Que voir, que faire aux îles Féroé ?

Florian, Rédacteur web voyages
Florian, Rédacteur web voyages

Petit archipel appartenant officiellement au Royaume du Danemark, les îles Féroé sont un véritable havre de paix pour quiconque est adepte de la nature et des grands espaces. Si s’y rendre semble un peu compliqué, une fois sur place, la récompense est à la hauteur des espérances. De l’île de Mykines à Múlafossur, en passant par la capitale, Tórshavn, la région offre de magnifiques paysages et expériences à celles et ceux qui décident de tenter l’aventure, irrémédiablement attirés par le calme et la grandeur des îles.
Ce sont d’ailleurs ces deux mots qui caractérisent au mieux un voyage aux îles Féroé. D’un côté, la région n’est peuplée que par 50 000 habitants, donnant ainsi l’impression d’être souvent très seul. En vous éloignant quelque peu des sentiers battus, vous vous retrouverez livré à vous-même avec, pour seule compagnie, quelques animaux, principalement des moutons, curieux de savoir d’où vous venez. De l’autre, entourés de locaux, de touristes ou de proches, les immenses et imposants paysages vous feront vous sentir minuscule. Un sentiment insolite, qui attire de plus en plus de monde, et pourquoi pas vous ?

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

L'île de Mykines
Temps de visite : 1 jour
carte

L'île de Mykines

Archipel composé de 189 îles différentes, toutes reliées entre elles par un circuit complexe de tunnels, de routes et de voies maritimes, les îles Féroé regorgent de petits trésors, à commencer par l’île de Mykines. Au paysage dramatique, cette île n’est accessible que par ferry, depuis le village de Størvágur. L’occasion pour vous, si vous décidez de vous y rendre, de découvrir une terre sauvage sur laquelle la nature dispose encore de tous ses droits. Le coin le plus sauvage, lui, se trouve à l’ouest de l’île, où d’immenses colonies de macareux ont élu domicile.
Pour celles et ceux qui sont adeptes des magnifiques points de vue, le phare de l’île de Mykines est l’endroit vers lequel il faudra se diriger. Pour ce faire, il faudra compter entre 3 et 4 heures de randonnées à travers l’île. Une fois sur place, l’expérience est prenante et promet de magnifiques clichés. N’hésitez pas non plus à vous arrêter par le petit village local qui, fut un temps, abritait pas moins de 180 habitants. Ils ne sont plus que 8 aujourd’hui.

Le conseil de Florian : les voyages en direction de l’île de Mykines peuvent parfois être annulés. En effet, il se peut que le brouillard vienne jouer les trouble-fête, au même titre que les forts vents. Résultat les bateaux peuvent souvent être amenés à rester à quai afin de ne mettre aucune vie en danger. Résultat, prévoyez un plan B.
Vous aimerez L'île de Mykines pour :
Île | Nature

Le triptyque Sørvágsvatn, Traelanipa et Bøsdalafossur
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Le triptyque Sørvágsvatn, Traelanipa et Bøsdalafossur

Très prisé par les touristes, le lac de Sørvágsvatn a été photographié à des milliers de reprises. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir de nombreuses photos être publiées sur les réseaux sociaux. De quoi classer l’endroit, qui s’impose naturellement comme étant l’un des plus incroyables des Féroé. Attention toutefois. En effet, l’endroit est bien plus intrigant et intéressant que les photos ne peuvent le laisser paraître. Situé du côté de l’île de Vagar, le lac de Sørvágsvatn est le plus grand des îles Féroé et est notamment connu pour cette illusion d’optique qui nous ferait presque penser que ce lac vole au-dessus de la mer.
Afin de vous y rendre, il faudra, dans tous les cas, vous rendre dans le petit village de Midvagur, et marcher une heure environ. S’il vous reste du temps, n’hésitez pas non plus à visiter la falaise Traelanipa, haute de 142 mètres, ainsi que du côté des chutes de Bøsdalafossur. Un triptyque prenant, qui vous en mettra plein la vue, à vous, mais également à celles et ceux qui auront la chance de regarder vos clichés.

Le conseil de Florian : sur Vagar, le temps peut changer relativement rapidement. Afin de ne pas vous retrouver dans une situation désobligeante, n’hésitez pas à prévoir en conséquence et optez pour une tenue de pluie même si le soleil est au rendez-vous. Sur les îles Féroé, le temps évolue très rapidement.
Vous aimerez Le triptyque Sørvágsvatn, Traelanipa et Bøsdalafossur pour :
Rando | Point de vue | île

Les chutes d'eau de  Múlafossur
Temps de visite : 1 jour
carte

Les chutes d'eau de Múlafossur

Là encore situé sur l’île de Vagar, le village de Gasadalur est le point de départ d’une randonnée qui vous mènera directement jusqu’aux chutes de Múlafossur. Une excellente opportunité notamment quand on sait que cette île était totalement isolée du reste du monde, jusqu’en 2004. Cette année-là, un tunnel a été spécialement mis en place, permettant aux touristes et aux locaux de librement circuler et donc, d’assister au spectacle offert par Múlafossur. Les chutes elles, sont immenses, puisque grandes de près de 60 mètres. Des litres d’eau sont projetés jusqu’à l’océan, nous offrant un spectacle brut, nous laissant sans voix.

Le conseil de Florian : il est aujourd’hui assez simple de se rendre du côté de Gásadalur. Toutefois, lancez-vous le défi de faire ce que tout le monde faisait avant 2004, à savoir traverser les montagnes, notamment si vous venez de Bøur. Un voyage que tout le monde effectuait il y a quelques années, notamment le facteur qui devait faire de nombreux allers et retours à travers les routes pentues.
Vous aimerez Les chutes d'eau de Múlafossur pour :
Chute d'eau | Merveille naturelle

Tórshavn
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Tórshavn

Capitale des îles Féroé, la ville de Tórshavn n’est habitée que par 14 000 habitants environ. Toutefois, vous trouverez sur place, tout ce que vous vous recherchez dans une capitale « classique », en moindre quantité toutefois. Sport, nourriture, culture, la ville a énormément de choses à proposer à ses visiteurs, dont le plus vieux parlement au monde. Ce lieu, incontournable de Tórshavn et des îles Féroé remonte à l’époque viking. En effet, les clans avaient pour habitude de s’y rendre afin de régler les affaires courantes et laisser faire son travail à la justice. Bien entendu, il n’y a plus de Vikings avec qui discuter, mais l’endroit est important et vous aidera à comprendre pourquoi et comment les îles Féroé ont été colonisées et apprivoisées par les guerriers nordiques.

Le conseil de Florian : le Brell Café est un excellent endroit dans lequel débuter sa journée. En effet, ce troquet torréfie son propre café, de quoi vous garantir une matinée inédite et énergique. N’hésitez donc pas à vous y rendre avant d’entamer votre visite.
Vous aimerez Tórshavn pour :
Détente | Architecture | Art et Culture

Saksun
Temps de visite : 1 jour
carte

Saksun

Située à une heure de route environ de Tórshavn, Saksun est l’endroit rêvé pour les amoureux, le lieu transpirant le romantisme. Entre les immenses prairies vertes et les superbes montagnes s’élevant au second plan, les points de vue sont surprenants, prenants. Une fois sur place, profitez de l’occasion pour vous promener et explorez les environs, vous risquerez bien de tomber sur ces maisons dont le toit est recouvert de mousse ainsi que sur l’iconique vieille église. L’un des endroits les plus connus et les plus appréciés des îles Féroé par les touristes, qui louent souvent son calme et son originalité.

Le conseil de Florian : si vous souhaitez visiter la splendide église de Saksun, toute recouverte de mousse, n’hésitez pas à le prévoir en avance afin de vous assurer une petite place. Pour information, cette église est ouverte le samedi et le dimanche, de 8h à 16h.
Vous aimerez Saksun pour :
Art et Culture | Monuments

Phare de Kallur
Temps de visite : 1 jour
carte

Phare de Kallur

Surplombant les terres vallonnées, le phare de Kallur apparaît comme étant bien esseulé, au beau milieu des montagnes de l’île de Kalsoy. L’une des merveilles des îles Féroé. C’est d’ailleurs cette même solitude qui semble plaire aux touristes, qui aiment se rendre sur les longs chemins de randonnée du coin. Sur place, vous aurez l’occasion de vous promener, mais aussi d’admirer la vue ainsi que des chutes de Borgarin. Un terrain quelque peu compliqué, pentu, mais qui promet à celles et ceux qui s’y rendent, de profiter d’une expérience hors du commun, bien loin du tourisme de masse. Profitez de l’occasion pour vous ressourcer et prendre de magnifiques clichés de paysages que vous ne retrouverez nulle part ailleurs.

Le conseil de Florian : le voyage dure une heure environ et requiert de bonnes chaussures de marche. Attention également aux conditions météorologiques, le vent pouvant être parfois assez violent.
Vous aimerez Phare de Kallur pour :
Île | Monument | Point de vue

Gjógv
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Gjógv

Situé à quelques encablures de Funningur à une heure et demie de route de Tórshavn, le petit village de Gjógv détonne de par ses petites maisons toutes colorées. De quoi mettre cette localité au centre de la liste des priorités des voyageurs, souvent attirés par ces drôles de scènes. Sur place, une vieille église, construire en 1929 attire les regards curieux, alors que de longs et superbes chemins de randonnée sillonnent les environs. De quoi vous permettre de découvrir avec enthousiasme la campagne profonde des Féroé. Enfin, n’hésitez pas non plus à vous rendre tout près des gorges de Gjógv, haute de près de 200 mètres. Un spectacle à couper le souffle, qui vous rappellera à quel point la nature peut parfois être surprenante.

Le conseil de Florian : depuis Gjógv, vous pourrez également vous rendre du côté d’Ambaladur, une vallée située à une heure de marche environ, en direction du nord-est de la ville. Une fois sur place, vous arriverez du côté de Búgvin. Un endroit assez insolite puisque vous vous serez les témoins privilégiés d’un immense rocher s’érigeant au beau milieu de la mer.
Vous aimerez Gjógv pour :
Beau village | Nature | Chute d'eau

Ásmundarstakkur
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Ásmundarstakkur

Ásmundarstakkur est difficilement accessible. En effet, afin de rejoindre ce petit coin de paradis, il faudra prendre le ferry directement depuis Tórshavn. Votre bateau se dirigera alors en direction de l’île de Suðuroy, pour un trajet long de deux heures. Une fois sur place, laissez-vous aller sur quelques chemins de randonnée et dirigez-vous ensuite, en direction des falaises, hautes de 289 mètres au-dessus de la mer. Une scène idyllique et brute, qui ne sera rendue possible qu’après la traversée du petit pont de bois si iconique, reliant Rituskor à la jetée d’Ásmundarstakkur. Bien évidemment, il convient de partir avec son appareil photo, au risque de rater quelques clichés importants. Pour l’anecdote, il est tout à fait possible de croiser quelques locaux qui, eux aussi, sont relativement friands de cet endroit. L’occasion pour vous d’échanger au sujet de la vie locale.

Le conseil de Florian : afin de vous rendre du côté d’Ásmundarstakkur, il va vous falloir traverser un petit pont de bois qui n’inspire pas vraiment confiance. Pour celles et ceux qui ont le vertige, n’hésitez pas à bien vous entourer, car cette traversée pourrait bien être assez pénible pour vous.
Vous aimerez Ásmundarstakkur pour :
Montagnes | Points de vue | Nature

Vestmanna
Temps de visite : 2 jours
carte

Vestmanna

Se rendre à Vestmanna, sur l’île de Streymoy, n’est pas une chose aisée. En effet, de prime abord, il semble carrément impossible de pouvoir s’y rendre. Toutefois, plusieurs tunnels ont été construits permettant les liaisons. Vous pouvez également opter pour l’option maritime puisque des tours de bateaux, longs de 2 à 3 heures sont souvent organisés afin de vous faire faire le tour de l’île de Streymoy. L’occasion pour vous de profiter d’un aperçu des îles Féroé assez inattendu. Les paysages eux, sont somptueux et la traversée se faire plutôt tranquillement, même s’il convient de ne pas oublier des vêtements chauds, ce qui vous évitera d’arriver et de rentrer mouillé de la tête au pied.
Pour les plus chanceux d’entre vous, votre petit bateau pourrait également vous proposer de passer par de petites gorges, ce qui vous permettra d’aller directement à l’intérieur de ces magnifiques terres. Là encore une expérience assez insolite et originale, qui sera rendue plus belle par la présence d’une faune bien locale, à commencer par de nombreux oiseaux. Une fois à Vestmanna, n’hésitez pas à explorer les environs, la ville étant l’une des plus vertes et orientées protection de la nature. Profitez également de la culture sportive de la ville !

Le conseil de Florian : pour les amateurs de sport, Vestmanna est définitivement l’endroit vers lequel se diriger. L’équipe locale de handball est considérée comme la meilleure de la région alors que, lorsque les beaux jours arrivent, d’incroyables courses de bateau sont organisées !
Vous aimerez Vestmanna pour :
Mer | Observation de la faune

Conseiller où partir
Florian,
Rédacteur web voyages

L'avis de Florian

Les îles Féroé ont été, à mes yeux, l’un des voyages les plus exceptionnels que j’ai eu la chance de réaliser. En effet, le sentiment de solitude que nous pouvons ressentir une fois sur place est assez intense tant, à certains endroits, il semble n’y avoir absolument rien ni personne. Une destination pour les amateurs de nature et qui souhaitent profiter d’un voyage loin de tout. Bien entendu, la région se prête principalement aux grandes randonnées, mais pour tous celles et ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la culture de la région, il existe de très nombreuses possibilités de rentrer entièrement satisfaits. Seul point négatif, la météo qui peut évoluer relativement rapidement. Il faut donc se préparer au maximum et être prêt à affronter absolument toutes les conditions météorologiques. Mon coup de cœur ? Ásmundarstakkur et son petit pont de bois. Un pont insolite qui n’inspire vraiment pas à la traversée.

Carte interactive des lieux à visiter