Jour 19 – Retour à Honolulu et surf à Waikiki


Ce que vous n’oublierez pas :
  • Surfer à Waikiki
  • La vue sur Honolulu depuis le sommet des gratte-ciels

Retour à Honolulu. Comme à l’aller, on recommence la séance de reconditionnement des sacs à dos pour n’en avoir qu’un seul par personne et pas plus, car il faut payer 25 US$ par bagage en soute.

On peut profiter des dernières heures à Waikiki pour s’essayer au surf. Même quand on n’est jamais monté sur une planche de sa vie, il y a moyen de se faire plaisir, de boire quelques bonnes tasses et de prendre quelques vagues (avec plus ou moins de style) !

Sur la plage, on trouve un peu partout des moniteurs qui proposent des cours à l’heure. C’est pas mal pour apprendre les rudiments. Ils vont dans l’eau avec vous et vous lancent dans les vagues, ce qui aide beaucoup au début. Sinon, on peut louer une planche, et allez ! On regarde comment font les pro et on tente de faire aussi bien qu’eux !

La location d’une planche sur la plage coûte entre 10 et 15 US$ de l’heure. Il existe au moins deux magasins à Waikiki où la location d’une planche coûte 20 US$ pour 24h. Voici une adresse :

Dakine Cellular – 2463 Kuhio avenue – Waikiki – A 200 m du Royal Groove Hotel

Ils mettent à disposition des planches en mousse qui conviennent très bien pour les débutants. Ils vous donneront aussi des conseils sur les conditions et le meilleur spot correspondant à votre niveau.

A Waikiki, les vagues du bord sont généralement bien formées et de taille raisonnable. Si elles sont trop grosses pour vous, restez dans les mousses (les vagues qui se reforment une deuxième fois après avoir déferlées) pour vous faire la main, ça sera déjà pas mal. Normalement, il y a des règles à respecter quand on surfe. Des règles de priorité. Quand les vagues déferlent, elles commencent à se casser au point où elles sont le plus haut, au pic, puis elles déroulent vers la gauche ou vers la droite. Le but de tous les surfeurs est de se trouver au pic, au bon moment. Le premier qui démarre est prioritaire sur les suivants. Si un surfeur démarre sous votre nez alors que vous êtes déjà parti, il vous fait un refus de priorité ! Une fois que vous avez brillamment rejoint la plage, poussé par la vague, la logique et l’habitude veut que l’on remonte par les côtés, pour ne pas gêner les surfeurs qui se lancent dans la vague suivante.

Sur les spots confidentiels fréquentés (pour ne pas dire réservés) par les gens du coin, ou bien dans les endroits où les vagues ne sont praticables que par les spécialistes, le non-respect de ces règles est dangereux et très mal vu. Cela vous vaudra des insultes musclées !

Mais à Waikiki, quand les conditions sont normales, personne ne respectent les règles. Ce qui n’en est pas moins dangereux pour autant. Les gens se montent dessus, démarrent n’importe où et n’importe quand, remontent en face du pic. Au milieu de cette pagaille, on trouve également des nageurs, des tortues, des voiliers, des pirogues. Tout ça se débrouille plus ou moins. Waikiki est un terrain de jeu beaucoup moins formel qu’ailleurs. Ca va très bien pour s’entraîner !

Prévoyez un tee-shirt ou une shorty pour faire du surf. Cela protège le torse contre les irritations de la planche. Si vous louez une planche pour 24h, essayez autant que possible de faire une première séance l’après-midi, et une deuxième le lendemain matin. Si vous n’avez pas l’habitude, deux ou trois heures de surf d’affilée sont épuisantes ! Le fait de ramer pour retourner vers le pic est très agréable pendant la première demi-heure, mais les bras deviennent vite très lourds ! Voilà, vous pourrez dire que vous avez surfé à Waikiki, un des spots les plus célèbres du monde !

Et on en fait quoi de la planche pendant la nuit ? Pas de problème, on retourne à l’hôtel en la mettant sous son bras comme tout le monde. Les ascenseurs sont prévus pour ça : ils sont plus hauts pour qu’on puisse monter dedans avec son surf !

SURFEURS A WAIKIKI
SURFEURS A WAIKIKI

Si vous logez au Pacific Monarc Hôtel, personne ne vous le dit, mais au 32ème étage, il y a un spa et une piscine en terrasse, ouverts jusqu’à 22h. C’est génial ! En pleine nuit, la vue panoramique sur Waikiki est fantastique. Il n’y a pas un chat, les installations sont à votre disposition pour vous tout seul ! Si vous n’avez pas de chambre dans cet hôtel, allez-y quand même, mais arrêtez-vous au 31ème étage. L’accès est libre, pas besoin de badge. Cet étage est vide et entièrement vitré sur ses quatre faces. La vue sur Honolulu est magnifique, surtout le soir. En descendant d’un étage par les escaliers, vous trouverez des sanitaires et une douche. Cela peut vous être utile si vous avez déjà rendu votre chambre et que vous voulez vous dessaler avant de reprendre l’avion.

WAIKIKI LA NUIT
WAIKIKI LA NUIT

  


Guide de voyage Hawaï - Copyright Jean-François Gueux