Que voir, que faire en Gironde et Landes ?

Annie, Rédactrice Voyages
Annie, Rédactrice Voyages

La Gironde, le plus vaste département français, et son voisin les Landes, ont de quoi satisfaire toutes les envies. Le premier affiche avec panache son légendaire bassin d’Arcachon, sa dune de sable et son estuaire uniques en Europe, ses vignobles et ses forêts à perte de vue, mais aussi les multiples trésors de Bordeaux, ville lumineuse et capitale mondiale du vin. Les amateurs d’histoire et de vieilles pierres sont conquis par l’harmonie des bastides, châteaux et cités médiévales qui rajoutent de l’éclat aux paysages. Quant au territoire des Landes, il porte l’eau dans son patrimoine génétique. Les stations balnéaires animées et les plages prestigieuses, qui invitent au farniente, aux sports nautiques et au surf, côtoient les nombreux lacs paisibles qui prennent soin des oiseaux migrateurs. Les adeptes de tourisme vert trouvent également leur bonheur sur les sentiers du parc naturel des Landes de Gascogne et de sa vaste forêt. Mais un séjour en Gironde et dans les Landes, c’est aussi s’offrir une pause gourmande autour d’une bonne table pour célébrer l’art de vivre local.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Bordeaux : la ville phare du sud-ouest
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Bordeaux : la ville phare du sud-ouest

Art et Culture Monuments Musées Patrimoine Gastronomie

Capitale flamboyante du Bordelais et du Sud-Ouest, Bordeaux fait partie des villes de France que ses trésors innombrables placent en tête d’affiche. Son port sur l’estuaire de la Gironde et ses vins prestigieux ont fait sa richesse, même s’il conserve dans son identité la cicatrice douloureuse de la traite négrière. Il n’empêche que c’est une ville qui subjugue et qui captive !
À Bordeaux, tant de pépites nous tendent les bras qu’on a la tête comme un gyrophare. Cette Ville d’Art et d’Histoire ne compte pas moins de 350 édifices classés, dont certains au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le visiteur est séduit d’emblée par la pierre ocre des demeures bourgeoises du Vieux-Bordeaux médiéval. Il est happé par l’éclat de la place pavée de la Bourse, rehaussée par la proximité de la Garonne et par l’extraordinaire miroir d’eau de 3 450 m2 qui lui fait face.
Le Grand Théâtre, temple des arts et fleuron de l’architecture néo-classique, la cathédrale Saint-André et son somptueux portail royal, l’esplanade arborée des Quinconces et ses événements rassembleurs, les multiples hauts lieux culturels tels que le musée d’Aquitaine, l’immense jardin public paysager créé en 1746, qui abrite le plus vieux Guignol de France… La liste des endroits à découvrir est inépuisable. Il faut prévoir, entre deux visites, l’incontournable pause cannelé, célèbre pâtisserie locale.

Le conseil de Annie : L’office du tourisme propose un itinéraire atypique et insolite, celui des bars à vins. Les 14 étapes permettent de faire connaissance avec la ville et le patrimoine viticole de la région. À pratiquer avec modération (un verre par étape n’est pas conseillé !)… et sans les enfants.

Labastide-d'Armagnac : bastides et châteaux dans la forêt des Landes
Temps de visite : 2 heures
carte

Labastide-d'Armagnac : bastides et châteaux dans la forêt des Landes

Beau village Patrimoine Architecture Gastronomie Vignobles

Cette bastide médiévale du XIIIe siècle, nichée au cœur de la forêt des Landes de Gascogne, avait pour mission de protéger le comte d’Armagnac. Sa place royale est restée intacte. Lieu atypique et en dehors du temps, où l’amateur de pierre et de bois ne peut qu’être enthousiasmé par ses arcades, ses maisons à colombages, ses balcons fleuris et le clocher-donjon de son église, tout en flânant à l’ombre de ses ruelles.
Les Landes d’Armagnac, qui accueillent ce lieu charmant, dévoilent de beaux paysages qui apaisent et ressourcent. Entre vignobles, étangs, forêts, domaines et châteaux, le randonneur avide de quiétude et d’espaces préservés ne s’ennuie jamais. Saint-Justin, Hontanx, Gabarret ou encore Caumale, avec son église et son château médiéval, sont de douces parenthèses à découvrir à pied ou à vélo.

Le conseil de Annie : Faites le détour par la remarquable abbaye bénédictine et abbatiale de Saint-Sever, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Saint-Émilion : une cité de caractère au cœur des vignes
Temps de visite : 3 heures
carte

Saint-Émilion : une cité de caractère au cœur des vignes

Architecture Beau village Monuments Patrimoine Vignobles

Cité médiévale perchée sur son promontoire rocheux, Saint-Émilion a bien d’autres attraits que le nom prestigieux de son vignoble. C’est une ville fortifiée où la pierre est l’élément dominant. Se promener dans les rues de Saint-Émilion, c’est savourer une ambiance et profiter d’un moment de grâce
. Flâner dans ses ruelles pavées, marcher le long de ses remparts, admirer ses édifices religieux, monter au sommet de la tour du Roy pour contempler les toits et les vignes, faire une pause sur l’une des placettes ombragées nichées au cœur du village, admirer ses vieux lavoirs… C’est un régal pour les yeux, autant que son vin l’est pour les papilles.
Les alentours valent également la peine d’être explorés. La juridiction de Saint-Émilion, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, ne compte pas moins de 800 châteaux, dont quelques-uns se visitent. Les domaines viticoles se succèdent, séparés par des murets de pierre, offrant au promeneur de doux souvenirs visuels.

Le conseil de Annie : Ne ratez pas la visite guidée du Saint-Émilion souterrain, où se cachent l’église monolithe du début du XIe siècle, la chapelle de la Trinité, les catacombes, ainsi que l’ermitage du moine Émilion. Étonnant !

Le parc naturel des Landes : l'immense forêt et ses trésors cachés
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Le parc naturel des Landes : l'immense forêt et ses trésors cachés

Nature Observation de la faune Détente Campagne

La forêt des Landes de Gascogne, constituée essentiellement de pins maritimes, est le plus grand massif forestier d’Europe de l’Ouest. Marcher dans les sous-bois, sur les nombreux sentiers de randonnées, est une activité dont on peut user et abuser en famille, sans jamais s’en lasser.
Au cœur de cette forêt située au sud de la Gironde et au nord des Landes, quelques pépites se dévoilent. La rivière Leyre qui serpente, le miroir d’eau des Lagunes où prospèrent faune et flore, les fontaines et les sources guérisseuses, les lacs d’Arjuzanx et d’Hostens, les œuvres originales de la Forêt d’Art contemporain, et une multitude d’autres surprises vous attendent.
L’écomusée de Marquèze témoigne, sur un domaine de 25 hectares, de la vie agricole en Haute-Lande au XIXe siècle. Maisons, bergeries, fours et moulins montrent, sur un « airial » composé d’arbres centenaires, la vie quotidienne des populations rurales et les métiers d’autrefois. Visite instructive dans un cadre très agréable, que l’on peut parcourir dans le petit train.

Le conseil de Annie : À 10 minutes de l’écomusée, vos enfants aimeront Graine de Forêt, un parcours ludique et pédagogique sur la forêt landaise où ils apprendront en jouant, en manipulant et en expérimentant.

Le bassin d'Arcachon et la dune du Pilat : perles du sud-ouest
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Le bassin d'Arcachon et la dune du Pilat : perles du sud-ouest

Mer Nature Observation de la faune Points de vue Réserve naturelle

Le bassin d’Arcachon est une étape incontournable. Il faut parcourir, explorer et contempler Arcachon l’élégante, qui n’en a jamais fini de dévoiler sa grâce et sa beauté. La nature l’a bien dotée, et l’emplacement privilégié de cette station chic, entre forêt et océan, est l’un de ses atouts. Ses plages et ses promenades, ses coquettes villas disséminées dans les quartiers des quatre saisons aux identités si différentes, incitent à la flânerie. Vivante et trépidante, Arcachon est aussi un lieu d’effervescence qui invite à la fête et au shopping.
À l’entrée du bassin trône la stupéfiante dune du Pilat, la plus haute d’Europe, au sommet de laquelle on peut admirer un sublime panorama de carte postale. Juste en face, la presqu’île du Cap Ferret et sa pointe sauvage, classée site naturel protégé, promettent une immersion reposante dans une nature préservée, tandis que les férus d’ornithologie peuvent approcher de multiples espèces d’oiseaux dans la réserve naturelle du banc d’Arguin, qui change de forme au gré des vents et des courants.
Dans son écrin, la « petite mer intérieure » déploie son collier de charmants villages typiques tels que Biganos, Audenge ou Lanton, et de ports ostréicoles où il fait bon déguster l’huître locale. En son centre, l’île aux Oiseaux veille sur les deux cabanes tchanquées perchées sur leurs échasses, symboles de l’endroit.

Le conseil de Annie : Pour découvrir le bassin de l’intérieur et profiter des commentaires d’un batelier imprégné de la culture locale, osez une balade en pinasse, bateau emblématique utilisé jadis par les ostréiculteurs.

L'estuaire de la Gironde : entre marais et vignobles
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

L'estuaire de la Gironde : entre marais et vignobles

Mer Observation de la faune Patrimoine Réserve naturelle Nature

Avec ses 75 km de long et ses 12 km de large, l’estuaire de la Gironde peut se vanter d’être le plus vaste de l’Europe occidentale. Les dunes et les marais alternent avec les vignobles et les prairies pour former d’harmonieux paysages toujours changeants. La biodiversité y est florissante. Dans une végétation prospère, on croise cigognes ou hérons cendrés, loutres ou tortues d’eau douce, sans oublier les poissons migrateurs, comme l’esturgeon ou l’anguille, qui peuplent le milieu aquatique.
Neuf îles se déploient autour de l’estuaire, parmi lesquelles Patiras, Margaux ou l’île Nouvelle, et chacune a son identité propre. L’endroit ne manque pas de pépites à admirer, entre les pittoresques cabanes de pêche au carrelet, la ville de Meschers-sur-Gironde avec ses grottes troglodytiques suspendues à flanc de falaises, le Verrou Vauban et sa citadelle de Blaye, triple site défensif inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ou encore, à l’embouchure de l’estuaire, le phare de Cordouan qui offre une vue exceptionnelle sur les environs.

Le conseil de Annie : L’estuaire est navigable de long en large, par des croisières en bateau promenade, des visites des îles à la journée ou demi-journée, ou les traversées régulières d’une rive à l’autre sur ses bacs.

Le château de Cazeneuve :  demeure royale et jardins classés
Temps de visite : 2 heures
carte

Le château de Cazeneuve : demeure royale et jardins classés

Patrimoine Parc et jardin Art et Culture Monuments

C’est dans cet endroit prestigieux de Gironde, à Préchac, que les rois de Navarre avaient jadis élu domicile. Le château, entièrement restauré et classé Monument historique, surplombe les gorges du Ciron et a bien des tours dans son sac pour épater la galerie.
Les riches appartements aux meubles d’époque, les caves médiévales souterraines (véritables cavernes d’Ali-Baba pour les amateurs de grands vins de Bordeaux !), les salles troglodytiques sous la cour centrale, le chemin de ronde perché au-dessus de la rivière… la visite des lieux est un régal.
La cerise sur le gâteau est probablement son grand parc de 40 hectares aux arbres centenaires et aux jardins à l’anglaise, classé Natura 2000. C’est une sorte de paradis qui enchante et ravit, avec son étang et son île aux oiseaux, sa cascade et son vieux moulin, son lavoir, sa fontaine et son immense bambouseraie.

Le conseil de Annie : Ne manquez pas, en contrebas du château et le long des gorges, la grotte de la Reine Margot, bien cachée dans son écrin de verdure, où elle aurait passé d’agréables moments avec ses amoureux clandestins.

Dax : première ville thermale de France
Temps de visite : 2 heures
carte

Dax : première ville thermale de France

Patrimoine Art et Culture Parc et jardin Musée Détente

Les boues curatives de Dax sont célèbres depuis l’antiquité pour ses soins en rhumatologie et en phlébologie. La ville ne compte pas moins de 12 établissements thermaux, qui proposent un moment de lâcher-prise, de la remise en forme à la cure médicalisée.
Elle a l’avantage d’être à taille humaine, et de proposer d’agréables lieux de visite : la promenade le long des berges de l’Adour, la passerelle piétonne qui relie les deux rives, la Fontaine chaude de la Nèhe et son eau à 64°C, les remparts gallo-romains, le « trou des pauvres », lieu où les malades sans ressources venaient profiter de la boue chaude, ou encore le parc Théodore-Denis et ses arènes, le long du fleuve et des remparts. Le musée de Borda ou la crypte archéologique, entre autres, complètent le programme culturel de la ville.

Le conseil de Annie : Découvrez une belle nature domestiquée en flânant dans les allées du parc du Sarrat, superbe jardin botanique.

Conseiller où partir
Annie,
Rédactrice Voyages

L'avis de Annie

Tout est affaire de goût. Pour ma part, mes envies d’escapades m’orientent plutôt vers les grands espaces, les sentiers tranquilles, les vieilles pierres et les incomparables (et inoubliables) promenades de l’aube. La vie trépidante des stations balnéaires, des rues animées, du shopping et des sorties nocturnes m’attire fatalement beaucoup moins. L’avantage de la Gironde et des Landes, c’est que chacun peut trouver chaussure à son pied. J’ai pu contenter pleinement mon besoin de terroirs authentiques et bucoliques, sur fond d’air marin ou champêtre. J’ai assouvi mon envie de lieux préservés et sauvages, en suivant les chemins balisés ou en sortant des sentiers battus… quitte à me perdre une ou deux fois. Mais les jeunes (ou moins jeunes) attirés par l’effervescence et l’agitation des villes d’été seront tout aussi comblés par cette destination. Au-delà de ces nécessités divergentes, une chose est sûre : l’élégance de la ville de Bordeaux et le prestige du bassin d’Arcachon mettront tout le monde d’accord ! Ce que j’ai moins aimé, en fervente protectrice du milieu animal, c’est le culte absolu du foie gras. Mais cela n’engage que moi…

Carte interactive des lieux à visiter