Partir en voyage en Angola

L’Angola est un lieu d’évasion grâce à ses traditions ancestrales passionnantes, sa culture préservée et son patrimoine architectural original. Mais surtout, c’est une excellente destination nature avec ses parcs nationaux, ses stations balnéaires et ses paysages luxuriants. Luanda, la capitale et principale ville portuaire du pays, mais également les villes et villages environnants sont alors propices à toutes vos découvertes nature et culture dans le pays.

Partir en Angola

L'essentiel sur l'Angola

Les plus

Luanda, la capitale angolaise avec ses églises Les deux musées (historique et zoologique) de la capitale Les forteresses de l’époque coloniale Les chutes du Duc de Bragance Les grottes et leurs peintures rupestres

Les moins

Les conflits civils qui ont ravagé le pays, bien que des travaux de reconstruction et d’aménagement soient en cours. L’important taux de criminalité dans la capitale angolaise. L’insécurité dans nord et dans le sud de la province de Lunda ainsi qu’à Cabinda Le virus de Marburg qui se propage dans la province d'Uige. La rareté de structures touristiques.

A voir

L'Angola, c’est un pays de rêve et d’évasion. Et pour cause, il est riche aussi bien en culture qu’en nature. Tel est notamment le cas de Luanda, la capitale angolaise avec ses bâtisses préservées de l’époque coloniale portugaise. Dans cette ville portuaire, les touristes affluent généralement vers les activités balnéaires. Néanmoins en remontant vers les terres, on découvrira notamment le Fort São Miguel. Vestige d’une forteresse des années 1500, cette ruine portugaise a été autrefois le point de départ des esclaves vers le Brésil. Les céramiques qui y sont exposées relatent aussi le plus lointain passé de l'Angola où se dresse majestueusement la statue du premier roi du Portugal. Dans cette forteresse, il vous est également possible de faire un tour du côté du passionnant Musée des armées. Toujours dans la capitale, le Musée d'anthropologie raconte le quotidien des populations berbères ainsi que des chasseurs. Des masques africains et de la vannerie y sont aussi impressionnants. La période de l’esclavage ayant marqué l’histoire angolaise, le Musée National de l'esclavage rappelle les traitements infligés à bon nombre d’ancêtres autochtones. À part l’ile de Luanda, l'Angola attire également pour sa nature sauvage et authentique, notamment les chutes du Duc de Bragance. Dans un cadre luxuriant, ce mur d’eau est parmi les plus époustouflants du continent africain. Les parcs et réserves naturels font aussi la renommée de l’Angola, notamment le parc de Quiçama où les guépards, les girafes, les zèbres et la rarissime antilope noire ont élu domicile. De même, la réserve naturelle de Cameia ainsi que Porto Alexandre font l’unanimité auprès des voyageurs.

A faire

À part la découverte de la ville historique de Luanda, l’Angola est aussi une invite à une escapade nature. Ainsi, les randonnées et les promenades attendent les visiteurs dans le nord du pays, aux chutes du Duc de Bragance, mais aussi au sud-est de la capitale au parc de Qiçama ou vers les réserves de Cameia. Les plages d'Ilhia et de Palmeirinhas se prêtent parfaitement aux activités balnéaires.

Gastronomie

Les principales spécialités culinaires angolaises sont le ragoût de crevettes, les brochettes de crevettes et le pastéis de nata.

Artisanat et shopping

Lors de votre séjour en Angola, vous pouvez rapporter en souvenir des articles en céramique, de la vannerie ainsi que de jolis masques africains.

Partir en Angola

Info pratique

  • Langue(s) : Portugais
  • Régime : République présidentielle
  • Capitale : Luanda
  • Passeport obligatoire
  • Visa obligatoire
  • Affluence faible
  • Monnaie : Kwanza
  • Bestioles dangereuses
  • Traitement palu obligatoire*
  • Vaccin fièvre jaune obligatoire*


Paysage  

Coût de la vie

Prix moyen d'un repas au restaurant : 27 €
Salaire moyen mensuel :48 €
Important : vérifiez auprès du ministère des affaires étrangères les conseils aux voyageurs (formalité, risque, santé).


Vous aimerez aussi

et pourquoi pas...

Mauritanie la Mauritanie