Que voir, que faire au Monténégro ?

Nastasya, Rédactrice voyages
Nastasya, Rédactrice voyages

Petit pays par la taille, mais grande destination pas la richesse de sa culture et de ses paysages ! Impossible de ne pas craquer pour le Monténégro. Le pays regorge de plages qui n’ont rien à envier aux rivieras françaises ou croates. La côte se pare de dizaines de villages vénitiens et petites villes antiques, Kotor, Perast, Budva ou Sveti Stefan, qui ne sont pas sans rappeler l’Italie. Les bouches de Kotor figurent parmi les plus beaux fjords d’Europe. Et l’arrière-pays propose les paysages les plus sauvages et dramatiques, entre montagnes aux reliefs d’un autre monde dans le parc de Durmitor, canyon le plus profond d’Europe au cœur de la rivière Tara et vallées verdoyantes dignes des cartes postales suisses, où bicoques en bois et moutons paissant tranquillement ponctuent le décor. Le tout, dans une ambiance délibérément méditerranéenne, où il fait bon se baigner, bien manger en terrasse, chauffer au soleil et profiter de la vie et de la nature à son rythme. Tentant, n’est-ce pas ? Découvrez les incontournables du pays, et préparez votre prochain voyage au Monténégro comme il se doit !

Voir plus

Notre sélection de lieux en vidéo

Notre sélection de lieux à voir

Les bouches de Kotor
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Les bouches de Kotor note 3

C’est l’un des endroits les plus prisés du pays, alors impossible de ne pas commencer par ce lieu dans notre liste des incontournables. Certes, vous ne serez pas tout seul, les bouches de Kotor attirant des dizaines de ferries par jour, la plupart en provenance de Dubrovnik. Mais force est de constater que ce sublime fjord au bord de la mer Adriatique est un petit paradis à ciel ouvert, une sublime baie encerclée de montagnes rocheuses impressionnantes, et parsemées de petits villages aux accents vénitiens. À commencer par Kotor, classé à l’UNESCO, avec ses maisons en pierres, ses volets défraîchis, son linge flottant aux fenêtres et ses terrasses ombragées. Vous pourrez également observer le petit îlot abritant Notre-Dame-du-Rocher en plein milieu de la baie, petite église reconnaissable entre toute. Sans oublier une excursion vers la grotte bleue et l’île de Mamula, abritant un ancien fort militaire. Que vous soyez amateur de pauses gourmandes avec fruits de mer au menu, de villages charmants ou de baignades, tout est réuni !

Le conseil de Nastasya : Kotor est sublime, mais commence à pâtir de son succès. Pour une balade dans une ambiance tout aussi sublime, mais plus préservée, rendez-vous dans le village de Perast, à seulement quelques kilomètres de là. Entre ses terrasses au bord de l’eau, son ambiance romantique et quelques belles demeures abandonnées, c’est le paradis sur terre !
Vous aimerez Les bouches de Kotor pour :
Beau village Architecture Mer Patrimoine mondial de l'Unesco

Le parc national de Lovcen
Temps de visite : Une journée
carte

Le parc national de Lovcen note 3

Si vous planifiez de descendre la côte Adriatique au départ de Kotor, vous aurez l’option de passer par le mont Lovcen, une montagne qui surplombe toutes les bouches de Kotor, offrant l’un des meilleurs points de vue du pays ! Avis aux amateurs de randonnées, qui pourront s’en donner à cœur joie, avec de nombreux sentiers dans tout le parc. C’est aussi au sommet de cette montagne que se trouve le mausolée Njegos, abritant le tombeau du prince évêque Pierre II, et dont le bâtiment offre, encore une fois, un point de vue à couper le souffle sur les paysages alentour. Les centaines de marches menant au mausolée font les cuisses, mais le résultat en vaut la peine. Accrochez-vous, car vous devrez emprunter la route Serpentine, qui relie Kotor à Cetinje, pour accéder au sommet du parc en voiture. Le nom est assez révélateur en soi, allez-y lentement durant la conduite et arrêtez-vous souvent pour admirer la vue.

Le conseil de Nastasya : On vous conseille de parcourir la route Serpentine en tout début ou en fin de journée, déjà parce que la route sera moins empruntée. Et surtout, parce que vous pourrez profiter d’une luminosité à couper le souffle, bien meilleure qu’en milieu de journée, pour observer la baie en contrebas.
Vous aimerez Le parc national de Lovcen pour :
Mer Montagne Points de vue Rando Nature

Budva
Temps de visite : Une journée
carte

Budva note 3

C’est la station balnéaire la plus incontournable de la côte monténégrine. Elle fait le bonheur des jet-setteurs et des amateurs de vacances festives, avec ses plages où la musique résonne à longueur de journée, ses restaurants touristiques servant des moules frites et ses soirées animées par les bars et boîtes de nuit. Mais on ne peut que craquer lors d’une balade dans la vieille ville, située au pied des montagnes et s’élançant dans la mer. Ici aussi, un peu comme à Kotor, certaines ruelles étroites et paisibles se parent de maisons en pierres aux toits de tuiles orange, les arbres grimpent sur les façades et les chats envahissent les bords de fenêtre. Sans oublier les magnifiques remparts de la ville, d’où admirer la côte et la mer aux nuances émeraude, typique du pays. Soyez prévenus, les plages de Budva sont totalement bondées durant l’été, mais le cadre est enchanteur, alors...

Le conseil de Nastasya : Pour les amateurs de calme et de balade, vous pouvez marcher environ 2 km sur un sentier au départ de Budva, qui vous mènera au monastère orthodoxe de Podmaine. Ici, la quiétude est de mise, du fait d’un lieu de prière encore en activité. Une petite excursion sublime à ne pas manquer.
Vous aimerez Budva pour :
Architecture Beau village Mer Patrimoine Station balnéaire

Sveti Stefan
Temps de visite : 2 heures
carte

Sveti Stefan note 3

C’est la carte postale incontournable du pays. Si vous devez faire chauffer les appareils photo, c’est ici que ça se passe ! La presqu’île de Sveti Stefan, à seulement une dizaine de kilomètres au sud de Budva, est un ancien petit village fortifié, tout ce qu’il y avait de plus pittoresque et charmant. Aujourd’hui, le petit ilot a été repris par un complexe hôtelier de luxe, seulement accessible aux clients. Certaines plages alentour sont également payantes pour la plupart (et hors de prix en haute saison, disons-le). Mais vous pourrez tout de même emprunter le très joli sentier qui longe la côte en remontant vers Budva. Vous y découvrirez de sublimes plages, villas méditerranéennes et jardins d’oliviers, c’est absolument magnifique.

Le conseil de Nastasya : Si vous ne devez voir qu’un seul coucher de soleil au Monténégro, c’est bien sur ce sentier. La vue y est dégagée sur la mer et la côte lointaine, entre ciel de feu et silhouettes de montagnes sombres en contre-jour, un must !
Vous aimerez Sveti Stefan pour :
Beau village Mer Patrimoine Points de vue Plages

Lac Skadar
Temps de visite : Une journée
carte

Lac Skadar note 3

Sans conteste l’un des endroits les plus enchanteurs du pays ! Le lac Skadar, le plus grand lac des Balkans situé au sud du Monténégro, est un havre de paix et une terre d’accueil pour des centaines d’espèces d’oiseaux sauvages. Une fois que vous passerez le pont grandiose qui enjambe le lac au niveau de la ville de Virpazar, offrant un point de vue incroyable sur la forteresse de Lesendro, vous pourriez presque vous croire en Asie, l’espace d’un instant. Le lac limpide peut se visiter en petite barque à moteur, zigzagant au cœur d’une forêt de nénuphars entre les pics montagneux. Si vous préférez être moins sollicité par les conducteurs de barque, préférez un départ du village de Rijeka Crnojevica. De là, vous pourrez naviguer sur la magnifique rivière du même nom, et remonter ce bras de fleuve jusqu’au lac. Aigrettes, poules d’eau, hérons, vous n’allez pas vous ennuyer. Sans compter que la lumière de fin de journée rend le tout totalement magique !

Le conseil de Nastasya : Poussez la conduite jusqu’au point de vue sur Pavolova Strana, au nord de la rivière Crnojevica. Ce magnifique « Horseshoe Bend », version monténégrine, est un des plus beaux points de vue du pays !
Vous aimerez Lac Skadar pour :
Lac Montagne Points de vue Nature Réserve naturelle

Le monastère d’Ostrog
Temps de visite : 2 heures
carte

Le monastère d’Ostrog note 3

Difficile de ne pas avoir le souffle coupé devant ce sublime monastère orthodoxe bâti au XVIIe siècle. Littéralement encastré dans la montagne ocre du mont Ostrog, ce monastère apparaît comme en lévitation, visible de plusieurs kilomètres à la ronde aux centaines de milliers de pèlerins qui s’y rendent chaque année. L’ensemble du monastère se compose d’églises, de chapelles troglodytes et d’habitations pour les moines et pèlerins. Vous pourrez y accéder facilement à pied en remontant 3 km de chemin jusqu’à l’entrée. L’accès est gratuit, mais les donations sont fortement recommandées, ainsi qu’une tenue sobre, avec épaules et jambes couvertes.

Le conseil de Nastasya : Le monastère propose des dortoirs pour les pèlerins et visiteurs de passage, pour une somme modique. Le confort y est rudimentaire et le réveil, à 5 h 30 avec les moines, mais l’expérience vaut le coup !
Vous aimerez Le monastère d’Ostrog pour :
Architecture Montagne Patrimoine

Le parc national du Durmitor
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Le parc national du Durmitor note 3

Véritable merveille naturelle classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national de Durmitor brille par sa puissance et ses points de vue à couper le souffle. Au départ de Žabljak, petite station de ski faisant office de point de ralliement de la plupart des excursions, vous aurez le choix de vous balader autour du magnifique lac Noir, un lac limpide dont les montagnes se reflètent à la perfection à sa surface, bordée d’une forêt de sapins. D’autres préféreront des randonnées grimpant sur les sommets des pics rocheux alentour. Quand certains favoriseront la traversée du parc en voiture le long de sa route sinueuse, profitant à moindre effort d’étendues sauvages, ponctuées de moutons, de bicoques aux toits pentus et de reliefs qui ne seront pas sans rappeler l’Écosse à certains.

Le conseil de Nastasya : En été, le lac Noir se remplit rapidement de touristes. Si vous préférez un endroit plus sauvage, pensez au lac Vrazje jezero, à seulement 10 kilomètres de la station. L’eau y est un peu plus chaude pour la baignade, et il n’y a quasiment personne.
Vous aimerez Le parc national du Durmitor pour :
Lac Montagne Nature Points de vue Rando

Ulcinj
Temps de visite : 2 à 3 heures
carte

Ulcinj note 2

Située tout au sud du Monténégro, toute proche de la frontière avec l’Albanie, Ulcinj est l’une des plus anciennes villes de la côte Adriatique. Vieille d’environ 2 000 ans selon les historiens, la ville mêle agréablement influences orientales et occidentales. Ne vous étonnez donc pas si vous vous retrouvez à vous balader dans des ruelles typiques des villages méditerranéens, et de voir quelques minarets ponctuer le paysage, s'éveillant lors de l’appel à la prière à certains moments de la journée. C’est aussi ça, tout le charme et la richesse du Monténégro et de cette partie de l’Europe !

Le conseil de Nastasya : Ulcinj abrite la plus grande plage de la côte Adriatique, rien que ça. Arrêtez-vous donc à Velika Plaža et ses 13 km de sable fin. En haute saison, vous pourrez vous abriter à l’ombre dans une des nombreuses paillotes qui agrémentent le bord de mer.
Vous aimerez Ulcinj pour :
Culture Beau village Patrimoine

La rivière Tara
Temps de visite : Une journée
carte

La rivière Tara note 2

Frontière naturelle avec la Bosnie-Herzégovine, avant de s’enfoncer dans les terres monténégrines, la rivière Tara offre parmi les paysages les plus abruptes et sauvages du pays. À commencer par son sublime canyon situé dans le parc national de Durmitor, le plus profond canyon d’Europe, avec ses 1 900 mètres de profondeur, rien que ça. Vous ne pourrez que tomber sous le charme de ces montagnes abruptes tombant dans une eau turquoise, et dont les gorges encaissées se parent de pins en équilibre au bord du précipice, ici et là. Le meilleur moyen d’expérimenter la rivière, c’est encore d’y faire du rafting. C’est l’activité incontournable du pays, et vous n’aurez que l’embarras du choix concernant les centres de rafting pour vous lancer sur les eaux tumultueuses de la rivière... à défaut d’être bouillantes !

Le conseil de Nastasya : Si vous n’avez jamais fait de rafting et que vous n’êtes pas très rassurés, privilégiez une excursion dans le canyon de la rivière Tara durant l’été, où le courant est beaucoup plus paisible. Pour les plus courageux, privilégiez les rapides en avril-mai à la fonte des neiges, c’est plus dynamique !
Vous aimerez La rivière Tara pour :
Rivière/Fleuve Sports nautiques Nature Montagne

Canyon de la Mrtvica
Temps de visite : Une journée
carte

Canyon de la Mrtvica note 2

Souvent oublié des radars touristiques, car un peu en dehors des routes habituelles, le canyon de la Mrtvica est un petit joyau pour qui voudra bien s’aventurer au nord de Podgorica lors de son périple. Une magnifique randonnée au départ du village de Medjurecje se lance au cœur de ce canyon sauvage. Comptez environ 15 km de boucle pour atteindre les endroits les plus photogéniques de la randonnée, entre sentier rocailleux longeant la rivière turquoise, cascades féériques, ponts en bois bien dans leur jus et forêts denses aux rochers couverts de mousses tendres. Ne manquez pas la Kapija Zelja, ou porte des souhaits, une arche naturelle menant à la rivière translucide.

Le conseil de Nastasya : Il vous sera beaucoup plus facile de rejoindre Medjurecje et le début de la randonnée en voiture. Toutefois, si vous souhaitez emprunter les transports en commun, il existe un bus entre Kolsin et Podgorica, qui pourra vous déposer à Medjurecje même, tout en précisant bien votre arrêt.
Vous aimerez Canyon de la Mrtvica pour :
Rivière/Fleuve Canyon Nature Rando

Conseiller où partir
Nastasya,
Rédactrice voyages

L'avis de Nastasya

Alors que je passais deux mois d’été installée dans le ville de Sarajevo, en Bosnie, j’ai décidé de découvrir le Monténégro durant un road-trip avec des amis. Juste, waouh ! Moi qui suis une grande amatrice des paysages et de l’ambiance méditerranéenne, je suis totalement tombée sous le charme de ce pays. J’y ai retrouvé tous les petits bonheurs nostalgiques de mes vacances d’enfance, les après-midi à la plage et la peau gorgée de soleil en fin de journée, les restaurants de fruits de mer et les coupes glacées décorées de petits parasols, l’ambiance bon-enfant du bord de mer des années 90 et la végétation si typique.

Mais le Monténégro, c’est bien plus riche que ça, et c’est ce qui m’a vraiment charmé ! Autour des bouches de Kotor, on se croirait presque en Italie. Dans les montagnes de Durmitor, je me suis parfois revue durant mon road-trip en Écosse. La ville d’Ulcinj, avec ses mosquées, n’est pas sans rappeler les villes typiques de Bosnie, entre orient et occident. Même la nourriture s’imprègne de cette richesse culturelle, avec un pays à la croisée des chemins, au cœur des Balkans. Bref, pour des vacances de rêve, je vous dis oui à 100 %.

Je ne relèverai que deux points pour vous prévenir : en plein été, le Monténégro, tout proche de la Croatie et plus particulièrement de Dubrovnik, voit des quantités de ferries débarquer sur sa côte. C’est vraiment bondé et très embouteillé sur la route côtière, aux abords des villes comme Budva ou Bar, armez-vous de patience. Autre point important, le Monténégro jouit de belles plages, mais vous en trouverez très peu en sable, comme chez nous. Vous aurez plutôt affaire à des plages de galets, de gravier ou même en ciment ! On s’y fait, mais cela peut déstabiliser au premier abord !

Carte interactive des lieux à visiter