Que voir, que faire au Bhoutan ?

Sophie, Journaliste voyages
Sophie, Journaliste voyages

Druk-yul, « le Pays du Dragon Tonnerre », tel est le nom bhoutanais de ce petit pays enclavé entre la Chine et l’Inde. Niché au pied de l’Himalaya, le Royaume du Bhoutan a toujours été difficile d’accès. Une géographie qui a joué en faveur de son isolement tout au long de l’histoire. C’est certainement pour cette raison qu’il est aujourd’hui si préservé et a tant de richesses à dévoiler lors d’un voyage au Bhoutan.
Arrivés à Paro, on grimpe au monastère de Taktshang. Le « nid du tigre » est le site le plus emblématique du Bhoutan. Rendez-vous ensuite dans la vallée de Haa, pour un plongeon dans le Bhoutan rural. Visite incontournable de Thimphu, la capitale, avant de rejoindre Punakha pour en prendre plein les yeux devant son majestueux dzong. Ces monastères bouddhistes imposants émaillent tout le territoire. Poursuivez vers l’une des plus belles régions du pays, la vallée de Phobjika, là où migrent chaque hiver les fameuses grues à cou noir. Pour mieux s’imprégner de la culture bhoutanaise, assistez à un festival, un Tshechu. C’est dans la région centrale du Bumthang que vous pourrez admirer les plus anciens dzongs et monastères du pays. Explorez l’est du pays, dans les régions isolées de Trashigang, Sakteng, et Lhuntse. Vous plongez dans un écosystème himalayen totalement préservé, un vrai paradis pour les amoureux de la nature. Enfin, on ne peut que vous conseiller d’aller jusqu’à Laya. Plusieurs jours de marche vous mèneront dans cette contrée unique au cœur de l’Himalaya et aux portes du Tibet.
Après plusieurs séjours à découvrir ce petit royaume, je vous dévoile mon top des incontournables du Bhoutan.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Bumthang
Temps de visite : 3 jours
carte

Bumthang

Région du Bhoutan central, le Bumthang est le cœur spirituel du pays et abrite les plus anciens sites bouddhistes du royaume. En réalité, le Bumthang regroupe quatre vallées, dont la plus connue est sans aucun doute la vallée de Choskhor. Votre camp de base pour explorer le Bumthang sera sûrement la ville de Jakar, réputée pour son imposant dzong datant du XVIe siècle. En avançant dans la vallée, ne manquez pas le très vieux temple Jambay Lakhang, construit au VIIe siècle. C’est dans les murs de ce monastère que se déroule chaque année une des fêtes bouddhistes les plus impressionnantes du pays. Pour une approche complète du bouddhisme, faites également un tour au Kurjey Lakhang, monastère célèbre pour abriter dans une grotte l’empreinte du corps du Guru Rinpoché, grand maître bouddhiste. Mais le Bumthang ne se résume pas à la visite d’anciens monastères, sa nature environnante vaut le détour, comme la très jolie vallée de l’Ura plus au Sud. C’est lors d’une balade à pied que l’on découvre le mieux le Bhoutan rural et le mode de vie ancestral de ses habitants.

Le conseil de Sophie : À Jakar, une adresse fait le bonheur des voyageurs depuis plusieurs années, la Swiss Farm. Un suisse installé au Bhoutan a développé différents projets locaux : une guesthouse, une fromagerie et même une brasserie. Vous pourrez goûter à la première bière made in Bhutan, la Red Panda Beer.
Vous aimerez Bumthang pour :
Art et culture | Fêtes et festivals | Monuments

Laya
Temps de visite : 5 à 6 jours
carte

Laya

Voilà une destination d’exception au Bhoutan, difficile d’accès mais tellement unique. Laya est un petit village de montagne situé à 3700 m d’altitude dans le nord-ouest du pays. Pour rejoindre ce coin de paradis, il faut être prêt à marcher. Partez pour 3 jours de trek depuis Gasa, ou suivez l’itinéraire du fameux Snow Man Trek, souvent qualifié de trek le plus long au monde. L’adversité est récompensée par une nature grandiose et des sommets imposants tout autour de vous aux portes du Tibet. Mais si on vient jusqu’à Laya, c’est pour rencontrer l’ethnie Layap, partageant plusieurs similarités avec le peuple tibétain. Moins de 1000 âmes vivent à Laya avec leurs us et coutumes singuliers : de beaux habits traditionnels, des apparats de perles et de bijoux, des chapeaux coniques très étonnants. Vous aurez peut-être la chance d’entendre les chants traditionnels des Layap lorsqu’ils se réunissent en fin de journée.

Le conseil de Sophie : Si vous souhaitez vivre une expérience rare au Bhoutan, optez pour un trek dans la région de Laya. Si vous voyagez à l’automne, ne manquez pas le festival de Laya, le Royal Highlander Festival, une festivité locale réunissant éleveurs de yaks et villageois Layap à près de 4000 m d’altitude !
Vous aimerez Laya pour :
Nature | Rando | Fêtes et festivals

Lhuntse
Temps de visite : 2 jours
carte

Lhuntse

Dans le nord-est du Bhoutan, Lhuntse est un territoire isolé qui abritait autrefois les résidences des rois. Aujourd’hui, c’est un lieu de pèlerinage important avec plusieurs sites sacrés. Très reculée, la région offre des paysages préservés d’une grande beauté avec de belles falaises recouvertes de forêts de conifères. C’est dans cette région que l’on trouve les plus beaux textiles du pays pour confectionner la kira, robe traditionnelle que portent les Bhoutanaises. Le fameux Kishuthara de soie demande aux femmes entre entre 8 à 12 mois de travail. Faites un tour au Dzong de Lhuntse construit au XVIIe siècle. Goûtez à l’Ara, alcool local de riz ou de céréale fermenté que vous partagerez le plus souvent dans l’intimité chez l’habitant ou avec votre guide local. Découvrez les environs, classés en zone protégée. Au carrefour de plusieurs parcs nationaux, Lhuntse est un sanctuaire sauvage de la faune et la flore locales.

Le conseil de Sophie : Un peu loin, le village des tisserandes de Khoma est connu pour son artisanat d’exception. Si vous souhaitez ramener des souvenirs bhoutanais de qualité, vous êtes au bon endroit !
Vous aimerez Lhuntse pour :
Artisanat | Beau village | Monuments

Paro
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Paro

La riche vallée fertile de Paro, nichée sur les contreforts des hauts sommets himalayens à plus de 2000 m d’altitude est cernée de villages pittoresques et de sites culturels fascinants. Pour un premier contact avec la culture bhoutanaise, rendez-vous au musée national. Vous ne pouvez pas quitter Paro sans être allé jusqu’au fameux monastère de Taktshang, perché sur une colline dominant la vallée. Surnommé le « nid du tigre », la légende raconte que le Guru Rinpoché, maître bouddhiste, serait arrivé ici sur le dos d’un tigre volant au VIIIe siècle. Edifié en 1692, c’est sans aucun doute le site le plus connu du Bhoutan. Après un incendie important, il a été reconstruit en 1998. Située à plus de 3000 m d’altitude, la forteresse abrite plusieurs temples construits sur une falaise vertigineuse. Selon votre forme physique, il faut entre 2 à 4 heures de marche pour monter à Taktshang. On vous conseille de faire une pause à la cafétéria située à mi-chemin. Si vous préférez, des chevaux sont à disposition pour une balade plus tranquille. Car au total, il faudra grimper environ 700 marches le long d’une crête tout en admirant une vue imprenable sur le monastère et sur la vallée de Paro.

Le conseil de Sophie : Le vol international qui survole le Bhoutan à l’arrivée ou au départ de Paro offre un spectacle inouï à lui tout seul, certainement un des plus beaux survols de l’Himalaya.
Vous aimerez Paro pour :
Points de vue | Patrimoine | Monuments

Punakha
Temps de visite : 2 jours
carte

Punakha

Punakha, l’ancienne capitale du royaume bhoutanais, se trouve à 80 km environ à l’ouest de Thimphu. Aujourd’hui, les voyageurs viennent pour admirer son majestueux dzong, construit à la confluence des rivières Pho (le père) et Mo (la mère). On peut rester des heures devant cette forteresse aux proportions et à l’harmonie architecturale sublime. Incendies, tremblements de terre, inondations, le site n’a pas été épargné et a toujours été restauré dans le respect des techniques de construction traditionnelle bhoutanaise. Jusqu’au déplacement de la capitale à Thimphu, le dzong de Punakha, appelé « palais de la grande félicité » était le centre politique, administratif et religieux du pays. Aujourd’hui, il est toujours la résidence d’hiver du roi. La vallée de Punakha est peuplée de forêts de rhododendrons et de magnolias. Franchissez le col de Dochu La à 3150 m pour admirer, par temps clair, un magnifique point de vue sur la chaîne himalayenne. Enfin, ne manquez pas chaque année le grand festival de Punakha qui se tient dans la cour du monastère. Vous pourrez assister aux fameuses chams, les danses envoûtantes des moines bouddhistes.

Le conseil de Sophie : Évadez-vous dans les alentours de Punakha et visitez le temple Chimi Lhakang. Dressé sur une colline et béni par le chef bouddhiste Drupa Kunley, surnommé le « divin fou. », il est connu pour être le temple de la fertilité. De nombreux pèlerins viennent se faire bénir ici. Vous serez peut-être étonné de voir sur les murs extérieurs du monastère et des maisons des villages environnants des fresques d’images phalliques. Tout un symbole !
Vous aimerez Punakha pour :
Patrimoine | Monuments

Sakteng Wildlife Sanctuary
Temps de visite : 2 à 6 jours
carte

Sakteng Wildlife Sanctuary

Même si le Bhoutan dans son intégralité est un pays très préservé, il y a des régions encore plus reculées où peu de voyageurs s’aventurent. C’est le cas de l’extrême est du Bhoutan, une partie isolée abritant de vastes zones naturelles préservées. À seulement 60 km de la ville de Trashigang, la région de Sakteng mérite que l’on s’y attarde. Ce vaste sanctuaire abrite de nombreuses espèces telles que le fameux léopard des neiges ou le panda roux. Les habitants du coin, les Brokpas, ont des légendes originales sur le yéti, Migoi, qui hante la région. Partageant des similarités avec le peuple tibétain, les Brokpas sont une ethnie singulière au Bhoutan, semi-nomadique, qui se déplace avec ses troupeaux de yak en quête de bons pâturages. Leur mode de vie, leur langue, leur religion, leurs costumes, tout diffère des Bhoutanais. Vous remarquerez leurs chapeaux de laine de yak originaux, recourbés avec cinq pattes tombantes leur servant de parapluie.

Le conseil de Sophie : Seulement quelques permis sont autorisés chaque année pour effectuer un trek unique : le Merak-Sakteng. C’est une randonnée de 6 jours qui vous emmène au cœur d’une grande biodiversité, typique des écosystèmes himalayens.
Vous aimerez Sakteng Wildlife Sanctuary pour :
Rando | Montagne | Nature | Points de vue

Thimphu
Temps de visite : 2 jours
carte

Thimphu

Lorsque l’on découvre la capitale du Bhoutan, on réalise que ce pays est vraiment unique, en équilibre entre ses fortes traditions et une modernité galopante. Le développement urbain croissant n’entache pas le charme pittoresque de Thimphu avec ses touches de spiritualité au milieu des boutiques, restaurants et cafés. Commencez par visiter le musée national, puis baladez-vous au Memorial Chorten où affluent les pèlerins de tout le pays chaque jour pour leurs prières. Visitez l’imposant Trashi Chhoe Dzong, édifice religieux devenu le centre du pouvoir actuel, admirez le Grand Bouddha haut de 59 m. Faites un tour au marché centenaire de Thimphu, plus grand marché alimentaire du pays où se réunissent tous les Bhoutanais venus vendre leur production. Si vous avez l’occasion, rendez-vous au Changlimithang Stadium pour découvrir le sport national, le tir à l’arc. Vous remarquerez peut-être une particularité étonnante dans les rues de Thimphu, il n’y a pas de feu rouge malgré un trafic automobile croissant.

Le conseil de Sophie : Les passionnés d’arts et d’artisanat peuvent visiter une fabrique traditionnelle de papier, une école de Thankga ou encore une école de peinture à proximité du dzong. C’est aussi l’endroit idéal pour faire un peu de shopping.
Vous aimerez Thimphu pour :
Musées | Art et Culture | Monuments | Marché

Trashigang
Temps de visite : 2 jours
carte

Trashigang

Situé dans l’est du Bhoutan, Trashigang est un camp de base idéal pour explorer la partie orientale du pays. La petite ville attire les voyageurs lors du Trashigang Tshechu, festival bouddhiste qui se déroule chaque année fin novembre ou début décembre. Le magnifique dzong construit au XVIIe siècle accueille les festivités. Perché sur un éperon rocheux, il impressionne par sa position stratégique qui lui permettait de repousser les envahisseurs tibétains dans le passé. C’est aussi à Trashigang que vous pourrez goûter facilement à l’alcool local, l’ara, dans un des rares bars du pays. Situé sur un axe commercial entre l’Inde et le Bhoutan, Trashigang est souvent juste une étape pour les voyageurs alors que cette petite bourgade mérite le détour pour découvrir un Bhoutan différent, encore plus authentique que les autres villes du pays.

Le conseil de Sophie : Partez en excursion à la journée à Trashiyangtse pour plonger en immersion dans une petite ville pleine de charme. Deux dzongs sont disséminés dans la ville. Le plus récent, qui n’est qu’un centre administratif, offre une belle vue sur les environs.
Vous aimerez Trashigang pour :
Montagne | Nature | Points de vue

Vallée du Haa
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Vallée du Haa

À proximité de la ville de Paro, dans le Bhoutan occidental, ne manquez pas la vallée du Haa. Elle a préservé son ambiance pittoresque et calme entourée de prairies verdoyantes. Ouverte aux étrangers seulement depuis 2004, elle est accessible en franchissant le Chele La, le plus haut col carrossable du Bhoutan culminant à 3810 m. On adore la vallée du Haa pour partir en randonnée à la journée depuis Paro ou même y passer une nuit chez l’habitant. Visitez le monastère de Haa, les deux fameux temples noir et blanc, Lhakhang Karpo et Lhakhang Nagpo, baladez-vous jusqu’au petit ermitage de Juneydrak ou jusqu’au couvent de Kila. Vous pouvez aussi partir pour un trek de plusieurs jours dans cette magnifique vallée entre vos visites de Paro et Thimphu. C’est l’occasion de découvrir la culture et le mode de vie des Bhoutanais et de goûter à la cuisine locale.

Le conseil de Sophie : Un voyage au Bhoutan est vraiment une belle expérience si vous avez la chance d’assister à un festival. Comme dans beaucoup de régions du royaume, la vallée de Haa possède aussi sa festivité locale, généralement pendant l’été. C’est le meilleur moyen d’appréhender la culture et les traditions bhoutanaises.
Vous aimerez Vallée du Haa pour :
Monuments | Nature | Points de vue | Rando

La vallée de Phobjikha
Temps de visite : 3 jours
carte

La vallée de Phobjikha

Énorme coup de cœur pour la vallée de Phobjikha ! Ne manquez pas ce coin de paradis pendant votre voyage au Bhoutan. Cette vallée enchanteresse est située sur le versant ouest des montagnes noires, en lisière du Black Mountains National Park. La faune himalayenne y est nombreuse : ours noirs, sambars, renards et même des léopards ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux. Terre de prédilection pour les ornithologues, la vallée de Phobjikha est connue pour l’observation des grues à cou noir qui migrent ici pendant l’hiver. Il est difficile de les approcher, si vous avez la chance juste de les voir s’envoler à la tombée du jour, le spectacle est très émouvant. La société royale du Bhoutan pour la protection de la nature sensibilise depuis des années la communauté à protéger la vallée, refuge unique d’une population d’environ 500 grues à cou noir. Dans ce paysage idyllique, les voyageurs visitent également le monastère de Gangtey, qui accueille chaque année un festival très populaire, le Gangtey Tshechu. Enfin, pour ceux qui souhaitent explorer davantage la vallée, partez en trek jusqu’à Wangdue Phodrang.

Le conseil de Sophie : Si vous continuez votre road trip au Bhoutan vers l’Est en direction du Bumthang, faites un stop dans la petite ville de Trongsa. La route qui descend vers Trongsa offre de magnifiques paysages et vous pourrez ainsi visiter son majestueux dzong, le plus grand du Bhoutan.
Vous aimerez La vallée de Phobjikha pour :
Nature | Fêtes et festivals | Observation de la faune

Conseiller où partir
Sophie,
Journaliste voyages

L'avis de Sophie

Partir en voyage au Bhoutan c’est une chance, un rêve à vivre au moins une fois dans sa vie. Pour tous les amoureux de l’Himalaya, de nature et de culture bouddhiste, le Bhoutan est un petit territoire hors du temps à découvrir absolument. Vous nagerez en plein bonheur, aux côtés des Bhoutanais qui vous accueilleront les bras ouverts et sous l’œil bienveillant du roi du Bhoutan.

Carte interactive des lieux à visiter