Les langues


La langue officielle de l’archipel est depuis 1978 l’Hawaiien. Paradoxalement, il est pratiqué par seulement 1 % de la population. C’est une des langues les plus anciennes du monde. Son alphabet ne comporte que douze lettres. Pour cette raison, les mots se ressemblent tous et sont difficiles à mémoriser ! Sa simplicité n’est qu’apparente car il existe de nombreuses manières de moduler les sons. La conséquence est que cette langue est difficile à parler et à comprendre.

D’abord interdit après l’annexion d’Hawaii par les Etats-Unis en 1898, l’enseignement de l’Hawaiien est maintenant encouragé par les programmes gouvernementaux qui réactivent ce langage à partir du lycée.

Pas de panique, si vous ne parlez pas l’Hawaiien couramment. La langue universellement utilisée par l’ensemble de la population et des touristes est l’anglais.

Le mot le plus célèbre de l’Hawaiien est « aloha ». Cela signifie aussi bien bonjour qu’au revoir. Mais derrière ce mot se cache une signification bien plus profonde : une philosophie de l’existence, une conception de la vie qui encourage le respect et l’amour des autres. L’aloha est une énergie positive qui consiste à vivre en harmonie avec soi-même et à irradier de façon désintéressée cet état de bien-être autour de soi. Cette attitude amicale et bienveillante est un remède très puissant pour faire face aux difficultés quotidiennes. L’aloha est présent partout et attire toute une population fascinée par cette discipline de l’esprit. Il imprime le mode de vie des habitants. Par exemple, chaque Vendredi, il est autorisé de s’habiller « aloha » dans les entreprises : short et chemise à fleurs de rigueur ! Aloha a donné son nom à de nombreux édifices publics, des sociétés, des institutions et même à l’état d’Hawaii, l’aloha state. C’est ce qui est inscrit sur toutes les plaques d’immatriculation des véhicules.


  


Guide de voyage Thaïlande - Copyright Jean-François Gueux