Jour 20 – Dernière journée à Bangkok


Ce que vous n’oublierez pas :
  • La vue sur Bangkok depuis le sommet de la tour Baiyoke II
  • Le shopping à Bangkok
  • Les massages thaïlandais
  • La tour de Baiyoke II

    C’est la dernière journée en Thaïlande. Plus que vingt quatre heures pour profiter de ce si beau pays. Nous vous proposons de voir Bangkok sous un angle différent en prenant de la hauteur ! Il est en effet possible de grimper dans les derniers étages d’un des plus hauts building de la ville : la tour Baiyoke II. Pas la peine de se presser, l’accès aux touristes n’est pas autorisé avant onze heures. La vue de là – haut vaut vraiment le coup d’œil. Un ascenseur entièrement vitré vous monte jusqu’au quatre – vingt quatrième étage. La sensation de vide augmente progressivement. Depuis le sommet de la tour, le paysage s’étend sur trois cent soixante degrés. Le panorama est incroyable. On se rend compte encore une fois comme cette ville est immense et contrastée. A vos pieds, les bâtiments de luxe côtoient sans aucune organisation les quartiers miteux, à la limite du bidon – ville. L’étage est dédié aux visiteurs. Cela se voit aux nombreuses animations très kitch qui permettent de prendre des photos du meilleur goût afin de ramener un souvenir de ce magnifique endroit. On trouve ça ridicule, mais ça plaît beaucoup aux touristes asiatiques qui n’en ratent pas une !

    Au pied de la tour, les quatre premiers étages sont réservés au shopping. C’est le moment de faire le plein de souvenirs et de dépenser les derniers baths qu’il vous reste. Il y a entre autre de très nombreux magasins de tee – shirts. Les motifs sont assez originaux. Le choix est très vaste : si vous ne trouvez pas votre vie ici, vous ne la trouverez nulle part ailleurs. La qualité est aussi meilleure qu’au marché de Chakutchak. Mais en contrepartie, les prix sont beaucoup plus difficiles à négocier. En fait, tout le quartier est un immense supermarché. On trouve de tout, des bijoux en or, de la hifi, des smartphones dernier cri à des prix défiant toute concurrence. Ce sont bien entendu des imitations. Elles sont très bien faites et les vendeurs ont le don de vous mettre le doute. Ne vous laissez pas avoir, car une fois arrivé en France, vous vous rendrez vite compte que votre achat terminera sa vie dans un tiroir. Pour ce qui est des bijoux, c’est très difficile de savoir ce que l’on achète. Les magasins ont beau avoir pignon sur rue et une enseigne sérieuse, rien ne garantit l’authenticité de ce qu’ils vendent, alors prudence !

     VUE SUR BANGKOK DEPUIS LE SOMMET DE LA TOUR BAIYOKE II
    VUE SUR BANGKOK DEPUIS LE SOMMET DE LA TOUR BAIYOKE II

    Où tester un massage thailandais ?

    L’après – midi, vous pouvez flâner une dernière fois dans le quartier de Khao San et profiter de l’occasion pour tester le célèbre massage thaïlandais. Pas besoin de chercher longtemps pour tomber sur un salon. Il y en a partout, et les tarifs se valent. Ils proposent à peu près tous la même chose : massage thaï, massage à l’huile, des pieds, de la tête, pour une demi – heure, une heure et même deux heures. A moins que vous soyez un spécialiste de ce genre de pratique, nous vous conseillons le massage thaï pendant une demi – heure. Quand on pense massage, on imagine qu’on va se faire gentiment papouiller par une superbe jeune femme. Désolé, mais ce n’est pas tout à fait comme cela que ça se passe ! Le massage thaï n’est pas de tout repos : pressions, torsions, craquements, on vous malaxe, on vous tortille, on vous étire dans tous les sens. Les masseuses ont plutôt un physique de judoka. C’est normal, parce qu’il en faut de l’énergie pour manipuler les corps comme elles le font ! On en ressort un peu mitigé : ça fait mal ou ça fait du bien ? Mais l’expérience vaut la peine d’être tentée. Si c’est possible, demandez un massage dans les salons intérieurs plutôt que dans la rue, vous profiterez mieux de l’ambiance.

    La soirée se termine dans le quartier de Khao San Road où les bars rivalisent pour faire plus de bruit que le voisin. Un dernier repas thaïlandais, une dernière bière et retour à l’hôtel pour boucler les sacs.


      


    Guide de voyage Thaïlande - Copyright Jean-François Gueux