Location de voitures en Roumanie

La Roumanie est riche en paysages divers et pleine de trésors à découvrir. Le meilleur moyen de ne pas passer à côté consiste à explorer le pays en voiture. Vous pouvez vous y rendre avec la vôtre sans papier particulier ou louer sur place. Voici tout ce qu’il faut savoir pour conduire sereinement lors de votre voyage en Roumanie.

Conditions pour louer un véhicule

Pour réserver une location de voiture en Roumanie, vous devez avoir au moins 21 ans et être en possession d’un permis de conduire valide depuis au moins un an. Si vous avez moins de 25 ans, vous devez payer une taxe supplémentaire pour jeunes conducteurs. Pour certaines catégories de véhicules, l’âge maximum du conducteur est de 70 ans. Des sièges enfants appropriés sont obligatoires et sont fournis par les loueurs moyennant finances tout comme les options GPS et conducteur additionnel. Un conseil : réservez votre voiture en ligne à l’avance en comparant les prix et ce qu’ils incluent. Vous paierez moins cher que si vous louez en arrivant à l’aéroport. Au moment de récupérer votre véhicule de location, munissez-vous de la carte de crédit avec laquelle vous avez effectué votre réservation, on vous prendra une caution d’un minimum de 250 euros que l’on vous remboursera au retour si, bien sûr, vous ramenez la voiture sans anicroche.

Quel type de véhicule louer ?

Le choix du véhicule dépend de nombreux paramètres : budget, circuit envisagé, nombre de passagers, voiture automatique ou non… Dans la majorité des cas, sachez qu’une voiture standard est tout à fait suffisante, sauf si vous prévoyez de vous aventurer au fin fond des campagnes sur des pistes non goudronnées. Prévoyez la climatisation, car il peut faire très chaud en Roumanie en été. Pour la même raison, choisissez si possible une couleur claire pour moins attirer la chaleur.
Voiture de location

Réseau routier

Réseau routier
Le réseau routier roumain est loin des standards de ses cousins d’Europe de l’Ouest. Pourtant, il fut bien pire… Pendant la décennie qui a suivi la chute de Ceausescu, la grande majorité des routes était truffée de nids de poule et il n’existait qu’une toute petite portion d’autoroute de Bucarest vers Brasov. Aujourd’hui, attendez-vous à des routes encore en mauvais état, surtout loin des grandes villes, préparez-vous aussi à des embouteillages à cause de travaux de rénovation perpétuels. Enfin, faites attention aux… charrettes ! Et oui, ces véhicules ancestraux sont toujours d’actualité dans les campagnes. Roulant à la vitesse d’un cheval fatigué, elles peuvent surprendre ! Il n’existe pas de péages en Roumanie sauf pour traverser le Danube si l’on veut passer en Bulgarie. De plus, si vous venez en Roumanie avec votre propre véhicule, vous devez payer une vignette pour circuler dans le pays. Son prix dépend de la durée de votre séjour (3 € pour 7 jours, 7 € pour 30, 13 € pour 90 et 28 € pour 1 an).

Règles de conduite

Les Roumains ne sont pas particulièrement patients au volant. On vous klaxonnera vite si vous tardez à passer au vert ou si vous trainez sur la route… Doubler semble d’ailleurs être un sport national ! Les panneaux de signalisation sont identiques à ceux que nous avons en France. On conduit à droite en Roumanie et on respecte aussi la priorité à droite. Le jour comme la nuit, vous devez allumer vos feux. L’usage au volant d’un téléphone tenu en main est interdit, mais le kit mains libres est toléré.
Règles de conduite

Sécurité

Sécurité
Le port de la ceinture est obligatoire pour toutes les personnes à bord du véhicule. La conduite sous l’influence de stupéfiants est interdite et pour l’alcool, la Roumanie applique une tolérance zéro.

Essence

Le prix de l’essence est moins cher qu’en France d’environ 6 % et, alors que la Roumanie manqua de stations-service pendant de longues années après la chute de Ceausescu, on en trouve désormais des rutilantes, à chaque coin de rue ou presque, qui plus est ouvertes 24 h sur 24.
station essence

Vitesse sur les routes

vitesse
Les limitations de vitesse sont les suivantes :
– Vitesse en agglomération : 50 km/h
– Vitesse hors agglomération : 90 km/h
– Vitesse routes à chaussée séparée : 110 km/h
– Vitesse autoroute : 130 km/h

Conduire en Roumanie

  • Vitesse en agglomération Vitesse en agglomération 50 km/h
  • Vitesse hors agglomération Vitesse hors agglomération 100 km/h
  • Vitesse sur autoroute Vitesse sur autoroute 130 km/h
  • conduite à droite Conduite à Droite
  • Taux d'alcoolémie Taux d'alcoolémie Tolérance 0
  • Feux de jour Allumage des feux de jour Oui
  • Autoroutes Péage Vignette obligatoire
  • Prix de l'essence Prix du litre d'essence 1,09 €
  • Permis international Permis françaisvalide

Nos 6 conseils et pièges à éviter

1. Sachez que vous réservez une catégorie et non un modèle

- Selon la catégorie choisie, c’est le loueur qui vous attribuera un modèle précis en fonction des disponibilités des véhicules.
- Vérifiez que le coffre peut contenir toutes vos valises.
- L'écart de prix entre deux catégories peut être très faible, comparez.

2. Choisissez bien l'emplacement de l’agence de location

- Pour gagner du temps : préférez les agences accessibles à pied depuis le terminal de l'aéroport.
- Pour économiser : comparez les prix avec les agences plus excentrées voire en centre ville.

3. Vérifiez les frais cachés

- Conducteur supplémentaire : attention aux coûts additionnels journaliers.
- Jeune conducteur : vérifier le montant du surcoût la plupart du temps pratiqué.
- Frais d’annulation : bien s’assurer que les frais d’annulation sont gratuits, on ne sait jamais en cas d’imprévu de dernière minute.
- Kilométrage illimité : rouler librement sans coût supplémentaire, mais doit être inclus dans votre contrat.
- GPS : Avant de prendre l'option GPS vérifiez si votre forfait téléphonique permet d'utiliser le GPS de votre téléphone sans surcoût.

4. Soyez vigilants sur les assurances, franchises et garanties supplémentaires

La majorité des loueurs inclut dans leur forfait : l’assurance au tiers, l’assurance tous risques et vol. Le problème est qu’en général, la franchise est souvent exorbitante. Celle-ci peut- être réduite grâce à une assurance supplémentaire.
- Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire.
- Si vous prenez l'assurance supplémentaire directement chez l’agence de location lors de la prise de véhicule, cela sera plus facile à gérer en cas d’incident que de passer par un tiers.
- Si vous prenez l'assurance sur la plateforme en ligne, elle sera sûrement moins chère.
- Ayez une carte de crédit avec autorisation pour débiter la caution (plafond).
- La majorité des opérateurs exigent le paiement de la location par carte de crédit.

5. A checker lors de la prise en charge et la restitution

- Prise en charge du véhicule : contrôlez le niveau de carburant, prendre en photo extérieur et intérieur du véhicule.
- Restitution : Reprendre des photos du véhicule. Vérifiez l’heure de retour stipulée dans le contrat, faire le plein, nettoyer rapidement intérieur et extérieur, restituez GPS et autres options.

6. Utilisez un comparateur pour trouver le meilleur prix

- Les agences et offres sont nombreuses. Notre comparateur permet de trouver l'offre la moins chère en comparant toutes les caractéristiques: options, avis client, emplacement de l'agence, frais...
- Réservez à l’avance : les tarifs sont souvent plus avantageux.
- Prenez de la marge sur les horaires de prise et de restitution du véhicule, en général les prix sont à la journée quelles que soit les heures de prise du véhicule, mais les retards peuvent être facturés...
- Méfiez-vous des prix trop attractifs en vérifiant les frais cachés. En cas de doute privilégiez les grandes enseignes.

Comparateur