Que voir, que faire au Kazakhstan ?

Sophie, Journaliste voyages
Sophie, Journaliste voyages

Un voyage au Kazakhstan vous plonge dans un monde entre deux mondes, entre l’Asie Centrale et la Russie.
Visitez les villes pour leur héritage culturel russe ou leur allure futuriste. L’ancienne capitale, Almaty, devenue « capitale culturelle » ou Astana, rebaptisée Noursoultan, ville nouvelle, cœur économique et politique du pays. Plongez dans l’histoire de l’URSS et de la guerre froide : Baïkonour, Semipalatinsk, goulag de Karaganda. Mais l’âme du Kazakhstan se trouve dans les steppes. Paradis sur terre pour les amoureux des grands espaces, près de 80 % du territoire est recouvert de steppes. Forêts, canyons, glaciers, lacs, déserts, mais aussi sommets enneigés ou mer, la palette kazakhe est unique.
Au cœur des paysages superbes et infinis, vous passez une nuit sous la yourte et découvrez l’hospitalité kazakhe.
À l’ouest, au bord de la mer Caspienne, explorez la région d’Aktaou pour admirer les paysages du Manguistaou et ses mosquées souterraines. De l’autre côté, près de la Chine et de la Russie, c’est une plongée dans les monts Altaï qui attirent une poignée de trekkeurs aventureux. Découvrez le canyon de Charyn pour en prendre plein les yeux ainsi que les parcs nationaux et réserves du pays : Altyn-Emel, Akson-Jabagly. Quelques vestiges de la Route de la Soie se retrouvent autour de Chimkent, Sauran ou Otrar. Ne manquez pas le magnifique mausolée de Yasawi à Turkestan, le plus beau monument du Kazakhstan.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Aktaou
Temps de visite : 2 jours
carte

Aktaou

En bordure de la mer Caspienne, Aktaou est la porte d’entrée vers le Caucase et Istanbul. La ville est reliée par un ferry à Bakou en Azerbaïdjan. Avec son climat tempéré, elle attire quelques visiteurs sur ses étendues sablonneuses, notamment sur la longue plage de Dostar ou pour une simple promenade sur son front de mer. Ce que l’on préfère ici, ce sont les alentours, les paysages naturels exceptionnels de la région de Manguistaou. Ce désert rocheux s’étend sur environ 400 km jusqu’à la frontière avec l’Ouzbékistan, ponctué de canyons spectaculaires, de formations rocheuses mystérieuses et de mosquées souterraines. Creusée dans la falaise près du Fort Chevtchenko, la splendide mosquée souterraine Chakpak-Ata daterait du Xe siècle. À environ 50 km à l’est d’Aktaou, vous verrez sans doute la dépression de Karagiye. Située à 132 mètres en dessous du niveau de la mer, c’est l’un des points les plus bas de la planète. Les paysages sont irréels et offrent un spectacle visuel étonnant.

Le conseil de Sophie : Les voyageurs au long cours passent souvent par Aktaou. Si vous avez le temps lors de votre voyage au Kazakhstan, rendez-vous dans cette partie occidentale du pays pour saisir toute la diversité et le contraste d’un territoire entre montagnes, steppes et désert.
Vous aimerez Aktaou pour :
Merveilles naturelles | Mer | Monuments | Nature | Site archéologique

Almaty
Temps de visite : 2 jours
carte

Almaty

Située au sud-ouest du pays, l’ancienne capitale Almaty est notre ville préférée au Kazakhstan. Son éloignement géographique a conduit le président Nazarbaev, après l’indépendance, à déplacer la capitale vers le nord, à Astana. Cosmopolite et verdoyante, Almaty est posée dans un décor unique, au pied du pic Talgar qui domine la ville, et cernée de champs de céréales, vignobles et vergers. Mélange des styles russe et kazakh, c’est une métropole composée de grandes avenues, riche culturellement et certainement la plus animée d’Asie centrale.
Au cœur du parc Panfilov, ne manquez pas la cathédrale Zenkov de l’époque tsariste, entièrement construite en bois. Allez-vous détendre dans les bains publics Arasan. Faites un tour au musée des beaux-arts, au musée des instruments de musique kazakhs ou encore au musée d’archéologie. Pour plonger dans les saveurs locales, faites un tour au grand marché vert. Profitez des bons restaurants de la ville, idéal si vous partez ou revenez de la steppe.
Almaty a l’avantage d’être un point de départ parfait pour explorer les spectaculaires montagnes des environs, le massif des Tian Shan ou partir vers le Kirghizistan voisin. L’hiver, tout le monde part à la station de ski de Chimbulak et à Medeo, connu pour sa patinoire de montagne.

Le conseil de Sophie : À 170 km au nord-ouest d’Almaty, ne manquez pas le site historique de Tamgaly. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, les pétroglyphes de Tamgaly sont très impressionnants, avec plus de 4 000 pétroglyphes, dont les plus anciens remontent à l’âge du bronze.
Vous aimerez Almaty pour :
Art et culture | Architecture | Divertissements | Marché | Musées

Astana
Temps de visite : Une journée
carte

Astana

Comment parler du Kazakhstan sans aborder sa capitale moderne : Astana. Étonnant mélange de styles architecturaux, plus ou moins avant-gardistes, une chose est sure, Astana vaut le coup d’œil et les Kazakhs sont fiers de leur nouvelle capitale. Dressée au milieu de la steppe, la ville futuriste a des allures de Dubaï ou de Las Vegas. Prospère, cosmopolite, cette nouvelle capitale a remplacé Almaty et a été récemment rebaptisée Noursoultan, prénom du président Nazarbaev au pouvoir pendant près de 30 ans. L’Exposition universelle de 2017 a boosté sa popularité et l’a rendu célèbre pour ses projets architecturaux audacieux. Montez au sommet de la tour Baïterek, à près de 100 m de haut pour admirer la vue sur la ville. Partez pour une session de shopping au Khan Shatyr, immense construction en forme de tente nomade. Visitez le Musée d’Histoire du Kazakhstan, le plus important du pays. Ne manquez pas la pyramide de verre et d’acier du palais de la Paix et de la réconciliation.

Le conseil de Sophie : Au nord de la ville, Burabaï (anciennement Borovoye), surnommée la « Suisse kazakhe » est une région de montagnes et de lacs permettant d’échapper à la chaleur torride des steppes. Une autre escapade est possible à l’ouest d’Astana dans la réserve naturelle de Korgaljyn pour admirer les oiseaux migrateurs qui viennent l’été se reproduire dans les eaux du lac Tenguiz.
Vous aimerez Astana pour :
Divertissement | Architecture | Monuments | Shopping

Baïkonour
Temps de visite : Une journée
carte

Baïkonour

Mythique pour tous les passionnés d’espace, la visite du cosmodrome de Baïkonour est incontournable. C’est depuis ce site, au cœur de la steppe, que l’URSS a envoyé le premier cosmonaute dans l’espace. Créé en secret par les Soviétiques dans les années 50 lors de la course à l’espace, Baïkonour est aujourd’hui le plus grand centre de lancement de fusées au monde. Tous les vols habités russes partent d’ici. Pouvoir assister à un lancement aérospatial est un évènement extraordinaire. Si vous souhaitez voir décoller une fusée, les réservations se font à l’avance. Possibilité de visiter le Musée de l’histoire de l’astronautique et les maisons commémoratives de Youri Gagarine et Sergueï Korolev.

Le conseil de Sophie : Au nord-ouest de Baïkonour, vous pouvez vous rendre au port d’Aralsk, point de départ pour découvrir la mer d’Aral. Victime d’un désastre écologique, la région est tristement célèbre pour ses épaves d’immenses bateaux échoués, fameux cimetière de navires. Mais aujourd’hui la situation s’améliore et la mer d’Aral renaît petit à petit. Aralsk est aussi un symbole fort de l’histoire soviétique qu’une fresque extraordinaire retrace dans la gare Centrale.
Vous aimerez Baïkonour pour :
Musée | Patrimoine | Mer

Canyon de Charyn
Temps de visite : Une journée
carte

Canyon de Charyn

Le canyon de Charyn, véritable trésor de sable et de roche vous propulse immédiatement dans un décor irréel. Êtes-vous dans le Far West ou venez-vous juste d’atterrir sur Mars ? Souvent qualifiée de « Petit Canyon » en référence au fameux grand frère du Colorado, cette gorge impressionnante de 150 à 300 m de profondeur s’étend le long de la rivière Charyn. C’est une géologie totalement unique dans la région, une belle surprise pour les voyageurs en quête de dépaysement.
À seulement 200 km d’Almaty, non loin de la frontière chinoise, venez vous balader, explorer les grottes et les colonnes façonnées par des roches argileuses aux couleurs étonnantes. Les différents sites aux noms oniriques sont spectaculaires : vallée des Châteaux ou gorge des Sorcières. La plupart des voyageurs font l’aller-retour dans la journée depuis Almaty. Pour profiter pleinement de cet endroit unique, séjournez une nuit sur place, au fond du canyon. L’été, un camp de yourte et des bungalows vous accueillent au bord de la rivière. Vous pouvez aussi faire comme les habitants d’Almaty le week-end, et planter votre tente sur place pour une nuit à la belle étoile !

Le conseil de Sophie : Le vaste parc national d’Altyn-Emel se trouve au nord du canyon de Charyn. Les voyageurs viennent admirer ses paysages désolés et ses sites naturels. Célèbre pour sa dune chantante, qui vibre par temps sec et venté, vous pourrez également admirer une riche faune sauvage, quelques pétroglyphes et d’antiques tombeaux.
Vous aimerez Canyon de Charyn pour :
Merveilles naturelles | Montagne | Nature | Points de vue | Rivières

Chimkent
Temps de visite : Une journée
carte

Chimkent

Dans le sud du Kazakhstan, Chimkent est une ville très agréable pour poser son sac et explorer les environs. Avec son bazar animé et ses tchaïkhani, maisons de thé, vous serez plongé dans une atmosphère typique d’Asie Centrale. Autrefois étape sur la Route de la Soie, Chimkent abrite aujourd’hui une population mixte kazakhe et ouzbèke. Vous verrez de nombreux monuments inaugurés après l’indépendance, symboles de l’unification de la nation kazakhe. Explorez les environs, notamment le site de Sayram, ancienne étape de la Route de la Soie qui pourrait être vieille de 3 000 ans. C’est aussi le lieu de naissance du poète soufi Yasawi, de nombreux pèlerins viennent ici avant de se rendre à son mausolée à Turkestan.

Le conseil de Sophie : Depuis Chimkent, partez plusieurs jours explorer la magnifique réserve naturelle d’Aksou-Jabagly, là où la steppe rencontre la montagne. Touchant les frontières kirghize et ouzbèke, c’est un des espaces sauvages les plus agréables et faciles d’accès. Très visité et populaire, Aksou-Jabagly est réputé pour ses prairies de montagne, ses forêts, ses glaciers, et le canyon Aksu, merveille de la nature. Si vous souhaitez partir en randonnée, à pied ou à cheval, et dormir chez l’habitant, vous êtes sans aucun doute au bon endroit !
Vous aimerez Chimkent pour :
Art et culture | Architecture | Marché | Patrimoine | Réserve naturelle

Karaganda
Temps de visite : Une journée
carte

Karaganda

Au cœur de la steppe, Karaganda est un lieu de mémoire, connu pour ses camps de travail, les goulags créés sous Staline. Malgré son lourd passé, la ville a aujourd’hui retrouvé un certain dynamisme. Si vous passez par Karaganda, ne manquez pas la visite de son écomusée. Géré par une ONG, c’est un des musées les plus insolites du pays exposant aussi bien des morceaux de fusées issus des lancements de Baïkonour que des débris du polygone de Semipalatinsk. Au sud-ouest de la ville, les visiteurs se rendent aux anciens goulags de Dolinka et Spassk. Le KarLag (Karaganda Goulag) utilisait les prisonniers pour l’exploitation des mines de charbon. Vous pourrez visiter le musée du KarLag pour avoir un aperçu des souffrances endurées par les victimes de la répression politique, et voir à Spassk, le mémorial érigé devant un immense cimetière où reposent des milliers de victimes du camp.

Le conseil de Sophie : Les sites près de Karaganda sont des lieux de mémoire poignants s’adressant aux amateurs d’histoire qui souhaitent en savoir plus sur le système horrifiant des goulags soviétiques.
Vous aimerez Karaganda pour :
Musées | Patrimoine

Oskemen
Temps de visite : Une journée
carte

Oskemen

Oskemen, autrefois appelée Oust-Kamenogorsk a été fondée par les Cosaques au début du XVIIIe qui bâtirent une forteresse permettant d’empêcher les tribus guerrières de la steppe de rejoindre le nord du pays et la Russie. Aujourd’hui, plus de fortifications ni d’héritage culturel, Oskemen est une ville moderne et riche, proche de la Russie et des montagnes de l’Altaï. Elle fut à l’époque soviétique le centre industriel du pays pour exploiter les richesses des sous-sols, cuivre, plomb, argent, zinc… Cette grande ville prospère agréablement aménagée est le point de départ idéal pour explorer le nord-est du Kazakhstan, les montagnes de l’Altaï et ses fabuleux paysages.

Le conseil de Sophie : Plus que pour la visite de la ville, on vient à Oskemen surtout pour partir à la découverte des monts Altaï vers le lac Markakol. Attention certaines zones proches des frontières chinoises et russes demandent des autorisations et permis spéciaux.
Vous aimerez Oskemen pour :
Architecture | Montagne | Nature | Rando

Semeï
Temps de visite : Une journée
carte

Semeï

Pour un plongeon dans l’histoire soviétique, rendez-vous à Semeï, connue sous son ancien nom de Semipalatinsk. Tristement célèbre pour le polygone d’essais nucléaires voisins, c’est ici que pendant près de 40 ans l’URSS fit exploser des centaines de bombes nucléaires. La ville abrite néanmoins un patrimoine culturel intéressant. Dostoïevski fut accueilli à Semeï durant ses années d’exil. Vous pourrez visiter un musée retraçant sa vie et son œuvre ainsi que la maison où il habita. Vous y verrez une statue de Dostoïevski discutant avec son ami historien Tchokan Valikhanov. Possibilité de visiter aussi le musée consacré au grand poète Abai Kounanbaïouly ou encore le musée des beaux-arts.

Le conseil de Sophie : Nous sommes venus à Semeï pour visiter les différents musées culturels de la ville. Ceux qui sont intéressés sur l’histoire de la puissance nucléaire soviétique peuvent se rendre à 120 km à l’ouest de Semeï dans la ville de Kourtchatov, centre des commandements des essais nucléaires. Si vous souhaitez visiter le site, vous devrez réserver à l’avance avec une agence locale.
Vous aimerez Semeï pour :
Art et culture | Musée

Turkestan
Temps de visite : Une journée
carte

Turkestan

Turkestan est une étape incontournable pour admirer le plus beau monument du Kazakhstan ! Construit par Tamerlan à la fin du XIVe siècle, le mausolée de Khodja Ahmad Yasawi, grand sage musulman du monde turc, est un grand site de pèlerinage. Poète et maître soufi du XIIe siècle, Yasawi communiquait son savoir à travers des poèmes. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le mausolée est représentatif de l’architecture de l’époque de la dynastie timouride. Seule et unique du genre au Kazakhstan, il rappelle les monuments mythiques de Samarkand. Ce grand site de pèlerinage attire toujours des fidèles, surtout les week-ends. Pour saisir l’ambiance et la ferveur religieuse, voyagez en train depuis Almaty en compagnie des pèlerins. Certains viennent à Turkestan à la journée depuis Chimkent juste pour voir le splendide mausolée.

Le conseil de Sophie : Profitez-en pour admirer d’autres vestiges de cités importantes de la Route de la Soie dans la fertile vallée du Syr-Daria : Sauran et ses magnifiques ruines ou le site d’Otrar. Aujourd’hui simple grande butte poussiéreuse, Otrar est néanmoins un haut lieu historique. C’est ici que les troupes de Gengis Khan pénétrèrent en Asie centrale et que Tamerlan mourut.
Vous aimerez Turkestan pour :
Architecture | Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco | Sites archéologiques

Conseiller où partir
Sophie,
Journaliste voyages

L'avis de Sophie

Le Kazakhstan est un pays immense, le 9e plus grand au monde. Il faut du temps pour l’explorer dans toute sa superficie et sa diversité. Vous ne pourrez pas tout voir d’un seul coup d’œil. Choisissez une région pour un premier voyage et optez pour des trajets en train pour gagner du temps. Le plus facile reste d’avoir son propre véhicule, vélo ou 4X4, et pourquoi pas d’en profiter pour voir d’autres pays voisins comme le Kirghizistan ou l’Ouzbékistan. Je ne peux que vous conseiller de partir dans la steppe, en randonnée à pied ou à cheval, pour découvrir l’âme du Kazakhstan. N’oubliez pas que le développement touristique est encore balbutiant, les routes sont parfois difficiles, les hébergements sommaires et l’anglais peu parlé. Pour une fois, l’expression « hors des sentiers battus » n’est pas galvaudée.

Carte interactive des lieux à visiter