Où se loger à Venise ?

Venise est unique ! Même la toponymie s’en mêle. Une piazza est un campo (sauf, bien évidemment la Place de Venise, la Piazza San Marco), une strada ou une via peut être une calle, une riva, un fondamenta… et un quartier est un sestiere. On en compte six : d’est en ouest, Cannaregio, Santa Croce, Dorsoduro (avec la Giudecca), San Polo, San Marco et Castello. La ville prend la forme d’un poisson, dont Cannaregio serait la dorsale et Castello, la queue, tandis que le Grand Canal en serait l’arête. Pour une ville bâtie sur l’eau, cela peut faire sourire… Ne parlons pas de la numérotation, elle aussi unique et énigmatique pour les non initiés puisqu’elle fonctionne par sestiere et non par rue… On compte donc plusieurs milliers de numéros pour chaque quartier. Prenez donc le plus d’informations possible pour pouvoir vous repérer plus facilement, même s’il vaut mieux se perdre, flâner et sortir des sentiers battus pour percer l’âme de Venise et découvrir une ville plus intime et plus authentique.
Chacun des quartiers de Venise est différent. Voici donc quelques-unes de leurs caractéristiques pour vous aider à choisir un point de chute pour votre séjour à Venise.

San Marco
Place Saint-Marc

San Marco

C’est le cœur de la ville, avec les édifices les plus prestigieux, les palais les plus majestueux et, bien sûr, l’une des places les plus célèbres au monde, la Piazza San Marco qui aimante la majeure partie du tourisme. Après les incontournables visites à la basilique et au palais des Doges, on pourra goûter au luxe d’un grand café historique sur les traces d’Hemingway, comme le Harry’s Bar ou le Florian pour assister en terrasse au spectacle du « plus beau salon du monde ». Pour un séjour d’exception, on suivra les traces de George Sand et d’Alfred de Musset en choisissant une suite au Danieli ! Le reste du sestiere, qui s’étend dans une boucle du Grand Canal, revêt des allures plus authentiques, loin du bruissement de la foule. On pourra trouver, au détour d’une ruelle ou sur un campo bien tranquille, une pensione ou un logement chez l’habitant, ou encore préférer un hôtel avec vue sur le Grand Canal.

Avantages : Le cœur du quartier plaira aux amateurs d’art lyrique pour la proximité de la Fenice ainsi qu’aux férus de patrimoine qui seront aux premières loges pour visiter les joyaux de la place Saint-Marc.
Conseil partir.com : L’idéal est de louer un appartement sur l’un des charmants campi du sestiere ou dans une des ruelles hors des sentiers battus et du flux de touristes, d’autant que les restaurants bon marché (et bons tout court !) ne sont pas légion autour de la place Saint-Marc. Et les prix des hôtels sont particulièrement élevés.
Les types d'hébergements conseillés
Hôtel de charme | Hôtel | Location d'appartement | Chambre d'hôte | Logement chez l'habitant

San Polo - Santa Croce
Grand canal dans le quartier de San Polo

San Polo - Santa Croce

Le plus petit quartier de Venise est aussi le deuxième pôle d’attraction de la Cité des Doges. Le pouls de la ville bat au Rialto, avec son célèbre pont que foulent des milliers de touristes chaque jour. Un peu à l’écart de la cohue, on pourra profiter du marché le matin (aux poissons sous la halle et aux fruits et légumes sur le campo), comme un vrai Vénitien, et s’arrêter à l’heure de l’apéritif dans un bacaro, en compagnie de gondoliers ou de vendeurs des quatre-saisons, pour le traditionnel spritz avec des cicchetti (sortes de tapas). Le sestiere regorge d’adresses où goûter la cuisine vénitienne typique et s’enorgueillit d’un riche patrimoine artistique, à la Scuola Grande di San Rocco ou dans la basilique des Frari, panthéon des gloires de la cité.

Avantages : Vous découvrirez la vie quotidienne des Vénitiens en fréquentant le marché, les bacari et autres osterie… tout en restant au plus près des sites touristiques majeurs. L’idéal pour rayonner dans tout Venise, d’autant qu’il est facile de traverser le Grand Canal.
Conseil partir.com : Il faut s’éloigner un petit peu du Rialto pour trouver un hôtel ou un appartement donnant sur une ruelle ou un campo tranquille. Le quartier voisin Santa Croce, plus authentique, est aussi plus calme ; vous y trouverez des bars, des restaurants et des solutions d’hébergements très accessibles, comme les institutions religieuses.
Les types d'hébergements conseillés
Hôtel de charme | Hôtel | Location d'appartement | Chambre d'hôte | Logement chez l'habitant

Cannaregio et Dorsoduro
Maisons colorées dans le quartier de Cannaregio

Cannaregio et Dorsoduro

Cannareggio est le sestiere le plus au nord de la cité des Doges. Hormis aux alentours de la gare, et le long de la Strada Nova, que l’on vous conseille d’éviter, il est aussi le quartier le moins visité par les touristes. Dépaysement garanti au Ghetto, où l’on pourra gouter à la cuisine juive ou encore tout au nord sur les Fondamente Nove, d’où l’on jouit d’une vue sur les murailles roses du cimetière San Michele. Cannareggio c’est aussi le quartier de la nuit, puisque l’on y trouve quelques-uns des bars les plus fréquentés dès la nuit tombée. Les noctambules apprécieront aussi le sestiere de l’autre côté du Grand Canal, Dorsoduro, qui aimante les étudiants le soir.

Avantages : Dorsoduro concentre les musées et les galeries prestigieuses, comme l’Accademia, la collection Guggenheim et la Fondation Pinault. Cannareggio offre un véritable dépaysement, notamment dans le plus vieux Ghetto du monde.
Conseil partir.com : Dans Dorsoduro, évitez de loger trop près des campi Santa Margherita ou San Barnaba investis par les étudiants le soir ou trop près du pont de l’Accademia, lui aussi très fréquenté ! Choisissez un hôtel sur les Zattere (larges quais), la plus longue balade de Venise, pour la vue sur la Giudecca ou un logement à l’ouest du quartier, très populaire et peu visité par les touristes, vers San Nicolò dei Mendicoli ou vers l’Angelo Raffaele.
Les types d'hébergements conseillés
Hôtel de charme | Hôtel | Location d'appartement | Chambre d'hôte | Auberge de jeunesse

Carte où se loger à Venise ?

carte où se loger à Venise