Location de voitures au Monténégro

Le Monténégro est une destination qui se découvre idéalement en voiture. Des bouches de Kotor aux magnifiques canyons de la rivière Tara, en passant par les points de vue du mont Lovcen ou sur le lac Skadar, le road trip est roi pour qui se lance. Les règles de conduite sont assez simples, malgré quelques spécificités à prendre en compte, notamment concernant l’état des routes. Découvrez nos différents conseils sur la conduite avant d’entamer votre voyage au Monténégro.

Conditions pour louer un véhicule

La plupart des loueurs de voitures accepteront votre permis national, notamment si vous êtes membre de l’UE. Si vous n’êtes pas résidents de l’UE, munissez-vous tout de même de votre permis international. Sauf mentions contraires, les locations commencent dès 21 ans pour les jeunes conducteurs.

Quel type de véhicule louer ?

Malgré un état du réseau routier pas toujours au rendez-vous, vous pouvez vous contenter de louer une berline classique pour visiter le pays sans danger. Si vous pensez vous aventurer dans des zones très rurales et reculées en montagne, pensez tout de même à l’option 4x4.
Voiture de location

Réseau routier

Réseau routier
Le réseau routier monténégrin est très inégal selon les régions. De manière générale, les grands axes, à commencer par la route touristique principale le long de la côte Adriatique, sont en bon état. L’état des routes nationales est correct, mais peut vite se dégrader concernant les routes secondaires et de campagne.

Ne vous étonnez pas de parcourir des routes de montagne très tortueuses, ponctuées de nids de poule, de bosses, de pierres sur le bas-côté et de barrières de sécurité quasi inexistantes. Il n’est pas non plus rare de trouver de grosses pierres sur les routes après de fortes pluies. Rien de rédhibitoire, mais soyez prévenus.

Règles de conduite

Les règles de conduite au Monténégro sont les mêmes que dans le reste de l’UE. Les feux de croisement sont obligatoires à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, sous peine d’environ 30€ d’amende. Le téléphone est bien entendu interdit au volant, et le taux d’alcoolémie limité à 0,5 gr/l.
Règles de conduite

Sécurité

Sécurité
Du fait de nombreuses routes de montagne très sinueuses et peu éclairées la nuit, ainsi que la présence d’animaux sauvages et de chiens errants sur le bord des routes, il est conseillé de ne pas trop rouler la nuit. Les panneaux routiers sont souvent indiqués en cyrillique également. Pensez à vous munir d’un GPS pour obtenir le nom des villes en latin. Enfin, les pneus neige sont obligatoires de mi-novembre à fin mars.

Essence

Les stations essence se trouvent facilement aux abords des villes principales et sur la côte. Anticipez un peu plus dans l’intérieur des terres et en montagne, ou il y en a moins. Faites le plein de jour, car la plupart des stations ferment la nuit. Vous trouverez partout de l’essence et du diesel, et les prix pratiqués sont un peu moins chers qu’en France.
station essence

Vitesse sur les routes

vitesse
Le Monténégro ne possède pas d’autoroute, uniquement des routes nationales et des routes secondaires. Il n’y a pas non plus de péages, à part concernant le tunnel de Sozina, qui fait le lien entre le lac Skadar et la côte. De manière générale, vous roulerez souvent en dessous des limitations de vitesse, du fait des routes sinueuses, étroites et tout simplement bouchées durant l’été aux abords des villes.
Les limites de vitesse sont généralement :
– Vitesse en agglomération : 50 km/h
– Vitesse hors agglomération : 80 km/h

Conduire au Monténégro

  • Vitesse en agglomération Vitesse en agglomération 50 km/h
  • Vitesse hors agglomération Vitesse hors agglomération 100 km/h
  • Vitesse sur autoroute Vitesse sur autoroute 120 km/h
  • conduite à droite Conduite à Droite
  • Taux d'alcoolémie Taux d'alcoolémie Tolérance 0
  • Feux de jour Allumage des feux de jour Non
  • Autoroutes Péage Pas de péage
  • Prix de l'essence Prix du litre d'essence 1,30 €
  • Permis international Permis françaisvalide

Nos 6 conseils et pièges à éviter

1. Sachez que vous réservez une catégorie et non un modèle

- Selon la catégorie choisie, c’est le loueur qui vous attribuera un modèle précis en fonction des disponibilités des véhicules.
- Vérifiez que le coffre peut contenir toutes vos valises.
- L'écart de prix entre deux catégories peut être très faible, comparez.

2. Choisissez bien l'emplacement de l’agence de location

- Pour gagner du temps : préférez les agences accessibles à pied depuis le terminal de l'aéroport.
- Pour économiser : comparez les prix avec les agences plus excentrées voire en centre ville.

3. Vérifiez les frais cachés

- Conducteur supplémentaire : attention aux coûts additionnels journaliers.
- Jeune conducteur : vérifier le montant du surcoût la plupart du temps pratiqué.
- Frais d’annulation : bien s’assurer que les frais d’annulation sont gratuits, on ne sait jamais en cas d’imprévu de dernière minute.
- Kilométrage illimité : rouler librement sans coût supplémentaire, mais doit être inclus dans votre contrat.
- GPS : Avant de prendre l'option GPS vérifiez si votre forfait téléphonique permet d'utiliser le GPS de votre téléphone sans surcoût.

4. Soyez vigilants sur les assurances, franchises et garanties supplémentaires

La majorité des loueurs inclut dans leur forfait : l’assurance au tiers, l’assurance tous risques et vol. Le problème est qu’en général, la franchise est souvent exorbitante. Celle-ci peut- être réduite grâce à une assurance supplémentaire.
- Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire.
- Si vous prenez l'assurance supplémentaire directement chez l’agence de location lors de la prise de véhicule, cela sera plus facile à gérer en cas d’incident que de passer par un tiers.
- Si vous prenez l'assurance sur la plateforme en ligne, elle sera sûrement moins chère.
- Ayez une carte de crédit avec autorisation pour débiter la caution (plafond).
- La majorité des opérateurs exigent le paiement de la location par carte de crédit.

5. A checker lors de la prise en charge et la restitution

- Prise en charge du véhicule : contrôlez le niveau de carburant, prendre en photo extérieur et intérieur du véhicule.
- Restitution : Reprendre des photos du véhicule. Vérifiez l’heure de retour stipulée dans le contrat, faire le plein, nettoyer rapidement intérieur et extérieur, restituez GPS et autres options.

6. Utilisez un comparateur pour trouver le meilleur prix

- Les agences et offres sont nombreuses. Notre comparateur permet de trouver l'offre la moins chère en comparant toutes les caractéristiques: options, avis client, emplacement de l'agence, frais...
- Réservez à l’avance : les tarifs sont souvent plus avantageux.
- Prenez de la marge sur les horaires de prise et de restitution du véhicule, en général les prix sont à la journée quelles que soit les heures de prise du véhicule, mais les retards peuvent être facturés...
- Méfiez-vous des prix trop attractifs en vérifiant les frais cachés. En cas de doute privilégiez les grandes enseignes.

Comparateur