Informations pratiques


Electricité

En Thaïlande, le courant électrique est distribué en 220 V – 50 Hz. Le standard des prises s’apparente à celui des pays nord - américains. Il est constitué de deux fiches plates parallèles.

Il faut par conséquent se munir d’un adaptateur universel avant le départ ou bien en acheter sur place. On en trouve à peu près n’importe où sur les marchés, pour 50 ou 100 baths.

Téléphone

Lorsque l’on quitte la France, il est prudent de mettre son téléphone en mode « avion » et de désactiver l’acquisition des données mobiles. En procédant de cette façon, aucun risque de mauvaise surprise en découvrant une facture exorbitante à votre retour ! La plupart des hôtels et des restaurants sont équipés de la wifi gratuite. Cela permet éventuellement de préparer la suite de son voyage ou d’effectuer des réservations pour les jours à venir.

Si vous avez besoin de téléphoner régulièrement, le plus simple est de venir en Thaïlande avec un vieux téléphone et d’acheter une carte SIM sur place incluant un forfait local. Les magasins qui proposent ce genre de service sont nombreux.

Lorsqu’on appelle un numéro thaïlandais avec un portable français, il faut composer le 00 (ou le +, symbole de l’international) puis l’indicatif du pays qui est le 66, suivi de l’indicatif de la ville sans faire le « 0 ».

Religion

La religion principale de la Thaïlande est le bouddhisme. Près de 95 % de la population suivent les préceptes de Bouddha. Ils sont souvent enrichis par l’existence de nombreux esprits et démons qui en font une religion complexe aux yeux des européens. Elle fait intégralement partie de la vie des Thaïs. La sagesse, la spiritualité, la recherche du bonheur, lui donne une image paisible et colorée qui correspond bien à l’esprit pacifique de ses fidèles.

Chaque thaïlandais est censé devenir bonze au moins une fois dans sa vie, pendant une durée allant de quelques mois à toute une existence. Lors d’une ordination temporaire, un fonctionnaire est payé pendant trois mois. Mais la communauté monastique peine de plus en plus à susciter de l’engouement auprès des jeunes générations qui s’orientent d’avantage vers la consommation. Le bouddhisme d’aujourd’hui doit faire face à la libération des mœurs, à la course à l’argent et aux scandales internes. Plutôt que d’endosser l’habit safran, les jeunes préfèrent jouer au karaoké !

Dans le Nord, plus on s’enfonce profondément au cœur des montagnes chez les nombreuses tribus qui y habitent, plus le bouddhisme s’efface au profit de l’animisme. Les dieux, les esprits sont présents partout, dans les arbres, les pierres, dans tout ce qui compose la nature.

Une minorité musulmane représentant près de 5 % de la population occupe l’extrême Sud du pays. Ces provinces sont formellement déconseillées aux visiteurs car elles font presque quotidiennement l’objet d’actes terroristes d’origine politique ou criminelle. Depuis 2004, des dizaines d’attentats meurtriers visant les édifices et le personnel du gouvernement ou de la police ont fait plus de 6000 morts, y compris des étrangers. Cette région ne ressemble en rien au reste du pays. Par chance, elle est parfaitement délimitée et éloignée des zones visitées par les touristes.

Anticiper les réservations incontournables

La Thaïlande est un pays où tout peut s’organiser au fil de l’eau. Certes, mais le jour de votre arrivée, vous apprécierez certainement d’avoir assuré un premier point de chute, surtout si vous atterrissez en fin de journée. C’est quand même moins stressant de savoir avant de partir où on va passer sa première nuit, non ?

Il est recommandé de réserver deux nuits dans un hôtel de Bangkok. Les avantages sont multiples. Cela vous laisse le temps de prendre la température du pays, d’évaluer le coût de la vie, des transports, des repas. Et en cas de retard de vos bagages, une journée est normalement suffisante pour les récupérer juste avant de vous lancer vers d’autres aventures.

Nous vous proposons de contacter l’hôtel guest house New Siam II, à Bangkok. Son emplacement est parfait pour découvrir la capitale. Il est situé à deux pas du fleuve Chao Praya, en bordure d’un quartier extrêmement vivant, près de la fameuse Khao San road. Le cadre est très agréable pour un confort tout à fait correct, avec en prime une piscine pour se rafraîchir après une journée de vadrouille dans Bangkok. Le prix de la chambre est raisonnable, surtout si vous ne prenez ni l’eau chaude, ni la climatisation. Les chambres simples sont toutes équipées de ventilateurs ce qui est bien suffisant pour passer une bonne nuit.

Les coordonnées de la guest house sont les suivantes :
NewSiam II Guest House
50 Trok Rong Mai, Phra-A-Thit Road,
Chanasongkram, Phranakorn, Bangkok 10200
Tel : +(66) 0-2282-2795, +(66) 0-2629-0101
www.newsiam.net

Les réservations se font directement sur le site internet.
- chambre double avec salle de bain, sans eau chaude ni AC : 740 thb
- chambre triple avec salle de bain, sans eau chaude ni AC : 1100 thb

Monnaie

La monnaie thaïlandaise s’appelle le bath (thb). Le taux moyen est de 42 thb pour 1 €. Pour les conversions rapides, on considère que 100 thb équivalent à 2,50 €.

Etant donné qu’il n’est pas possible de changer des baths avant le départ, il n’y a pas d’autres choix que de s’en procurer sur place. Plusieurs solutions sont envisageables :

- utiliser une carte de crédit internationale dans un distributeur. On n’en trouve que dans les grandes villes. Une commission est prélevée par votre banque à chaque retrait, à laquelle viennent s’ajouter des frais fixes de l’ordre de 150 thb. Si vous optez pour cette solution, il est plus avantageux d’effectuer de gros retraits le moins souvent possible, plutôt que de multiplier les opérations sous forme de petites sommes.

- changer des euros dans une banque ou un bureau de change. Ils sont présents dans toutes les villes et les endroits touristiques. D’un bureau à un autre, il y a très peu de différence entre les taux proposés. Les transactions se font sans commission. C’est la solution la plus pratique. Pour trois semaines, 500 € par personne devraient suffire pour couvrir l’ensemble de votre séjour.

Si jamais il vous reste beaucoup de baths à la fin de votre voyage, il est possible de les retransformer en euros dans un bureau de change. L’écart entre les taux d’achat et les taux de vente n’est pas très important : environ 3 baths de plus par euro, au rachat.

C’est bien entendu à l’aéroport que les taux sont les plus défavorables. On peut compter à peu près 2 baths supplémentaires par rapport à ceux pratiqués en ville. Ce n’est pas énorme mais autant changer le minimum à l’arrivée, juste de quoi survivre le temps d’une soirée jusqu’à la première rencontre avec une banque ou un bureau de change.

- à l’aéroport : 1 € = 40 thb
- en ville : 1 € = 42 à 43 thb

Le voyage… enfin !

Les préparatifs de votre voyage sont terminés, votre circuit est organisé, vous connaissez les grandes lignes de votre itinéraire, il n’y a plus qu’à décoller !

Les chapitres qui suivent décrivent jour après jour, les étapes du séjour idéal pour découvrir la Thaïlande, avec la recette et les astuces pour qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Utilisez ces informations à votre convenance pour personnaliser vous-même votre propre circuit, pour le composer selon vos goûts afin qu’il vous appartienne.

Bon vol !
  


Guide de voyage Thaïlande - Copyright Jean-François Gueux