Que voir, que faire en Alsace ?

Nastasya, Rédactrice voyages
Nastasya, Rédactrice voyages

Bienvenue dans l’une des plus jolies régions de France ! Et je sais de quoi je parle car j'y ai vécu pendant plus de 5 ans ! Chauvin ? Réaliste ! Ce n’est pas pour rien que le nombre de visiteurs augmente chaque année en Alsace depuis des années. Car il faut bien le dire, les Alsaciens ont le don de mettre en avant leur culture et traditions locales, et de la préserver farouchement ! Au final, on ne peut que s’extasier en se baladant dans des villages dignes de Hansel & Gretel comme Riquewihr, Kaysersberg ou Eguisheim, avec leurs sublimes maisons à colombages où chaque détail à son importance : les volets avec des cœurs gravés, des géraniums qui débordent des fenêtres, des petites décorations cachées dans les jardinières et des ours en peluche dans les vitrines. On fond d’avance… !
Au-delà de l’aspect enchanteur et cosy des lieux, dont le paroxysme n’est plus à prouver lors de la saison des marchés de Noël en décembre, l’Alsace a plus d’un tour dans son sac ! On craque pour ses paysages naturels verdoyants des Vosges, invitant à des activités familiales comme de la randonnée pédestre en forêt, la découverte de châteaux médiévaux en ruines, et la baignade dans des lacs de montagne en été. Les plus gourmands seront aux anges, avec moult plats traditionnels à déguster le long de la route des vins, toujours arrosés d’un petit verre de Pinot noir ou de vin blanc local. Sans oublier les escapades citadines à l’ombre de la cathédrale de Strasbourg, dans les ruelles historiques de Colmar ou à Mulhouse, la plus arty. Oh, une cigogne passe…
Il est temps de découvrir les incontournables pour un séjour en Alsace, alors !

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Strasbourg
Temps de visite : Une journée
carte

Strasbourg

C’est la ville la plus visitée de la région, et on comprend pourquoi ! Strasbourg regroupe toute l’ambiance féerique de l’Alsace, avec ses magnifiques maisons à colombages du quartier de la Petite France, ses canaux qui encerclent la ville piétonne et ses winstub traditionnelles qui ponctuent chaque coin de rue. Baladez-vous à pied ou enfourchez un vélo pour découvrir la Grande île, dont la cathédrale avec sa façade en dentelle de pierre rouge domine tout le centre. Découvrez les petites boutiques de la rue des Juifs ou de Grand Rue, prenez un petit canon de Riesling sur les terrasses de la place du Marché Gayot et passez par le centre névralgique de la ville sur la place Kléber. Ne manquez pas d’aller apprécier une flammekueche dans un restaurant de la rue des Tonneliers, avant de flâner dans les ruelles de la Petite France et de passer par le magnifique barrage Vauban. Ou préférez une petite sieste dans un parc au vert, comme celui de l’Orangerie, où vous pourrez voir des cigognes en prime, selon la saison ! Bref, à « Stras », on mange bien, on se balade tranquillement et on profite de la vie !

Le conseil de Nastasya : Ne manquez pas la petite balade en bateau sur l’île, le meilleur moyen de découvrir les maisons à colombages de la Petite France, et d’accéder en toute quiétude au quartier européen et le Parlement, quelque peu excentrés de la ville ! La petite croisière avec son audioguide vous apprendra plein d’anecdotes intéressantes en bonus !
Vous aimerez Strasbourg pour :
Architecture Monuments Gastronomie Patrimoine

Obernai et le Mont Saint-Odile
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Obernai et le Mont Saint-Odile

Obernai est souvent l’un des premiers villages de départ pour sillonner la route des vins. C’est le parfait exemple de petite ville concentrant tous les joyaux de ce que l’Alsace peut proposer ! Cette petite ville datant du Moyen Âge est devenue prospère grâce à son abbaye, son château et son vignoble, jusqu’à devenir ville impériale au XIIe siècle. Résultat ? De magnifiques maisons médiévales et à colombages à découvrir, des petites ruelles pavées de toute beauté et une vieille enceinte encore debout. C’est également le point de départ pour se lancer dans une belle randonnée sur le mont Saint-Odile, abritant une superbe abbaye plus que millénaire, haut lieu de pèlerinage et offrant une vue splendide sur la plaine d’Alsace, la Forêt-Noire et les Vosges.

Le conseil de Nastasya : Si jamais grimper le mont Saint-Odile vous paraît trop éprouvant, pensez à privilégier le sommet du mont National, beaucoup plus accessible et qui offre une vue imprenable sur Obernai et les alentours.
Vous aimerez Obernai et le Mont Saint-Odile pour :
Architecture Rando Vignobles Patrimoine Beau village

La route des vins
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

La route des vins

Probablement l’autre incontournable avec la visite de Strasbourg, la fameuse route des vins fait partie de ces expériences qui enchantent le plus grand nombre depuis des dizaines d’années. Cette route de 170 km, longeant la N83, permet de découvrir les coteaux alsaciens au pied de son massif vosgien, dans une ambiance des plus rafraichissante et féérique. Démarrez du village d’Obernai, et serpentez la route en voiture, traversez certains des plus beaux villages de France, comme Ribeauvillé, Riquewihr ou Kaysersberg, dégustez des petits verres de gewurztraminer, de riesling ou de pinot noir dans les caves qui longent les routes, observez les châteaux forts qui ponctuent le paysage, comme celui du Haut-Koenigsbourg et reposez-vous au cœur des vignobles. L’occasion de passer quelques jours au vert, sans oublier la touche gourmande, nous sommes en Alsace quand même !

Le conseil de Nastasya : La route des vins se visite aussi à vélo, pensez-y ! Suivez l’EuroVelo 5, et découvrez la route des vins sans bruit et sans pollution. Vous pourrez trouver les cartes en lignes sur le site de l’Alsace à vélo.
Vous aimerez La route des vins pour :
Architecture Beau village Gastronomie Patrimoine Vignobles

Riquewihr & les villages alsaciens
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Riquewihr & les villages alsaciens

Difficile de faire plus romantique, plus charmant et plus authentique que les villages alsaciens. Vous ne pourrez que tomber sous le charme de certains d’entre eux le long de la Route des vins. On aime tout particulièrement Riquewihr, pour sa grande rue remontant le village, bordée de maisons à colombages, toutes plus colorées les unes que les autres. Ne manquez pas non plus Eguisheim, le village en escargot élu village préféré des Français en 2013. Ribeauvillé vaut également le détour pour son ambiance médiévale inégalable, et Kaysersberg, pour son incomparable quiétude versus les villages voisins un peu plus visités.

Le conseil de Nastasya : Si vous adorez l’ambiance village d’Alsace, mais que vous abhorrez le monde, tentez une excursion au nord de Strasbourg, dans le parc naturel régional des Vosges du Nord. Là-bas, les touristes sont moins nombreux, et vous pourrez profiter au calme de jolis villages comme la Petite Pierre, Hunspach ou même Wissembourg.
Vous aimerez Riquewihr & les villages alsaciens pour :
Architecture Beau village Gastronomie Patrimoine Vignobles

Colmar
Temps de visite : Une journée
carte

Colmar

Avis aux amateurs de clichés de cartes postales, on ne peut guère faire mieux que Colmar pour la région Alsace ! Colmar est une petite ville centrale de près de 70 000 habitants. Pourtant, son centre historique a conservé tout son charme, avec ses maisons à colombages colorées, ses façades peu régulières et ses devantures et frontons de boutiques tout droit sortis d’un roman médiéval. Pensez également à sortir du vieux centre pour vous diriger vers la Petite Venise, avec la possibilité de faire un petit tour en barque le long des canaux. Allez déguster quelques spécialités locales au marché couvert. Visitez l’un des nombreux musées de la ville, comme le musée Unterlinden ou celui du jouet. Et attablez-vous le soir venu dans l’une des nombreuses Winstub du centre. Bon appétit !

Le conseil de Nastasya : Vous voulez voir la statue de la Liberté, la vraie ? Elle se trouve à Colmar, sans blague. Créée par le sculpteur colmarien Bartholdi, elle prône au centre d’un rond-point à l’entrée nord de la ville !
Vous aimerez Colmar pour :
Architecture Beau village Gastronomie Patrimoine Vignobles

Le Haut-Koenigsbourg & les châteaux-forts d’Alsace
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Le Haut-Koenigsbourg & les châteaux-forts d’Alsace

Témoins d’un passé riche remontant aux temps médiévaux, la chaîne des Vosges est parsemée de forteresses, toutes plus imprenables les unes que les autres. Châteaux-forts de Fleckenstein, de Schœneck ou de Bernstein, pour ne citer qu’eux, sont autant de balades familiales en pleine nature à prévoir. Si vous ne deviez en visiter qu’un, ne manquez pas la magnifique forteresse du XIIe siècle qui domine Sélestat et la plaine, perchée en haut de ses 800 mètres de colline, le Haut-Koenigsbourg ! Longtemps oublié et tombé en ruine, il fut totalement rénové par le dernier roi de Prusse au XVIIe siècle, ce qui en fait aujourd’hui l’un des plus beaux vestiges de château perché sur les sommets des Vosges, avec ses murs de grès rose, son auberge, sa forge, son pont-levis et ses escaliers en colimaçon.

Le conseil de Nastasya : Même durant les jours de grand beau temps et de soleil, l’intérieur du château reste tragiquement glacial ! Pensez donc à vous couvrir pour la visite. Pensez également à vous munir du Pass Alsace qui vous permettra d’accéder à l’entrée gratuitement.
Vous aimerez Le Haut-Koenigsbourg & les châteaux-forts d’Alsace pour :
Architecture Patrimoine Rando Points de vue

Le parc naturel régional du Ballon des Vosges
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Le parc naturel régional du Ballon des Vosges

L’Alsace et la Lorraine se partagent le massif montagneux des Vosges, offrant un paysage vallonné de belles montagnes de faible altitude et verdoyantes, idéal pour de nombreuses activités  ! Les amoureux de beaux points de vue se régaleront lors d’un road trip le long de la route des Crêtes, par exemple. Quand d’autres préféreront randonner le long de sentiers balisés, comme le sentier des Roches, du Ballon des Vosges ou même jusqu’au Hohneck, culminant à environ 1 360 mètres d’altitude. En hiver, il est même possible de skier ou de se balader en raquettes dans quelques stations d’hiver, comme celles du Tanet ou du Schnepfenried. Enfin, les plus gourmands opteront pour l’activité ferme-auberge, ces restaurants de montagne proposant des produits locaux, à grand renfort de tourtes vigneronnes, galettes de pomme de terre, gratins de Munster et tartes aux myrtilles en dessert.

Le conseil de Nastasya : S’il y a bien une chose que l’Alsace ne peut pas proposer, c’est bien la mer. Par contre, les Vosges regorgent de jolis lacs de montagnes où se rafraîchir en été. Ne manquez pas une petite trempette dans le lac des truites, le lac vert ou le lac noir, près de Soultzeren.
Vous aimerez Le parc naturel régional du Ballon des Vosges pour :
Campagne Rando Nature Observation de la faune Lac

L’écomusée d’Alsace
Temps de visite : Une demi-journée à une journée
carte

L’écomusée d’Alsace

Un écomusée ? Mais c’est ennuyeux, non ? Attendez de visiter celui d’Ungersheim en Alsace, l’un des plus grands musées à ciel ouvert de France ! Ce lieu, entièrement dédié à la culture alsacienne, vous transportera tout droit dans le monde d’Hansel & Gretel, mais en vrai ! Plus de 70 bâtiments originaires d’Alsace ont été déplacés dans ce village reconstitué, permettant de faire découvrir au plus grand nombre maisons alsaciennes, chapelles, écoles, fermes et petits commerces traditionnels. Au-delà d’une simple balade, de multiples activités et animations permettent de découvrir le quotidien d’antan, en allant voir le forgeron, le charpentier ou le barbier du coin. Vous pourrez même suivre des cours d’école à l’ancienne, déguster des gâteaux locaux à l’heure du goûter ou nourrir les animaux de la ferme. Bref, un petit retour en enfance qui devrait ravir les petits comme les grands !

Le conseil de Nastasya : L’écomusée d’Alsace se trouve à l’extérieur, et même s’il est possible de passer d’une maison à l’autre en cas de mauvais temps, l’expérience reste bien meilleure par beau temps. Privilégiez donc une visite au printemps ou en été. Cerise sur le gâteau, vous pourrez observer les cigognes qui reviennent de leur migration à cette période.
Vous aimerez L’écomusée d’Alsace pour :
Animaux Campagne Musées Observation de la faune Nature

Mulhouse
Temps de visite : Une journée
carte

Mulhouse

C’est la ville incontournable du Haut-Rhin. Pourtant, Mulhouse pâtit encore d’une réputation qui n’est pas à la hauteur de ce qu’elle mérite. Point névralgique d’une Alsace moins riche et plus industrielle, tombée dans l’oubli ces dernières années, la ville reprend petit à petit du poil de la bête, pour proposer un visage beaucoup plus contemporain et moderne que le reste de la région. À commencer par son passé industriel qui, justement, est remis au goût du jour ! La ville accueille depuis des décennies la Cité de l’automobile, la plus importante collection privée de voitures au monde, ou bien encore la Cité du train et le sublime musée de l’impression sur étoffes. Le regain artistique est aussi de mise avec le centre Motoco, qui prend place dans les anciennes usines DMC et accueille artistes et entrepreneurs en devenir. Sans oublier les grands classiques de la région, comme flâner sur les terrasses de la sublime Place de la Réunion.

Le conseil de Nastasya : Avis aux amateurs de street art, Mulhouse se place tout droit derrière Lyon pour le nombre de murs peints en France, et oui ! Rendez-vous au quai des pêcheurs pour découvrir des fresques renversantes et faire chauffer les yeux et l’appareil photo !
Vous aimerez Mulhouse pour :
Art et culture Architecture Musées Patrimoine Shopping

Le Nord de l’Alsace
Temps de visite : Une journée
carte

Le Nord de l’Alsace

Région beaucoup moins connue que le reste de l’Alsace, la partie située au nord de Strasbourg n’en cache pas moins de jolis petits trésors à découvrir. Et l’avantage, c’est qu’elle est beaucoup moins touristique ! À commencer par ses jolis villages, comme Seebach et ses jolies maisons à colombages blanches couvertes de géranium, Hunspach, classé parmi les plus beaux villages de France, ou bien encore Wissembourg et son magnifique centre-ville médiéval. C’est aussi le coin idéal pour se relaxer dans un spa haut de gamme, comme celui de la Source des Sens, à Morsbronn-les-Bains, ou celui de La Petite Pierre, au cœur du parc régional des Vosges du Nord. Ne manquez pas non plus les villages potiers de Soufflenheim ou de Betschdorf, là où sont créés la plupart des plats à Baeckeoffe ou kouglof de la région.

Le conseil de Nastasya : Amoureux de nature, bonjour ! Pensez à vous octroyer une petite balade dans l’immense forêt de Haguenau, classée Zone Natura 2000 et lieu idéal pour des balades pédestres, à vélo ou même à cheval en famille. Vous trouverez le plan des randos vers Haguenau.
Vous aimerez Le Nord de l’Alsace pour :
Art et culture Artisanat Beau village Patrimoine

Conseiller où partir
Nastasya,
Rédactrice voyages

L'avis de Nastasya

J’ai eu l’occasion d’habiter en Alsace 5 années durant, d’abord à Strasbourg, puis à Colmar pour ma dernière année. Je suis d’abord tombée amoureuse… tout court, m’amenant à devenir alsacienne d’adoption. Le coup de foudre avec la région n’a pas attendu très longtemps. Je suis une fervente amatrice de contes de fée, de villages romantiques et d’ambiances médiévales qui font voyager dans d’autres périodes historiques. Autant dire que j’ai été plus qu’à mon aise en Alsace !

De tous les endroits visités, je ne me remets toujours pas de la magnifique Colmar, qui, à mon sens, est la plus jolie ville qui soit dans cette région, tellement raffinée dans son architecture et séduisante au premier abord. Sans oublier le petit village de Kaysersberg, où j’ai travaillé durant les marchés de Noël et qui reste, selon moi, le plus enchanteur et le plus authentique de tous. Pour apprécier au mieux la région, je vous conseille de vous déplacer avec votre propre voiture, afin de pouvoir profiter de chaque village de la route des vins en toute autonomie, et vous arrêter où bon vous semble pour manger, prendre une photo ou visiter un village.

Sachez toutefois une chose, l’Alsace devient de plus en plus victime de son succès. Les deux hautes périodes touristiques que sont l’été et la période des marchés de Noël en hiver riment maintenant avec flot de touristes incessants, prix des logements qui flambent et obligation de réserver à l’avance pour ne pas se retrouver sans rien. Si vous en avez la possibilité, je vous conseille de visiter la région durant les intersaisons, au printemps ou au début de l’automne. La météo est encore clémente, les couleurs sont belles et les rues, moins bondées. Évitez les mois de janvier à mars tout de même. On se trouve dans le Grand-Est, il fait donc très froid, et les centre-villes sont clairement morts et un peu tristounets à cette période de l’année.

Carte interactive des lieux à visiter