Les îles Vesteralen

Nos conseils pratiques pour bien réussir votre voyage

Îles Norvégiennes méconnues à mi-chemin entre les îles Senja et Lofoten, elles possèdent pourtant des atouts qui n’ont rien à leur envier. Bien plus vastes et larges que ses voisines, elles sont trop souvent délaissées au profit de ses dernières qui jouissent d’une bien plus grande visibilité sur les réseaux sociaux, mais c’est pour le plus grand plaisir des quelques visiteurs qui daigne s’y attarder…
À travers cet article, nous vous invitons à découvrir ce coin de Norvège qui manque à être connu et qui sera peut-être bien plus qu’un simple détour sur votre voyage.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Pourquoi y aller ?

Ces paysages
Déjà pour les paysages quelles offrent et qui sont tout aussi majestueux que ses sœurs. Allant des plages de sable blanc immaculé, à des fjords aux pics acérés, sans oublier les typiques villages de pêcheurs accrochés aux rochers, les îles Vesteralen offrent un savant mélange de ce qu’offrent les îles Senja et Lofoten. Des montagnes assez prononcées pour donner l’envie de les gravir, mais pas trop pour être accessibles même en plein hiver.
Plus vaste des 3 régions, même après une semaine sur place vous serez encore émerveillés par de nouvelles découvertes.

Sa quiétude...
Loin de l’affluence touristique de ses voisines, les îles Vesteralen offrent quelque chose qu’il est difficile voire impossible de retrouver avec l’avènement des réseaux sociaux, la quiétude et se sentiment de solitude. Bien moins photographiées et mises en avant par les influenceurs de tous bords, étonnamment, elles jouissent d’une bien moindre couverture médiatique. C’est d’ailleurs pour cette raison que des agences, organise certains voyages en Norvège dans cette région. On y retrouve cette authenticité qui régnait voilà quelques années encore dans les îles Lofoten et Senja.

Les aurores boréales
Cette même quiétude est également reconnue dans ce coin pour l’observation d’un phénomène qui nous passionne, les aurores boréales. En effet, nous pensons qu’il s’agit ici de l’une, si ce n’est « la meilleure région au monde pour photographier les aurores». Avoir le luxe de pratiquer la photo dans de tels décors, mais surtout sans être gêné par des lumières ou l’affluence est un privilège qui se fait rare de nos jours sous ces latitudes. Pour peu que vous vous y rendiez à la bonne période (de septembre à mars) vous aurez alors toutes les chances de contempler leur danse. La région est vaste et offre nombre de points de vue pour changer de cadre et vous déplacer si la météo est moins propice.

Voir plus

Quand y aller ?

Cela dépendra pour beaucoup de vos souhaits en termes d’activités. Si c’est pour pratiquer la randonnée, la pêche, le camping ou encore contempler le soleil de minuit, alors l’été devrait largement vous combler. Pour les plus téméraires il est même possible de se baigner ! Soumis au courant du Golf Stream, les côtes norvégiennes ont des eaux relativement tempérées. Bien que restant loin des routes touristiques, l’été reste la saison la plus fréquentée dans cette région.

L’automne est aussi une alternative intéressante où il est encore possible de pratiquer ces activités. Elle est surtout à privilégier si vous souhaitez observer un autre phénomène propre à ces latitudes, la RUSKA. C’est la période qui désigne le changement de couleur et de saison dans la végétation. Durant 2 à 3 semaines, la nature se colore de couleurs toutes plus flamboyantes les unes que les autres jusqu’à ce que la dernière feuille soit tombée. Il devient d’autant plus agréable de randonner parmi ce tapis de couleurs.

Mais c’est surtout l’hiver ici qui nous intéresse. En plus d’être la basse saison, elle permet de trouver des logements à des tarifs abordables, et vous profiterez de la région rien que pour vous, au sens littéral du terme.
La contrepartie à cette exclusivité est la difficulté à trouver des endroits où se restaurer et pratiquer la moindre activité. Si cette période à vos faveurs, privilégiez les mois de février et mars. Les journées ont une durée d’ensoleillement correcte et offre également le plus de chance pour l’observation des aurores, car plus « secs ».

Voir plus

Que voir, que faire ?

La saison sera le principal critère qui déterminera les activités que vous pourrez pratiquer. Afin de vous offre une vue d’ensemble, nous vous avons synthétisé les activités à faire en fonction de la saison.

Hiver : Photos, aurores boréales, safaris baleine.
Printemps : Randonnée.
Été : randonnée, pêche, kayak.
Automne : Photos, aurores boréales.

L’archipel des Vesteralen regorge également de phares, églises et autres musées locaux qui peuvent largement compléter le programme de votre séjour. Vous pourrez également découvrir les plats typiques à base de poisson ou de rennes dans l’un des nombreux restaurants qui parsèment la région 🐠.

Voir plus

Où se loger ?

Les îles étant bien moins touristiques que ses voisines, la quantité et le choix de logement disponible s’en ressentira grandement. Vous trouverez des auberges ou des hôtels, mais notre conseil, c’est de passer par AirBnb. Vous y découvrirez des pépites, des maisons typiques norvégiennes parfois nichées sur des points de vue exceptionnels, et le tout à un prix accessible.
Pour peu que vous soyez nombreux, le tarif par personne deviendra alors sans comparaison avec tout autre type d’hébergement et le tout pour des prestations de meilleure qualité. En effet, les maisons norvégiennes et plus généralement les maisons sous ces latitudes sont réputées pour offrir un confort peu commun. Du bain norvégien, en passant par un emplacement dédié au feu en extérieur, sans oublier le sauna !

Voir plus

Comment s'y rendre ?

Si vous avez du temps et l’envie, il est tout à fait possible de rejoindre les îles Vesteralen en voiture depuis la France. Compter quand même 4 à 5 jours de route. Cette option est à privilégier si vous prévoyez de visiter sur plusieurs semaines avec votre propre véhicule aménagé et ainsi amortir le coup d’une éventuelle location de voiture.

Le moyen le plus simple reste encore l’avion depuis Paris. Une fois atterris à l’aéroport d’Harstad/narvik, vous pourrez louer une voiture puis rouler en direction de Sortland, situé à 2h30 de route. C’est la principale ville des îles Vesteralen et le carrefour pour rayonner dans la région.

Une solution intermédiaire et bucolique peut-être le train. Une fois atterris à Oslo, embarquez pour un voyage à travers la Norvège sur la ligne qui vous conduit à Narvik. Pour ceux qui souhaitent optimiser leur temps de voyage à moindre frais, il est possible de voyager de nuit et d’arriver au petit matin !

Le réseau routier est en très bon état et est très bien entretenu, spécialement en hiver où le moindre fjord reste accessible malgré les conditions climatiques extrêmes.
La Norvège est un exemple, le moindre coin est accessible que ce soit par voiture ou via un système de bac/ ferry qui se prend comme si preniez un bus. Veillez juste à bien vérifier les horaires en hiver car certaines lignes ne sont pas actives.

Voir plus

Le budget

Bien qu’étant situé en Norvège, l’un des pays au monde avec le plus haut niveau de vie, il est tout à fait possible de voyager avec un budget correct aux îles Vesteralen. On peut compter – de 100€ par jour et par personne. L’un des avantages de visiter une région moins fréquentée est d’avoir des prix plus raisonnables sur certains aspects. La principale économie que vous ferez en voyageant dans les Vesteralen sera sur l’hébergement.
Voici un budget indicatif qui se base pour la période hivernale et suppose la location d’un véhicule :

- 350€ aller/retour au départ de Paris direction Evenes
- 60 €/ location voiture (type citadine)
- 40€/nuit et par personne (sur la base d’une chambre à partager)
- 20€/ jour (si vous cuisinez tous vos repas)

Voir plus

Guide Rédacteur
Article écrit par Pierre, photographe spécialisé des pays nordiques.
Revu par Paolo, guide local en Norvège.
Publié le 2022-07-21