Jour 5 – Les belles plages du Nord de l’île de Koh Phangan


Ce que vous n’oublierez pas :
  • Les balades en scooter sur les routes de Koh Phangan
  • Les paysages sous – marins des plages du Nord de l’île
  • Le restaurant nocturne de Pantimarket

Petit déjeuner à la paillotte de l’hôtel ou bien sur la terrasse du bungalow après avoir fait les courses au petit supermarché du village. Puis c’est le moment de la prise en main des scooters. Même si l’on n’est pas un habitué de la conduite des deux roues, on s’y fait vite. Demandez au loueur de vous faire une démonstration. Ils sont automatiques donc très simples à piloter. Il faut juste se rappeler qu’en Thaïlande, on roule à gauche !

Ce n’est pas très difficile de se repérer sur l’île de Koh Phangan car il y a peu de route. Mais il y a également peu de panneau ! Alors pour circuler, il faut s’aider du plan de l’île qu’on peut récupérer un peu partout, dans les magasins, les supermarchés ou les hôtels. On trouve des vendeurs d’essence tout le long de la route, à partir du moment où il y a des habitations. Si vous choisissez de traverser l’île par le centre, dans ce cas il faut être prévoyant, car les réservoirs des scooters sont de faible contenance.

Plage de Haad Salad

L’itinéraire que nous vous proposons remonte tout d’abord vers le Nord en suivant plus ou moins la côte, jusqu’à la première plage de Haad Salad. Première séance de snorkeling où l’on découvre les magnifiques paysages sous – marins. Il n’y a pas beaucoup de fond, ce qui permet de profiter de toute la palette de couleurs des coraux et des poissons. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes. Ce qui est incroyable, c’est la température de l’eau. Elle est chaude, même pour les plus frileux. On est tellement bien dedans qu’on pourrait y rester la journée entière sans ressentir le froid. Ce n’est donc pas la peine de prévoir une combinaison shorty ou un tee – shirt néoprène, sauf si c’est pour se protéger du soleil.

Plage de Haad Mae

La deuxième étape conduit sur la très belle plage de Haad Mae. Un mince cordon de sable la relie à la presqu’île de Koh Ma pour former un ensemble très esthétique. Le plus bel endroit pour observer les fonds sous – marins se trouve à gauche de la bande de sable, contre la petite île. C’est d’ailleurs là qu’il y a le plus de monde. Si la mer est calme et claire, on peut faire une belle randonnée aquatique en faisant le tour complet de la presqu’île de Koh Ma. La balade longe les rochers qui plongent à la verticale vers les profondeurs invisibles et sombres. C’est assez impressionnant quand on n’a pas l’habitude. Si l’eau est trouble, cela ne vaut pas la peine de se lancer dans l’aventure car on ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

Toutes les plages sont équipées pour recevoir les touristes. On trouve sans aucun problème des petits restaurants où l’on peut boire un verre, manger une assiette de riz thaï ou un sandwich. Même si les prix restent raisonnables, c’est beaucoup plus cher qu’à Bangkok ou dans le Nord.

Plage de Haad Khom

Le troisième et dernier spot termine cette journée de détente à Haad Khom. Cette plage se trouve à l’extrémité de la route carrossable. Certains passages sont déjà limites en scooter. Le goudron a été arraché par endroits et demande un peu de prudence. Sachez par exemple que si vous rayez le bas du carénage de votre scooter, le loueur vous le fera payer cher. Et vous pourrez toujours essayer de discuter, c’est lui qui détient votre passeport ! Donc roulez doucement si vous voulez rendre votre engin dans le même état que celui où vous l’avez emprunté et éviter les embrouilles.

La plage de Haad Khom est splendide. On laisse les scooters là où la route se transforme en piste et on termine à pied. La vue sur la mer avec les cocotiers en contre jour sur le soleil qui commence à baisser vaut le coup d’œil. C’est également le plus bel endroit pour pratiquer le snorkeling. En partant sur la droite et en longeant la côte, la vie sous marine est très riche, avec notamment une grosse concentration d’ormeaux aux couleurs électriques.

plage Haad Khom
LA PLAGE DE HAAD KHOM EN FIN D’APRES-MIDI

Pour rentrer au bungalow, nous vous proposons de varier l’itinéraire en empruntant la route qui traverse la forêt en plein centre de l’île, du Nord au Sud. Vous aurez certainement la surprise de rencontrer au bout de quelques kilomètres, un petit groupe d’éléphants qui a fini sa journée de travail et qui mange tranquillement son repas du soir. Ils ont l’air tellement paisibles qu’on pourrait presque les toucher …

Un endroit magique, le Pantimarket

La route rejoint Tongsala, la « grande » ville de l’île. Vous passerez forcément devant le Pantimarket, puisqu’il donne sur la rue principale. C’est un endroit étonnant qu’il ne faut absolument pas manquer. Le lieu s’anime en fin d’après midi. C’est une petite place qui se trouve en plein centre ville et qui accueille une multitude de petits stands proposant toutes sortes de nourriture : soupes, rouleaux de printemps, fruits de mer, brochettes, poulets et porcs grillés, pizzas, légumes, fruits, crêpes, beignets, donuts. Vous y croiserez touristes et gens du coin. Tout est extrêmement appétissant. Vous choisissez ce qui vous fait envie et vous allez vous installer sur une des tables qui se trouve juste à côté. Si vous avez encore faim, il n’y a plus qu’à retourner faire le plein ! Quand la nuit tombe, les échoppes éclairent leurs lanternes et l’ambiance devient feutrée.

 NOMBREUX ETALS DU PANTIMARKET
"UN DES NOMBREUX ETALS DU PANTIMARKET

Vers vingt heures trente, les stands commencent à fermer un à un, parce qu’ils n’ont plus rien à vendre. Donc si vous souhaitez vous dessaler au bungalow avant d’aller manger, faîtes vite sinon vous risquez d’arriver après la bagarre ! Le retour en scooter de nuit est génial. L’air est tiède, chargé d’odeurs lorsqu’on longe la lagune. Il n’y a pas de moustiques. Tout est paisible. Première nuit au bord de la mer, il ne fait ni chaud, ni froid, on supporte juste le sac à viande.


  


Guide de voyage Thaïlande - Copyright Jean-François Gueux