Comment réussir votre voyage dans l'Ouest américain ?

Equipe Partir.com

Tous les conseils de la rédaction

L’Ouest américain évoque les grands espaces, la démesure, l’aventure, la liberté. C’est l’Amérique mythique des pionniers, de la ruée vers l’or, des cow-boys et des tribus indiennes, qui continue à nous fasciner. L’Arizona, le Nevada, le Colorado, tant de lieux qui ont servi de décor aux nombreux westerns sortis des studios d’Hollywood et qui ont contribué à forger le mythe du Far West. Ici, on ne compte plus les sites ou parcs naturels à visiter, aussi somptueux les uns que les autres, ou les villes prestigieuses à découvrir, tant l’Ouest américain regorge de richesses.
Une ville comme Los Angeles, deuxième ville des États-Unis, au terme de la fameuse route 66, mérite qu’on s’y arrête avec ses buildings et ses quartiers célèbres comme Beverly Hills, Santa Monica ou Hollywood. La ville de San Francisco vaut réellement le détour avec sa magnifique baie, ses maisons victoriennes pittoresques, ses collines que l’on gravit en tramway, ses musées et ses commerces, ou encore sa célèbre prison d’Alcatraz et son emblématique pont du Golden Gate.
Dans ce vaste Ouest américain, la visite qui s’impose est celle du parc national du Grand Canyon, dans l'Arizona. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette merveille géologique offre des points de vue époustouflants de beauté. L’autre site naturel à découvrir lors de votre séjour est Monument Valley avec ses impressionnants pitons de roche rouge, en plein territoire indien.
Le parc national de Yosemite, un des plus beaux parcs naturel des États-Unis, situé dans la Sierra Nevada, comblera les amoureux de nature avec ses séquoias géants, ses falaises de granit vertigineuses et ses cascades spectaculaires.
L’Ouest américain, c’est aussi les Rocheuses du Montana, aux paysages sauvages et grandioses, ou ceux, arides, de l’Arizona ; c’est l’Océan pacifique, les plages de Californie, la Vallée de la Mort et Las Vegas. Tant de lieux mythiques à découvrir qui vous éblouiront et vous feront rêver, pour un séjour inoubliable.

Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
PAYSAGE
FAMILLE
1

Choisir la bonne période pour partir dans l'Ouest américain

Un road trip dans l’Ouest américain s’envisage davantage durant les saisons intermédiaires, le printemps ou l’automne où vous aurez des températures agréables et moins de monde. Si vous devez partir en été, car c’est la période où il est plus facile de partir longtemps et en famille, sachez que vous aurez très chaud pour marcher à l’intérieur des parcs où la température peut atteindre les 40°C voir les 50°C à Death Valley !

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Dallas Période 0 Période 0 Période 0 Période 1 Période 1 Période 0 Période 0 Période 0 Période 2 Période 1 Période 0 Période 0
Los Angeles Période 0 Période 0 Période 0 Période 0 Période 2 Période 1 Période 1 Période 1 Période 1 Période 1 Période 2 Période 0
San Francisco Période 0 Période 0 Période 0 Période 1 Période 1 Période 1 Période 2 Période 2 Période 2 Période 1 Période 0 Période 0
Las Vegas Période 0 Période 0 Période 0 Période 1 Période 1 Période 1 Période 2 Période 2 Période 2 Période 1 Période 0 Période 0
2

Adopter la formule de voyage adaptée à vos envies

Passer par une agence de voyage

En un clic, vous bénéficiez d’une visibilité globale sur les meilleures offres des voyagistes

Composer vous-même votre voyage

Facilité d'organisation (5/5)
note

Vous comparez les vols, les hôtels, les hébergements, les activités, les locations de voiture et explorez le monde en toute liberté.

Pas le temps de planifier votre voyage ?

Pour créer un programme de voyage adapté à vos envies et à votre budget, nous recherchons pour vous les meilleures agences de voyages locales. Recevez gratuitement jusqu'à 4 devis et comparez !
Demander votre devis

3

Programmer votre vol vers l'Ouest américain

temps de vol

10h20
Réserver un vol vers l'Ouest américain ? Rien de plus facile. Réserver un vol vers l'Ouest américain au meilleur prix ? Voilà qui est un peu plus compliqué… La variation des tarifs est en effet telle que nous craignons souvent de payer plus cher que les autres. Alors à quel prix acheter votre billet d’avion vers l'Ouest américain ? Quelle est la meilleure période pour réserver vos vols ? De quel aéroport partir ? De quelle ville partir en vol direct ? L’équipe de Partir.com a décrypté toutes les formules et les offres du ciel pour vous répondre.
Vol direct depuis : Liege | Paris | Zurich | Voir les vols direct

Avant de comparer vos vols

Gardez bien ces 3 tarifs en mémoire. Ils vous donnent en effet de précieux repères pour voyager au meilleur prix.

Prix exceptionnel 304€
Bon prix 374€
Prix moyen 538€
Prix A/R Paris Los Angeles
Source des données vols Algofly.fr
4

Explorer l'Ouest américain selon votre budget

Si le voyage insuffle une énergie vitale à la vie, ce n’est bien entendu pas une raison pour vous mettre à dos votre banquier. Cout de la vie locale, budget prévisionnel de voyage et guides des prix dans l'Ouest américain vous ouvrent l’horizon d’un ailleurs à prix minutieusement pensé.

5

Organiser vos visites et activités

Voyager c’est bien, mais planifier son itinéraire à l’avance et savoir que voir et que faire sur son chemin, c’est encore mieux. Pour vous guider dans le choix et l’élaboration de votre périple, la team Partir.com a synthétisé les incontournables et les meilleures expériences offertes et par l'Ouest américain. Que vous composiez votre voyage vous-même ou que vous passiez par une agence de voyage, nos guides pratiques et cartes exclusives vous éclairent tout au long du parcours.

6

Suivre les 21 conseils de la rédaction pour partir dans l'Ouest américain

15 jours est vraiment un minimum pour un road trip dans l’Ouest américain. Si vous le pouvez, partez 3 semaines pour prendre davantage le temps sur place de découvrir les parcs en restant au moins 2 jours dans ceux que vous préférez. Les distances entre chaque site sont importantes et vous roulerez en moyenne 3 heures par jour. Ces heures passent rapidement car vous verrez les routes vous réservent des de belles surprises avec des paysages somptueux et variés. Prenez le temps de les apprécier, vous êtes en vacances ! Il y a de multiples possibilités de circuit : choisissez celui qui vous convient le mieux en fonction de vos envies. Vous avez des envies de randonnées ? Faites alors moins de kilomètres en visitant moins de sites et restez plus longtemps sur place. Vous avez des enfants ? Prenez le temps sur chacun des parcs pour qu’ils puissent profiter des activités organisées sur place pour gagner leur badge officiel de Junior Ranger. Et dans quel sens faire votre circuit ? Tout dépend de votre aéroport d’arrivée et de départ mais nous vous conseillons de ne pas arriver et partir du même endroit pour découvrir encore plus de choses. Une arrivée à San Francisco et un départ de Los Angeles ? C’est une bonne idée. Et si vous ne souhaitez pas rouler jusque L.A, partez de Las Vegas : vous en profiterez pour découvrir cette ville complètement démesurée. Regardez bien les prix des billets d’avion qui peuvent être différents d’une ville à l’autre. Utilisez notre comparateur pour trouver votre billet d’avion moins cher.

- Ne ratez pas San Francisco : San Francisco est une ville coup de cœur à intégrer dans votre circuit à votre arrivée ou départ des États-Unis. Vous pourrez y passer entre 3 à 4 jours sans vous ennuyer ! Découvrez les incontournables à San Francisco.
- Réservez vos hôtels au sein des parcs : Les kilomètres s’enchainent vite sur les routes et pour éviter d’être trop fatigués, évitez de changer d’hôtel chaque jour. En plus des kilomètres pour se rendre d’un parc à l’autre, il y a les kilomètres à faire à l’intérieur des parcs où les distances d’un point d’intérêt à l’autre peuvent être en dizaine de kilomètres. C’est pourquoi, si vous avez opté pour la solution «hôtel», nous vous conseillons de bien choisir vos hôtels si possibles à l’intérieur des parcs ou voir très proches des entrées. Vous pourrez vous reposer de la route du matin avant d’aller vous balader dans les parcs et encore mieux y aller en fin d’après-midi pour profiter de très belles lumières et admirer les plus beaux couchers de soleil. La plupart des parcs sont équipés de zones de pique-nique et vous pourrez en profiter pour dîner dans ces lieux magiques.
- Réservez certaines activités à l’avance : si vous souhaitez faire des activités ou visites, il faut les réserver à l’avance car en été, tout est vite complet (visite d'Alcatraz, descente dans Antelope Canyon, location bateau sur le lac Powell…). Retrouvez toutes les actvités dans l’Ouest américain. Et si vous souhaitez découvrir «The Wave», un extraordinaire relief en forme de vague aux couleurs variées près de la ville de Page, soyez chanceux car l’entrée se gagne via une loterie en ligne !

- Oublier de faire sa demande de formulaire ESTA,
- Prévoir trop de kilomètres par jour,
- Entamer tout de suite votre circuit après vos 12h de vol. Pour vous remettre du voyage et du décalage horaire, restez quelques jours sur place pour pouvoir attaquer votre road trip en forme,
- Changer d’hôtel chaque jour : vous allez être épuisés ! Restez 2à 3 jours dans les grandes villes et dans certains parcs, n’hésitez pas rester 2 nuits pour davantage en profiter,
- Ne pas réserver vos hôtels et activités à l’avance surtout si vous partez en été car tout est vite plein,
- Ne pas se préparer physiquement notamment pour ceux qui n’ont pas l’habitude de faire du sport car on marche beaucoup lorsqu’on visite les parcs et en plus ce n’est pas toujours plat ! ,
- Ne pas économiser avant de partir car le voyage coûte cher. Les repas sont assez onéreux ainsi que toutes les activités que vous souhaitez faire sur place. Jetez un œil à notre page Budget pour bien estimer votre budget avant de partir.

- Le décalage horaire entre certaines régions : attention au décalage horaire pour vos activités réservées entre certaines régions que vous allez traverser : au lac Powell notamment, en majeure partie en Utah, ce sera l’heure de l’Arizona qui sera prise en compte si vous réservez un tour de bateau ou Antelope canyon. Et si vous vous baladez sur le Rim Trail, une balade d’une quinzaine de kilomètres autour de Page et du lac, vous verrez à un moment votre téléphone changé d’heure !
- Ne pas faire le plein d’essence régulièrement : il peut y avoir des dizaines et des dizaines de kilomètres sur la route sans âme qui vive et sans station-service. N’attendez pas le dernier moment pour faire le plein !
- Ne pas s’hydrater régulièrement. En juillet/août, il fait entre 35°C et 40°C dans les parcs et jusqu’à 50°C à Death Valley. Il est donc impératif de boire beaucoup. Les randonnées dans les parcs dans ces conditions ne sont pas toujours évidentes et pensez surtout à prendre plusieurs litres d’eau avec vous,
- Vous baignez sur les plages de San Francisco sauf si vous ne craignez pas l’eau froide. Vous risquez d’être surpris lorsque vous allez tremper vos doigts de pied dans l’eau car la température de la mer ne dépasse pas les 15°C en plein été ! ,
- Ne pas vérifier, en hiver, si certaines routes d’accès aux parcs sont fermées, car la neige est souvent présente,
- Rentrer dans un pub ou un casino avec vos enfants âgés de moins de 21 ans.

Dans la préparation de votre circuit dans l’Ouest américain, vous vous demandez quelles grandes villes voir et notamment si Los Angeles vaut le détour ? San Francisco, allez-y sans hésiter. Las Vegas étant située au centre de plusieurs parcs, vous y passerez forcément. Quant à Los Angeles, il y a des voyageurs qui aiment et d’autres qui n’aiment pas !
Pour les fans de cinéma, Los Angeles reste une étape incontournable avec la visite des studios de cinéma : Warner Bros, Paramount ou Universal Studios. Vous aurez la chance de faire une visite guidée en petit train ou en voiturette le long de fausses rues où vous reconnaîtrez forcément un décor de l’un de vos films ou séries préférés. Et en plus, vous aurez droit à différentes anecdotes sur les acteurs et les différents tournages.
Los Angeles, une ville qui lorsqu’on évoque son nom fait rêver, mais qui déçoit certains voyageurs l’ayant visitée. La ville est immense avec une multitude de quartiers qui ne sont pas toujours bien desservis en transports en commun. Du coup, la voiture est indispensable pour visiter la ville sauf que vous n’êtes pas tout seul sur les routes qui sont souvent très embouteillées. Préparez-vous donc à passer beaucoup de temps en voiture pour découvrir les différents et nombreux quartiers de la ville. Une ville qui peut aussi déranger avec des villas très luxueuses et des SDF très nombreux. Le contraste riche/pauvre est assez saisissant. Vous aurez aussi peut-être un goût amer en découvrant Venice Beach avec ses boutiques pour touristes bas de gamme, ainsi que Hollywood Walk of Fame avec ses étoiles incrustées sur un trottoir souvent sale et plutôt mal fréquenté.
À vous de voir, mais si vous n’êtes pas un inconditionnel de cinéma, Los Angeles n’est peut-être pas une ville à intégrer dans votre circuit dans l’Ouest américain.

C’est la question que l’on se pose souvent lors de la préparation du voyage. Le camping-car fait rêver certains pour son côté autonomie alors que d’autres préféreront le confort de l’hôtel.

Côté financier, vous serez surpris de voir qu’il y a en fait peu d’écart de budget entre ces deux solutions. Avec une voiture, vous payerez moins chère votre location de véhicule et l’essence (à ne pas négliger car vous allez en faire des kilomètres) par contre vous dépenserez davantage en hébergement et en repas car vous serez obligés de prendre vos repas à l’extérieur. Avec votre camping-car, vous débourserez moins d’argent côté repas où vous ferez vos courses au supermarché et côté logement avec la location d’un emplacement en camping coûte moins cher que l’hôtel. Par contre, la location d’un camping-car revient plus chère que celle d’une voiture ainsi que les frais de carburant.

Les budgets étant quasiment identiques, c’est l’aspect pratique que vous allez devoir choisir pour départager les deux solutions. Le camping-car est idéal pour être au plus proche des parcs : vous pourrez aller chaque soir profiter de la lumière tombante pour réaliser de très belles photos, admirer les couchers de soleil sur les plus beaux endroits du monde, faire un barbecue en pleine nature et vous réveillez le lendemain dans un décor féerique avec parfois quelques animaux qui viendront vous dire bonjour. Avec une voiture, vous dormirez dans des hôtels pas forcément près des parcs, où vous aurez tout le confort mais pas la vue ! En été, les hôtels sont souvent bondés et le petit-déjeuner (pour ceux qui en proposent) peut parfois s’avérer désagréable car bruyant. Côté repas, vous ne pourrez pas manger « maison » comme dans un camping-car mais manger au restaurant (rassurez-vous, il n’y a pas que des hamburgers) ou pique-niquer après avoir fait vos courses au supermarché.

Vous savez tout, à vous de choisir la solution qui vous conviendra le mieux !

Avant toute réservation, planifier votre circuit ! Quels sont les sites et villes que vous souhaitez découvrir ? De combien de temps disposez-vous pour votre road trip ? Le mieux est de vous construire votre circuit jour par jour avec votre ville d’arrivée et celle de départ. Vous n’êtes effectivement pas obligé de faire une boucle mais vous pouvez très bien arriver à San Francisco et repartir de Los Angeles ou Las Vegas. Cela vous évite de revoir deux fois la même ville et les prix des billets d’avion ne sont pas plus chers quand on ne prend pas un Aller/Retour. Lors de la construction de votre planning, évitez de changer de sites ou de villes chaque jour. Les distances entre chaque site représentent entre 2 à 4 heures de route, vous allez donc être vite fatigués. Dans les grandes villes, il faut prévoir d’y rester au moins 3 jours et dans les parcs, vous pouvez y rester entre 1 à 2 journées. À Death Valley ou Monument Valley, la visite peut se faire en une journée. Dans d’autres parcs comme le Grand Canyon, Yosémite ou Zion, vous pouvez y rester 2 jours surtout si vous aimez marcher car de nombreuses randonnées sont proposées.
Prenez le temps mais planifier au mieux votre circuit en fonction de vos envies et en regardant bien les distances entre chaque lieu à visiter.

Une fois que vous avez défini les endroits que vous souhaitez découvrir, vous pouvez commencer à faire vos réservations. La première chose à réserver, c’est votre billet d’avion. Une fois votre billet en poche avec vos dates d’arrivée et de départ, vous pourrez réserver vos hôtels. Pour un voyage en juillet ou août, réservez bien 6 mois à l’avance pour avoir l’hôtel si possible dans le parc ou au plus près. Les activités sont à réserver ensuite et là aussi, il ne faut pas trop tarder pour pouvoir les faire le jour où vous serez sur place. Si vous passez à San Francisco, la visite pour Alcatraz se réserve de nombreux mois à l’avance mais vous n’avez pas besoin de réserver si vous souhaitez juste faire une balade à vélo sur le Golden Gate. Le site d’Antelope Canyon doit se réserver également bien à l’avance car les places sont peu nombreuses. Et si vous passez à Las Vegas, pensez à réserver un spectacle. Enfin, la voiture : pas besoin trop de vous précipiter mais réserver entre 1 à 2 mois pour être sûr d’avoir le modèle que vous souhaitez.

Si vous partez en été, vos hôtels bien sûr car dans certains parcs, il y en a peu et ils sont donc vite pris et certaines activités où il y a beaucoup de monde comme Antelope Canyon, un tour d’hélicoptère dans le Grand Canyon, un spectacle à Las Vegas, the Wave avec la loterie en ligne organisée plusieurs mois avant la date de visite ou la visite de la prison d’Alcatraz.

Impossible de choisir un parc en particulier, car chacun des parcs visités est complètement différent et c’est cela qui crée l’émerveillement durant votre voyage. Entre l’immensité de l’énorme faille du Grand Canyon, les cheminées de pierre rouge de Bryce Canyon, les parois vertigineuses du parc de Zion, les geysers de Yellowstone, les arches de Moab, les dunes de sable à Death Valley ou les spectaculaires buttes de Monument Valley, vous n’allez pas voir le temps passer durant votre séjour. Bon, pour tout vous dire, Partir.com a quand même une petite préférence pour Bryce Canyon. Et pour tous les découvrir, pensez à acheter votre pass (Interagency annual pass) qui pour 80 USD vous donne accès à l’ensemble des parcs nationaux. Il est possible de l’acheter à l’entrée des parcs. Ce pass ne donne pas accès aux parcs gérés par les Navajos comme celui de Monument Valley où vous devrez payer l’entrée à 20 USD.

Si vous avez projeté de visiter plusieurs parcs nationaux, il est plus économique d’acheter l’Interagency Annual Pass ou autrement appelé America The Beautiful. Pour 80 USD, il vous permet d’entrer dans tous les parcs nationaux de façon illimitée et pour un an. Vous pouvez l’utiliser pour le Grand Canyon, Bryce Cayon, Zion, Canyonlands, les Arches et bien d’autres. L’entrée sans le pass pour chacun de ces sites varie entre 15 et 30 USD. Faites votre calcul, mais généralement, le circuit comprend au moins 5 parcs nationaux et dans ce cas, le pass est vite rentabilisé. Vous pouvez vous le procurer à l’entrée des parcs ou dans les Visitor Centers.
Si vous ne l’avez pas acheté lors de votre première visite de parc, présentez-vous au Visitor Center du prochain parc de votre circuit avec le ticket et on vous le déduira du prix du pass.
Ce pass n’est pas valable dans les parcs se situant sur territoire Navajo comme Monument Valley ou Antelope Canyon.

Un road trip dans l’Ouest américain avec les enfants ? Oui, bien sûr, ils en garderont de super souvenirs mais à condition qu’ils ne soient pas trop jeunes. Les parcs nationaux proposent pour les enfants à partir de 4 ans des livrets pédagogiques « Junior Ranger Handbook » disponibles dans chaque Visitor Center. Ces livrets présentent le parc et ses caractéristiques avec pour objectif la sensibilisation à la richesse de la nature pour mieux la comprendre et la protéger. Avec son livret en poche, votre enfant peut partir découvrir le parc et remplir les différentes questions posées. À la fin de la visite, si votre enfant a bien répondu aux questions, il se verra remettre par un Ranger le badge officiel de Junior Ranger du parc visité. C’est pourquoi dans les parcs, on croise de nombreux enfants avec accrochés à leur veste de Ranger plusieurs badges et c’est à celui qui en collectionnera le plus !
Attention à bien surveiller vos jeunes enfants qui pourraient être amenés à gambader un peu partout car certains parcs sont dangereux sans barrière de protection comme au Grand Canyon par exemple.

Louer une voiture de location aux États-Unis est très simple. Il faut avoir 21 ans et une carte de crédit valide. Votre permis de conduire européen suffit, pas besoin du permis international.
- Quel type de voiture louer ? Pensez que vous allez faire beaucoup de kilomètres, donc n’hésitez pas à louer une voiture confortable car vous allez passer du temps à l’intérieur, avec une bonne climatisation et un grand coffre. Et oui, en road trip, on balade chaque jour avec soi ses bagages que l’on enlève le soir pour aller dormir à l’hôtel pour les remettre le lendemain. Prévoyez un grand coffre pour les ranger facilement et un peu de place pour une glacière, un indispensable notamment l’été. On vous conseille de louer un SUV pour avoir de la place et dans certains sites, il sera très appréciable notamment à Monument Valley où la visite se fait en voiture sur une piste de sable. Fortement conseillée la location d’un GPS ; si vous en avez l’accès via votre téléphone (à voir en fonction de votre opérateur), pas besoin de prendre l’option dans le véhicule. Attention, aux États-Unis, les voitures sont équipées d’une boîte de vitesse automatique. N’oubliez pas de faire l'état des lieux de la voiture pour s'assurer qu’aucune partie n’est endommagée. L’assurance sur le contrat de location n’est pas obligatoire mais fortement recommandée, elle vous coutera environ 14$ par jour. C’est un coût mais mieux vaut être prudent en la souscrivant : une panne de voiture est si vite arrivée au milieu de nulle part ou un accrochage voiture avec ces gros pick-ups que l’on ne maîtrise pas forcément. Trouvez votre voiture de location pour votre circuit dans l’Ouest américain.
- Où louer votre véhicule ? Vous arriverez dans une grande ville et vous souhaitez y passer quelques jours avant d’entamer votre circuit. Vous n’aurez donc pas besoin d’une voiture si vous êtes sur San Francisco ou Los Angeles. Avant de quitter la «grande ville», récupérez votre voiture de location dans une agence proche de votre hébergement. Mais regardez bien la différence de coût entre une voiture louée à votre aéroport d’arrivée et louée dans une agence en ville. Il arrive qu’une voiture prise à l’aéroport coûte moins cher que dans une agence locale. Si vous la louez à votre arrivée à l’aéroport et que vous restez quelques jours dans une grande ville, rajoutez le coût de stationnement du véhicule.
- C’est facile de rouler ? Il est très facile de rouler sur les routes américaines qui sont assez larges, bien entretenues et gratuites.
- Faites le plein régulièrement : Et oui, pensez à faire le plein d’essence régulièrement ! Cela peut surprendre et plusieurs se sont déjà malheureusement fait avoir mais il peut y avoir de très nombreux kilomètres sans station-service. Ce serait dommage de tomber en panne d’essence au milieu de nulle part ! Faites le plein au moins dès qu’il vous reste un quart du réservoir.

Retrouvez toutes nos informations sur la conduite sur notre page VOITURE .

Vaccins: aucun vaccin n’est obligatoire pour les États-Unis. Profitez-en quand même pour jeter un œil à votre carnet de vaccination et vérifiez que vous êtes à jour. Pensez à prendre quelques médicaments avec vous, cela peut servir comme de l’aspirine et une petite trousse de secours que l’on achète en pharmacie avec pansements, désinfectant, ciseaux, pince à échardes. Vous n’aurez aucun risque sanitaire sur place avec une eau potable de partout et des règles d’hygiène qui sont plutôt strictes.

Visa: pour entrer sur le territoire américain, vous devez posséder un passeport biométrique valide pendant la durée du séjour. Le visa, dans ce cas, n’est pas nécessaire, mais il vous faudra obtenir une autorisation électronique de voyage appelée ESTA. Cette autorisation se fait en ligne sur le site internet suivant où l’on vous demande de remplir un formulaire et de répondre à quelques questions. Cette demande peut se faire jusqu’à 72h avant votre départ et le coût est de 14 USD. Cette autorisation ESTA est valable 2 ans mais si vous devez renouveler votre passeport, vous devrez refaire une demande ESTA.

Lors de la préparation de votre voyage, consultez le site de France Diplomatie pour être au courant de toutes les mises à jour éventuelles concernant les informations utiles pour partir aux USA.

C’est le moment de préparer votre valise pour votre road trip. Mais que mettre dedans ? Avant de l’engloutir de vos vêtements, pensez déjà à choisir une valise pas trop lourde et facile à manier. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous avez opté pour la solution hôtel, vous allez devoir enlever votre valise du coffre, la défaire, la refaire et la remettre dans le coffre presque tous les jours et pendant 3 semaines environ ! Il faut donc une valise facile à manier. Et si possible pas trop lourde, donc éviter d’emmener toute votre garde-robe. Prévoyez alors léger et bien organisé. Emmenez de bonnes chaussures de marche, de la crème solaire et un chapeau pour les mois d’été, un adaptateur pour recharger vos appareils électriques, une glacière pliable pour garder au frais vos bouteilles d’eau et pique-niques, votre appareil-photo et bien sûr votre planning du circuit.

Dans les grandes villes, vous n’aurez aucun souci pour manger équilibré. Par contre, dans les parcs, c’est vrai que vous trouverez souvent des hamburgers mais en cherchant un peu, pas que… Vous trouverez de nombreux restaurants mexicains qui proposent une cuisine qui peut être équilibrée à condition de choisir ses plats en évitant les chips et sauce épicée souvent servies en apéro. Et ceux qui veulent éviter le restaurant, vous trouverez dans les supermarchés de quoi vous restaurer selon vos envies. Certains supermarchés proposent même des salad bars où vous composez vous-même votre salade. Pratique ! Et acheter ses ingrédients pour aller pique-niquer dans un parc en admirant le coucher de soleil par exemple, c’est drôlement sympa. Pensez à la glacière pour conserver tout cela au frais. Côté budget, les repas représentent une part importante de votre voyage car tout y est assez cher. Pour essayer de rendre la note un peu moins salée, pensez par exemple à acheter vos bouteilles d’eau en grande quantité en supermarché, cela vous reviendra moins cher que de les acheter dans les parcs. Et puis, pratique, vous pouvez les garder au frais comme vos pique-niques par exemple dans les réfrigérateurs dont la majorité des hôtels sont équipés.

Soyez en forme pour faire la visite des parcs car si vous souhaitez bien les découvrir, il va falloir marcher. De nombreux sentiers de marche sont proposés allant de quelques minutes à plusieurs heures et cela vaut vraiment le coup de les faire pour admirer encore plus la beauté de ces parcs. Si vous voulez bien en profiter, retrouvez la forme avant d’entamer votre voyage d’autant plus que les nombreux kilomètres, la chaleur en été et les changements presque quotidiens d’hôtels peuvent vite fatiguer.

- Électricité : les prises américaines ne sont pas compatibles avec les appareils aux normes françaises. Pensez donc à emmener avec vous des adaptateurs pour prise électrique.
- Téléphone : renseignez-vous auprès de votre opérateur pour connaître les conditions pour les communications depuis les États-Unis pour les appels et SMS. Certains opérateurs incluent dans leur tarif un forfait avec appels et SMS illimités, vous n’aurez donc rien à débourser mais pour d’autres, il vous faudra acheter un Pass USA pour pouvoir passer vos appels, envoyer des SMS ou vous connecter à internet. La connexion Internet peut être un plus notamment pour utiliser le GPS ; cela vous évitera de devoir payer un GPS avec la location de votre voiture.
- Internet : la plupart des hôtels mettent à disposition des résidents le wi-fi gratuitement. Dans certains, la connexion peut être rapide mais dans d’autres très lente.
- GPS : indispensable pour rouler sur les routes des États-Unis et pour trouver facilement vos hôtels ou vos emplacements de camping. Le GPS de voiture n’est pas indispensable si vous avez la connexion Internet sur votre mobile. Attention, dans certains parcs, le GPS ne fonctionne pas correctement ou pas du tout.

Oui. Nous vous conseillons fortement de prendre une assurance voyage lorsque vous partez. Personne n’est à l’abri d’une cheville foulée lors d’une randonnée, d’un bagage égaré ou d’un accident de voiture avec votre gros pick-up à boîte automatique que vous ne maitrisez pas. Un passage chez le médecin ou aux urgences aux États-Unis peut vous couter très cher entre 100 USD la consultation ou 1 000 USD une petite intervention aux urgences. Soyez donc prévoyant en souscrivant cette assurance qui paiera directement vos frais éventuels vous évitant ainsi de débourser une grosse somme. Ces contrats incluent la plupart du temps la prise en charge de vos frais médicaux, frais de rapatriement, frais d’hospitalisation, frais en cas d’annulation de vol, de pertes de vos valises.

Les magasins d’outlets ou magasins d’usine sont de grands ensembles commerciaux en intérieur ou extérieur qui peuvent regroupés une centaine de boutiques de marque différente avec notamment Nike, Levi’s, Ralph Lauren ou Converse. Ils sont généralement ouverts jusque 21h. Les prix pratiqués proposent des remises de 25 à 60% sur des articles souvent de fin de collection ou d’années antérieures. Attention, à la caisse, on vous rajoute les taxes qui varient selon les états entre 7 à 8%. Vous trouverez ces magasins d’usine dans toutes les grandes villes que vous traversez (Los Angeles, San Francisco, Las Vegas). À Las Vegas, vous trouverez deux grands centres : Las Vegas Premium Outlets North et Las Vegas South Premium Outlets très facilement accessibles.
Pas sûr que vous fassiez de bonnes affaires dans ces magasins (hormis chez Levi’s où les prix des jeans sont attractifs) avec des articles souvent des saisons antérieures, la taxe de 8% rajoutée à la caisse sans oublier la commission pour achat par carte à l’étranger que vous prend votre banque qui peut aller jusqu’à 2% du montant payé.

Évitez les bureaux de change des aéroports qui peuvent prendre une commission très importante. Pour changer des devises étrangères, les banques restent la meilleure solution. Ne changez pas trop d’argent car la plupart des achats se font avec la carte de crédit qui est acceptée presque partout. Sachez que votre banque vous prend une commission sur les retraits dans les DAB qui est d’environ 2%. Une commission du même montant vous est également prélevée par votre banque pour tous les achats que vous faites avec votre carte. Ces commissions peuvent vite représenter une petite somme. Il existe désormais des cartes avec lesquelles vous pouvez payer sans frais à l’étranger ainsi que retirer de l’argent dans la limite de quelques centaines d’euros par mois, toujours sans frais.

Vous serez surpris de croiser autant de Français à plus de 9000 kms de Paris. L’Ouest américain est une destination qui a le vent en poupe grâce notamment au développement des liaisons aériennes entre la France et la Californie. Désormais, plusieurs compagnies font ce trajet dont des compagnies low cost qui proposent des prix de billets d’avion désormais plus abordables. Et les agences de voyage mettent le paquet pour davantage promouvoir cette destination. Les offices de tourisme de Californie développent également leur présence dans les salons de tourisme et auprès des voyagistes pour davantage promouvoir leur région.


7

Décrypter toutes les informations pratiques

Récap’ des informations pratiques à connaître avant de vous envoler vers l'Ouest américain.

  • Décalage horaire
    -9h en hiver
    -9h en été
  • Temps de vol
    environ 11h30
  • Langue
    Anglais
  • Passeport
    Obligatoire
  • Visa
    Obligatoire
  • Sécurité
    Pays sécurisé
  • Voiture
    Location de voiture facile
8

Vous inspirer des coups de cœur de la rédaction

Best of

(On adore)

- Des parcs nationaux à couper le souffle comme le Grand Canyon ou Bryce Canyon,
- San Francisco et son Golden Gate,

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

- Les distances importantes entre chaque site, ce qui fait faire pas mal de kilomètres durant le road trip,
- La chaleur en été, qui peut rendre les marches dans les parcs un peu difficiles,
- De nombreux touristes en été ; pensez à réserver vos activités à l'avance.
9

Vous immerger avant le grand voyage