Que voir, que faire au Paraguay ?

Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages
Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages

Le Paraguay est un pays méconnu et mystérieux en plein milieu de l’Amérique du Sud. Dépourvu d’accès à la mer, il est un peu coincé entre les deux géants que ce sont l’Argentine et le Brésil et est très souvent oublié par les voyageurs. C’est bien dommage car c’est une destination qui a beaucoup d’atouts, notamment pour l’écotourisme avec de fabuleux paysages sauvages. À l’échelle du continent sud-américain, il a l’air d’un petit pays, mais en fait, sa superficie se situe entre celle de la Suède et de l’Allemagne : il y a donc de quoi faire lors d’un voyage au Paraguay, avec de nombreux incontournables à découvrir. Vous ne regretterez pas d’avoir fait le choix de découvrir ce pays !

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Asunción
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Asunción

La capitale du Paraguay est une ville un peu chaotique de par son architecture, mais en même temps assez paisible et pleine de verdure. Fondée le 15 août 1537, le jour de l’Assomption, par des conquistadors espagnols, c’est de là qu’elle tire son nom : Asunción. Elle offre l’image d’une ville hétéroclite avec de nombreux chantiers abandonnés en cours de construction, d’immenses panneaux publicitaires et des amas de fils électriques, mais son centre-ville historique est facile à visiter. Les bâtiments emblématiques du quartier colonial sont le Panthéon des Héros, où reposent les héros de l’histoire du pays, le Palais López, siège du gouvernement, et la Maison de l’Indépendance, où s’organisèrent les négociations secrètes qui menèrent à l’indépendance du Paraguay en 1811.
À ne pas manquer aussi : l’impressionnante cathédrale métropolitaine d’Asunción, de style colonial et néoclassique. Pour découvrir l’Art paraguayen, rendez-vous au museo del Barro, qui expose d’importantes collections nationales. Une bonne nouvelle pour le budget : quasiment tous les sites touristiques d’Asunción sont gratuits. Terminez votre journée en allant admirer le coucher de soleil sur la plage de la Costanera, sur les rives du Rio Paraguay. Par contre, pas de baignade possible : l’eau est trop polluée.

Le conseil de Sarah : Évitez de prévoir une visite d’Asunción le week-end car tout est un peu mort. Beaucoup de musées et de sites touristiques sont fermés le dimanche et le samedi après-midi.
Vous aimerez Asunción pour :
Art et Culture | Architecture | Musées | Monuments

Le Circuit d’Or
Temps de visite : 1 jour
carte

Le Circuit d’Or

Le « Circuito de Oro », parfois également appelé « Circuito Central », désigne les sites d’intérêt à voir dans les environs d’Asunción, une plongée authentique dans le Paraguay rural, historique et artisanal.
Une des premières étapes, c’est l’église franciscaine de Yaguarón, à un peu moins de 50 km au sud-est d’Asunción. Chef-d’œuvre d’art sacré du XVIIIe siècle, c’est une des plus belles églises d’Amérique du Sud. Ensuite, arrêtez-vous à Caacupé, la « capitale spirituelle du Paraguay », où se trouve le sanctuaire de la petite Vierge bleue, la plus vénérée du pays. Le 8 décembre, lors de l’Immaculée Conception, des centaines de milliers de personnes viennent en pèlerinage à la Basilique de Caacupé. Les deux autres étapes les plus populaires du Circuit d’Or sont les villages artisanaux de Luque, spécialisé dans les bijoux et les instruments de musique, et Aregua, où sont fabriquées les plus belles céramiques du pays.

Le conseil de Sarah : pour visiter ces sites en une seule journée, réservez une excursion auprès d’une agence de voyages ou bien louez une voiture. En transports en commun, vous devrez y passer beaucoup plus de temps.
Vous aimerez Le Circuit d’Or pour :
Art et Culture | Beau village | Monuments | Shopping | Artisanat

Encarnación
Temps de visite : 1 ou 2 jours
carte

Encarnación

Bienvenue dans le « Rio de Janeiro » du Paraguay ! La comparaison est peut-être un peu survendue, mais avec son carnaval très populaire et ses superbes plages le long du fleuve Parana, Encarnación est la destination la plus festive et estivale du pays. C’est une ville assez cosmopolite, avec de nombreux descendants des vagues successives d’émigrants venus d’Ukraine, de Pologne, de Russie, d’Allemagne, des pays arabes ou asiatiques.
L’été, c’est-à-dire de décembre à février, de nombreux touristes paraguayens et argentins y affluent pour profiter des plaisirs balnéaires. N’y allez pas à cette période si vous voulez être au calme. Par contre, pour faire la fête, c’est parfait ! Les infrastructures sont de bonne qualité, et Encarnación est une bonne base pour explorer le sud du Paraguay, notamment les missions jésuites de Trinidad et Jesus.

Le conseil de Sarah : pour l’hébergement, choisissez un établissement proche des plages : ils sont récents et offrent différentes gammes de prix et de confort. Dans le centre en revanche, les hôtels sont un peu vieillots.
Vous aimerez Encarnación pour :
Fêtes et festivals | Station balnéaire | Détente | Fleuve

Les missions jésuites
Temps de visite : 1 jour
carte

Les missions jésuites

Les missions jésuites de Trinidad et de Jesus sont les deux seuls sites du Paraguay inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Situées dans les environs d’Encarnación, à 10 km l’une de l’autre, elles ont été créées au début du XVIIe siècle par des missionnaires jésuites pour « initier » les Indiens guaranis à la culture et aux méthodes agricoles européennes… Plus concrètement, il s’agissait en fait de convertir les populations locales à la religion chrétienne pour mieux les soumettre aux autorités coloniales. Ces missions ont été abandonnées à la fin du XVIIIe siècle et les ruines que l’on voit n’ont été restaurées qu’il y a quelques années.
Elles font partie des sites UNESCO les moins visités au monde, alors profitez-en ! Elles offrent de superbes vestiges archéologiques et témoignent de la richesse de l’architecture jésuite.

Le conseil de Sarah : réalisez ces visites avec un guide local pour en apprendre plus sur l’histoire de ces lieux, sinon, vous n’en retiendrez pas grand-chose : les explications sur place sont assez succinctes.
Vous aimerez Les missions jésuites pour :
Architecture | Monuments | Patrimoine mondial de l'UNESCO | Site archéologique

Concepción
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Concepción

Surnommée la « Perle du Nord », Conceptión est une ville paisible et décontractée, sur les rives du Rio Paraguay. On n’y vient pas pour visiter ses sites touristiques, mais pour profiter de son atmosphère nonchalante et conviviale. Avec ses vieilles maisons coloniales colorées, c’est une ville pleine de charme, le plus souvent assoupie de midi jusqu’en fin d’après-midi, sieste oblige ! La meilleure activité à faire, c’est de suivre l’exemple des locaux : se rafraîchir en buvant du téréré glacé, la boisson la plus populaire au Paraguay, se régaler avec un asado, le barbecue local, puis en fin de journée aller se baigner dans le fleuve ou profiter de l’ambiance sur les plages. Le soir c’est une ville assez animée, avec de nombreux bars et karaokés. L’excursion à faire au départ de Concepción c’est de se rendre à Belén, à 20 km au sud, là où passe le tropique du Capricorne. La ville abrite aussi une mission jésuite intéressante à découvrir.

Le conseil de Sarah : le meilleur moyen d’arriver à Concepción, c’est de faire une croisière en bateau sur le Rio Paraguay depuis Asunción. Le trajet dure environ 30 heures et offre une superbe expérience. Ou sinon, partez de Concepción en bateau pour aller vers le nord dans le Pantanal.
Vous aimerez Concepción pour :
Détente | Rivière | Fleuve | Beau village | Plage

La Laguna Blanca
Temps de visite : 2 jours
carte

La Laguna Blanca

Surnommée « Les Caraïbes du Paraguay », la Laguna Blanca est un des plus beaux sites naturels du pays. Située à environ 300 km d’Asuncion (6 heures de route), c’est une réserve naturelle privée avec un lac translucide de 150 hectares, entouré de plages et de dunes de sable blanc. Quand il fait beau, c’est aussi magique qu’un lagon tropical en bord de mer. Vous pouvez y pratiquer le snorkeling, le kayak, la voile ou la randonnée aux alentours. C’est aussi un vrai paradis naturel pour les amateurs d’observation ornithologique. Près de 300 espèces d’oiseaux y sont recensées, dont des espèces très rares comme le loup à crinière et l’engoulevent à ailes blanches.

Le conseil de Sarah : l’accès à la réserve peut être un peu compliqué. Le mieux est de réserver un hébergement auprès du Rancho de la Laguna Blanca.
Vous aimerez La Laguna Blanca pour :
Plage | Observation de la faune | Nature | Détente

Ciudad del Este
Temps de visite : 1 jour
carte

Ciudad del Este

La « ville de l’est », située à la triple frontière du Paraguay avec le Brésil et l’Argentine traine une réputation assez sulfureuse. C’est la plus grande zone franche d’Amérique du Sud, donc un vrai paradis du shopping pour ceux qui veulent faire de bonnes affaires détaxées. Par contre, c’est aussi un terreau très fertile pour les trafics en tout genre, le blanchiment d’argent et la contrebande. Tout s’achète et tout se vend dans cette ville cosmopolite qui a des allures de souk arabe avec ses trottoirs qui débordent de marchandises.
Si le shopping n’est pas votre tasse de thé, Ciudad del Este constitue une excellente base pour visiter les environs. Vous pouvez traverser la frontière pour aller voir les somptueuses chutes d’Iguaçu, qui se trouvent à cheval entre l’Argentine et le Brésil. Allez voir aussi la cascade du Salto Monday, à 10 km de Ciudad del Este.

Le conseil de Sarah : pour éviter les contrefaçons, mieux vaut se rendre dans les grands centres commerciaux et surtout bien vérifier la qualité des produits avant d’acheter.
Vous aimerez Ciudad del Este pour :
Shopping | Chute d'eau | Merveilles naturelles

Le barrage d’Itaipu
Temps de visite : 2 heures
carte

Le barrage d’Itaipu

Construit à la frontière entre le Paraguay et le Brésil, à une quinzaine de kilomètres au nord de Ciudad del Este, le barrage d’Itaipu est le second plus grand barrage hydroélectrique du monde, juste après celui des Trois Gorges en Chine. D’une longueur de plus de 7 km et de la hauteur d’un immeuble de 70 étages, c’est un ouvrage d’art spectaculaire, qui a d’ailleurs été désigné comme une des « sept merveilles du monde moderne » aux côtés de l’Empire State building, du canal de Panama ou du tunnel sous la Manche. À lui seul, il produit 90 % de l’énergie électrique du Paraguay et 25 % de celle du Brésil. Bonne nouvelle : les visites sont gratuites. Par contre, mieux vaut réserver à l’avance sur le site internet.

Le conseil de Sarah : n’oubliez pas votre passeport pour visiter le barrage, sinon vous ne pourrez pas rentrer !
Vous aimerez Le barrage d’Itaipu pour :
Rivière | Monuments | Architecture | Points de vue

Le Pantanal paraguayen
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Le Pantanal paraguayen

Le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète. Il s’étend principalement au Brésil, mais il recouvre aussi une petite partie de la Bolivie et du Paraguay. La diversité biologique y est incroyable. Vous pouvez y voir des jaguars, des caïmans yacarés, des boas, des anacondas, des tapirs, des capybaras… C’est aussi un paradis pour les ornithologues avec près de 400 espèces d’oiseaux. Par contre, il faut savoir que c’est une région très reculée, peu visitée et difficile d’accès. Il y a peu d’infrastructures touristiques sur place et les moyens de transport pour s’y rendre sont assez aléatoires. Le mieux est de réserver un circuit organisé avec une agence d’écotourisme depuis Asunción. Sinon, les deux localités d’accès principales au Pantanal paraguayen sont Fuerte Olimpo et Bahia Negra : vous pourrez y rencontrer des guides locaux pour vous emmener découvrir les lieux.

Le conseil de Sarah : allez-y pendant la saison sèche (de mai à octobre) car c’est plus facile de voir les animaux.
Vous aimerez Le Pantanal paraguayen pour :
Nature | Observation de la faune | Animaux | Merveilles naturelles

Le Chaco
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Le Chaco

Le Chaco est une des régions les plus mystérieuses et sauvages d’Amérique du Sud. C’est une vaste plaine semi-désertique qui recouvre tout l’ouest du Paraguay et s’étend également en Argentine et en Bolivie. Un voyage dans cette région est une véritable aventure et mieux vaut avoir l’âme d’un explorateur pour s’y rendre. Les lieux accessibles pour les voyageurs se situent le long de la route trans-chaco, qui relie Asuncion jusqu’à la frontière avec la Bolivie. Arrêtez-vous à Filadelfia ou à Loma Plata, des colonies mennonites peuplées en majorité par des chrétiens évangéliques anabaptistes, sorte d’amish du Paraguay. Les lagunes près de ces deux villes sont très riches en faunes sauvages avec toutes sortes d’oiseaux, mammifères et reptiles qui viennent s’y abreuver. La meilleure période pour s’y rendre s’étend de mai jusqu’à début novembre : il pleut moins, les routes sont en meilleur état et il est plus facile d’observer les animaux.

Le conseil de Sarah : faites appel à un guide pour découvrir cette région très sauvage, surtout si vous vous aventurez en dehors de la route principale Trans-chaco. Dans tous les cas, prévoyez des réserves en eau et en carburant.
Vous aimerez Le Chaco pour :
Observation de la faune | Réserve naturelle | Campagne

Conseiller où partir
Sarah,
Journaliste et blogueuse Voyages

L'avis de Sarah

Le Paraguay est un pays où l’expression « sortir des sentiers battus » revêt une réelle signification. Peu habitués à voir des touristes, les Paraguayens sont très accueillants et manifestent une généreuse hospitalité vis-à-vis des voyageurs. Lors de mon voyage là-bas, j’ai été invitée à de nombreuses reprises par des locaux, que ce soit pour boire du téréré, la boisson incontournable là-bas, ou manger un asado. Vous profiterez d’autant plus de votre voyage si vous parlez espagnol, car l’anglais n’est pas très répandu. La nature est sublime et les sites à visiter sont quasiment sans touristes, ce qui est très agréable.
Par contre, il y a quelques inconvénients. Les infrastructures, que ce soit pour l’hébergement ou les transports sont assez limitées, surtout dans les régions sauvages comme le Chaco et le Pantanal. Les routes sont parfois en très mauvais état et il faut savoir faire preuve de patience avec les horaires des bus et des bateaux qui sont très souvent en retard. Prévoyez des marges importantes sur les temps de transport et n’organisez pas un voyage trop serré niveau timing car vous ne pourrez certainement pas le respecter. Le Paraguay est un pays où il faut laisser de la place à l’imprévu, et c’est aussi ce qui fait son charme !

Carte interactive des lieux à visiter