Que voir à Madagascar ? Cartes touristiques et incontournables

Découvrez le Madagascar comme vous ne l'avez jamais vu ! Je vous propose 4 cartes touristiques inédites et imprimables. Madagascar offre des paysages à couper le souffle, des activités incontournables, une culture ancrée et de superbes plages. Pendant votrevoyage à Madagascar, découvrez la capitale Tanarive (ou Antananarivo) , Le mythique Tsingy de Bemaraha ou encore admirez les lémuriens dans l’Anja Community Reserve. Découvrez toutes nos cartes pour préparer au mieux votre voyage.

Carte des régions de Madagascar

Gâtée par la nature, l’île de Madagascar renferme une faune et une flore aussi variées que rares, car la majorité d’entre elles est endémique à cet état insulaire. L’île de Nosy Be est indissociable de la région Diego-Suarez où vous trouverez les étonnants tsingy rouges ou la mer d'Émeraude. A l’Est, la région verdoyante de Tamatave, le plus grand port de Madagascar offre des étendues de plantations de vanille. Au centre, Tana, la ville phare de l'Imerina, est ponctuée de collines où subsistent les traces des anciens royaumes malgaches. Enfin le Sud c’est Tulear et Fianarantsoa des régions semi-aride où les rizières laissent place à une savane herbeuse, aux montagnes de granite, aux troupeaux de zébus et un littoral préservé. Baobabs, formations calcaires des tsingy et la rivière Tsiribihina ne sont que des exemples de merveilles offertes par la région de Toliara.

Carte des régions MADAGASCAR

Les 6 régions touristiques à Madagascar :


Antananarivo (Tananarive)

photo Antananarivo (Tananarive)

Surnommée Tana, la ville phare de l'Imerina, est ponctuée de collines où subsistent les traces des anciens royaumes malgaches. L’atmosphère de la ville, parfois oppressante se révèle pleine de charme, d’animation et de confort.



Antsiranana (Diego-Suarez)

photo Antsiranana (Diego-Suarez)

L'île de Nosy Be est indissociable du Nord du pays, un véritable classique qui ne doit pas vous faire passer à côté du parc Ankàrana et la montagne d'Ambre, les étonnants tsingy rouges ou la mer d'Émeraude. !



Fianarantsoa

photo Fianarantsoa

Les rizières laissent place à une savane herbeuse et aux montagnes de granite qu’illustrent parfaitement les superbes massifs de l'Andringitra et de l'Isalo. Mais le Sud-Est c’est aussi des troupeaux de zébus, un littoral préservé, des pistes sableuses. Aventure et balnéaire se côtoient



Mahajanga (Majunga)

photo Mahajanga (Majunga)

Région ethnique où la ville cosmopolite de Mahajanga offre de beaux vestiges d'architecture coloniale et a fait du baobab son emblème.



Toamasina (Tamatave)

photo Toamasina (Tamatave)

Région verdoyante, l’Est c’est Tamatave, le plus grand port de Madagascar, c’est la péninsule Masoala et ses forêts reculées ou Foulpointe et ses plages. Sans oublier les lémuriens et les plantations de vanille. Un classique !



Toliara (Tulear)

photo Toliara (Tulear)

Région semi-aride à la forte influence africaine, Morondava est l’attrait principal de Sud-Ouest. Savanes herbeuses, baobabs, formations calcaires des tsingy et la rivière Tsiribihina ne sont que des exemples de merveilles offertes par la région de Toliara.


* Selon le découpage géographique de partir.com

Carte des incontournables

Loin du stéréotype plage et farniente, Madagascar mise plutôt sur sa nature. Le visiteur sera étonné de la richesse insoupçonnée des forêts de l’île. Les lémuriens, emblèmes du pays, sont nombreux dans les différents parcs nationaux de l’île comme à Andasibe ou à Ankarafantsika. Le Parc National de Marojejy, à l’ouest et celui de Zombitse au sud, sont des coins rêvés pour admirer les oiseaux dont la plupart sont endémiques à Madagascar. Les baobabs, ces arbres dont les branches ressemblent à des racines s’élevant vers le ciel, font partie des richesses naturelles de l’île. Le Tsingy de Bemaraha, classé depuis 1990 au patrimoine mondial de l’UNESCO est une étape incontournable d’un voyage à Madagascar. Qualifié de forêt pour certains, de cathédrale de calcaires pour d’autres, le Tsingy de Bemaraha offre un spectacle inouï avec ses pics de calcaires, ses crevasses et ses canyons. Les férus d’histoire apprécieront une escale à Antananarivo, la capitale. Le Palais de la Reine, qui surplombe la ville est un haut lieu de l’ancienne monarchie.

Carte des incontournables MADAGASCAR

Canal des Pangalanes

Sur 600 kilomètres, en partance de Tamatave jusqu'à Farafangana et en passant par Mananjary, le Canal de Pangalanes longe la côte Est de Madagascar. Constituée de nombreuses lagunes et de fleuves côtiers, c'est la plus longue voie fluviale du pays qui alimente les terres agricoles de la région. Pirogues de pêcheurs, chalands de marchandises, des petites embarcations empruntent cette voie fluviale par moment. Une excursion sur le canal mène aux sites touristiques des alentours. Le lac Ampitabe et son palmarium de palmiers spécifiques, le lac Rasoabe et ses rives de sable blanc, le site balnéaire d'Ambila et Vatomandry.



Andavadoaka

Bordé de récifs coralliens, trainant au milieu des eaux turquoise, Andavadaoka ou la roche perchée offre un paysage idyllique sur le Sud-Ouest de Madagascar. Village riche en ressources naturelles, Andavadaoka est le site des pêcheurs Vezo qui longent la mer avec leurs pirogues multicolores offrant un tableau unique du coucher de soleil. La plongée constitue la principale activité sur le site. Bordé de plage de sable blanc, ici, le soleil est éternel et les baignades divines. Aire protégée, le site d'Andavadaoka possède de nombreuses richesses terrestres et marines.



Antananarivo

Ville riche en histoire, édifiée sur la plus haute colline du centre, Antananarivo est la capitale de Madagascar. Dotée d'un paysage pittoresque, la ville des milles porte les vestiges d'une époque royale et coloniale surplombant la ville tels que le Palais de la Reine, du Palais d'Andafiavaratra, de la maison de Jean Laborde ou les cathédrales d'Andohalo. Dans une atmosphère urbaine active s'implante également le parc National de Tsimbazaza qui abrite une réserve de faune et de flore ainsi que des sites consacrés à la géologie, l'archéologie. Ville animée, Antananarivo et ses marchés sont les hauts-lieux des rencontres en tout genre.



Antsirabe

Nichée dans un paysage volcanique, Antsirabe longe la route nationale 7 menant vers le Sud de Madagascar. Ancienne ville coloniale, elle porte les vestiges de ce passé à travers l'architecture de ces édifices. Loin de la vie tumultueuse de la capitale, Antsirabe est plongée dans un environnement calme. Ses avenues bordées de jacaranda sont les lieux forts des ballades en pousse-pousse ou à cheval. Ville thermale, ses sources d'eaux chaudes et gazeuses sont exploitées pour leurs vertus thérapeutiques. Le lac Andraikiba, au cœur de la région fut le paradis de la voile avant de devenir un endroit propice aux randonnées.



Antsiranana

Trônant au Nord de Madagascar avec l'une des plus hautes altitudes du pays, Antsiranana est la capitale du nord. Ville créée par les Français, elle est caractérisée par une architecture coloniale qui comprend des bâtiments militaires, l'hôtel de la Marine ou l'arsenal. Caractérisée par l'existence de richesses naturelles, Antsiranana est le paradis des grottes historiques et des belles plages. Comme la mythique plage de Ramena, une plage de sable blanc longue de 3 kilomètres ou les baies des Dunes, d'Emeraude ou le Windsor Castle. Ville carrefour, Antsiranana est concentrée en traditions et cultures.



Belo sur Mer

Au bout des pistes menant vers l'Ouest de Madagascar, Belo sur Mer est un petit village de pêcheurs et de charpentiers Vezo qui traîne au milieu d'une baie émeraude. Un vrai joyau au sud de Morondava, Belo sur Mer offre une nature paisible faite de plages de sable blanc. Dans la baie d'émeraude et turquoise de Belo, la plongée reste l'activité de prédilection. La baignade est aussi un moment de détente unique. De l'autre côté de la mer, le parc de Kirindy Mite constitue la démarche écologique de la région en abritant des faunes et flores endémiques.



Betafo

Sur la route de Morondava et du grand Ouest de Madagascar, Betafo est un village typique des Hautes Terres bien connu pour son architecture coloniale. Au cœur de cette vieille ville et ses rues commerçantes, la vieille église luthérienne, lieu de pèlerinage et emblème de la ville. Sur la place centrale, les vatolahy, stèles de pierre portent les inscriptions gravées pour rendre hommage aux gouverneurs de la réunion. Dans les environs, les chutes d'Antafofo tombent dans un bassin bordé de parois basaltiques et le lac Tritrivakely se loge dans un cratère profond d'une centaine de mètres.



Ifaty

Au nord de Tuléar, derrière les lagons dégradés et les eaux translucides, Ifaty est la destination des belles plages et du soleil éternel. Cette station balnéaire réputée pour ses villages de pêcheurs est plongée dans une influence africaine. Les maisons de campagne sont restées en bois et en terre tandis que les hôtels qui surplombent la ville sont faits d'architecture moderne. Lieu calme et ombragé, la plage est idéale pour se ressourcer et les eaux turquoises, sur lesquelles naviguent les pirogues vezo sont idéales pour la plongée.



Katsepy

Isolée au milieu des eaux de mer majungaise, à l'autre côté de la baie de Bombetoka, Katsepy est une portion de terre, idéale pour s'évader. Dans un paysage calme et sans vacarme à l'horizon, Katsepy est constitué de manguiers et d'une petite forêt. Au milieu du village trône le phare, centre d'observation des lémuriens, de microcèbes, de boas et de la mine de Célestine. Au centre du village, les vestiges d'un passé dominé par les Arabes renferment le patrimoine des lieux exposé dans un musée. Au bord de la mer, les fruits de mer sont servis dans les gargotes Sakalava



Mahambo

Ponctuée par des collines à l'Ouest et bordée par la mer à l'Est, Mahambo offre un paysage de plaines côtières marqué par de petites dunes de sable. Grâce à sa façade maritime, Mahambo est le paradis de la pêche. Poissons, crevettes, poulpes et autres crustacés sont servis dans les restaurants qui inondent la ville. Offrant de jolies vagues, Mahambo est le haut-lieu du surf sur la côte est. A marée basse, elle permet d'admirer l'espèce floristique et faunistique de la région comme les coraux et les coquillages qui seront ensuite vendus comme article de décoration dans les marchés.



Majunga

Bordée par la mer du sud au nord de la ville, Majunga est la capitale de la région Ouest de Madagascar. Ville cosmopolite, Majunga est le lieu d'habitation des peuples Sakalava, indien et arabe. Une identité culturelle qui s'affirme dans les différentes architectures de la ville. Connue pour ses soirées en bord de mer, les après-midi étant caniculaires, Majunga est le haut-lieu de divertissement et d'ambiance chaleureuse. Lieu de vacances très apprécié, Majunga permet de découvrir le Baobab géant, emblème de la ville ; et les belles plages du Cirque Rouge et du Grand Pavois.



Tsinjoarivo

Sur la route du Sud, quelques kilomètres après Ambatolampy, Tsinjoarivo est une commune rurale considérée comme lieu de résidence d'été des souveraines à l'époque de la royauté. Derrière un brouillard matinal, la commune se dévoile sur un Palais bordé sur les trois côtés par le puissant fleuve Onive. À l'intérieur du Palais, des objets archéologiques ayant appartenu aux reines sont encore préservés. Principale distraction du village, le fleuve comporte deux cascades spectaculaires qui ont servi à noyer les vaches au temps des reines. Constitué de rizières irriguées et de plaines côtières, Tsinjoarivo est le lieu idéal pour se dépayser.



Taolanaro

Au sud-ouest de l'île, Taolagnaro est une ville authentique dotée d'une nature généreuse sans égale. Aussi appelée Fort-Dauphin, Taolagnaro possède, des forêts luxuriantes, des montagnes contrastées, des parcs naturels et de plages insolites. Au centre de la ville, le Pic Saint-Louis offre une vue panoramique de la région sur ses 529 mètres de haut. La plage immaculée de Libanona et ses dunes sont le lieu des sports nautiques comme le surf. Un peu plus loin, des sites naturels comme le Parc d'Andohahela, et la réserve de Berenty permettent de découvrir une faune et flore endémique comme le lémurien sifaka.


Trajets et distances

Facile d’accès, Madagascar est accessible en avion depuis Paris en moins de 11h de vol. Côté prix, les fluctuations sont considérables aussi au mieux vous trouverez votre billet A/R à partir de 900€ mais attendez vous à devoir débourser jusqu’à 1500€. À l’intérieur du pays, le transport reste un des points faibles de Madagascar. Dans certaines régions, l’état des routes apparente le voyage à un parcours du combattant. Les trajets sont à la fois éprouvants et magnifiques. Les déplacements en avions vous permettront de gagner du temps malgré les nombreux retards et annulations. Fréquent et sur, comptez minimum 130€ pour un aller simple type Fort-Dauphin-Tuléar. Les taxi-brousses et autres transports locaux seront vos alliés à l’intérieur des villes.

Carte des incontournables MADAGASCAR

Carte des plages à Madagascar

Explorer

Vous aimerez aussi