Que voir, que faire à Oman ?

Ariane, Blogueuse Voyages
Ariane, Blogueuse Voyages

On dit souvent du sultanat d’Oman qu’il est la plus belle destination du Moyen-Orient, un véritable pays des mille et une nuits où l’authenticité des traditions et la richesse de l’architecture ne sont surpassées que par la majesté brute des paysages. Un voyage à Oman promet mille émotions, par l’incroyable diversité des décors omanais : déserts dorés, plages de sable blanc, montagnes rocailleuses où s’ouvrent oasis et canyons verdoyants, palmeraies et villages de pêcheurs, tout est un enchantement. Du nord montagneux et abrupt, traversé de gorges vertigineuses et hérissé de forts millénaires, au sud tropical et bercé par les eaux chaudes de l’océan Indien, des immenses palmeraies aux criques idylliques, Oman ne peut que séduire les amoureux de paysages exceptionnels.
Quant aux amateurs de patrimoine et d’histoire, ils seront éblouis par la richesse culturelle de ce territoire qui fut autrefois le cœur d’un vaste empire conquérant. Voyageurs en quête d’un Orient éternel, où les caravanes de chameaux recherchent les oasis et où l’encens brûle dans les lampes magiques, vous avez trouvé votre paradis…

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Le désert de Wahiba Sands
Temps de visite : 1 jour et 1 nuit
carte

Le désert de Wahiba Sands

Ce désert doré est une des plus belles attractions d’Oman. À perte de vue, les montagnes de sable s’offrent au regard du voyageur émerveillé. On vient ici pour retrouver l’atmosphère des caravanes d’autrefois, lorsque les chameliers traversaient les dunes immenses en guettant les points d’eau. Des camps se sont installés au cœur du Wahiba Sand, pour offrir une expérience puissante de dépaysement. Passez absolument une nuit dans le désert de Wahiba Sands. Toute la magie de l’expérience se révèle au coucher et au lever du soleil, quand la lumière rouge embrase les dunes, et au cœur de la nuit, quand des millions d’étoiles colorent le ciel vierge de toute pollution lumineuse. Le dîner se vit à la lumière des lampes, la nuit est traversée d’étoiles filantes, et l’aube est le plus beau moment…
Du camp de tentes rudimentaires à l’ultra luxe, il y en a pour tous les budgets. Certains camps proposent de nombreuses distractions, comme le saut de dunes en buggy (« dune bashing »), les tours à dos de chameau, l’observation des oryx, ou encore des piscines au cœur du désert.

Le conseil de Ariane : N’oubliez pas la prudence. Le Wahiba Sands est un immense désert, où il est facile de se perdre et de se retrouver sans eau dans une situation dangereuse. Planifiez votre séjour, et suivez les indications du camp que vous aurez choisi pour arriver à eux en toute sécurité. En général, il vous faudra retrouver un guide à un point de rendez-vous déterminé à l’avance, et le suivre jusqu’au camp. Un 4x4 est obligatoire pour circuler dans le désert.
Vous aimerez Le désert de Wahiba Sands pour :
Merveilles naturelles | Nature | Animaux | Art et Culture

Le cœur de Mascate
Temps de visite : 1 jour
carte

Le cœur de Mascate

Ville arabe traditionnelle sublimée par quelques monumentales réalisations récentes, la capitale du sultanat est d’une grande beauté et mérite une vraie visite. L’incontournable absolu, c’est la grande mosquée Sultan Qaboos, véritable chef-d’œuvre architectural avec ses grands minarets blancs, ses mosaïques de fleurs colorées, son monumental lustre en cristal et ses jardins apaisants. Par le raffinement de son architecture, elle est souvent considérée comme l’une des plus belles mosquées du monde. Autre réalisation pharaonique, l’opéra royal de Mascate mêle lui aussi éléments traditionnels et audace créative. Quant au palais royal du sultan, il fascine par sa magnificence d’un autre temps. Pour comprendre l’histoire du sultanat, on fera un tour au Musée national omanais, et pour s’immerger dans l’atmosphère traditionnelle d’Oman, on ira se promener sur la corniche, entre souks, mouettes et épices…

Le conseil de Ariane : L’opéra royal de Mascate propose des spectacles de renommée internationale. Amateurs d’opéra, de musique classique ou de danse, n’hésitez pas à vous renseigner sur la programmation.
Vous aimerez Le cœur de Mascate pour :
Art et Culture | Architecture | Monuments | Musées

Ras al Jinz, la plage des tortues
Temps de visite : 1 demi-journée ou 1 nuit
carte

Ras al Jinz, la plage des tortues

Située à l’extrême est du sultanat, à la pointe de la péninsule arabique, la plage de Ras al Jinz mérite doublement le détour. C’est d’une part une plage d’une beauté visuelle spectaculaire, avec ses falaises et monolithes dorés rongés par la marée. Et c’est surtout un des plus importants sites de ponte des tortues vertes au monde, avec des éclosions de tortues marines toute l’année sur le sable. Le meilleur moyen d’assister à la ponte nocturne, ou à la naissance des bébés tortues, est de rejoindre les visites guidées proposées par le Ras al Jinz Turtle Reserve, centre de recherche qui propose également des hébergements hôteliers (tentes et chambres). La rencontre avec les tortues est une expérience émouvante, et la visite du centre passionnera les amoureux de la faune maritime.

Le conseil de Ariane : Pour maximiser vos chances de rencontrer les tortues, passez une nuit à Ras al Jinz Turtle Reserve, et participez aux visites nocturnes. Il est également possible d’observer des tortues sur la plage de Ras al Hadd, mais elles sont beaucoup moins nombreuses, car le site est mal préservé. La probabilité de voir les tortues est bien plus élevée à Ras al Jinz.
Vous aimerez Ras al Jinz, la plage des tortues pour :
Nature | Animaux | Observation de la faune | Plage

Le Wadi Shab et les autres wadis omanais
Temps de visite : 1 demi-journée par wadi
carte

Le Wadi Shab et les autres wadis omanais

Les wadis, aussi appelés oueds, font partie des paysages les plus emblématiques du sultanat. Ces vallées rocheuses sont traversées par des rivières, et la présence de l’eau au cœur de l’aridité promet une végétation luxuriante, où les palmiers, les joncs et les fleurs s’épanouissent. Ce sont des lieux de baignade paradisiaques très appréciés des omanais. Avec ses îlots de verdure, son canyon de roche blanche où l’eau a creusé des piscines turquoise et son restaurant au bord de l’eau, le Wadi Shab est probablement le plus célèbre des wadis omanais. Le Wadi Bani Khalid, accessible par une sublime randonnée au fond de la gorge, et le Wadi Tanuf, au pied du grand canyon omanais, méritent également le détour.

Le conseil de Ariane : Vérifiez bien les prévisions météorologiques et ne vous aventurez jamais dans les wadis en cas de risque de pluie. Chaque année, des gens sont tués dans les « flash floods », des vagues de submersion dues à une soudaine montée des eaux. N’ayez pas peur des petits poissons qui mangent les peaux mortes des pieds : ils sont inoffensifs, c’est ici qu’a été inventée la « fish pedicure » !
Vous aimerez Le Wadi Shab et les autres wadis omanais pour :
Nature | Station balnéaire | Détente | Rivière | Merveilles naturelles

Le gouffre de Bimmah
Temps de visite : 2 heures
carte

Le gouffre de Bimmah

Autre curiosité géologique omanaise célèbre, le gouffre de Bimmah ou « Bimmah sinkhole » est en vérité une doline : une cavité ronde creusée par un effondrement dans le sol friable. Une eau aux couleurs étonnantes, oscillant du turquoise à l’émeraude, remplit ce large trou photogénique. C’est un site de baignade apprécié des locaux comme des touristes.

Le conseil de Ariane : N’oubliez pas qu’Oman est un pays traditionnel, et qu’une tenue de baignade couvrante est recommandée pour les hommes comme pour les femmes (short et tee-shirt) pour aller nager dans les wadis et les dolines.
Vous aimerez Le gouffre de Bimmah pour :
Nature | Station balnéaire | Détente | Rivière | Merveilles naturelles

Le fort de Nizwa et les grands forts omanais
Temps de visite : 2 heures par fort
carte

Le fort de Nizwa et les grands forts omanais

Ils sont indissociables de la vie dans la péninsule arabique : véritables citadelles du désert, les sublimes forts en pisé d’Oman sont riches de siècles d’histoire tumultueuse. Nombre d’entre eux ont plus de mille ans, et ont été édifiés avant la période islamique, pour défendre les vallées et contrôler les grands chemins. La légende du sultanat s’est écrite au sein de leurs impressionnantes fortifications et visiter les forts d’Oman, c’est remonter le temps. Parce que Nizwa fut autrefois la capitale, son fort est l’un des plus grands et beaux de tous, une vraie petite ville au sein de la ville. Mais n’oublions pas le fort de Bahla, situé au pied de la haute montagne du djebel Akhdar et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son ancienneté et sa remarquable préservation, ou encore le fort de Nakhal, qui offre une vue idyllique sur la palmeraie au cœur de laquelle il trône.

Le conseil de Ariane : Chaque fois que des points de vue élevés sont accessibles au sein des forts, au sommet des tours par exemple, n’hésitez pas à les rejoindre. Vous serez toujours récompensé par de très belles visions.
Vous aimerez Le fort de Nizwa et les grands forts omanais pour :
Architecture | Monuments | Patrimoine mondial de l'UNESCO

Misfah al Abriyyin et les villages traditionnels
Temps de visite : 2 heures à 1 demi-journée par village
carte

Misfah al Abriyyin et les villages traditionnels

Pour plonger au cœur de la vie traditionnelle omanaise, la visite des beaux villages traditionnels comme Misfah al Abriyyin s’impose. Le système d’irrigation qui traverse les palmeraies, appelé « falaj », a été inscrit par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial, et c’est un bonheur d’arpenter ce labyrinthe d’eau vive serpentant entre les dattiers, véritable oasis de fraîcheur au cœur de la fournaise. Bâties en pisé comme les forts, les habitations sont de véritables décors de film, une machine à remonter le temps. Le village de Birkat al Mouz est un autre bel exemple d’architecture omanaise traditionnelle et de vaste palmeraie verdoyante.

Le conseil de Ariane : Passez la nuit dans un de ces villages pour vous immerger dans la vie omanaise authentique. L’auberge Misfah Old House est une belle adresse pour vivre cette expérience.
Vous aimerez Misfah al Abriyyin et les villages traditionnels pour :
Architecture | Nature | Patrimoine mondial de l'UNESCO

Le port de Sour et ses bateaux traditionnels
Temps de visite : 2 heures
carte

Le port de Sour et ses bateaux traditionnels

À l’époque où le règne des Omanais s’étendait par-delà les mers jusqu’à Zanzibar, Sour était le port le plus important du sultanat. C’est ici, dans cette cité balnéaire au charme désuet, que l’on continue de construire les barques traditionnelles emblématiques de la péninsule arabique, qu’on nomme dhows ou bien boutres. Une visite aux ateliers sur les quais du port s’impose, afin d’admirer le savoir-faire de ces charpentiers perpétuant des gestes ancestraux. Vivante et animée, la plage de Sour mérite également le détour.

Le conseil de Ariane : Si vous avez plus de temps à consacrer à cette région, faites un détour par les vestiges de la cité de Qalhât à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Sour, un des sites archéologiques les plus anciens d’Oman, aujourd’hui classé patrimoine mondial par l’UNESCO.
Vous aimerez Le port de Sour et ses bateaux traditionnels pour :
Patrimoine | Art et Culture | Artisanat | Plage

Khasab et les « fjords de l’Arabie »
Temps de visite : Une demi-journée à 1 journée
carte

Khasab et les « fjords de l’Arabie »

Nous sommes tout au nord du sultanat, dans la péninsule de Musandam, qui est une enclave omanaise au sein du territoire des Émirats arabes unis. Khasab est célèbre pour ses immenses baies rocheuses, dont la géologie abrupte et tourmentée rappelle celle des côtes norvégiennes — d’où le surnom de « fjords de l’Arabie ». Une promenade en bateau s’impose pour découvrir ce paysage solennel par la mer, et promet une collection de points de vue grandioses. Vous serez au cœur du détroit d’Ormuz, à quelques kilomètres seulement de l’Iran, passage maritime emblématique s’il en est !

Le conseil de Ariane : N’oubliez pas que pour rejoindre Khasab, il vous faudra traverser une partie du territoire des Émirats, et passer la frontière. Cela se fait sans encombre, mais pensez bien à votre passeport. Pour les voyageurs qui visitent à la fois les Émirats et Oman, Khasab est une étape incontournable.
Vous aimerez Khasab et les « fjords de l’Arabie » pour :
Merveille naturelle | Nature | Points de vue

Le Jebel Shams et les grands canyons du Moyen-Orient
Temps de visite : 1 journée pour chaque massif
carte

Le Jebel Shams et les grands canyons du Moyen-Orient

Pays de hautes montagnes et de vallées profondes, le nord d’Oman est célèbre pour ses deux massifs montagneux emblématiques, le Jebel Shams et le Jebel Akhdar. Plus populaire car plus facile d’accès, le Jebel Shams abrite le canyon de Ghul, souvent surnommé le grand canyon du Moyen-Orient, par sa taille monumentale qui rappelle les paysages de l’Ouest américain. Mais le Jebel Akhdar est peut-être plus beau encore, et offre des panoramas absolument grandioses sur de profonds canyons et des sommets découpés. Nous sommes ici au cœur des immensités solitaires.

Le conseil de Ariane : La plupart des routes de montagne omanaises sont réservées aux 4x4. Si certaines routes touristiques du Jebel Shams sont accessibles aux véhicules classiques, notamment le point de vue sur le grand canyon, le Jebel Akhdar est lui complètement réservé aux 4x4. Un barrage de police contrôle les véhicules et ne laissera passer que les véhicules tout-terrain.
Vous aimerez Le Jebel Shams et les grands canyons du Moyen-Orient pour :
Merveille naturelle | Nature | Points de vue

La plage de Fins
Temps de visite : 2 heures à une demi-journée
carte

La plage de Fins

À mi-chemin environ entre Mascate et Sour, la plage de Fins est l’une des plus célèbres du pays. Des chameliers attendent les touristes afin de leur proposer une balade à dos de chameau entre sable fin et falaises découpées – un véritable décor de carte postale. C’est aussi un lieu de baignade apprécié, bien qu’au cœur de l’hiver, l’eau puisse être trop froide pour nager sans combinaison.

Le conseil de Ariane : La plage est exposée plein est, venez admirer un lever de soleil idyllique si vous êtes lève-tôt !
Vous aimerez La plage de Fins pour :
Détente | Plage | Nature

Les « dunes de sucre » d’Al Khaluf
Temps de visite : 1 journée
carte

Les « dunes de sucre » d’Al Khaluf

Plus au sud, loin des circuits touristiques traditionnels, le désert d’Al Khaluf fait partie des perles pittoresques du sultanat. On appelle « sugar dunes », ou dunes de sucre, ses montagnes de sable blanc et fin comme du sucre glace. Si le désert de Wahiba Sands est doré, celui-ci évoque des étendues neigeuses. Situées en bord de mer, les dunes d’Al Khaluf offrent également de superbes plages sauvages, où on aura la sensation d’être seul au monde.

Le conseil de Ariane : Sachez qu’il vous faudra plusieurs heures de route pour atteindre Al Khaluf, et qu’il vous faudra passer la nuit sur place avant de poursuivre votre voyage. Cette étape est très prisée des voyageurs qui traversent Oman du Nord au Sud.
Vous aimerez Les « dunes de sucre » d’Al Khaluf pour :
Nature | Plage | Merveilles naturelles

Salalah et la région du Dhofar
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Salalah et la région du Dhofar

Nous sommes arrivés à l’extrême sud d’Oman, à deux pas du Yémen. Pour ceux qui font la grande traversée nord-sud du sultanat, Salalah est une véritable récompense après de longues heures de route solitaire. Baignée par les eaux chaudes de l’océan Indien, déjà tropicale, la région du Dhofar est un véritable jardin luxuriant, où poussent les bananes et où les fleurs sont innombrables. Bien loin de l’aridité montagneuse du nord du pays, nous sommes ici dans un havre de verdure tropicale. La culture de l’encens a fait la richesse du Dhofar, et le Frankincense Land Museum à Salalah permet d’explorer cette tradition passionnante. On ira visiter une plantation, découvrir de vieux villages comme celui de Taqah, ou encore flâner et nager dans les eaux chaudes des plages idylliques, comme celle de Mughsail. Salalah est déjà un autre monde !

Le conseil de Ariane : Si le sultanat d’Oman est parfaitement sécurisé, et que le Dhofar ne présente pas de risque, gardez-vous bien de vous approcher de la frontière yéménite, la région étant en guerre.
Vous aimerez Salalah et la région du Dhofar pour :
Nature | Plage | Patrimoine | Art et Culture

Conseiller où partir
Ariane,
Blogueuse Voyages

L'avis de Ariane

Oman est un pays tout simplement somptueux. Après de nombreux voyages au Moyen-Orient, je dois dire que le sultanat est à ce jour ma destination préférée. La diversité des paysages, l’authenticité des traditions et la qualité de l’accueil m’ont marquée tout au long du voyage.
Oman est un pays où on se sent en sécurité, y compris en tant que femme. Les Omanais traitent les voyageurs et voyageuses avec beaucoup de respect et de sens de l’hospitalité. Toutefois, je conseillerais de faire attention aux dangers liés au milieu physique : Oman reste une terre d’aventure, et les risques ne viennent pas des gens, mais de la nature elle-même. D’immenses déserts de sable brûlant, des wadis qu’une pluie soudaine peut inonder, des routes de montagne abruptes… un voyageur imprudent aurait vite fait de se perdre ou de se mettre en danger. C’est pourquoi je conseille de préparer attentivement son voyage, de ne pas s’aventurer dans une zone désertique sans préparation adéquate (ou sans eau !), et de respecter les interdictions imposées par les autorités, comme la restriction d’accès de certaines routes aux seuls véhicules tout-terrain. Avec un tout petit peu de prudence et de bon sens, ce voyage à Oman pourrait bien être un des plus beaux de votre vie !

Carte interactive des lieux à visiter