San Francisco : les 8 lieux incontournables à voir

Que voir à San Francisco ?

Le Cable Car
Temps de visite : 2 à 3 h

Le Cable Car

Grimpez les différentes collines de la ville à bord d’un Cable Car, un petit tramway à traction par câble. Depuis plus de 150 ans, ces tramways conçus pour ne pas avoir à grimper les pentes raides de la ville, sont toujours manœuvrés manuellement par un chauffeur. Trois lignes circulent, essentiellement empruntées par les touristes, pour vous faire découvrir les lieux incontournables de San Francisco, sans vous fatiguer. En été, ne soyez pas surpris, il peut y avoir jusqu’à une heure de queue pour y grimper. En attendant, si vous êtes en bout de ligne, vous aurez le temps d’observer le conducteur manier le Cable Car, qui ne possède pas de marche arrière, sur une plateforme tournante en bois pour lui faire faire demi-tour.

Le conseil de Nastasya : Montez aux arrêts intermédiaires pour éviter le monde. Et pour tout savoir sur le Cable Car, visitez son musée sur Mason Street qui retrace l’histoire et le fonctionnement de ce tramway. En plus, il est gratuit.

Alcatraz
Temps de visite : 3h

Alcatraz

Une prison sur une île, vous allez me dire, pas top comme incontournables ! Et pourtant, la visite est l’une des principales attractions de la ville et on comprend pourquoi. Il y a d’abord cette arrivée en bateau, cette vue incroyable depuis l’île sur la baie de San Francisco, cette ambiance et la passionnante visite guidée au sein de la prison… de quoi vous donnez des frissons.

Alcatraz, surnommée «The Rock», car il y est difficile voire impossible de s’y évader du fait de ses eaux froides, des courants violents de la baie et de son isolement à 2 kilomètres de San Francisco. Devenue prison de haute sécurité pendant une trentaine d’années, elle a été fermée par Robert Kennedy en raison de ses coûts de fonctionnement trop élevés en 1963. Plus de 1500 criminels considérés comme dangereux y ont été incarcérés dont quelques-uns célèbres comme Al Capone, Alvin Karpis ou George Kelly.

Quand on débarque sur l’île, on est surpris de voir de beaux jardins, un phare, une vue extraordinaire sur la baie de San Francisco et autant d’oiseaux. Car l’île est désormais devenue une réserve naturelle pour de nombreuses espèces d’oiseaux et vous serez surpris par les importantes colonies de mouettes qui y vivent.

À l’intérieur de la prison, grâce à un audioguide, vous allez découvrir les conditions de vie des prisonniers. Ce qui surprend, c’est la petitesse de leur cellule mesurant seulement 1m50 de large et 3m de long. Le circuit de la visite vous fait passer dans la bibliothèque, la cour, le couloir D avec ses cellules plongées dans le noir pour les prisonniers désobéissants, le parloir ou la cuisine, la salle des gardiens ou le bureau du Directeur. On y découvre aussi la vie des gardiens qui vivaient sur place avec leurs femmes et enfants.
Vous aurez droit également aux récits de 2 tentatives d’évasion. La 1ère qui a eu lieu en mai 1946, avec six détenus qui n’arrivant pas à s’échapper ont pris en otages plusieurs gardiens. Les Marines ont dû intervenir en lançant des grenades et le bilan fut lourd avec 5 morts et des dizaines de blessés.
La 2ème tentative en juin 1962 fut lancée par 3 prisonniers qui pendant 1 an creusèrent dans leur cellule un trou pour accéder aux conduits d’aération avec l’aide d’une cuillère ! Ils fabriquèrent des fausses têtes avec du papier mâché pour faire croire qu’ils dormaient la nuit de la tentative. Ils n’ont jamais été retrouvés. La version officielle serait qu’ils seraient morts noyés mais aucun corps n’a jamais été retrouvé. Cette tentative a inspiré le cinéma avec le film « L’Évadé d’Alcatraz ».
La visite avec l’audioguide est vraiment intéressante avec notamment des témoignages, des bruitages comme si vous y étiez !

Le conseil de Nastasya : Partez couvert car il y fait frais avec ce vent qui souffle en permanence. En été, il est fortement recommandé d’acheter ses billets bien à l’avance. Attention, sur place certains revendeurs non autorisés proposent des billets à des prix exorbitants.

Le Golden Gate Bridge
Temps de visite : Quelques heures

Le Golden Gate Bridge

Symbole de San Francisco, Le Golden Gate Bridge est le pont le plus célèbre au monde. Il relie la ville dans sa partie nord au comté de Marin où se trouve la belle petite ville de Sausalito. Mesurant un peu plus de 2 700 m, il est reconnaissable à ses deux tours et surtout à sa couleur orange. Et non, il n’est pas rouge ! Inauguré en 1937, il est une vraie prouesse architecturale et les touristes du monde entier se ruent pour essayer de prendre la plus belle des photos de ce pont majestueux. Encore faut-il que le brouillard ne vienne pas faire son apparition, ce qui est assez rare notamment en été.
Pour faire les plus belles photos du Golden Gate Bridge, nos points de vue préférés sont :
- Baker Beach : forcément avec sa plage de sable au premier plan, c’est l’endroit idéal pour réaliser une très belle photo notamment avec le soleil couchant. Vos pouvez en plus faire une longue balade le long de cette plage mais pensez à vous couvrir car l’endroit est souvent venteux.
- Crissy Field : l’endroit est fréquenté par les touristes et les San-Franciscains qui viennent se détendre sur les grandes pelouses, faire du vélo sur la piste cyclable, courir ou se promener. C’est également un spot pour les surfeurs. La vue sur le pont y est imprenable.
- Battery Lancaster : appelé également South Vista Point, le point de vue sur le pont est très prisé des touristes car c’est l’un des rares sites où vous êtes à la même hauteur que le pont. Mais impossible d’être seul avec un défilé permanent de cars de visiteurs. C’est ici que se trouve le Golden Gate Bridge Welcome Center pour tout connaître sur l’histoire du célèbre pont.
- Fort Point : au pied du pont, Fort Point, un ancien fort militaire qui se visite gratuitement, offre un superbe point de vue du dessous du pont.

Après avoir pris de belles photos, il est grands temps de faire la traversée de ce pont mythique. Il se découvre :
- En voiture : la traversée du pont est payante en direction de San Francisco avec un système de péage électronique. Pas question de s’arrêter sur le pont pour prendre quelques photos ! Avec ses six voies de circulation, la traversée se fera à vive allure.
- À pied : une voie dédiée aux marcheurs vous permet de faire la traversée tranquillement et de profiter de superbes points de vue sur la baie de San Francisco ainsi que d’apercevoir l’île d’Alcatraz. La traversée est bruyante avec les voitures qui roulent à proximité très rapidement.
- En vélo : le long de Fisherman’s Warf, vous trouverez plusieurs agences de location qui vous proposeront le circuit classique d’une quinzaine de kilomètres pour vous rendre jusqu’à Sausalito de l’autre côté du pont avec retour en bateau. La balade est très agréable avec une première partie le long de la rive en passant devant Crissy Field et Fort Point avec de très belles vues sur le pont ainsi que sur la baie. À partir de là, la traversée du pont commence avec une voie dédiée aux vélos. La piste cyclable est assez étroite et en double sens et avec le monde en été, il est difficile de s’y arrêter. Les voitures qui passent à vive allure à proximité et un vent qui souffle régulièrement rendent cette traversée pas forcément agréable. De l’autre côté du pont, en direction de Sausalito, le décor change et on se croirait presque dans le sud de la France avec un climat qui est plus chaud et ensoleillé. Vous pourrez en profiter pour vous balader à pied dans cette jolie petite ville avant de reprendre le bateau pour San Francisco.
- En bateau : en bateau, vous profiterez d’une vue différente du pont et sur toute la baie. La balade le long du front de mer dure environ 1h avec passage sous le pont et autour d’Alcatraz.

Le conseil de Nastasya : À l’approche du pont, il fait frisquet avec un vent qui souffle en permanence. Prévoyez donc des vêtements chauds.

Le Golden Gate Park

Le Golden Gate Park

Ce parc tout en longueur (5 km de long et 1 km de large) fondé en 1870 accueille de nombreuses attractions, de somptueux jardins et de beaux bâtiments. Une avenue traverse le parc, fermée le week-end pour permettre aux San-Franciscains de faire du vélo, du roller ou de la marche. Les sportifs pourront y faire du golf, du tennis, du base-ball, du football américain, du tir à l’arc ou de la pêche dans les différents étangs.
Au sein du parc, vous trouverez le musée de Young qui présente une belle collection d’art américain du 17ème au 20ème siècle. L’architecture du bâtiment est somptueuse. Le parc accueille également l’Académie des Sciences de Californie, l'un des dix plus grands musées d'histoire naturelle du monde. On y découvre un aquarium géant avec plus de 3 000 poissons exotiques, un planétarium, une forêt tropicale et un toit végétal.
Côté fleurs et plantes, le jardin botanique abrite des végétaux du monde entier. Pour davantage de dépaysement, le Japanese Tea Garden ou « jardin japonais du thé » vous offre une balade agréable au milieu des bonsaïs et bambous. C’est au printemps qu’il est préférable de le découvrir avec ses cerisiers en fleur ou à l’automne avec les érables qui offrent une palette de rouge incroyable.

Le conseil de Nastasya : Au 9ème étage du musée de Young se trouve un observatoire qui vous offre une vue panoramique sur toute la baie. L’accès y est gratuit. Et pour visiter le Japanese Tea Garden sans payer, rendez-vous le lundi, mercredi et vendredi entre 9h et 10h ; l’entrée y est gratuite pour tous.

Le Musée d'Art Moderne (SFMOMA)
Temps de visite : 3h

Le Musée d'Art Moderne (SFMOMA)

Ce qui retient l’attention, ce sont les collections d’art moderne d’exception mais aussi l’architecture même du bâtiment avec son très bel escalier en bois et ses gigantesques ouvertures et terrasses qui donnent sur la ville. Immense avec ses sept niveaux, le musée regroupe plus de 30 000 œuvres, tableaux et photographies, de quoi totalement vous initier à l’art moderne américain. À chaque entrée, vous trouverez des sculptures impressionnantes avec d’un côté une œuvre en forme de huit allongée en rouille de forme labyrinthique de Richard Serra et de l’autre côté une énorme sculpture suspendue au-dessus de vos têtes d’Alexandre Calder. Avec ses collections permanentes et temporaires variées et riches, le musée est devenu l’un des plus grands musée d’art contemporain aux États-Unis.

Le conseil de Nastasya : Arrêtez-vous au 3ème étage pour prendre un verre et admirer sur la terrasse le gigantesque mur végétal de plus de 9 mètres et ses quinze mille plantes.

Chinatown
Temps de visite : 2h

Chinatown

Chinatown, l’une des plus importantes communautés chinoises hors d’Asie ! Une balade à faire absolument à deux pas des grands buildings du Financial District. Elle démarre la plupart du temps depuis la Porte du Dragon, entourée de deux lions, sur Grant Avenue, qui est la rue principale du quartier. Les façades y sont colorées, les toits en pagode et des lanternes sont suspendues un peu partout. Les magasins sont incroyables avec une multitude de gadgets ou décorations en tout genre. On y trouve aussi des boutiques d’herboristes avec des centaines de bocaux et parfois des choses étranges à l’intérieur ! La vie est très animée dans ce quartier où personne ne parle anglais, notamment vers les vendeurs de poissons ou de fruits et légumes.

Le conseil de Nastasya : Profitez de votre balade pour déguster les fameux « dim sum », de petits amuse-gueules remplis de viande, de poisson ou de légumes.

Lombard Street
Temps de visite : 1h

Lombard Street

Dans le quartier de Russian Hill se trouve la rue mythique de Lombard Street. Mythique, car considérée comme la rue la plus sinueuse du monde avec ses 8 virages pour que les voitures puissent emprunter cette route au dénivelé de 27% ! Vous pourrez profiter d’une belle vue sur la ville et sa baie. La rue est magnifiquement décorée de fleurs et notamment d’hortensias. Pas étonnant que ce soit la rue la plus photographiée de San Francisco.

Le conseil de Nastasya : Pour ceux qui veulent prendre de belles photos, découvrez la rue tôt le matin pour éviter la foule très nombreuse notamment en été. Vous éviterez les nombreuses personnes qui se mettent en plein milieu de la chaussée pour se faire photographier et les files de voitures qui attendent pour faire la descente.

Fisherman's wharf et le front de mer
Temps de visite : une demi-journée

Fisherman's wharf et le front de mer

Ancienne grande zone portuaire, le quai des pêcheurs est devenu un quartier très animé avec des restaurants, des boutiques de souvenirs et de nombreuses attractions avec des spectacles de jonglage, des musiciens ou des danseurs. Une ambiance très festive où il est parfois difficile de circuler le week-end. Mais il n’y a pas que les artistes qui font leur show, il y a également les phoques qui viennent se prélasser sur les quais du Pier 39. Ne soyez pas étonné de ne pas en apercevoir en été, période où ils préfèrent se reproduire sous d’autres horizons. Si vous aimez les poissons, rendez-vous à l’Aquarium avec son tunnel transparent pour les voir de plus près.
Pour sortir un peu de la foule, longez le front de mer en direction du Financial District. Vous passerez devant les quais où vous pourrez prendre le bateau pour visiter l’île d’Alcatraz ou pour une croisière le long de la baie. Au Pier 15, prenez le temps d’aller visiter l’Exploratorium, un musée interactif pour éveiller la curiosité et découvrir comment fonctionne le monde. Et pour finir votre balade, arrêtez-vous au marché de producteurs de Ferry Building au Pier 1 : avis aux gourmands, on y déguste une multitude de bonnes choses.

Le conseil de Nastasya : Si vous n'aimez pas trop marcher, vous pouvez découvrir le front de mer à vélo. Une piste cyclable longe le front le long de la route qui emmène jusqu'au Golden Gate Bridge. Une belle balade à faire !

Carte interactive des lieux à visiter