Notre sélection d'activités

Sophie, Journaliste voyages
Sophie, Journaliste voyages

Destination mythique, le Tibet est une terre lointaine et mystérieuse qui accueille quelques voyageurs curieux en quête de spiritualité et de grands espaces sauvages. Découvrez différentes activités à réaliser lors d’un voyage au Tibet. Ne manquez pas l’expérience d’un voyage en train jusqu’à Lhassa pour vous mettre dans l’ambiance et commencer à vous acclimater. À travers les nombreux monastères et palais, découvrez la ferveur religieuse tibétaine. Apprivoiser le Tibet passe également par la gastronomie et les traditions. Essayez de prévoir votre voyage en même temps qu’un festival pour saisir toute l’ampleur de la culture bouddhiste tibétaine. Rencontrer les pèlerins lors d’une kora « chemin de pèlerinage » est peut-être ce qui marque le plus le voyageur au Tibet. Les hauts plateaux tibétains attirent les amateurs de trekking. Attention aux contraintes de l’altitude et du climat qui peuvent rendre le voyage difficile. N’oubliez pas qu’il n’est pas possible d’improviser son voyage au Tibet, il faut préalablement obtenir un permis, véritable sésame pour se rendre sur le « toit du monde ».

Voir plus
  • Assister à un festival
    Culture
    Festival de Losar au Tibet

    Assister à un festival

    Plusieurs cérémonies se déroulent à travers tout le Tibet pour célébrer Losar, le Nouvel An tibétain, la fête la plus importante du calendrier tibétain. À Lhassa, cette fête réunit courses de chevaux, spectacles, danses et carnavals. Le festival des lanternes ou la grande prière sont également importants au mois de février, réunissant de nombreux pèlerins à Lhassa. Shoton Festival, ou le festival des yaourts, est une fête traditionnelle étonnante, où les moines participent même à un concours d’opéra. Le festival le plus important est peut-être le Saga Dawa, qui honore la naissance du Bouddha. À cette date-là, rejoignez les pèlerins et les moines lors de la kora du mont Kailash.

  • Visiter monastères, palais et forteresses
    Culture
    Forteresse de Gyantse

    Visiter monastères, palais et forteresses

    Au Tibet, ceux qui rêvent de spiritualité visiteront des endroits parmi les plus sacrés du monde. Une grande émotion saisit les voyageurs devant les monastères splendides ou les forteresses perchées sur des éperons rocheux. Découvrez les cités monastiques de Lhassa et émerveillez-vous devant le Palais du Potala, mythique demeure des dalaï-lamas, la forteresse de Gyantse, le monastère de Sakya, la cité-monastère de Tashilumpo ou le monastère de Rongbuk avec sa vue spectaculaire sur l’Everest. L’ancien royaume de Gugé dans le Tibet occidental abrite la forteresse de Tsaparang, un des plus beaux vestiges historiques du Tibet.

  • Emprunter un sentier de pèlerinage, une kora
    Aventure
    Pèlerins à Lhassa

    Emprunter un sentier de pèlerinage, une kora

    Au son des moulins à prières et du mantra « Om Mani Padmé Hum », les processions des pèlerins sont toujours intenses au Tibet. Autour des temples ou des lieux sacrés, ils avancent, ventre et visage contre terre à chaque pas, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. Ne manquez pas le chemin de pèlerinage du Barkhor autour du Jokhang de Lhassa qui passe au cœur de la ville. Admirez la dévotion des fidèles lors de la kora du mont Kailash. Coup de cœur pour la kora du Tashilhunpo offrant une balade entre le monastère, la vieille ville et la forteresse.

  • Voyager en train jusqu’à Lhassa
    Aventure
    Train et paysage du Tibet

    Voyager en train jusqu’à Lhassa

    Embarquez à bord du Lhassa Express ! L’ouverture en 2006 de la ligne ferroviaire reliant le Qinghai au plateau tibétain a transformé toute la région. À bord du train le plus haut perché du monde, rallier Lhassa devient une expérience extraordinaire et une belle occasion pour rencontrer des familles de pèlerins tibétains ou des Chinois. Côté fenêtre, le trajet vous permet d’admirer des paysages infinis ponctués de cimes enneigées, de lacs salés et traversés par quelques troupeaux de yaks. Très prisé, le train du toit du monde se réserve longtemps à l’avance. Le tronçon de 4 000 km entre Pékin et Lhassa dure environ 40 heures.

  • Goûter à la cuisine tibétaine
    Gastronomie
    Assiette de momos

    Goûter à la cuisine tibétaine

    Tester les spécialités locales implique forcément de devoir passer l’épreuve du thé au beurre de yak. Dans les villages et les temples, on vous proposera de partager une tasse et vous ne pourrez pas refuser. Gras et salé, ce breuvage permet d’affronter les rudes conditions climatiques des hauts plateaux tibétains. Vous allez sans aucun doute préférer les momos, ces fameux raviolis tibétains fourrés à la viande ou au légume, frits ou à la vapeur. Les soupes à base de nouilles, les thukpas, remportent toujours un franc succès auprès des voyageurs. Ne quittez pas le Tibet sans avoir bu un verre de Chang, bière d’orge artisanale.

  • Partir en trek
    Sport
    Trekking sur l'Everest

    Partir en trek

    Quel meilleur endroit que les grands espaces des hauts plateaux tibétains pour partir en randonnée lors de votre voyage organisé ? De Ganden à Samye, une marche de 3 à 5 jours relie deux des plus beaux monastères du pays. Pour les trekkeurs plus aguerris, direction la région de l’Everest. Quelques randonnées à cheval ou en VTT sont également possibles. N’oubliez pas vos jumelles pour l’observation de la faune : rapaces, grues à cou noir, ânes sauvages, antilopes… Attention, l’acclimatation est nécessaire à Lhassa à 3 650 m avant de vous aventurer sur les hauts plateaux avoisinant 4 900 m !