Comment réussir votre voyage au Tibet ?

Equipe Partir.com

Tous les conseils de la rédaction

Le Tibet apparaît encore de nos jours comme une terre nimbée de mystère, une terre de légendes totalement impénétrable, perdue au fin fond de la Chine et seulement rythmée par les psalmodies ou les chants tantriques des moines tibétains. La région autonome du Tibet est restée longtemps inaccessible aux Européens qui ont développé une véritable fascination pour ce pays bouddhiste, contribuant à forger sa légende.
Son relief, composé d’un immense Haut Plateau entouré par les massifs les plus élevés du monde, l’a longtemps laissé isolé, bien que ses relations avec la Chine aient été constantes tout au long des siècles.
Surnommé ″le Toit du monde″, le Tibet est désormais accessible aux voyageurs en quête d’authenticité et de grands espaces. Des cimes enneigées de l’Himalaya au mont Kailash, montagne sacrée où prennent leur source les plus grands fleuves d’Asie, ou en passant par de magnifiques lacs d’altitude aux eaux turquoise, ce pays offre des paysages hors du commun qui feront la joie des randonneurs.
Lhassa, la capitale, ancien lieu de résidence des dalaï-lamas, perchée à plus de 3 650 mètres d’altitude, a conservé des temples et des monastères parmi les plus sacrés du monde tibétain. Symbole de Lhassa, le palais du Potala, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, se dresse sur la colline de Marpo Ri, dominant la ville. Il est somptueusement décoré et abrite des objets, des sculptures et des peintures murales remarquables ainsi que les sépultures des dalaï-lamas, plaquées d’or et incrustées de perles et de pierres précieuses. Venez aussi découvrir le quartier du Barkhor, cœur de la ville très animé et fréquenté par les pèlerins, ainsi que le splendide temple du Jokhang.
Le territoire tibétain regorge de temples et de monastères somptueux, comme celui de Samye, ainsi que de nombreux villages préservés et authentiques, au cœur de paysages exceptionnels, comme Tsedang ou Gyantsé, avec son impressionnante forteresse.
Terre de spiritualité, le Tibet vous émerveillera par la beauté de ses sites et l’accueil chaleureux de sa population.

Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
PAYSAGE
CULTURE
TREKKING
1

Choisir la bonne période pour partir au Tibet

Pour être sûr de partir à la bonne période, consultez nos conseils et historiques météo avec pour chaque mois de l’année les températures, l’ensoleillement et la pluviométrie.

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Période 4 Période 2 Période 0 Période 0 Période 1 Période 2 Période 2 Période 1 Période 2 Période 0 Période 0 Période 0
2

Adopter la formule de voyage adaptée à vos envies

Passer par une agence de voyage

En un clic, vous bénéficiez d’une visibilité globale sur les meilleures offres des voyagistes

Composer vous-même votre voyage

Vous comparez les vols, les hôtels, les hébergements, les activités, les locations de voiture et explorez le monde en toute liberté.

3

Programmer votre vol vers le Tibet

temps de vol

10h25
Réserver un vol vers le Tibet ? Rien de plus facile. Réserver un vol vers le Tibet au meilleur prix ? Voilà qui est un peu plus compliqué… La variation des tarifs est en effet telle que nous craignons souvent de payer plus cher que les autres. Alors à quel prix acheter votre billet d’avion vers le Tibet ? Quelle est la meilleure période pour réserver vos vols ? De quel aéroport partir ? De quelle ville partir en vol direct ? L’équipe de Partir.com a décrypté toutes les formules et les offres du ciel pour vous répondre.
Vol direct uniquement depuis : Paris

Avant de comparer vos vols

Gardez bien ces 3 tarifs en mémoire. Ils vous donnent en effet de précieux repères pour voyager au meilleur prix.

Prix exceptionnel 764€
Bon prix 790€
Prix moyen 904€
Prix A/R Paris Lhassa

Créer votre alerte

Vous recevrez un email quand le prix du billet d'avion sera au plus bas.
Créer votre alerte vol
Source des données vols Algofly.fr
4

Organiser vos visites et activités

Voyager c’est bien, mais planifier son itinéraire à l’avance et savoir que voir et que faire sur son chemin, c’est encore mieux. Pour vous guider dans le choix et l’élaboration de votre périple, la team Partir.com a synthétisé les incontournables et les meilleures expériences offertes et par le Tibet. Que vous composiez votre voyage vous-même ou que vous passiez par une agence de voyage, nos guides pratiques et cartes exclusives vous éclairent tout au long du parcours.

5

Suivre les 10 conseils de la rédaction pour partir au Tibet

Au minimum : pour découvrir Lhassa et les principaux sites du Tibet central, il faut compter une dizaine de jours. N’oubliez pas que vous voyagez en haute altitude et que vous avez besoin de temps pour vous acclimater à votre arrivée avant de partir vers les hauts plateaux.
Idéalement : deux semaines vous laisseront le temps d’explorer les sites incontournables du Tibet en vous rendant jusqu’au monastère de Rongbuk pour admirer la face nord de l’Everest.
Avec un peu plus de temps : vous pourrez réaliser un long voyage organisé en empruntant la route de l’Amitié jusqu’à Katmandou, partir en trek sur les hauts plateaux tibétains, vers le mont Kailash pour assister à un grand pèlerinage ou même vous rendre jusqu’au royaume de Gugé.

L’incontournable palais du Potala construite en 637 fut la demeure du roi Soongtsan Gampo. Bâti sur la colline de Marpari, ce splendide bâtiment recèle en outre de magnifique œuvre artistique.
Gyantsé, lui, est situé au sud de Lhassa au sein de la vallée de Nyang Chu. Cette ville fortifiée se démarque par sa fascinante structure en étage.
Passez également par le temple du Jokhang, sacralisé par la culture tibétaine, elle se situe à Lhassa. Une touche de Chine, une pincé d’Inde et un brin du Népal ont constitué un apport important pour l’édification de ce monument.
Dans cette région du monde, la nature offre également un spectacle d’une rare beauté : la forêt de Lulang, ayant pour toile de fond de splendides montagnes enneigées est un lieu enchanteur entremêlé d’arbres, de ruisseau, de pré et de villages agrestes. Par ailleurs, au nord-ouest de Lhassa, un chef-d’œuvre de la nature attire les baigneurs, d’une enivrante beauté, en effet, les vaporeuses sources chaudes de Yangbajing, projette capricieusement un geyser vers le ciel.

Les nombreuses chaines de montagne, ouvrent la voie à l’alpinisme. Himalaya et Everest sont l’arène de nombreuses expériences d’escalade. Vous pouvez également embarquer dans des radeaux pneumatiques pour un rafting sur les rivières. L’atmosphère rustique des lieux et le charme agreste du panorama, vous captiveront certainement ; entreprenez une longue marche dans les prés, les forêts, les montagnes…. Ou assistez aux occasions festives: au festival du Tanka de Ganden, des pèlerins bouddhistes viennent en masse se recueillir au monastère de Gaden. Choe-nga Choepa est un festival scintillant durant lequel des lampes au beurre sont allumées. Cet évènement religieux est une commémoration de bouddha victorieux de ses ennemis. Chacune des festivités tibétaines constitue une véritable démonstration culture qui vous étonnera par leur originalité.

Pour les voyageurs amoureux d’histoire, de culture et en quête de spiritualité. De nombreux monastères à Lhassa et dans tout le Tibet central sont des sites à visiter pour découvrir la culture bouddhiste tibétaine. Des festivals rythment le calendrier tibétain et animent ces lieux avec une grande ferveur religieuse. Ne manquez pas les pèlerinages, les fameuses kora.
Pour les voyageurs en quête de grands espaces sauvages. Situé sur un haut plateau d’altitude cerné par l’Himalaya au sud, le Karakorum à l’ouest et les monts Kunlun au nord, le Tibet est le paradis du trekking, des randonnées à cheval et des voyages à vélo.

Le Tibet se rejoint soit depuis le Népal, par la route ou en vol d'avion, soit depuis la Chine, en avion, par la route ou par le train. Il faut être muni d’un visa de tourisme chinois, d’un permis d’entrée au Tibet et d’un permis supplémentaire pour certaines régions. Vous devez organiser votre voyage par l’intermédiaire d’une agence de voyages. En groupe ou en individuel, la présence d’un guide local est obligatoire. Attention, le Tibet peut fermer ses frontières aux étrangers en fonction de la situation politique.

Il n’y a pas de risques ou de difficultés particulières au Tibet si ce n’est l’altitude. Lhassa se situe à 3 650 m d’altitude, la plupart des voyageurs qui arrivent souffrent de l’altitude, avec quelques maux de tête, des nausées ou des insomnies. Du repos et du paracétamol sont généralement suffisants pour pallier aux symptômes bénins du mal aigu des montagnes.
Pour une bonne acclimatation, il suffit de ne faire aucun effort physique les premiers jours et de boire beaucoup. Évitez l’alcool et privilégiez le thé au gingembre. Certains médicaments aident à atténuer les symptômes tels que le Diamox ou la coca en homéopathie. Voir avec votre médecin avant de partir. Si les symptômes persistent et s’aggravent, la seule solution est de redescendre en altitude.

Liste de livres :
- Voyage d'une Parisienne à Lhassa, Alexandra David-Néel
- Les aventures de Tintin : Tintin au Tibet, Hergé
- Pèlerinage au Tibet - Autour du mont Kailash, Olivier Follmi et Jean-Marie Hullot
- Tibet, le pèlerinage impossible, Michel Peissel
- Tibet, Guide Olizane
- La panthère des neiges, Sylvain Tesson

Liste de films :
- 7 ans au Tibet, JJ Annaud
- Samsara, Pan Nalin
- Kundun, Martin Scorcese
- Voyage au Tibet interdit, Priscilla Telmon
- La montagne magique, sur les chemins du Kailash, Simon Allix et Florence Tran

La cuisine tibétaine est surtout axée sur la survie alimentaire que sur le souci du goût. Néanmoins, pour vous immerger dans la culture locale, quelques plats typiques sont à savourer : le momo et le thukpa, le premier est un ravioli accompagné de viande ; le second, une soupe de nouilles où baignent des légumes. Quant au chang, c’est une boisson typique, cette bière est faite avec de l’orge fermentée.

Le marché de Shigotsé, vous trouverez les meilleurs tapis du Tibet. Par ailleurs, proche du temple de Jokang, un grand marché visité par les pèlerins étale ses produits à l’air montagnard. C’est le marché de Barkhor, la culture régionale étant essentiellement portée vers le bouddhisme, les clients y achètent des artisanats à vocation religieuse.

Si vous partez en trek au Tibet, privilégiez plutôt un sac à dos pour qu’il soit facilement transportable et puisse être porté par les animaux de bâts qui vous accompagnent.
Prenez des vêtements légers dans lesquels vous vous sentez à l’aise mais n’oubliez pas de prendre des vêtements chauds. En haute altitude, les amplitudes de température sont importantes entre le matin, l’après-midi et la nuit. Pensez à toujours bien vous hydrater. Protégez-vous tout le temps du soleil qui peut être dangereux en altitude : crème solaire, lunettes de soleil de qualité et chapeau.

6

Décrypter toutes les informations pratiques

Récap’ des informations pratiques à connaître avant de vous envoler vers le Tibet.

  • Décalage horaire
    +7h en hiver
    +6h en été
  • Temps de vol
    environ 19h30
  • Langue
    Tibétain
  • Passeport
    Obligatoire
  • Visa
    Obligatoire
  • Sécurité
    Pays sécurisé
7

Vous inspirer des coups de cœur de la rédaction

Best of

(On adore)

1.
S’émerveiller devant les imposants monastères et forteresses perchés sur des éperons rocheux.
2.
S’imprégner de la sagesse des pèlerins et de l’atmosphère spirituelle qui règne près des lieux sacrés.
3.
Ressentir un grand sentiment de liberté en empruntant la route de l’Amitié au cœur de paysages grandioses.
4.
Faire le plein d’activités au grand air : randonnées à cheval, trek, observation de la faune sauvage, vélo…
5.
Être saisi d’une grande émotion devant la face nord de l’Everest.

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

-Les formalités d’accès un peu contraignantes,
- La modernité chinoise galopante dans la ville de Lhassa,
- Les problèmes liés à l’altitude quand on avoisine les 5000 m d’altitude,
-Le climat rude en hiver
8

Vous immerger avant le grand voyage