Partir en voyage au Yémen

Situé dans la péninsule arabique, le Yémen est une destination unique. Son paysage étonnant fait de mosquées anciennes et de villages nichés au milieu de nulle part fascine dès les premiers regards. Le Yémen est un lieu tout indiqué pour des vacances sportives. Escalades, plongées et randonnées sont autant d’activités qu’il est possible de faire en ce pays. Malheureusement, cette destination est encore boudée par la majorité des voyageurs, en raison de l’insécurité qui y règne par endroits.

Partir au Yémen

L'essentiel sur le Yémen

Les plus

Le Yémen est sans doute l’un des rares pays au monde où les habitants choisissent des lieux insolites, voire inaccessibles, pour implanter leurs villes et villages. C’est cette singularité qui fait la force du Yémen. Ce pays fascine également pour le contraste de son paysage où les endroits désertiques font suite à un littoral enchanteur baigné par la mer Arabique.

Les moins

L’hébergement est un problème sérieux dans certains endroits. Il en est de même pour la nourriture. Comme le tourisme commence à peine à se mettre en place au Yémen, il n’existe pas assez d’infrastructures pour la pratique de différentes activités. Aussi, ceux qui souhaitent effectuer de l’escalade ou de la randonnée sont-ils obligés d’apporter leur propre matériel. L’insécurité dans certaines régions et les menaces régulières d’attentats terroristes envers les étrangers peuvent ôter à certains l’envie de visiter ce pays pourtant doté d’un charme particulier.

A voir

Le Yémen est une terre historique. Sanaa, une ville ancienne, qui selon la légende a été créée par Sem, un des fils de Noé, est le premier endroit à visiter au Yémen. Ses maisons vieilles de plus de 400 ans fascinent les visiteurs. Dans la médina très préservée, le style architectural, les minarets et les ornements des fenêtres sont uniques en leur genre. Après Sanaa, direction Marib, ancienne capitale du royaume de Saba. Les vestiges de la digue de Marib, construite au VIIIe siècle, sont la principale attraction de ce site archéologique. Shihara, le village forteresse niché à plus de 2000 mètres d’altitude attend les amateurs de trek. Avant de quitter le Yémen, une détente sur les plages de Bir Ali s’impose. Comme le pays est à majorité musulmane, les maillots de bain ne sont pas les bienvenus sur les plages où une tenue décente est obligatoire.

A faire

Avec ses montagnes et hauts sommets, le Yémen est une destination à privilégier pour la pratique du trek et de la randonnée. Les fonds marins du Yémen valent le détour. Les alentours de l’île de Socotra sont propices à ce type d’activité. Les adeptes de ce sport nautique doivent cependant s’équiper de leur propre matériel s’ils souhaitent s’adonner à leur passion. Une balade en mer est aussi recommandée pour admirer les dauphins et les requins. À certaines époques de l’année, il est possible d’apercevoir les baleines au large.

Gastronomie

Le pain est l’aliment de base au Yémen. Il en existe plusieurs sortes allant de la simple crêpe à la galette. Certains types comme le mullawa sont cuits à la demande. Le pain se mange souvent avec la salta, une soupe sauce à base de légumes et de viande de mouton. Les Yéménites aiment consommer la viande, mais comme c’est un pays musulman, ce sont les viandes de bœuf, de mouton et de veau qui constituent la base de la nourriture. Parmi les plats typiques du Yémen figurent le kasba, du riz à la viande, et le Tiagda une viande accommodée avec des légumes, de la sauce tomate et des épices.

Artisanat et shopping

Le marché central, le Souk al-Mih, est le lieu indiqué pour faire du shopping. Ce site regroupe quarante petits souks qui sont spécialisés chacun dans un corps d’artisanat. Les bijoutiers yéménites travaillent beaucoup l’argent. Les pièces qu’ils fabriquent sont un peu similaires à celles trouvées en Inde, à savoir des pièces uniques minutieusement travaillées. Les vêtements, comme les robes ornées de broderies, sont aussi des produits artisanaux du Yémen. Un autre savoir-faire yéménite est la fabrication du jambiya, ce couteau traditionnel à la fois œuvre d’art et arme dangereuse. Certains modèles aux manches faits de cornes de rhinocéros peuvent valoir très cher.

Partir au Yémen

Info pratique

  • Langue(s) : Arabe
  • Régime : République
  • Capitale : Sanaa
  • Population : 24 133 492
  • Passeport obligatoire
  • Visa obligatoire
  • Affluence faible
  • Monnaie : Rial yéménite
  • Bestioles dangereuses
  • Traitement palu obligatoire*
  • Vaccin fièvre jaune obligatoire*
  • Vigilance sécurité


Paysage  

Important : vérifiez auprès du ministère des affaires étrangères les conseils aux voyageurs (formalité, risque, santé).


Vous aimerez aussi