Comment réussir son voyage en Chine ?

Des villages reculés vivant encore à la façon du siècle dernier, des montagnes enneigées où les drapeaux de prières caressent les vents éternels, des paysages karstiques éblouissants à perte de vue, une culture millénaire forte et unique, des odeurs et des saveurs exaltantes, voilà une infime partie de toute la diversité que vous offre ce voyage en Chine. Après avoir découvert les attraits et la magie de Shanghai ou de Pékin, vous voilà à bord d’un train mettant le cap vers l’ouest afin de dénicher de minuscules bourgs encore bien authentiques dans la province du Yunnan ou vers le nord afin de voir de vos propres yeux la fameuse armée de terre cuite de Xian ou encore vers le nord-ouest, vers le désert de Gobi afin d’entreprendre une partie de la route de la soie dans le Xinjiang. Vous en prenez déjà plein la vue et plein les papilles. Ce voyage grisant dans l’Empire du Milieu ne fait que débuter !

Avant de vous envoler vers l’Empire du Milieu, la rédaction vous fait part de tous ses conseils et astuces afin de faire de ce voyage en Chine, un moment unique, bien loin de tous vos repères, mais ô combien enivrant…

Vous aimerez la Chine pour
PAYSAGE
CULTURE
TREKKING
Swannie, guide local

Les conseils de Swannie, guide local

Me contacter
1

Quelle période choisir pour partir en Chine ?

Le pays étant immense, il est bien difficile de définir une période propice aux voyages en Chine. En hiver, le nord du pays connaît des hivers très froids et la ville d’Harbin tient le féérique festival de glace tandis que le sud du pays a droit à des températures agréables. En général, le printemps et l’automne sont pour la plupart des provinces chinoises, un gage de beau temps et de températures agréables. Vous pouvez randonner dans les montagnes du Sichuan en vous laissant imprégner de la culture tibétaine tout en évitant les tempêtes de neige de l’hiver où vous balader à vélo entre les pics karstiques de Yangshuo sans subir les chaleurs tropicales et les pluies de l’été. En Chine, chaque saison a quelque chose d’unique à offrir. Il suffit d’adapter votre itinéraire !

2

Quelle formule et quel budget pour votre voyage ?

Je passe par une agence

Simplicité et sérénité

Quel est le prix par une agence de voyages ?

Voyage sur mesure à partir de 422 €
1 semaine hors vol

Voici les différentes formule proposées par les agences :

J'organise mon voyage par moi même

Pas si facile
Facilité d'organisation (2/5)
note

Quel budget si j'organise par moi même ?
Nous avons estimé le coût entre 1760 € et 2476 €
15 jours par personne vol inclus

    Monnaie
    Yuan
    Prix moyen repas
    8 €
    Prix hôtel 3*
    29 €
    Salaire moyen
    563 €
    Coût de la vie
    -46% moins cher qu'en France
3

Comment se rendre en Chine ?

À quel prix acheter son billet d'avion ?

Les prix des vols évoluent en permanence, et correspondent à une grande part du budget voyage, il est important de connaître le BON prix du vol pour savoir quand l'acheter.
Prix moyen A/R Paris Shanghai 650€
Prix exceptionnel A/R Paris Shanghai 390€

Quels sont les aéroports d'arrivée ?

Choisissez l'aéroport le plus proche de votre lieu de séjour.

De quel aéroport partir ?

Consultez les villes de départ qui desservent la Chine en vol direct, avec le calendrier des vols.
4

Que voir et que faire en Chine

Aperçu du pays

5

Swannie répond à vos questions les plus fréquentes

Il serait facile de passer 6 mois en Chine sans avoir l’impression de s’ennuyer une seconde vu l’immensité du territoire. À mon avis, il vaut mieux prévoir de revenir dans l’Empire du Milieu que d’essayer de voir le plus de lieux possible en un seul voyage. L’idéal est de visiter une des grandes villes chinoises et d’ensuite se concentrer sur une région en particulier afin de l’approfondir et de se laisser charmer.
Au minimum : À moins d’habiter tout près, un voyage en Chine doit au minimum durer 10 jours. Il ne faut surtout pas minimiser le long trajet pour s’y rendre en plus du décalage horaire. Votre corps aura besoin de quelques jours d’adaptation. En 10 jours, vous aurez le temps de vous faire une bonne idée de la culture chinoise, de visiter une grande ville comme Pékin ou Shanghai et de vous aventurer dans une des provinces limitrophes durant quelques jours. C’est juste assez de temps pour vous donner l’envie de revenir.
Idéalement : Trois semaines complètes sur place vous permettent de visiter quelques régions et de découvrir différents aspects de la Chine. D’un bout à l’autre du pays, il n’est pas invraisemblable de se sentir complètement ailleurs. Par exemple, un voyage vous amenant à la rencontre des minorités dans les montagnes du Guizhou ainsi que sur les traces de Marco Polo dans le Gansu offre des paysages, une cuisine et des traditions aux antipodes les uns des autres.
Avec un peu plus de temps : Si vous avez la chance de pouvoir voyager en Chine plus longtemps, un séjour de 6 à 8 semaines sur place vous donne la possibilité de voyager d’un bout à l’autre du pays sans devoir vous presser.

La Chine est un pays plus sûr que la France sur bien des niveaux ; attention seulement aux arnaques, pratiques relativement courantes dans les grandes villes.

La Chine est sans aucun doute une destination idéale pour les enfants. Ils auront tout autant de plaisir que vous, sinon plus, à randonner sur la Grande Muraille, à faire la rencontre des pandas tout près de Chengdu, à se promener à vélos dans les campagnes environnantes de Shangri-La, à faire un tour de cyclo-pousse dans les hutongs de Pékin ou à admirer l’armée de terre cuite de Xian. Le seul hic est la nourriture, surtout si votre enfant a le palais difficile. Pensez à prendre avec vous quelques collations. Finalement, attendez-vous à ce que vos enfants se fassent tirer le portrait à plusieurs reprises durant le voyage. Ils feront tourner des centaines de têtes !

Depuis quelques années, la Chine a amélioré son réseau ferroviaire à la vitesse de l’éclair. L’offre de train haute vitesse a explosé et cela facilite grandement les déplacements dans le pays. Les vols internes étant assez dispendieux en Chine contrairement au reste de l’Asie, le meilleur moyen de se déplacer est à mon avis le train. D’autant plus que l’expérience en soi fait partie intégrante de l’immersion dans la culture chinoise. Pour les plus petits trajets, l’autobus est également une excellente façon d’effectuer les kilomètres vous séparant de votre prochaine destination. L’offre est extrêmement vaste et permet de rejoindre n’importe quel petit village éloigné.

Le Visa est obligatoire pour entrer en Chine. Vous devez vous munir d’un visa de tourisme avant votre arrivée dans l’Empire du Milieu. Ce visa vous donne droit à 30 jours sur place et doit être utilisé dans les 90 jours suivant sa délivrance. Il faut également désormais déposer vos empreintes digitales dans l’un des 4 centres agréés en France (Paris, Lyon, Strasbourg et Marseille) si vous avez entre 14 et 70 ans.
Il existe également un visa incluant un minimum de deux entrées qui vous permet de sortir une fois du pays, pour aller à Hong Kong par exemple, et ensuite y revenir et poursuivre votre découverte de la Chine. Vous pouvez également obtenir une exemption de visa si vous séjournez moins de 72 heures dans une des villes qui l’autorisent.
Lors de l’organisation de votre voyage, consultez le site France Diplomatie pour être tenu informé de toutes les dernières informations concernant les conditions d’entrée en Chine.

Rares sont les Chinois qui parlent anglais, surtout dans les régions éloignées. Bien sûr, vous rencontrerez quelques personnes qui voudront vous aider et par le fait même, pratiquer la langue de Shakespeare avec vous. Par contre, vous serez la plupart du temps confronté à l’incompréhension des locaux. Ils vous parleront directement en mandarin, étant bien certains que vous comprenez la langue… Mon meilleur conseil pour arriver à vous faire comprendre est tout d’abord d’avoir un petit dictionnaire français/mandarin avec vous en tout temps, mais également de télécharger une application de traduction. Il en existe plusieurs, mais Parlez et Traduisez reste la plus efficace à mon avis et fonctionne de manière audio. Finalement, n’ayez pas peur de vous transformer en mime afin de vous faire comprendre.

Avant un départ en Chine, le mieux est d’avoir déjà avec soi quelques yuans afin de pouvoir se dépanner si un problème survient durant le voyage. Ce n’est pas tous les endroits qui acceptent la carte bleue, alors vous devez absolument avoir du liquide avec vous. Il est également possible de retirer dans les guichets une fois sur place, par contre, il faut garder en tête que la seule banque avec laquelle c’est possible est Bank of China. Je vous conseille de retirer de l’argent dès que vous en trouvez une puisqu’elles sont parfois bien difficiles à trouver, surtout en régions rurales.

Des dumplings juteux de Shanghai aux nouilles épicées Dan Dan du Sichuan, en passant par le canard laqué de Pékin, la Chine offre une diversité culinaire absolument indétrônable. Vos palais auront la chance de découvrir une multitude d’épices et de saveurs. Forte de son expérience millénaire, la Chine enivre le voyageur avide de nouveaux parfums et de nouveaux goûts. Laissez-vous tentez par les milles et une déclinaisons de plat de nouilles, par les momos tibétains ou les dim sum cantonais et n’ayez surtout pas peur d’élargir vos horizons, vous ne serez pas déçu !

Outre les contrefaçons pour lesquelles le pays est mondialement connu, le shopping est élevé au rang de religion, facette perceptible par les nombreux centres commerciaux fleurissant partout, surtout dans les grandes métropoles. L’artisanat n’est cependant pas en reste et est également très développé, majoritairement représenté par des arts et traditions millénaires comme le papier découpé chinois (剪纸), la gravure des sceaux (篆刻) ou encore la calligraphie chinoise (书法). L’artisanat est aussi présent au sein des communautés des 55 minorités ethniques avec certaines spécialités typiques comme l’argenterie de l’ethnie Dong.

Aucun vaccin n’est obligatoire pour les séjours classiques ou dans les grandes villes, il faudra être cependant plus vigilant en dehors de sentiers battus, en particulier avec les hépatites A et B, la rage, l’encéphalite japonaise ainsi que la typhoïde.
Dans les grandes villes et surtout à Pékin, la pollution est un problème récurrent qui peut entraîner une gêne respiratoire chez les personnes les plus sensibles. Le plus simple est de se renseigner en fonction des destinations et des périodes et de s’équiper de masques antipollution pour les mauvais jours (en vente dans la plupart des supérettes de la capitale, en particulier dans les 7/11).
Une assurance internationale est aussi nécessaire car les soins coûtent chers, en plus d’une trousse à pharmacie pour les désagréments liés au voyage.

Vous pourrez vous connecter à Internet en Chine, toutefois, la plupart des sites et applications que l’on utilise sont bloqués par le gouvernement. Par exemple, Google, Facebook et Instagram ne fonctionnent pas dans l’Empire du Milieu. Le seul moyen d’accéder à ces sites est de se procurer, avant le départ, cela est bien important, un VPN afin de contourner les restrictions. Vous pourrez de cette façon vous connecter à vos applications préférées en utilisant une adresse IP d’un autre pays. Si vous n’avez pas pensé au VPN, c’est peut-être le meilleur moment d’effectuer une déconnexion totale…

1/ Randonner en toute liberté dans les rizières en terrasses oubliées des touristes dans la province méconnue, mais surprenante du Guizhou.
2/ S’émerveiller devant une des plus impressionnantes réalisations humaines de la planète, la fameuse Grande Muraille de Chine.
3/ Se régaler de mets tous plus gouteux les uns que les autres aux 4 coins du pays.
4/ Être ébahie devant la beauté presque surnaturelle des paysages karstiques autour de Yangshuo.
5/ Suivre les pas de Marco Polo au dos d’un chameau, en plein désert de Gobi, sur la route de la soie.
6/ Assouvir sa curiosité du Tibet en visitant les monastères dans l’ouest du Sichuan.
7/ Se sentir catapulté des siècles en arrière en visitant les villages reculés autour de Wuhuan dans le Jiangxi.
8/ Apercevoir enfin le skyline de Pudong à Shanghai depuis le bund et prendre conscience de l’effervescence imbattable de cette mégapole chinoise.

1/ La rudesse des Chinois dans les foules ou lorsque vient le temps de faire la queue.
2/La difficulté à communiquer avec les locaux afin de créer des contacts plus authentiques.
3/ Les distances parfois très longues entre les destinations.

Infos pratiques

  • Décalage horaire
    +7h en hiver
    +6h en été (Pékin)
  • Temps de vol
    environ 10h
  • Langue
    Chinois mandarin
  • Passeport
    Obligatoire
  • Visa
    Obligatoire
  • Sécurité
    Pays sécurisé
Pas le temps de chercher le voyage idéal ?

Nous recherchons pour vous les meilleures agences locales en fonction de vos envies et votre budget.
Recevez jusqu'à 4 devis d'agences locales puis comparez !
Demander mon devis