Que voir, que faire en Géorgie ?

Linda, Blogueuse Voyages
Linda, Blogueuse Voyages

Au carrefour de l’Europe et de l’Asie, la Géorgie est une destination encore méconnue des voyageurs. Situé dans la région du Caucase, à l’est de la mer Noire, le pays est doté d’une nature extraordinaire. Majoritairement orthodoxe, le pays regorge d’églises souvent perchées dans des décors spectaculaires. Koutaïssi, la deuxième plus grande ville géorgienne, est incontournable pour son ambiance bohème et romantique. De nombreux sites insolites se cachent en Géorgie comme la superbe cité troglodyte de Vardzia, ou le monastère de David Gareja perché dans un décor semi-désertique. Vous l’aurez compris, un voyage en Géorgie a de quoi surprendre et séduire !

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Tbilissi
Temps de visite : 2 jours
carte

Tbilissi

Tbilissi est une ville surprenante qui possède à la fois le charme de la vieille Europe et de multiples influences orientales. Située sur les rives de la rivière Koura et entourée de montagnes, Tbilissi est pleine de contraste avec une architecture alliant passé et modernité. Entre les bâtiments médiévaux et ceux datant de l’Union Soviétique se mêlent des constructions futuristes comme le Nouveau Théâtre ou le Pont de la Paix.
La vieille ville, accrochée à la colline de Sololaki, possède une atmosphère unique et il est agréable de la découvrir à pied en parcourant le dédale de ses ruelles pavées jalonnées de nombreuses églises. Les ruines de la forteresse Narikala dominent la ville et offre un superbe panorama sur Tbilissi et sur la nature environnante. Il est possible de s’y rendre en empruntant un téléphérique ou bien à pied pour les plus téméraires.
La cathédrale de la Sainte-Trinité, située sur le colline de Saint Elié, est l’un des monuments incontournables à visiter ainsi que le Jardin Botanique, véritable écrin de verdure en plein cœur du centre ville. La ville est aussi alimentée par des sources d’eaux chaudes qui arrivent en plein cœur de Tbilissi. Il existe ainsi de nombreux centres thermaux avec leurs toits typiques en forme de petits dômes, le lieu idéal pour se relaxer après une journée de visite.

Le conseil de Linda : Ne manquez pas de découvrir la superbe Tour-Horloge du théâtre de marionnette, un des monuments les plus emblématiques de la ville. Construite en 2010 par Rezo Gabriadze cette tour penchée offre un petit spectacle musical toutes les heures qui devrait ravir petits et grands.
Vous aimerez Tbilissi pour :
Art et Culture | Architecture | Monuments

Koutaïssi
Temps de visite : 2 jours
carte

Koutaïssi

Bien qu’elle soit la deuxième plus grande ville du pays, Koutaïssi possède le charme et l’atmosphère tranquille d’un petit village de campagne.
Lovée autour le la rivière Rioni, Koutaïssi est une ville un peu bohème où le charme de l’ancien opère. Avec ses airs de petite bourgade, Koutaïssi possède une ambiance très sereine et il n’est d’ailleurs pas rare que les habitants laissent la porte de leur maison ouverte. Il très agréable de flâner à pied dans les vieux quartiers, de découvrir le charme de ses habitations pittoresques et de sa verdure omniprésente. Pour s’imprégner de l’ambiance locale, dirigez-vous vers le marché couvert de la ville. Le lieu idéal pour gouter le chacha, une liqueur locale mais aussi le tchourtchkhela, une confiserie de fruits secs très appréciée.
Un téléphérique permet de rejoindre le sommet de la colline qui surplombe la ville et d’accéder à la superbe cathédrale de Bagrat. Véritable chef-d’œuvre d’architecture médiévale géorgienne elle captive déjà le regard de loin et mérite que l’on s’y attarde un peu.

Le conseil de Linda : N’hésitez pas à vous rendre à quelques kilomètres de Koutaïssi direction le monastère de Ghélati, qui fut pendant de nombreuses années l’un des plus grands centres intellectuels et culturels du pays. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994, c’est une étape incontournable lors d’un circuit organisé en Géorgie.
Vous aimerez Koutaïssi pour :
Architecture | Monuments | Patrimoine

La Touchétie
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

La Touchétie

La Touchétie est une région secrète située aux confins du nord-est de la Géorgie que l’on atteint en empruntant l’une des routes les plus dangereuses du monde. Cette terre reculée aux airs de bout du monde est donc difficilement accessible même en été. En plein cœur du Caucase, cette région montagneuse se mérite et emprunter cette route est déjà une véritable aventure. À l’arrivée, le paysage est captivant : une terre sauvage de hautes montagnes avec des villages pittoresques disséminés dans de grands espaces sauvages. C’est l’un des lieux les moins habités du Caucase et l’un de ces endroits où le temps semble s’être figé. Ici, les traditions régionales et le patrimoine culturel sont précieusement préservés. Vous découvrirez de nombreux hameaux fortifiés et leurs tours de défense qui servaient de protection lors d’attaques ennemies venues de l’autre côté du Caucase. La vie pastorale reste très importante et rythme le quotidien de ses habitants, très attachés à leurs terres.
Vous l’aurez compris, la Touchétie est une région à part, une vraie terre sauvage à explorer lors d’un voyage en Géorgie.

Le conseil de Linda : Dirigez-vous vers Omalo en jeep pour ensuite partir découvrir ces espaces sauvages pied ou à cheval. N’hésitez pas à recourir aux services d’un guide local pour découvrir la région.
Vous aimerez La Touchétie pour :
Rando | Montagne | Nature

Vardzia
Temps de visite : 1 journée
carte

Vardzia

Au sud de la Géorgie se cache un véritable trésor architectural : la magnifique cité troglodyte de Vardzia. Témoin du patrimoine culturel géorgien du XIIe siècle, ce site est un véritable chef-d’œuvre architectural. C’est au fond d’un magnifique canyon, niché sur une falaise surplombant la rivière Kura que se dresse cette incroyable cité. De la route elle est immanquable avec son allure de fourmilière géante. Cette cité, taillée dans les pentes de la montagne Erusheti, fut construite à des fins défensives pour protéger le territoire en cas d’attaque par le sud. Les grottes de Vardzia s’étirent sur plus de 500 mètres le long de la falaise. Elles furent un véritable complexe à plusieurs étages avec des rues, des églises, des commerces accessibles via des tunnels près de la rivière. Une grande partie de la ville fut détruite un siècle après sa construction lors d’un tremblement de terre, en 1283, et il ne reste aujourd’hui qu’un tiers du site originel.

Le conseil de Linda : Pour découvrir le site sans être pressé par le temps, je vous conseille de trouver un hébergement dans une ville proche du site comme à Akhaltsikhe ou Borjomi.
Vous aimerez Vardzia pour :
Architecture | Beau village | Patrimoine

Le monastère de David Gareja
Temps de visite : 1 journée
carte

Le monastère de David Gareja

Situé entre l’Azerbaïdjan et la Géorgie, le monastère de David Gareja est l’un des sites historiques les plus remarquables du pays. C’est l’un des plus vastes monastères du pays, construit au VIe siècle par un moine syrien du nom de David. Niché dans une vaste vallée désertique, au pied d’une colline formant la frontière naturelle avec l’Azerbaïdjan, le décor est tout simplement spectaculaire. Le paysage est semi-désertique, fait de montagnes et de steppes à la couleur ocre. C’est dans ce décor lunaire qu’apparaissent 15 monastères. Celui de Lavra est le plus visité et il est aujourd’hui encore habité par des moines. Le visiteur découvre des églises, des bâtiments et des salles troglodytes, vieilles de plus de mille ans. Le monastère d’Udabno est lui aussi apprécié des touristes et possède de belles fresques religieuses. La visite de ce monastère sera sans aucun doute l’un des temps forts d’un voyage dans le Caucase.

Le conseil de Linda : Prenez le sentier qui monte au-dessus du monastère de Lavra. Il vous mènera presque à flanc de falaise vers des grottes où se trouvent de superbes fresques rupestres colorées.
Vous aimerez Le monastère de David Gareja pour :
Architecture | Nature | Patrimoine | Monuments

Batoumi
Temps de visite : 2 jours
carte

Batoumi

Batoumi est une station portuaire et balnéaire très prisée située sur les rives de la mer Noire. Capitale de la République autonome d’Adjarie, elle est aussi la troisième plus grande ville de Géorgie. Proche de la frontière avec la Turquie, Batoumi est surtout réputée pour ses plages et son ambiance festive durant la saison estivale. Au fil des années, la ville s’est métamorphosée pour devenir la capitale du divertissement et elle attire de nombreux touristes des pays frontaliers.
Son front de mer, Le Boulevard Batoumi, longe la plage principale et la côte sur huit kilomètres. En plus d’être très animé, il dévoile une architecture alliant passé et modernité avec des bâtiments au style classique et d’autres beaucoup plus futuristes. Le centre historique de Batoumi vaut aussi une visite pour le charme de ses bâtisses du XIXe siècle et son ambiance décontractée. À l’extérieur du centre, dirigez-vous vers son magnifique Jardin Botanique, qui regroupe un très grand nombre de plantes subtropicales.

Le conseil de Linda : Pour une vue plongeante sur la ville, dirigez-vous au sommet de la tour de l’Alphabet ou empruntez le téléphérique de Batoumi.
Vous aimerez Batoumi pour :
Divertissement | Parc et jardin | Mer

Kazbegi
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Kazbegi

Kazbegi, située à quelques kilomètres de la frontière russe, est l’une des destinations les plus populaires de Géorgie. En 2006, la ville fut rebaptisée Stepantsminda mais elle reste encore connue à ce jour sous son ancien nom de Kazbegi. Situé au nord dans le Caucase du Nord, ce village est au pied du majestueux Mont Kazbeg. Ce volcan endormi est le deuxième plus haut sommet de Géorgie, culminant à 5047 mètres d’altitude. C’est en empruntant la Route Géorgienne, celle qui relie la Géorgie à la Russie que vous arriverez dans cet écrin de nature sauvage. En chemin vers Kazbegi vous passerez au fameux Col de la Croix qui fait office de frontière naturelle entre le Caucase du Sud et le Caucase de Nord.
Kazbegi est vrai paradis pour amoureux des grands espaces sauvages. Depuis le village il est possible d’emprunter de nombreux itinéraires de randonnées. Vous pourrez par exemple faire la petite balade qui mène à l’église de la Trinité de Guerguétie, perchée à 2200 mètres, et admirer la superbe vue qui s’offre à vous sur le Mont Kazbeg et les montagnes alentour. La découverte des montagnes du Caucase est incontestablement un des temps forts d’un voyage organisé en Géorgie.

Le conseil de Linda : La Vallée de Sno, non loin de Kazbegi, offre elle aussi de nombreuses possibilités de randonnées. Pour la rejoindre vous devrez prendre un minibus jusqu’au village de Juta, à trente minutes de Kazbegi.
Vous aimerez Kazbegi pour :
Rando | Montagnes | Nature

La Svanétie
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

La Svanétie

Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996, la Svanétie est une région montagneuse située dans le sud du Grand Caucase. Elle fait partie, comme la Touchétie, des régions les plus isolées de Géorgie. Entre ses hauts sommets enneigés, ses villages médiévaux, ses gorgées très boisées et ses vallées alpines c’est un vrai paradis pour les amateurs de randonnée en terre sauvage. De nombreux villages pittoresques sont à découvrir comme Mestia ou Ushguli qui est la plus haute localité d’Europe et une vraie beauté dans la région. Ici, le temps semble s’être arrêté et les traditions ancestrales perdurent.
Perchée à 2200 mètres d’altitude à l’entrée de la gorge d’Engouri en Haute Svanétie, Ushguli est accessible par une route impraticable une grande partie de l’année à cause de la neige. Des airs de bout du monde pour cette localité qui se caractérise par ses fameuses tours de guets médiévales, les kosshki, dressées sur les prés alpins. C’est ici que vous pourrez admirer le plus haut sommet de Géorgie : le superbe Mont Chkhara qui culmine à 5068 mètres d’altitude. Une région accueillante et préservée qui devrait plaire à tous les amoureux de nature sauvage.

Le conseil de Linda : De nombreux itinéraires de randonnées, plus ou moins exigeantes sont possibles en Svanétie. Depuis Mestia, une belle randonnée à la journée permet der rejoindre le superbe glacier Chalaadi.
Vous aimerez La Svanétie pour :
Rando | Montagnes | Nature

Conseiller où partir
Linda,
Blogueuse Voyages

L'avis de Linda

La découverte de la Géorgie fut une vraie belle surprise et si vous appréciez les voyages hors des sentiers battus, c’est assurément une destination à privilégier. Le pays possède beaucoup de charme avec des paysages époustouflants et tellement variés qu’il est impossible de s’ennuyer.
Il est très facile d’organiser un voyage en Géorgie en indépendant. Il existe un bon réseau de bus réguliers et il est très facile de trouver un hébergement chez l’habitant. C’est pour moi la meilleure façon de s’immerger dans la culture du pays en partageant le quotidien d’une famille. Le petit bémol est que l’anglais n’est pas encore très parlé, les habitants ne parlant que russe ou géorgien. Pas de problème de sécurité pour voyager en Géorgie mais évitez l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, car des tensions persistent encore dans ces deux régions séparatistes. Le pays reste une vraie perle en plein cœur du Caucase, un terrain de jeu idéal pour les amoureux de nature et de grands espaces sauvages.

Carte interactive des lieux à visiter