Que voir, que faire en Auvergne ?

Annie, Rédactrice Voyages
Annie, Rédactrice Voyages

Issus d’une ancienne activité géologique, ils sont éteints depuis longtemps et ne se réveilleront plus. Les volcans d’Auvergne ne sont là que pour s’offrir au regard du visiteur, qui reste contemplatif devant ces inspirations de la nature. Mais l’Auvergne, devenue Auvergne-Rhône-Alpes en 2015, ne se résume pas à cette fierté régionale. Un séjour en Auvergne permet de découvrir ses monts et ses puys, ses gorges et ses lacs, ses villes et ses villages, ses églises et ses châteaux. Sillonner les quatre départements auvergnats — Allier, Puy-de-Dôme, Cantal et Haute-Loire — vous prépare de belles surprises. Quelques jours sur place m’ont suffi pour être séduite par cette alliance harmonieuse entre nature et patrimoine. Que voir en Auvergne ? Du nord au sud, c’est parti pour la visite…

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Vichy : l'empreinte de l'histoire
Temps de visite : Une demie-journée à 1 journée
carte

Vichy : l'empreinte de l'histoire

La ville de Vichy déclenche dans les mémoires collectives de multiples images, à commencer par la période sombre de notre histoire. Mais elle représente aussi la petite pastille blanche, le tissu à carreaux et les thermes créés par Napoléon III. Vichy est en quelque sorte la capitale du thermalisme et ses eaux curatives ont la vertu de traiter les affections articulaires et les troubles digestifs.
Cité bourgeoise qui reste jeune et dynamique, Vichy ne manque pas d’attrait. Visitez son quartier thermal (appelé autrefois Vichy-les-Bains). Promenez-vous dans le parc des Sources ou dans la vieille ville. Découvrez son opéra construit en 1865, unique en France dans son style « Art nouveau », qui a accueilli de prestigieux musiciens. Admirez sa folie architecturale et les identités éclectiques de ses villas. Et faites une halte dans un restaurant pour goûter à la gastronomie locale !

Le conseil de Annie : Les visites libres sont bien balisées, avec les 27 bornes des parcours patrimoine et des circuits Or et Azur qui présentent les principaux lieux et monuments de la ville. Des visites guidées sont également proposées par l’Office de tourisme.
Vous aimerez Vichy : l'empreinte de l'histoire pour :
Art et Culture | Architecture | Monuments | Patrimoine | Gastronomie

La montagne bourbonnaise : un lieu paisible et bucolique
Temps de visite : Une demie-journée
carte

La montagne bourbonnaise : un lieu paisible et bucolique

Au sud-est de l’Allier, le paysage change. Les routes serpentent et le puy de Montoncel (1 287 mètres, point culminant du département) réjouit le regard. On arrive dans un pays authentique, rude et rustique, moins fréquenté par les touristes, dont les multiples sentiers invitent à la randonnée.
La vallée du Sichon, rivière qui prend sa source sur le puy de Montoncel, nous offre de charmants villages tels que Arronnes et son jardin médiéval. La Maison de la Vallée du Sichon (à Ferrières-sur-Sichon) célèbre l’artisanat et les produits du terroir, tandis que la grotte aux Fées convie notre imaginaire, pour le plus grand plaisir des plus petits.

Le conseil de Annie : Ne ratez pas la Cascade de la Pisserotte, près de la rivière Le Barbenan à Arfeuilles. Le cadre vaut la demi-heure de marche à parcourir pour l’atteindre.
Vous aimerez La montagne bourbonnaise : un lieu paisible et bucolique pour :
Montagne | Chute d'eau | Rando | Nature

Le puy de Dôme : un panorama sur les 80 volcans
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Le puy de Dôme : un panorama sur les 80 volcans

Symbole de l’Auvergne, la chaîne des Puys (appelée également les monts Dôme) fait partie du parc régional des volcans d’Auvergne. Cette fierté locale est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2018.
C’est l’ensemble volcanique le plus jeune de France métropolitaine. Il est composé de 80 volcans qui déploient leurs formes harmonieuses sur une cinquantaine de kilomètres. Ils ne sont entrés qu’une fois en éruption et sont définitivement endormis. Le puy de Dôme, avec ses 1465 mètres de hauteur, en est le point culminant.
Au creux de ses dômes et pics se cachent des forêts ou de petits lacs discrets qui ont profité des cratères pour faire leur nid. Parmi la ribambelle des puys (aux noms parfois sympathiques : puys Chopine, des Gouttes, de la Coquille, de la Vache, des Goules), il n’y en a que 8 en forme de dôme.

Le conseil de Annie : Un train à crémaillère, le Panoramique des Dômes, vous permet de rejoindre le sommet du puy de Dôme en 15 minutes par une voie ferrée à flanc de montagne. Mais les plus courageux peuvent faire à pied les 6 km de montée, en empruntant le chemin des Muletiers (1h30 à 2 h).
Vous aimerez Le puy de Dôme : un panorama sur les 80 volcans pour :
Montagne | Volcan | Merveilles naturelles | Points de vue | Patrimoine mondial de l'UNESCO

Clermont-Ferrand : la ville de Vercingétorix, roi des Arvernes
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Clermont-Ferrand : la ville de Vercingétorix, roi des Arvernes

La préfecture du Puy-de-Dôme, fief de la société Michelin (et fière de la réussite de ce fleuron industriel), est également une ville à voir et à vivre. Située à une trentaine de minutes de la chaîne des Puys, on peut rejoindre rapidement sa belle nature environnante.
Sa cathédrale en pierre de lave noire, remarquable par ses vitraux et ses peintures murales, s’élève sur la butte du centre historique. À deux pas (6 min à pied exactement), la basilique Notre-Dame-du-Port, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un haut lieu de l’architecture qui abrite notamment une Vierge allaitante. Sur l’élégante place de la Jaude toute proche, la statue de Vercingétorix vous accueille avec panache pour vous inviter à la promenade et au shopping.
Le tramway permet de rejoindre le centre historique de Montferrand, qui a gardé son identité médiévale. Des visites guidées vous dévoilent les secrets des cours intérieures des hôtels particuliers. Cette ville étudiante, vivante et active, fait la part belle aux jeunes, à la culture et à la musique.

Le conseil de Annie : Découvrez L’Aventure Michelin, le musée consacré à la grande aventure du groupe et de sa mascotte Bibendum. Instructif et ludique, pour tous les âges.
Vous aimerez Clermont-Ferrand : la ville de Vercingétorix, roi des Arvernes pour :
Architecture | Détente | Gastronomie | Marché | Patrimoine

Le puy de Sancy : vue imprenable du toit de l'Auvergne
Temps de visite : De 1h30 à 4h
carte

Le puy de Sancy : vue imprenable du toit de l'Auvergne

La vallée du Sancy, dans la région des monts Dore, étonne et émerveille toujours. Cirques sculptés, forêts, cascades, arêtes découpées, lacs aux eaux bleutées, villages perdus… Ici, la nature donne tout pour éblouir le visiteur.
Avec ses 900 000 ans, le massif du Sancy est malgré tout le cadet des monts Dore. Du haut de ses 1885 mètres, Le Puy-de-Sancy est le point culminant du Massif central. Le sommet se mérite. Après 5 min de téléphérique, on doit monter à pied l’escalier de 900 marches (environ 20 min). Mais le panorama à 360° sur la quasi-totalité du Massif central, et (dit-on) sur 1/7e de la France, vaut largement ce petit effort.
Au pied du puy de Sancy, les somptueux thermes du Mont-Dore invitent quelque 10 000 curistes par an à un séjour de remise en forme. En saison, la célèbre station de ski accueille les amateurs de sports d’hiver.

Le conseil de Annie : Pour monter au Sancy, prévoyez un vêtement chaud… et ne ratez pas la dernière descente !
Vous aimerez Le puy de Sancy : vue imprenable du toit de l'Auvergne pour :
Montagne | Merveilles naturelles | Points de vue | Volcan

Salers : village médiéval de caractère
Temps de visite : 2 heures
carte

Salers : village médiéval de caractère

Classée parmi les Plus Beaux Villages de France, Salers est une jolie cité du Cantal perchée à 950 mètres d’altitude. Ses hôtels particuliers, ses maisons à tourelles, ses belles demeures, ses sombres remparts en pierre volcanique lui confèrent un charme indéniable. Une ambiance étrange et chaleureuse se dégage de ce bourg atypique.
Considérée, à juste titre, comme un fleuron du Cantal, Salers fait le bonheur des amateurs d’architecture et de grands espaces, et mérite qu’on s’y attarde le temps d’une visite. C’est là que l’on entend tintinnabuler les cloches de la célèbre vache Salers, race reconnue au niveau international. Pour les amoureux du patrimoine, l’église Saint-Mathieu abrite quelques œuvres intéressantes, dont cinq tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle.

Le conseil de Annie : Dans les environs, découvrez les deux burons de Salers (petites cabanes de bergers) en contrebas de la route panoramique et profitez d’un beau point de vue sur la vallée de Saint-Paul-de-Salers et Récusset.
Vous aimerez Salers : village médiéval de caractère pour :
Architecture | Art et Culture | Beau village | Patrimoine

Le viaduc de Garabit : performance technique et architecturale
Temps de visite : 1 heure
carte

Le viaduc de Garabit : performance technique et architecturale

Ce pont ferroviaire qui enjambe les gorges de la Truyère dans le Cantal, a été construit en 1877 par Léon Boyer, un ingénieur des Ponts et Chaussées. Pour cette entreprise audacieuse, il s’est entouré de Gustave Eiffel, quelques années avant que celui-ci ne se lance dans la grande œuvre de sa vie : la tour qui a fait sa célébrité.
Malgré la difficulté de franchir un tel espace (564 m de long sur 125 m de haut) au milieu d’une gorge, cette prouesse technique n’a demandé que deux ans de travaux. Le viaduc rouge est aujourd’hui classé monument historique et fait partie de la liste des ponts remarquables du sud de la France. Son élégance, qui s’harmonise parfaitement avec le paysage, déclenche toujours l’admiration.

Le conseil de Annie : Promenez-vous en bateau sur le lac du Barrage de Grandval, dans les gorges de la Truyère, à partir du site de Garabit.
Vous aimerez Le viaduc de Garabit : performance technique et architecturale pour :
Architecture | Patrimoine | Nature | Montagne

L'abbaye de la Chaise-Dieu : patrimoine et nature
Temps de visite : 1h30 à 2h
carte

L'abbaye de la Chaise-Dieu : patrimoine et nature

Elle trône sur un haut plateau de Haute-Loire, à 1082 mètres d’altitude. Son architecture gothique et son environnement se sont donné le mot pour inviter le visiteur à inscrire cette étape à son périple auvergnat.
La chapelle Notre-Dame-du-Collège expose 14 tapisseries flamandes du XVIe siècle, classées Monument historique depuis 1840. Quant à l’Abbatiale Saint-Robert, c’est un incontournable ! Les férus d’histoire et de patrimoines peuvent y découvrir, entre autres, le tombeau du pape Clément VI, la chapelle des Pénitents (belle salle voûtée), la tour Clémentine (point culminant de la Chaise-Dieu) ainsi que la salle de l’Écho (qui surprend toujours petits et grands par la qualité étonnante de son écho). Mais aussi… la pierre pour laver les cadavres des moines avant de les ensevelir !

Le conseil de Annie : Aux alentours, plans d’eau et forêts vous incitent à la détente et à la randonnée, et le train panoramique Agrivap vous invite à une balade dans les monts du Forez. Le festival de La Chaise-Dieu accueille également fin août les amateurs de musique classique.
Vous aimerez L'abbaye de la Chaise-Dieu : patrimoine et nature pour :
Art et Culture | Architecture | Patrimoine | Rando | Festivals

Le Puy-en-Velay : une pépite architecturale sur le chemin de Saint-Jacques
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Le Puy-en-Velay : une pépite architecturale sur le chemin de Saint-Jacques

L’art de la dentelle fabriquée à la main, la lentille verte AOC, la liqueur Verveine du Velay : tous ces savoir-faire séculaires sont ancrés dans la culture du Puy-en-Velay, en Haute-Loire. Mais la ville est également la capitale européenne des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. De nombreux pèlerins piétinent chaque année, bâtons en main et chaussures aux pieds, les marches de sa cathédrale pour rejoindre le GR65.
La « ville sainte », perchée à 630 mètres, a été édifiée sur la lave refroidie d’un volcan. C’est un lieu envahi par les touristes et les pèlerins, mais qui a su conserver sa simplicité et son naturel. Sa richesse patrimoniale en fait une des perles de l’Auvergne.
Sa cathédrale, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, garde jalousement sa Vierge noire, qui fait l’objet d’une procession dans les rues chaque année au 15 août. Mais Le Puy-en-Velay contient bien d’autres trésors, dont le rocher et la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe, le musée Crozatier ou les ruelles médiévales où il fait bon déambuler.

Le conseil de Annie : Assistez au Puy de Lumières : une projection d’images sur la façade des monuments emblématiques de la ville, de fin avril à septembre, à la tombée de la nuit. Spectacle enchanteur !
Vous aimerez Le Puy-en-Velay : une pépite architecturale sur le chemin de Saint-Jacques pour :
Art et Culture | Architecture | Monuments | Musées | Patrimoine mondial de l'UNESCO

Les gorges de l'Allier : une nature sauvage et préservée
Temps de visite : 3 heures
carte

Les gorges de l'Allier : une nature sauvage et préservée

Ce canyon de Haute-Loire creusé par l’Allier, considéré comme l’une des dernières rivières sauvages d’Europe, offre de superbes paysages à parcourir et à explorer. L’Allier, tonique et indomptable, serpente au pied des hautes falaises de basalte. Ce lieu d’exception déploie sa succession de gorges escarpées, de chutes d’eau, de forêts de sapins, de points de vue variés et inattendus.
La nature ardente et vigoureuse de cet endroit magnétique ne peut que combler les amoureux de sites préservés. Pour que le tableau soit complet, le coin est parsemé de villages perchés, d’édifices romans, de ponts et de viaducs qui rivalisent d’élégance.
Quelques pépites, parmi d’autres, sont à retenir : Prades et sa falaise d’orgues basaltiques ; Saint-Arcons-d’Allier, dominant sur son éperon rocheux ; Saint-Privat-d’Allier et Monistrol, au cœur des gorges, qui séduiront les amateurs de canoë.

Le conseil de Annie : Prenez le train touristique pour sillonner les gorges entre Langeac et Langogne, là où votre voiture ne pourra pas passer.
Vous aimerez Les gorges de l'Allier : une nature sauvage et préservée pour :
Merveilles naturelles | Montagne | Beau village | Points de vue | Nature

Conseiller où partir
Annie,
Rédactrice Voyages

L'avis de Annie

J’ai aimé cette région verdoyante toute en relief, cette alternance de paysages rayonnants, cette ambiance calme et sereine que l’on trouve dans les petits villages. Les amoureux, comme moi, du terroir authentique et des grands espaces ne peuvent que s’y épanouir. J’ai admiré, contemplé. Je me suis émerveillée et enthousiasmée, et j’ai vécu une belle expérience, ressourçante et revigorante.
L’endroit a donc, inévitablement, les défauts de ses qualités : à part à Clermont-Ferrand, il est un peu trop calme pour certains (les jeunes notamment). Sinon, le climat est contrasté, et, comme pendant l’été 2019, il peut faire particulièrement chaud. À Clermont, ville située dans une cuvette, on peut vraiment souffrir de la canicule. La nature peut également être capricieuse et impulsive. Les violents orages sont toujours possibles, la prudence est donc conseillée avant d’envisager une randonnée.

Carte interactive des lieux à visiter