Jour 6 – Exploration des plages de l’Est de l’île de Koh Phangan


Ce que vous n’oublierez pas :
  • Les belles plages de sable où se déroulent les full moon parties
  • Les eaux chaudes de Ao Thong Nai Pan Noi
  • Le Pantimarket
 LA PLAGE DE HAAD RIN
"LA PLAGE DE HAAD RIN

Plage de Haad Rin, le paradis des full moon

Les plages de l’Est de l’île sont assez loin du bungalow, alors histoire d’être prévoyant, on en profite pour faire le plein d’essence dès le départ. La route suit la côte d’assez loin. A partir de Thongsala, on a l’impression de rouler au travers d’un interminable village dans lequel les habitations et les supermarchés se succèdent sans interruption. C’est vers la fin que la route devient amusante. Les montées et les descentes toutes plus raides les unes que les autres, genre dysneyland, offrent de jolies vues sur la mer et la barrière de corail. La route se termine sur la splendide plage de sable fin de Haad Rin Nok.

C’est sur cette plage qu’ont lieu les fameuses full moon parties. De jour, tout est calme. La majorité des bars est fermée mais les enseignes évocatrices ne laissent aucun doute sur l’ambiance débridée qui doit régner ici certains soirs. Mais en plein milieu de la matinée, la plage est déserte et on a du mal à marcher pieds nus sur le sable tellement il est brûlant. La couleur de l’eau est fantastique. Elle est chaude et peu profonde. C’est un endroit parfait pour se baigner avec des petits enfants. Les adultes profitent du cadre pour la bronzette et le farniente. Côté vie sous – marine, il n’y a pas grand-chose à voir.

La Full Moon Party


Ce sont des fêtes touristiques dont la naissance remonte aux années 1980. Elles se déroulent à la pleine lune d’un mois de l’année et attirent une clientèle en provenance du monde entier. Elles peuvent rassembler plus de trente mille personnes. Souvent synonyme de drogue, d’alcool, de corruption et de pollution, ces manifestations illégales sont prises très au sérieux par le gouvernement Thaïlandais qui met en place une forte présence policière le plus discrètement possible pour respecter le caractère festif de l’évènement. Sachez que la consommation de stupéfiants est condamnée beaucoup plus sévèrement chez les touristes que chez les locaux. Ces fêtes durent toute la nuit jusqu’au lendemain midi, sur le dance floor que constituent les plages de sable fin, accompagnées par les derniers son house à la mode. C’est la plus grande et la plus célèbre des soirées d’Asie.

Plage de Ao Thong Hai Pan Noi

Changement de plage, changement de décors. On remonte sur les scooters pour emprunter la deuxième route qui remonte vers le Nord, en direction de la plage d’Ao Thong Nai Pan Noi. Cette route traverse de beaux paysages. Elle serpente au milieu de la forêt dense et des chaos constitués de grosses boules de granite assez étonnantes. La plage est aussi belle que la première, faite pour les enfants. Si vous souhaitez manger ici, vous constaterez que tout est plus cher qu’ailleurs. Même le litre d’essence a augmenté. Est – ce à cause de l’éloignement ?

De retour au bungalow, pensez à préparer la journée du lendemain. La suite du voyage se poursuit sur l’île voisine de Koh Tao. Donc demain matin, il faut se rendre de bonne heure à l’embarcadère pour prendre le bateau. Vous pouvez demander au propriétaire de l’hôtel de vous réserver un taxi. Un membre de sa famille possède une voiture privée et l’utilise pour transporter les touristes. Négociez – bien le prix la veille pour éviter les mauvaises surprises. Si jamais le taxi n’est pas disponible. Il vous suffira d’attendre au bord de la route et de faire signe au premier taxi qui passe. Prévoyez de la marge, on ne sait jamais car le matin, il y a peu de circulation. Pour le dernier repas sur Koh Phangan, vous pouvez essayer les petits restaurants au voisinage des bungalows le long de la route principale, ou retourner une dernière fois au Pantimarket, parce qu’un endroit comme celui – là, vous n’aurez pas d’autres occasion d’en rencontrer !


  


Guide de voyage Thaïlande - Copyright Jean-François Gueux