Notre sélection d'activités

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

Profitez de votre voyage au Togo pour vivre des expériences et pratiquer des activités propres à ce charmant petit pays d’Afrique subsaharienne. Visitez des marchés comme le Grand Marché ou le marché aux fétiches à Lomé et laissez-vous tenter par des achats inhabituels… Vivez aussi au rythme africain en vous détendant au bord du lac Togo à Agbodrafo, sur la plage protégée de l’hôtel Robinson ou encore au bord de la piscine du célèbre hôtel Sarakawa à Lomé. Partagez aussi le quotidien des Togolais en participant à des fêtes ou des festivals tels que la fête des couteaux à Sokodé ou celle de l’igname à Bassar. Dans la même région, embarquez dans une petite balade gastronomique en découvrant des plats à base d’igname et à Lomé, ne manquez surtout pas de faire une pause déjeuner ou dîner au fameux resto de rue : Les Brochettes de la Capitale. Les accros d’activités physiques et les amoureux de nature adoreront aussi se baigner dans la cascade de Womé, marcher dans la forêt de Missahoé et observer des éléphants dans les parcs Sarakawa et Djambé. Enfin, passez du temps dans Lomé-la-belle, sur les traces de son passé colonial ou, de nuit, pour faire la fête.

Voir plus
  • Acheter des pagnes aux Mamas Benz du Grand Marché de Lomé
    Détente
    Pagnes, tissus imprimés

    Acheter des pagnes aux Mamas Benz du Grand Marché de Lomé

    Les vendeuses de pagnes du Grand Marché de Lomé sont connues au-delà des frontières du Togo. Elles portent le surnom de Mamas Benz : « Mama » pour leur statut de maman africaine, souvent bien en chaire, signe de beauté et de richesse au Togo, et « Benz » en lien avec la marque de voiture Mercedes Benz. La vente des pagnes leur aurait donné les moyens de se payer une Mercedes. Contribuez à la richesse des Mamas Benz en vous achetant des pagnes que l’on appelle aussi des « waxes », mais prenez votre temps, car le marché regorge de ces tissus aux milliers de couleurs et motifs.

  • Aller en famille à la plage de l'hôtel Robinson
    Détente
    Plage de sable près de Lomé

    Aller en famille à la plage de l'hôtel Robinson

    Le Togo a beau bénéficier d’un littoral de plus de 60 km de plage, vous ne pourrez pas vous baigner n’importe où, car la mer est dangereuse. Au-delà des vagues, une barre peut en effet empêcher les nageurs même avertis de revenir sur la plage. Choisissez donc une plage protégée par une barre de rochers, comme celle de l’hôtel Robinson à quelques kilomètres à l’est du centre de Lomé. Vos enfants pourront barboter sans que vous ayez à vous inquiéter. Des aires de jeux pour les enfants, des paillotes ainsi qu’un resto et un bar complètent le paysage parfait de cet endroit idéal de sortie familiale.

  • Se détendre sur les bords du lac Togo à Agbodrafo
    Détente
    Lac Togo

    Se détendre sur les bords du lac Togo à Agbodrafo

    Vous pouvez aussi aller à la plage sur les bords du lac Togo. Mettez le cap sur la petite ville d’Agbodrafo, « coincée » entre l’océan Atlantique et le lac, et particulièrement sur un endroit de rêve : l’hôtel Le Lac Paradis. Accessible à une clientèle extérieure, il abrite une belle piscine, permet un accès direct au lac, a un très bon resto à l’excellent rapport qualité-prix et bénéficie d’une vue superbe sur la ville mythique et mystique de Togoville. Entre deux plongeons, baladez-vous sur le lac en pirogue, en jet-ski ou en bateau à moteur.

  • Se baigner dans la cascade de Womé
    Détente
    La cascade de Womé

    Se baigner dans la cascade de Womé

    Au cœur des collines verdoyantes qui entourent Kpalimé, à une douzaine de kilomètres de la ville, plongez dans l’eau cristalline de la cascade du petit village de Womé. Il faudra vous acquitter d’une modeste somme de droit d’entrée, le bénéfice va à l’association en charge de la préservation des lieux, avant de parcourir le joli chemin de quelques kilomètres qui mène à ce petit bout de paradis. Pique-niquez sur les rochers avant de vous baigner dans les eaux fraîches et revigorantes de la cascade.

  • Vivre Lomé by night
    Détente
    Boutique d'art à Lomé

    Vivre Lomé by night

    À Lomé, on vit de jour comme de nuit ! Ne soyez pas intimidé par les check points militaires fréquents dans la capitale togolaise, surtout la nuit. Vous les passerez généralement de manière bon-enfant. S’ils vous inquiètent trop, prenez des taxis. Les chauffeurs ont l’habitude de « s’arranger » avec les militaires. Commencez votre virée nocturne par le 54, également lieu d’exposition d’art et d’artisanat. Du jeudi au dimanche, des groupes locaux de tous les styles s’y produisent. Enchaînez par une virée au night-club le Byblos, une institution où se mêlent depuis des décennies expats et locaux. Et si vous n’êtes pas encore au bout de la nuit, essayez la toute dernière boîte à la mode, le MAD !

  • Aller en famille à la piscine de l'hôtel Sarakawa
    Détente
    Piscine de l'hôtel Sarakawa

    Aller en famille à la piscine de l'hôtel Sarakawa

    Hôtel de luxe le plus prisé pendant les décennies du règne du président Gnassingbé Eyadéma, l’imposant Sarakawa est un tantinet vieillissant et désormais détrôné par d’autres établissements de meilleur rapport qualité-prix. Par contre, son extérieur et ses jardins, accessibles même si vous n’êtes pas client de l’hôtel, restent un lieu de détente idéal. Vous pourrez nager dans la belle piscine de l’hôtel, le seul bassin olympique d’Afrique de l’Ouest, et laisser vos enfants barboter dans la petite piscine pour enfants.

  • Faire de la randonnée dans la forêt classée de Missahoé
    Sport
    Forêt de Missahoé

    Faire de la randonnée dans la forêt classée de Missahoé

    À 5 kilomètres au nord-ouest de Kpalimé, partez en randonnée, avec un guide pour ne pas vous perdre !, dans la forêt classée de Missahoé, un véritable jardin botanique naturel. Vous vous baladerez au milieu de palmiers à huile, d’avocatiers, de manguiers, de bananiers, de kapokiers, de kolatiers et même d’ébène. Dans cette forêt classée, vous serez également agréablement accompagné de superbes papillons multicolores. À propos de couleurs, profitez de votre visite guidée pour vous instruire sur les pigments naturels issus des plantes de la forêt.

  • Rétro-voyager dans le Lomé colonial
    Culture
    Maison coloniale à Lomé

    Rétro-voyager dans le Lomé colonial

    Lomé recèle de vrais trésors cachés datant des colonies allemandes puis françaises. Baladez-vous dans le centre-ville du côté de l’Institut français. N’hésitez pas à sortir des grands axes et flânez sur le long des pistes environnantes, qu’on appelle aussi des vons. Avec un œil un brin averti, vous pourrez distinguer différents styles coloniaux : l’architecture coloniale européenne datant d’avant la Première Guerre mondiale, le « style Porto-Novo », dérivé du baroque portugais du Brésil et des bâtiments hérités du style néo-classique anglais inspiré du Ghana voisin. Enfin, au cours de votre balade coloniale, ne manquez surtout pas le Palais de Lomé, l’ancien palais des gouverneurs qui, tout rénové, vient de rouvrir ses portes en centre d’art.

  • Manger aux Brochettes de la Capitale à Lomé
    Gastronomie
    Brochettes au barbecue

    Manger aux Brochettes de la Capitale à Lomé

    Sur le boulevard Circulaire de Lomé, le resto de rue Les Brochettes de la Capitale est une véritable institution et l’une des adresses culinaires préférées des Loméens. Prenez place aux tables de fortune auprès des barbecues et accompagnez vos excellentes grillades de poulet ou de bœuf d’une bonne bière. La colonisation allemande a en effet laissé au Togo un très bon savoir-faire en termes de brasserie. Goûtez à la Flag ou à la Pils.

  • Se faire envouter au marché aux fétiches de Lomé
    Aventure
    Le marché d’Akodessewa

    Se faire envouter au marché aux fétiches de Lomé

    Amateurs de vaudou, d’animisme, de médecines traditionnelles et de carcasses d’animaux, le marché d’Akodessewa, également connu sous le nom de marché aux fétiches, est pour vous ! En plus des fétiches, vous y trouverez des serpents, des oiseaux et des tortues séchés, des crânes de bœufs, de chat, d’écureuil et tout un tas de plantes dont vous apprendrez les vertus. Attention, la balade, totalement dépaysante, a quelque chose de très envoutant et d’un peu perturbant !

  • Faire une balade gastronomique dans la région de Bassar
    Aventure
    Igname

    Faire une balade gastronomique dans la région de Bassar

    Au sud-ouest de Kara et au nord-ouest de Sokodé, la région de Bassar constitue une belle destination pour qui aime la nature et les plats à base d’igname, le tubercule principal de la gastronomie togolaise. Découvrez-le à toutes les sauces dans la région, véritable « grenier à blé » de l’igname, notamment au moment de la fête qui lui est dédiée début septembre. Non seulement, vous dégusterez d’excellents fufus, igname pilé, mais vous serez le témoin de danses mystérieuses telles que la danse du feu ou la danse T’Bol.

  • Entrer en transes à la fête des couteaux de Sokodé
    Aventure
    Danse

    Entrer en transes à la fête des couteaux de Sokodé

    À Sokodé, on fête aussi la fin des récoltes, mais d’une manière plutôt spectaculaire ! Ames sensibles, préparez-vous à voir de jeunes hommes s’affronter dans des luttes à coups de couteau. Il s’agit de la fête de Gadao-adossa, également appelée la « fête des couteaux ». Pendant que les hommes dansent en transe, en se cisaillant le corps avec des sabres et des couteaux et se lavent le visage avec des morceaux de verre, les femmes dansent aussi, sans s’agresser, affublées de leurs plus belles tenues. Renseignez-vous pour connaître les dates exactes, car cette fête, qui vaut vraiment le détour, se déroule pendant le troisième mois du calendrier lunaire islamique.

  • Voir des éléphants aux parcs Sarakawa et Djamdé

    Voir des éléphants aux parcs Sarakawa et Djamdé

    À une quarantaine de kilomètres de Kara, les parcs Sarakawa et Djamdé étaient réservés à la chasse personnelle du président Eyadéma. Depuis 2009, ils sont ouverts au public. Partez du campement Sara où vous pourrez trouver un guide, manger et même dormir. Lors de votre safari, vous pourrez voir des zèbres, des gnous, des élans… Et plus particulièrement dans le parc de Djamdé, vous aurez la chance de rencontrer trois éléphants semi-domestiques et fort sympathiques.