Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Florian, Rédacteur web voyages
Florian, Rédacteur web voyages

Un voyage en Antarctique est, en lui-même, un voyage en dehors des sentiers battus. Toutefois, comme un peu partout dans le monde, certaines destinations à découvrir une fois sur place sont bien plus prisées que les autres. L’occasion pour nous de vous emmener à la découverte de ces coins reculés, moins connus, mais tout aussi intéressants. De quoi vous permettre d’en apprendre plus sur l’histoire de ce continent, mais également sur le mode de vie des personnes qui, aujourd’hui, y travaillent et y vivent plusieurs mois à l’année.

Voir plus

Hors des sentiers battus

Station Amundsen-scott
Temps de visite : 1 à 2 jours

Station Amundsen-scott

Base américaine servant les intérêts de la science, puisque sur place y sont étudiés le climat, l’atmosphère et l’astrophysique, la station Amundsen-Scott fonctionne de manière tout à fait indépendante. Ainsi, si le personnel présent sur place accepte de vous ouvrir les portes de la base afin de vous la faire visiter, il vous sera compliqué d’y passer la nuit. Si vous ne pouvez pas vous trouver un lit, le camping pourrait bien être votre seule et unique option.

Quel dommage d’ailleurs, car cette station pouvant accueillir 150 personnes environ fonctionne comme une véritable petite ville. Bibliothèque, jardin sous terre, salle de cinéma, poste, et même terrain de basket-ball, la station Amundsen-Scott a été construite sur d’énormes pylônes qui s’ajustent en fonction des mouvements de la glace. Prouesse technologique, cette station mérite une petite visite.

Le conseil de Florian : il est possible de participer à la course annuelle « Autour du monde » qui a lieu à Noël. Une course longue de 3,2 kilomètres, qui permet au vainqueur de gagner une douche de 10 minutes ! Un luxe à la station Amundsen-Scott, quand on sait que seulement deux douches de deux minutes par semaine y sont autorisées.
Vous aimerez Station Amundsen-scott pour :
Patrimoine

Charlotte Bay et l'île de Cuverville
Temps de visite : 1 jour

Charlotte Bay et l'île de Cuverville

Charlotte Bay est un endroit assez intéressant à visiter. Magnifique, la région est principalement connue pour permettre d’admirer les jeunes icebergs à peine formés, dérivant lentement sur les eaux calmes de la baie de la princesse Charlotte. Un spectacle impressionnant, d’autant que juste à côté se trouve l’île de Cuverville, connue pour abriter l’une des plus grandes colonies de manchots papous de l’Antarctique. Le petit plus ? Ces deux immanquables se trouvent très souvent sur la route des navires de croisière et il est tout à fait possible de s’y arrêter.

Le conseil de Florian : c’est souvent du côté de Charlotte Bay qu’il est proposé de prendre part au grand saut polaire. L’occasion unique de vous baigner le temps de quelques secondes dans une eau à peine au-dessus du degré de congélation, le tout, dans un cadre unique et exceptionnel.
Vous aimerez Charlotte Bay et l'île de Cuverville pour :
Nature Observation de la faune Points de vue

Cap Denison
Temps de visite : 1 jour

Cap Denison

Découvert en 1911, le cap Denison est l’un des premiers endroits en Antarctique à avoir été conquis par l’homme. Surnommée la « Maison du Blizard » à cause de sa situation géographique qui en fait l’un des lieux les plus venteux et les plus froids au monde, Cap Denison est une terre à risques. S’il est parfois impossible d’y accoster à cause des conditions météorologiques désastreuses, vous ferez peut-être partie de celles et ceux qui bénéficieront d’un temps clément. Si tel est le cas, profitez de votre excursion afin de visiter les cabanes de Mawson, du nom de l’explorateur australien qui aura été le premier à y poser le pied.

Le conseil de Florian : le cap Denison est connu pour être un endroit où les conditions météorologiques sont relativement désagréables. Je vous conseille donc de faire très attention et surtout, de prévoir des vêtements en conséquence. N’hésitez pas à rajouter une couche supplémentaire, mais également à sortir vos plus gros coupe-vent au risque d’avoir du mal à supporter la visite.
Vous aimerez Cap Denison pour :
Rando Nature

Station McMurdo
Temps de visite : 1 à 2 jours

Station McMurdo

Plus grande station scientifique de l’Antarctique, la base McMurdo a été construite en 1955. Sur place, il est possible d’y trouver absolument tout. Des bâtiments administratifs à un petit local radio, la base scientifique dispose de tout le confort nécessaire. Pouvant accueillir jusqu’à 1 200 personnes en été, la station devrait vous impressionner par son côté très moderne, même si celle-ci est construite sur pilotis, l’idée étant de préserver le permafrost de l’activité humaine. Sur place y sont étudiés des domaines comme la biologie, la glaciologie ou encore la météorologie.
Si les permis de visites sont rarement attribués, la station, elle, se trouve en pleine mer de Ross, l’un des plus beaux endroits dont vous témoignerez au cours de votre séjour. Plusieurs bateaux d’expéditions naviguent sur les eaux calmes de Ross, vous permettant d’admirer la faune, mais également de magnifiques paysages. Entre glaciers, pingouins et montagnes, il y en aura pour tous les goûts.

Le conseil de Florian : les personnes vivant et travaillant à la station McMurdo sont les premières victimes du réchauffement climatique et le ressentent probablement plus que personne. Je vous conseille donc d’être très attentif à vos faits et gestes et de ne rien jeter par terre, de respecter les limites de consommation d’eau et électricité ou autre, au risque de vous faire reprendre.
Vous aimerez Station McMurdo pour :
Patrimoine

Blood Falls
Temps de visite : 1 à 2 heures

Blood Falls

Située au niveau de la vallée sèche de McMurdo, Blood Falls trouve sa source directement au sein du glacier Taylor. Nommée ainsi en référence à la couleur rouge sang des coulées qui sont visibles sur les parois de la chute, Blood Falls n’est, bien évidemment, pas faite de sang. En effet, il a d’abord été cru que des algues rouges étaient responsables de cette situation, mais les scientifiques ont ensuite découvert que la couleur rouge de cette eau salée était due à une forte concentration en fer. L’occasion pour vous d’être les témoins privilégiés d’un caprice de la nature, certes assez troublant au début, mais saisissant.

Le conseil de Florian : digne d’un décor de Game of Thrones, Blood Falls est l’un des endroits les plus insolites à visiter en Antarctique. Pour l’occasion, je vous conseille de vous tenir prêt et donc de préparer votre appareil photo afin d’immortaliser ce moment. Prenez également le temps d’admirer le paysage pour vous-même et de vous évader quelques minutes, le spectacle s’offrant à vos yeux étant rarissime.
Vous aimerez Blood Falls pour :
Point de vue Nature Merveille naturelle

Pegasus Wreck
Temps de visite : 2 heures

Pegasus Wreck

Le 8 octobre 1970, les pilotes d’un C-121 Lockheed Constellation se rendent compte qu’une fuite de carburant rendra impossible le retour prévu en Nouvelle-Zélande. À cela, s’ajoutent alors des conditions météorologiques dantesques. Entre neige et vent, l’avion n’avance plus et le pilote de l’appareil perd alors le contrôle de son appareil. Le pire se produit alors et l’avion ira se crasher au sol. Fort heureusement, les 80 personnes qui se trouvaient à bord ont toutes survécu, ne souffrant que de blessures mineures. Un pan de l’histoire de la péninsule de l’Antarctique s’offre donc à vous. Une histoire douloureuse, certes, même si la fin n’est pas si terrible que ça.

Le conseil de Florian : l’avion est souvent recouvert de neige. Je vous conseille donc de creuser un petit peu et de graver votre nom dans la glace avant de prendre une belle photo. L’image sera magnifique et vous permettra de pouvoir prétendre face à vos proches que vous aussi avez été de cette improbable aventure.
Vous aimerez Pegasus Wreck pour :
Patrimoine

Leningradskaya
Temps de visite : 2 heures

Leningradskaya

La Russie a elle aussi décidé de s’approprier une petite partie de l’Antarctique. Avec sa base, Leningradskaya, l’URSS a, dès 1971, commencé à étudier les phénomènes météorologiques ainsi que la glaciologie. Fermée en 1991, la station totalement abandonnée est visitée depuis 2002. Une excursion qui s’organise de par soi-même et qui vous permettra de découvrir ce à quoi pouvait ressembler une base scientifique à l’ère soviétique. De quoi vous donner quelques frissons, d’autant que vous pourrez avoir une idée précise de la façon dont ces scientifiques vivaient au sein de cette base, en pleine période de Guerre froide.

(La photo ci-dessus correspond à la station russe Bellingshausen).

Le conseil de Florian : la station est totalement abandonnée. Si celle-ci semble plutôt bien conservée, le froid et la glace aidant, je vous conseille de ne pas trop vous aventurer afin de ne pas dénaturer les lieux, de les abîmer et surtout, de ne pas vous faire de mal.
Vous aimerez Leningradskaya pour :
Patrimoine

Carte interactive des lieux à visiter