Comment réussir votre voyage au Groenland ?

Equipe Partir.com

Tous les conseils de la rédaction

Lointain, le Groenland est accessible par avion, directement depuis le Canada, le Danemark et l'Islande. Le voyage s'annonce donc long et difficile mais, une fois sur place, la récompense n'en sera que plus belle. La grandeur et la beauté des paysages viennent directement se mêler à cet incroyable sentiment de solitude. Très peu peuplé, doté d'une nature jouissant pleinement de ses droits, le Groenland nous fait nous sentir bien seul. Toutefois, malgré ce constat et ce vide apparent, la région a énormément à offrir, que ce soit d'un point de vue touristique et culturel.
Entre activités sportives et culturelles du côté d'Uummannaq et Nuuk, promenades au contact d'une faune et d'une flore bien fournie, découvertes de somptueux paysages, avec notamment la baie de Disko et le fjord d'Ilulissat, deux endroits répertoriés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004, le Groenland aura de quoi satisfaire toutes vos envies les plus folles.
Toujours intéressé par un séjour dans le grand Nord ? La rédaction de Partir.com vous propose un guide complet afin de prévoir et organiser au mieux votre prochain voyage en direction du Groenland.

Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
PAYSAGE
SPORT
TREKKING
1

Choisir la bonne période pour partir au Groenland

Retrouvez notre guide complet sur le climat pour connaître la saison idéale pour votre prochain voyage. Mois par mois, vous trouverez les températures, l’ensoleillement ainsi que la pluviométrie.

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Période 4 Période 4 Période 0 Période 0 Période 0 Période 2 Période 2 Période 2 Période 0 Période 4 Période 4 Période 4
2

Adopter la formule de voyage adaptée à vos envies

Passer par une agence de voyage

En un clic, vous bénéficiez d’une visibilité globale sur les meilleures offres des voyagistes

Composer vous-même votre voyage

Vous comparez les vols, les hôtels, les hébergements, les activités, les locations de voiture et explorez le monde en toute liberté.

3

Programmer votre vol vers le Groenland

Réserver un vol vers le Groenland ? Rien de plus facile. Réserver un vol vers le Groenland au meilleur prix ? Voilà qui est un peu plus compliqué… La variation des tarifs est en effet telle que nous craignons souvent de payer plus cher que les autres. Alors à quel prix acheter votre billet d’avion vers le Groenland ? Quelle est la meilleure période pour réserver vos vols ? De quel aéroport partir ? De quelle ville partir en vol direct ? L’équipe de Partir.com a décrypté toutes les formules et les offres du ciel pour vous répondre.

Créer votre alerte

Vous recevrez un email quand le prix du billet d'avion sera au plus bas.
Créer votre alerte vol
4

Organiser vos visites et activités

Voyager c’est bien, mais planifier son itinéraire à l’avance et savoir que voir et que faire sur son chemin, c’est encore mieux. Pour vous guider dans le choix et l’élaboration de votre périple, la team Partir.com a synthétisé les incontournables et les meilleures expériences offertes et par le Groenland. Que vous composiez votre voyage vous-même ou que vous passiez par une agence de voyage, nos guides pratiques et cartes exclusives vous éclairent tout au long du parcours.

5

Suivre les 10 conseils de la rédaction pour partir au Groenland

Au minimum : La durée de votre voyage au Groenland variera en fonction de vos envies et de vos habitudes touristiques. En effet, si vous êtes une personne qui a du mal à gérer le froid sur le long terme, il est tout à fait possible de faire le tour des principales attractions, villes et endroits à ne pas manquer en, au minimum, cinq petits jours. En revanche, si vous êtes une personne adepte du « slow travel » et de l’aventure, vous pouvez tout à fait rester un peu plus longtemps.

Idéalement : Le Groenland est immense, grand de plus de 2 millions de kilomètres carrés (par comparaison, la France en fait un peu plus de 632 000). Le territoire est donc vaste et de nombreux points de visites se trouvent aussi bien au nord, qu’au sud, qu’à l’est et à l’ouest. Résultat, afin de tout parfaitement quadriller et profiter au maximum de votre expérience, il est conseillé de rester, idéalement, pour une période de 10 à 14 jours.

Avec un peu plus de temps : Enfin, avec plus de temps, il est tout à fait possible de rester entre deux et trois semaines sur place. L’occasion pour vous de visiter absolument tous les endroits qui valent le coup, mais également de participer aux activités qui vous tentent le plus, le tout sans avoir à vous dépêcher sous la pression du manque de temps.

Situé à l’Est de l’Islande et à l’ouest du Canada, le Groenland n’est pas une région des plus accessibles. Heureusement, il existe plusieurs manières de s’y rendre, à commencer par l’avion. Depuis le Canada, l’Islande et le Danemark, à qui le Groenland appartient, plusieurs vols se rendent en direction des aéroports internationaux de Kangerlussuaq et de Nuuk. Depuis la France en revanche, il n’existe aucun vol direct. Il faudra ainsi compter sur un trajet avec une à trois escales, pour un temps de vol minimum de 20 heures et un tarif de base de 1 000 euros.
Concernant le bateau, il n’existe pas de connexions ferry à proprement parler entre l’Islande, le Danemark, le Canada et le Groenland. Ainsi, il vous sera impossible de faire un aller-retour maritime sur une ou deux journées. En revanche, de nombreux navires croisent au Groenland. Ainsi, une croisière organisée par un professionnel semble être le seul véritable moyen de pouvoir se rendre au Groenland par la mer.

Un voyage au Groenland coûte très cher. Isolée, cette terre est difficile d’accès mais le jeu en vaut clairement la chandelle. Ainsi, si vous organisez vous-même votre propre séjour, il faudra compter en 5 et 7 000 euros pour une période de deux semaines. Attention toutefois, puisque cela implique que vous aurez à dormir dehors, la plupart du temps en tente lors de votre voyage. Un peu plus de 50 000 personnes vivent au Groenland et le tourisme n’est pas forcément développé. Résultat, vous risquez d’avoir un peu de mal à trouver un hôtel, surtout en pleine nature.

Pour les personnes qui souhaitent passer par un croisiériste, le montant est encore plus important. Pour une semaine de voyage, tout compris, il faudra compter entre 3 et 20 000 euros. Cette différence de prix s’explique simplement par la qualité du navire dans lequel vous vous trouverez mais également par les activités proposées. Il convient donc de parfaitement choisir ce qui vous correspond au mieux afin de profiter au maximum de votre expérience, même si celle-ci vous reviendra assez cher.

Au Groenland, les incontournables ne manquent pas. En effet, la région est vaste et il est tout à fait possible de se concentrer uniquement sur une seule partie afin d’en tirer le maximum. Au niveau des grandes villes dans lesquelles nous vous invitons à vous rendre, il faudra bien évidemment compter Nuuk, la capitale du Groenland et son superbe quartier Katuaq, ainsi qu’Ilulissat, Thulé et Quummannaq
En ce qui concerne les merveilles de la nature, impossible de passer outre l’immense glacier Jakobshavn Isbræ, dont s’est échappé l’iceberg qui coulera le Titanic en 1912. Impensable également de ne pas se rendre au Scoresby Sund, le plus grand système de fjord au monde. Enfin, il est recommandé de profiter de la vue offerte par la baie de Disko, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004, située juste à côté de la ville d’Ilulissat et de son superbe fjord, lui aussi classé.

Au Groenland, il est possible de participer à toutes sortes d’activités, qu’elles soient culturelles ou physiques. Pour les photographes amateurs, la région est l’endroit idéal afin de s’exercer, les points de vue offrant de magnifiques paysages. Pour celles et ceux qui sont plus adeptes de la marche, de longues et belles randonnées sont organisées par les professionnels du tourisme, de quoi vous permettre d’en apprendre un peu plus sur la faune et la flore locale.
Pour les sportifs et amateurs de sensations fortes, d’incroyables promenades en chien de traîneau sont également proposées au même titre que de belles promenades en kayak. Attention toutefois à ne pas tomber dans l’eau ! Des activités culturelles sont également disponibles, notamment du côté de Katuaq, le plus beau quartier de Nuuk, qui comporte un centre d’art contemporain. La culture inuite étant très présente au Groenland, vous aurez également la possibilité d’en apprendre beaucoup plus sur ces personnes qui ont décidé de vivre sur place, leurs coutumes, leur langue et leur mode de vie.

Nul besoin de se faire vacciner pour se rendre au Groenland, si ce n’est par les vaccins dits classiques. Une fois sur place en revanche, quelques règles sont à respecter. La région souhaite développer le secteur du tourisme responsable et invite donc toutes les personnes qui se rendent sur son sol, à ne laisser aucun de leurs déchets sur place. Le pays ne compte que très peu d’habitants et traiter les détritus des touristes qui viennent en nombre serait trop compliqué. 
Autre point important, il est vivement conseillé de ne pas ramener avec vous un petit souvenir (fleur, pierre). En effet, l’écosystème local est particulier et préservé, y toucher reviendrait donc à le mettre en danger. Enfin, les touristes sont invités à se promener en petits groupes et à ne pas sortir hors des sentiers battus afin, là encore, de respecter l’environnement et les animaux que vous serez amenés à croiser au cours de votre séjour.

Il est effectivement possible de voir des aurores boréales au Groenland. Dès les premiers jours de l’automne, en septembre, le ciel semble s’illuminer. Et ce, jusqu’au début du mois d’avril. En revanche, ne comptez pas témoigner de cette beauté naturelle en plein cœur de l’été puisque le soleil de minuit vient « gâcher » ce spectacle, sauf dans le sud de la région où les aurores boréales peuvent être vues dès la fin du mois d’août. 

Pour assister à ce ballet lumineux, il existe plusieurs spots intéressants au Groenland, à commencer par Kangerlussuaq, notamment entre les mois d’octobre et d’avril. Sisimuit, la seconde plus grande ville du Groenland est également un endroit à cocher, notamment entre septembre et mars. Nuuk, la capitale, a elle aussi son mot à dire même si l’endroit favori des visiteurs reste Ilulissat. La ville, ses fjords et sa proximité avec la baie de Disko en font l’un des lieux qui se prêtent le mieux à l’exercice. Les villes de Tasiilaq et Kusuluk offrent également de superbes points de vue.

À l’instar des autres régions et pays proches des pôles, le Groenland traverse le phénomène de « nuit polaire ». Durant cette période, l’alternance entre le jour et la nuit se poursuit même si cette notion apparaît bien différente de celle que nous connaissons puisque le jour pointe le bout de son nez à raison de quelques heures seulement par jour. Cette période s’étale de novembre à février et permet de profiter des aurores boréales. A contrario, à partir de juin/juillet, c’est le jour qui prend le relais qui s’impose, empêchant la nuit de tomber. Une situation assez délicate pour des personnes qui n’y sont pas habituées puisque cela fait perdre tous ses repères. Dans tous les cas, ce jour et cette nuit polaire permettent aux voyageurs de découvrir la région sous un angle différent, rendant le séjour au Groenland toujours plus intéressant.

Au Groenland, la cuisine se base sur des produits bien locaux, qui ne se trouvent quasiment nulle part ailleurs. Ainsi, attendez-vous à manger du phoque, une viande que les Groenlandais considèrent comme étant celle qui donne le plus de forces. La garantie de passer l’hiver sans manquer de rien. Servi en soupe avec des oignons et du riz, le plat principal à base de phoque est un incontournable de la région. Attendez-vous également à devoir goûter de la baleine, du morse, du renne, du narval, et même de l’ours polaire. 
Les produits issus de la mer sont également présents au sein de la cuisine typique du Groenland, la région étant entourée par mer et océans. Ainsi, il n’est pas rare non plus de déguster de succulents crustacés et autres coquillages ainsi que des plats de poissons en tous genres (saumon, morue, flétan…). À noter que les Groenlandais sont également friands d’oiseaux, principalement des perdrix ou des mergules. Enfin, concernant les boissons, l’eau pure et cristalline se boit sans restriction alors qu’une marque de bière locale, baptisée Kayak, a également vu le jour. 

Se déplacer au Groenland n’est pas très simple. En effet, il n’existe pas de voies ferrées, ni même de cours d’eau permettant à de petits bateaux de se frayer un chemin afin d’acheminer de possibles voyageurs. Enfin, le Groenland ne compte que 150 kilomètres de route, dont 60 seulement sont goudronnés. D’ailleurs, seules les villes d’Ivituut et de Kangilinnguit sont directement reliées entre elles par une route goudronnée, toutes les autres étant isolées, loin de tout. Il convient d’ailleurs de noter que les routes « locales » sont limitées à 50 km/h, contre 80 pour les routes dites principales. Résultat, il est possible d’emprunter l’avion afin de voyager à l’intérieur du pays, les vols nationaux étant opérés par Air Greenland. Pour les plus aventureux, les traîneaux à chiens en hiver sont un moyen efficace de se déplacer alors que, lorsque l’été pointe le bout de son nez, le cabotage côtier devient le moyen de transport principal. 

6

Décrypter toutes les informations pratiques

Récap’ des informations pratiques à connaître avant de vous envoler vers le Groenland.

  • Langue
    Groenlandais
  • Passeport
    Non
  • Visa
    Non
  • Sécurité
    Pays sécurisé
7

Vous inspirer des coups de cœur de la rédaction

Best of

(On adore)

1.
Découvrir l'incroyable histoire du Groenland, terre découverte par les Vikings
2.
S'émerveiller face à une flore et une faune bien typiques du Grand Nord
3.
S'asseoir et assister au formidable spectacle des aurores boréales
4.
Marcher sur le Jakobshavn Isbræ, glacier dont l'iceberg a provoqué la chute du Titanic
5.
Témoigner du Scoresby Sund, le plus grand système de fjord au monde
6.
Admirer les paysages époustouflants de la Baie de Disko, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO
7.
Écouter les légendes et laisser une partie de son cœur pour toujours du côté d'Uummanaaq

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

- Les paysages dénaturés à cause du changement climatique et des touristes peu respectueux,
- Une météo et des températures parfois difficiles à supporter.
8

Vous immerger avant le grand voyage