cuisines, réfectoire, salle capitulaire, infirmerie. L’abbaye est aussi un lieu de concerts et d’expositions.

TOURS (Indre et Loire) est la ville la plus peuplée de la région  : 135 000 habitants, la plus centrale aussi pour visiter les châteaux de la Loire. Bâtie au bord de la Loire autour de la cathédrale St Gatien, avec ses gargouilles gotiques et ses clochetons, aux contreforts romans qui sont construits sur les remparts romains (entrez admirer le tombeau des enfants de Charles VIII, et les vitraux qui racontent l’histoire de St Martin) et de la basilique St Martin, il est agréable de flâner dans les vieux quartiers, autour de la place Plumereau, forum toujours animé, entourée de maisons médiévales à colombages, de visiter le riche musée du Compagnonnage et celui des Beaux Arts ancien palais des archevêques, d’admirer l’hôtel Gouin du XVIème siècle.

A quelques kilomètres de Tours, on peut visiter le prieuré de St Cosme, demeure de Ronsard, qui est devenu un beau musée, un lieu d’expositions et possède un jardin avec une belle roseraie.

Carte CHATEAUX DE LA LOIRE
Paysage  

voyages dans les Châteaux de la Loire expert Châteaux de la Loire
Sélection des plus beaux voyages dans les Châteaux de la Loire
à partir de : 470 €, 1 semaine hors vol

Je vous ai sélectionné parmi les meilleures agences de voyages françaises ou locales les plus beaux voyages : voyage individuel ou en petit groupe, avec ou sans guide, classique ou authentique... Des voyages à personnaliser à votre rythme et selon vos envies !


Trouvez votre voyage !


Vous aimerez aussi