Que voir, que faire au Kirghizistan ?

Linda, Blogueuse Voyages
Linda, Blogueuse Voyages

Situé au cœur de l’Asie Centrale, le Kirghizistan est un pays encore méconnu, au charme authentique qui promet un vrai voyage d’aventure. Situé sur la route de la soie, c’est le pays des grands espaces, des steppes immenses, des lacs, des canyons, des chasseurs à l’aigle et des sommets majestueux. Près de 95 % de son territoire est recouvert par les montagnes et un tiers de sa superficie se situe à plus de 3000 mètres d’altitude. La chaîne du Pamir et celle de Tian Shan, les monts Célestes de l’Asie Centrale, sont la vraie richesse du pays et de vrais paradis pour les amateurs de randonnée. Une terre promise pour les alpinistes aussi car le Kirghizistan possède de prestigieux sommets de plus de 7000 mètres d’altitude, comme le Khan Tengri et le pic Lénine. Dans ce pays, vous découvrirez la gentillesse de son peuple et la chaleur de l’hospitalité kirghize, qui fait partie intégrante de la culture de ces semi-nomades. Indissociable de la culture nomade, le cheval est amoureusement choyé par les Kirghizes. C’est donc en galopant que vous partirez explorer ses immenses jailoo, des pâturages d’été au cœur de paysages alpins. Au Kirghizistan, vous pourrez partager le quotidien d’une famille de bergers avec des nuits dans les yourtes traditionnelles. Doté de peu d’infrastructures et avec des locaux qui ne parlent que kirghize et russe, c’est un voyage qui assurément garantie de belles vraies aventures avec un grand A.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ces voyages au Kirghizistan durant de nombreuses semaines, et je vous dévoile tous les endroits qu'il faut impérativement voir dans ce pays.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Le parc national d'Ala-Archa
Temps de visite : Une journée
carte

Le parc national d'Ala-Archa

Situé à 45 kilomètres au sud de Bichkek, le parc national d’Ala-Archa est un endroit qui ravira tous les amoureux de nature. Ce parc alpin est un vrai paradis de verdure, composé de gorges, de vallées de pins et d’épicéas, de cascades, de rivières et entouré de glaciers et de sommets aux cimes édentées. Les itinéraires de randonnée sont nombreux, avec différents niveaux de difficulté. Un des sentiers les plus fréquentés mène à un belvédère qui offre un splendide panorama sur le glacier Ak Saï. Le refuge Ratsek, en contrebas du belvédère, sert de camp de base pour les alpinistes qui partent à l’assaut des pics alentour culminant à plus de 4500 mètres d’altitude. Les gorges d’Ala-Archa sont la promesse d’une belle échappée et un vrai bol d’air pour les amateurs de grands espaces. Sa proximité avec la capitale en fait un lieu apprécié des locaux le week-end, qui se retrouvent autour d’un pique-nique au bord de la rivière. N’hésitez pas à en faire autant !

Le conseil de Linda : Les itinéraires de randonnée sont très mal balisés dans tout le pays, voir même pas du tout. N’hésitez pas à recourir aux services d’un guide via une agence locale pour partir sur les sentiers accompagnés. Les hôtels ou les propriétaires des guesthouses à Bichkek pourront vous aider à organiser une excursion dans ces gorges.
Vous aimerez Le parc national d'Ala-Archa pour :
Rando Montagne Réserve naturelle Architecture

Le lac Song Kul
Temps de visite : 3 à 4 jours
carte

Le lac Song Kul

Situé à plus de 3000 mètres d’altitude, le lac Song Kul est un joyau au cœur du Kirghizistan. C’est le deuxième plus grand lac du pays et c’est ici que vous prendrez toute la mesure de l’immensité des paysages kirghizes. Entouré de crêtes et de sommets enneigés culminants à plus de 4000 mètres, le décor est tout simplement somptueux. Dès la fin du printemps, ses rives servent de pâturages aux bergers qui installent leurs yourtes durant la saison estivale. Les troupeaux sont ici en totale liberté et en harmonie avec la nature. La faune sauvage est très riche : loups, bouquetins, marmottes, reptiles et plus de 60 espèces d’oiseaux nichent ici. La découverte de ce lac alpin se fait par le biais d’un trek à pied de plusieurs jours. L’itinéraire emprunte en sentier où vous ferez l’expérience du silence et de l’immensité des steppes. Ce lac est une vraie perle alpine, un lieu incontournable à découvrir lors d’un voyage au Kirghizistan.

Le conseil de Linda : Même si les touristes viennent majoritairement au lac Song Kul à cheval, l’expérience bien qu’incroyable peut s’avérer pénible physiquement. Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec ce moyen de transport, je vous conseille d’y venir à pied, l’expérience reste magique quand même ! Il est également possible de louer un cheval pour quelques heures, pour se balader sur les rives du lac.
Vous aimerez Le lac Song Kul pour :
Lac Montagne Nature

Le canyon de Skazka
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Le canyon de Skazka

Le Kirghizistan étonne par la diversité des paysages que l’on rencontre et ce canyon en est un bel exemple. Ce site naturel appelé « Fairy Tale Canyon » est un dédale de roches sculptées par l’érosion aux couleurs ocre, jaune, rose et orangée. Skazka signifie d’ailleurs « Conte de fées » en russe, en référence à la surprise et l’éblouissement des locaux lorsqu’ils ont découvert ce lieu magique. Jalonné de collines aux formes étranges et faisant face aux rives du lac Issyk-Kul, ce canyon est d’une grande beauté sauvage. L’exploration se fait aisément à pied et l’imagination devient vite débordante face aux formes surprenantes des roches que l’on découvre en chemin. Inutile de vous dire que les couleurs prennent toute leur splendeur aux heures dorées, au lever ou à la tombée du jour. Le Canyon de Skazka est un vrai chef-d’œuvre de la nature à explorer, un lieu qui ravira tous les amateurs de paysages grandioses et insolites.

Le conseil de Linda : Pour vous rendre au canyon, il faudra emprunter une marchroutka, des minibus locaux qui desservent les villages de la rive sud du lac Issyk Kul et demander au chauffeur de vous laisser à « Skazka » qui se trouve en bord de route. Les locaux ne parlent pas anglais mais ils connaissent très bien cet endroit. Et n’hésitez pas à profiter des rives du lac pour vous baigner !
Vous aimerez Le canyon de Skazka pour :
Merveilles naturelles Nature Rando

Le lac Issyk-Kul
Temps de visite : Une journée
carte

Le lac Issyk-Kul

Le lac Issyk-Kul est un immense lac, le plus grand du pays qui s'étend sur 170 kilomètres de long et sur 70 kilomètres de large. C'est le plus grand lac d'Asie Centrale et il figure parmi les plus anciens lacs du monde. Issyk- Kul signifie "lac chaud" car malgré son altitude élevée, il ne gèle jamais. Situé sur la Route de la Soie, il était autrefois une halte pour les voyageurs se dirigeant vers l'Ouest. Le cadre est encore une fois majestueux avec le bleu des eaux cristallines du lac et les montagnes enneigées en toile de fond. De nombreuses villes et villages s'articulent autour du lac. La rive nord, autour de Chopon Alta, est aujourd'hui envahie de complexes hôtelliers et de stations balnéaires, très prisées des riches touristes russes et kazakhs en été. La rive sud est jalonnée de villages plus authentiques, elle est moins urbanisée et beaucoup plus sauvage.

Le conseil de Linda : La rive sud est bien plus intéressante que la rive nord et certains villages méritent un arrêt. À Bokonbayevo se tient tous les ans un festival de chasse à l'aigle, une des traditions ancestrales kirghizes à découvrir.
Vous aimerez Le lac Issyk-Kul pour :
Détente Lac Plages

Le lac Köl Ukök
Temps de visite : 2 jours
carte

Le lac Köl Ukök

Situé à quelques kilomètres de la ville de Kochkor, le lac Köl Ukök est un lieu encore un peu secret qui ne figure pas dans tous les guides du Kirghizistan. Cette petite merveille se découvre en empruntant un sentier d’une quinzaine de kilomètres à pied ou à cheval. L’itinéraire se fait sans difficulté et la magie opère lorsque le lac apparait. Sa couleur émeraude, typique des lacs d’altitudes, participe grandement à son charme ainsi que les magnifiques reliefs des montagnes et des glaciers qui l’entourent. Lors de la saison estivale, quelques familles de bergers s’installent près du lac dans leurs yourtes et les rives servent de pâturages aux troupeaux. Le cadre est somptueux, idéal pour se ressourcer et pour partager quelques moments de vie auprès des bergers qui accueillent les touristes de passage. Ici vous serez sans aucun doute accueilli avec un verre de kumiss, ce lait de jument fermenté au gout très prononcé et qui ne se refuse pas. Un deuxième lac est accessible à pied à deux heures de marche du lac Köl Ukök, plus petit mais tout aussi charmant.

Le conseil de Linda : Depuis Kochkor, vous pourrez organiser facilement ce trek et votre hébergement en yourte chez une famille de bergers via une agence de voyage locale.
Vous aimerez Le lac Köl Ukök pour :
Rando Lac Montagne

La vallée de Karakol
Temps de visite : Plusieurs jours
carte

La vallée de Karakol

Située au sud du lac Issyk-Kul et au pied des monts Célestes, Karakol est une base idéale pour les amateurs de trekking et d’alpinisme. C’est le point de départ pour l’un des itinéraires de treks les plus incontournables du pays : celui qui mène au splendide lac d’Ala Kul. Ce trek engagé nécessite d’avoir tout le matériel pour être autonome, ou d’avoir recours au service d’une agence car il n’y a aucune infrastructure en chemin. L’itinéraire est simplement splendide, avec un décor alpin qui fait souvent penser aux paysages des Alpes. En chemin, le randonneur grimpe jusqu’au lac Ala Kul, perché à 3560 mètres, à la sublime couleur émeraude, entouré de glaciers et de sommets vertigineux. Hormis les nombreuses possibilités de treks autour de Karakol, la ville possède aussi de nombreuses réjouissances. Conçue par un architecte de Saint-Pétersbourg, la petite ville dégage une atmosphère aux airs russes. Vous trouverez de nombreux bars et restaurants, une belle cathédrale orthodoxe et le plus grand marché aux bestiaux du pays qui se déroule tous les dimanches matins.

Le conseil de Linda : N’hésitez pas à vous rendre dans la Vallée d’Altyn Arachan qui se situe à une dizaine de kilomètres de Karakol. Outre sa beauté et le panorama splendide sur le pic Palatka, cette vallée est surtout réputée pour ses sources chaudes naturelles. Une vraie récompense après une journée d’effort !
Vous aimerez La vallée de Karakol pour :
Rando Nature Montagne

Jety-Oguz et la Vallée des Fleurs
Temps de visite : Une journée
carte

Jety-Oguz et la Vallée des Fleurs

À quelques kilomètres de Karakol se trouve la magnifique vallée de Kök-Jaiyk, la Vallée des Fleurs. Recouverte d’une végétation luxuriante, elle est notamment célèbre pour ces formations rocheuses gigantesques à la couleur rouge, appelées Jety-Oguz. Ce nom signifie « La Vallée des Sept Taureaux » en kirghize, en référence à une célèbre légende. D’après l’histoire, deux rois s’affrontèrent un jour pour les yeux d’une très belle femme qu’ils aimaient tous les deux. Un des rois kidnappa la belle et décida de la tuer lors d’un banquet pour la posséder à jamais. Lors de ce festin, sept taureaux furent sacrifiés. Lors du dernier sacrifice le roi poignarda la jeune femme en plein cœur et de sa blessure jaillit des torrents de sang qui s’écoulèrent dans la vallée et donnèrent aux montagnes cette couleur rouge vif. La vallée de Jety-Oguz est une terre de contes et légendes où le paysage montagneux se prête à de nombreuses activités de plein air.

Le conseil de Linda : Jety-Oguz n’est qu’à quelques kilomètres de Karakol, accessible facilement en taxi. N’hésitez pas à le partager avec d’autres voyageurs car le prix peut vite grimper même pour de courts trajets. Plusieurs agences locales à Karakol pourront vous aider à organiser une excursion dans la vallée. Depuis le village, un petit sentier mène jusqu’à une charmante cascade rafraîchissante. Encore une fois, le sentier n’est pas balisé mais vous trouverez toujours un local qui vous indiquera le chemin.
Vous aimerez Jety-Oguz et la Vallée des Fleurs pour :
Rando Nature Merveilles naturelles

Tash Rabat
Temps de visite : Une journée
carte

Tash Rabat

Au sud du Kirghizstan et à 80 kilomètres de Naryn se trouve le caravansérail de Tash Rabat. Cet édifice de pierre, situé à plus de 3000 mètres d’altitude, était situé sur la Route de la Soie et figure parmi les mieux conservés d’Asie Centrale. Les archéologues ont récemment découvert que ce lieu aurait été un temple nestorien mais ses vraies origines et son utilisation sont encore mystérieuses. L’attrait de Tash Rabat réside surtout dans le décor dans lequel se trouve cet édifice, niché en plein cœur de la nature sauvage kirghize et entouré de hautes montagnes verdoyantes. A environ 45 minutes de marche de Tash Rabat se trouve le lac de Chatyr Kul, le troisième plus grand lac du pays qui figure aussi parmi les plus beaux. Entourés par des glaciers, ses rives sont le refuge de nombreuses espèces et le panorama est d’une grande beauté.

Le conseil de Linda : Pour organiser une excursion à Tash Rabat, le mieux est de se rendre dans la ville de Naryn. Vous trouverez alors un CBT (Community Based Tourism) qui est un système d’agence locale développé dans tout le pays avec des professionnels qui vous aideront à organiser un circuit.
Vous aimerez Tash Rabat pour :
Architecture Art et Culture Rando Nature

Arslanbob
Temps de visite : Une journée
carte

Arslanbob

Arslanbob est un village de montagne très pittoresque dans la province de Jalal-Abad sur la route qui mène à Osh. Un véritable havre de paix qui est surtout réputé pour abriter la plus ancienne et la plus grande forêt de noyers du monde. Dans ce village, vit une grande communauté d’Ouzbekes et vous serez vite plongé dans leur culture, avec un accueil toujours chaleureux et bienveillant. Les femmes sont généralement vêtues avec des robes très colorées et portent le foulard, une tenue vestimentaire différente de celle que portent les femmes kirghizes. Autour du village de nombreux itinéraires de randonnées sont possibles, à pied ou à cheval et vous trouverez aussi plusieurs cascades. Les sommets qui entourent Arslanbob participent au cadre enchanteur et le Pic Babash-Ata (4490 m), toujours recouvert de neige, offre une vue splendide à chaque balade.

Le conseil de Linda : À quelques mètres du village se trouve une petite cascade appréciée des locaux pendant la période estivale. Il existe de nombreuses possibilités de randonnée autour d’Arslanbob. Dirigez-vous vers le CBT du village pour obtenir des renseignements ou pour organiser un circuit à pied ou à cheval.
Vous aimerez Arslanbob pour :
Beau village Montagne Rando

Conseiller où partir
Linda,
Blogueuse Voyages

L'avis de Linda

Assurément, ce voyage fut pour moi un de mes plus beaux voyages d’aventures ! Expérimenter les nuits en yourte chez des familles de bergers, galoper sur des steppes immenses, randonner au cours de monts Célestes... Que de souvenirs !
Dans ce pays où personne ne parle anglais, où le russe et le kirghize sont les deux seules langues utilisées, j’ai dû user du langage des signes pour me faire comprendre. Je vous conseille d’ailleurs d’apprendre quelques mots de russe avant de partir, cela peut s’avérer vraiment utile ! Bichkek la capitale n’a pas trop d’intérêt, comme la majeure partie des villes du pays, le principal attrait du pays étant son peuple de semi-nomade, leur culture et cette nature grandiose qui se dévoile partout où le regard se pose.
Le réseau des transports locaux n’est pas très bien desservi en dehors des grands axes et je vous conseille les yeux fermés de faire du stop pour vous déplacer ! C’est ce que font les locaux, c’est extrêmement répandu et après six semaines en tant que femme seule dans ce pays jamais je n’ai eu le moindre souci. Le Kirghizistan est un pays très sûr, les Kirghizes ont un sens de l’accueil hors pair et sont toujours bienveillants envers les voyageurs. Même si le tourisme n’est pas encore bien développé vous trouverez des CBT, les agences locales, dans chaque ville et village, donc de quoi vous aider à organiser votre séjour et vos activités en toute tranquillité.
Ce pays est une terre de treks, un vrai paradis pour les randonneurs et les amoureux des grands espaces. Un voyage hors des sentiers battus qui garantit son lot d’expériences et de souvenirs inoubliables !

Carte interactive des lieux à visiter