Que voir, que faire en Autriche ?

Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages
Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages

L’Autriche fait partie de mes coups de cœur de voyage : un pays à taille humaine, avec une splendide nature préservée, offrant une palette d’activités incomparables, doté d’un riche patrimoine culturel et de traditions faisant la fierté de ses habitants.
Il y a en effet tant d’endroits incroyables à visiter et de belles expériences à y vivre ! Je vous présente donc ma sélection de lieux à découvrir lors de votre voyage en Autriche, allant des plus emblématiques aux plus insolites et confidentiels. Les amateurs de vie au grand air seront comblés car l’Autriche est un territoire essentiellement montagneux couvert de profondes vallées, de vastes forêts et de vertes prairies alpines. La nature y est reine dans le parc national des Hohe Tauern où se dresse le Grossglockner, point culminant du pays, mais aussi dans le fameux Tyrol, la région des lacs alpins du Salzkammergut ou encore le plus confidentiel parc National de Thayatal. Les différents lands qui composent l’Autriche offrent de magnifiques paysages propices à la randonnée. Pour les Autrichiens, wandern ou randonner n’est pas qu’un sport mais plutôt une seconde nature. Le pays fait en effet figure de paradis des sports outdoor : vous pourrez pratiquer parapente dans la vallée de Ziller, vélo le long du Danube, ski alpin dans les mythiques stations de Sankt Ankton am Arlberg ou Kitzbühel… L’Autriche s’enorgueillit d’un patrimoine culturel et historique de tout premier plan : Vienne témoigne de l’empreinte de la dynastie des Habsbourg, Salzbourg de l’héritage musical exceptionnel de la patrie de Mozart, de Haydn et de Schubert, Linz et Graz de leur identité à la fois fière de leur passé et résolument tournée vers le futur… Des villages comme Hallstatt et Dürnstein combinent un cadre naturel grandiose et une belle architecture traditionnelle. Votre périple sera aussi l’occasion de savourer une gastronomie locale riche de multiples influences par ses terroirs variés. Une escapade vers la bucolique vallée de la Wachau vous permettra de déguster des vins blancs fameux. Vous l’aurez compris, l’Autriche jouit de multiples atouts naturels, sportifs, culturels, gastronomiques… Elle saura séduire tous les profils et tous les âges et peut se visiter en toute saison, chacune ayant ses charmes et spécificités.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Vienne
Temps de visite : Au moins 2 jours
carte

Vienne note 3

Culture Espaces verts Patrimoine Gastronomie Musées

Peu de villes au monde peuvent s’enorgueillir de posséder un patrimoine historique et culturel tel que celui de Vienne. La capitale de l’Autriche, située à l’extrême est du pays, peut être visitée aussi bien aux beaux jours avec ses quartiers animés qu’en hiver avec ses merveilleux marchés de Noël. Plusieurs jours sont nécessaires pour s’imprégner de l’ambiance unique que dégage la ville natale de Schubert et d’Hundertwasser. L’imposante cathédrale Saint-Étienne est située au cœur du quartier historique de la ville, à travers duquel vous prendrez le plus grand plaisir à déambuler. La Hoher Markt, la plus ancienne place de Vienne, est aujourd’hui une zone commerçante elle aussi animée. Les férus d’histoire ne manqueront pas de visiter le palais impérial de la Hofburg, qui fut la résidence des Habsbourg, ainsi que le fameux château de Schönbrunn, classé par l’UNESCO et situé dans un magnifique parc à l’écart du centre, qui n’est pas sans rappeler le personnage d’une certaine Sissi… De nombreux musées tels que le MUMOK et la Maison de la Musique sont à réserver pour les jours de pluie. Quant au parc du Prater et à l’île du Danube, ces espaces verts très prisés des Viennois sont un baromètre de la douceur de vivre qui règne dans cette cité des arts.

Le conseil de Vanessa : Les cafés sont à Vienne une véritable institution et vous n’aurez que l’embarras du choix entre les adresses. Le café Sperl, fondé en 1880 et situé dans le Museumsquartier, est l’un des plus beaux de la capitale. Dans un esthétique décor Jugendstil, vous pourrez y déguster de succulentes pâtisseries et un pianiste y joue même les dimanches.

Innsbrück
Temps de visite : 1 journée
carte

Innsbrück note 3

Architecture Patrimoine Activités de plein air Shopping

La capitale du Tyrol est sans aucun doute l’une des villes de moyenne importance les plus agréables que l’on puisse visiter en Europe. Entourée par le massif du Karwendel et la chaîne centrale des Alpes, elle est implantée dans un site magnifique de montagnes et doit en partie sa renommée à la culture de sports d’hiver qui s’y est développée, ayant accueilli plusieurs fois au cours de son histoire les Jeux olympiques. Sa vieille ville ou Altstadt datant de la fin du Moyen-Âge, dominée par un splendide palais habsbourgeois et une extravagante cathédrale baroque, saura vous séduire par son charme tout tyrolien et ses façades colorées le long de la rivière Inn. Sa pièce maîtresse est le Petit Toit d’Or, édifice construit autour de 1500 avec une toiture de tuiles de cuivre. Son musée d’art populaire tyrolien possède une intéressante collection représentative de l’identité autrichienne alpine. La ville, forte de son université et siège de nombreuses marques de sports de montagne, dégage un dynamisme que l’on peut ressentir dans ses nombreux bars, cafés et restaurants animés. Hiver comme été, les activités au grand air foisonnent dans la région et conviendront à tous les goûts.

Le conseil de Vanessa : Il ne faudra pas manquer d’emprunter depuis le centre-ville le Nordkettenbahnen, un étonnant funiculaire doté de stations futuristes conçues par la célèbre architecte anglo-irakienne Zaha Hadid. Partant du centre des congrès, il permet de rejoindre en peu de temps à une altitude de 2 256 mètres pistes de ski en hiver et chemins de randonnées, sentiers de VTT et vias ferratas en été.

Le Parc National des Hohe Tauern
Temps de visite : Au moins 1 journée
carte

Le Parc National des Hohe Tauern note 3

Nature Randonnée Montagnes

Véritable chef-d’œuvre de Dame nature, le parc National des Hohe Tauern se situe à cheval sur les lands de Carinthie, de Salzbourg et du Tyrol. C’est le plus grand et le plus ancien parc national du pays, s’étendant sur une centaine de kilomètres le long de la chaîne principale des Alpes orientales entre les vallées de l’Isel, du Möll, de la Mur et de la Salzach. Il abrite en son sein de nombreux sommets de plus de 3 000 mètres, dont le fameux Grossglockner, point culminant de l’Autriche avec ses 3 798 mètres. Plus de 300 glaciers dont le Pasterze et de profondes vallées composent des paysages alpins de toute beauté qui font le bonheur des randonneurs. De juillet à septembre, vous pourrez participer en semaine à des marches encadrées par un garde-forestier. Ces dernières couvrent une trentaine de thématiques : observation de la faune et de la flore, excursions autour du glacier, ascension des gorges… La biodiversité du parc est tout à fait exceptionnelle car il couvre divers étages alpins allant de 1 000 à près de 4 000 mètres, vous permettant d’observer chamois, bouquetins, marmottes, rapaces et vautours. Un superbe voyage au cœur d’une nature préservée, caractérisée également par le maintien d’une économie traditionnelle de transhumance alpine.

Le conseil de Vanessa : À l’extrémité ouest du parc, les chutes de Krimml sont les plus imposantes d’Autriche, totalisant une hauteur de 380 mètres. Vous entendrez même leur vacarme avant de les apercevoir ! Le Wasserfallweg est un sentier pédestre qui vous fait découvrir ce spectacle incomparable, serpentant dans la forêt brumeuse et permettant de jouir de superbes points de vues sur ces cascades à plusieurs étages. La partie la plus haute s’atteint en une heure de marche et vous pourrez poursuivre votre randonnée vers la bucolique vallée de la Krimmler Ache.

Le lac de Constance
Temps de visite : Au moins 1 journée
carte

Le lac de Constance note 3

Réserve naturelle Randonée Activités nautiques Culture

Troisième plus grande étendue d’eau d’Europe, le lac de Constance ou Bodensee s’étend tel un miroir entre l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse. Alimenté par le Rhin, il est composé de l’Untersee et de l’Obersee, deux lacs reliés entre eux. C’est un lieu apprécié de villégiature et une destination idéale pour des activités au grand air telles que sports nautiques, vélo et randonnée. Depuis Bregenz à l’extrémité est du lac, un téléphérique vous emmène jusqu’au sommet du Pfänder à 1 064 mètres d’altitude, offrant un panorama splendide à la fois sur le lac et les sommets enneigés des Alpes. Le site abrite une réserve naturelle alpine, dotée d’un petit sentier circulaire accessible à tous permettant d’apercevoir cerfs, sangliers, bouquetins, marmottes… Un autre lieu d’intérêt est la réserve naturelle du Rheindelta, qui s’explore facilement à pied ou à vélo, située à cinq kilomètres au sud de Bregenz à l’endroit où le Rhin se jette dans le lac. Plus de 300 espèces d’oiseaux nichent dans ce paysage de marais, roseaux et bosquets. Quant à la piste cyclable du lac de Constance, c’est la meilleure façon d’explorer le lac à la belle saison. Formant une boucle de 273 kilomètres, elle serpente à travers de bucoliques paysages de vignes, de vergers et de villages historiques.

Le conseil de Vanessa : Le Bregenzer Festspiele est un événement culturel à ne pas manquer à Bregenz pendant la saison estivale. Dans un magnifique décor, des opéras et concerts sont joués sur la Seebuhne, une scène flottante sur le lac. Ce sera l’occasion de vous attarder à la terrasse d’un des nombreux bars du port de plaisance ou de découvrir l’Oberstadt, la vieille ville de Bregenz perchée au-dessus du lac, entourée de remparts et composée de ruelles sinueuses, façades colorées et jardins fleuris.

Eisenerz
Temps de visite : 1 journée
carte

Eisenerz note 3

Beau village Patrimoine

Véritable mine de fer à ciel ouvert teintée d’ocre et de rose, la montagne de l’Erzberg a fait la réputation de la ville d’Eisenerz. Cette dernière possède même encore quelques maisons appartenant aux maîtres des forges de l’époque. Déambuler dans les ruelles de la vieille ville offre un agréable retour dans le passé.
Les Alpes d'Eisenerz sont également convoitées pour leurs pistes skiables et leurs chemins de randonnée, qui font de la ville d’Eisenerz le lieu idéal où séjourner pour une escapade sportive en Autriche.


Zell am See
Temps de visite : Au moins 2 jours
carte

Zell am See note 3

Culture Architecture Vélo Festivals Nature

À mi-chemin entre Kitzbühel et Bad Gastein et toute proche de la région des Grossglockner, la petite ville de Zell am See est située dans un cadre idyllique sur les bords du Zeller See, lac d’un bleu profond entouré de montagnes. Son centre historique rapidement parcouru vous séduira avec ses façades aux couleurs vives abritant cafés, restaurants et charmantes boutiques. Les activités au grand air sont nombreuses tout au long de l’année. En hiver, c’est une station de ski qui jouit d’un agréable domaine skiable avec des vues imprenables sur le lac et les sommets des Hohe Tauern plus au sud. Le glacier du Kitzsteinhorn permet quant à lui de pouvoir profiter des joies de la glisse été comme hiver. Situé à plus de 3 000 mètres d’altitude, un téléphérique vous permet d’accéder au sommet et de pouvoir ainsi vivre une expérience unique. Pendant la saison estivale, vous aurez le choix entre plonger dans les eaux rafraîchissantes du lac, faire du stand up paddle et de la planche à voile, du vélo sur les rives boisées, randonner dans les montagnes environnantes… Les amateurs de VTT pourront descendre depuis le haut du glacier jusqu’au fond de la vallée par un impressionnant sentier de 12 kilomètres. Rien d’étonnant à ce que Zell am See figure parmi les destinations favorites des Autrichiens !

Le conseil de Vanessa : La vie locale de Zell am See bat son plein à la saison estivale avec l’organisation de concerts, feux d’artifice et diverses manifestations sportives. En juillet et août, les Nuits d’Été de Zell sont un agréable rendez-vous qui se tient chaque mercredi soir : ruelles et places de la ville accueillent ainsi groupes, artistes de rue et théâtre d’improvisation. Des soirées conviviales qui viennent terminer une belle journée passée en montagne ou sur les bords du lac.

Schafberg
Temps de visite : 1 journée
carte

Schafberg note 3

Montagne Rando

Culminant à 1 782 mètres d’altitude, le sommet du Schafberg offre une vue imprenable sur les lacs du Salzkammergut et les montagnes environnantes. Empruntez le « Schafbergbahn », le train à crémaillère rouge, reliant le lac de Wolfgangsee au sommet du Schafberg. Avec 1 188 mètres de dénivelé, l’ascension est impressionnante !

Le conseil de Vanessa : Le train est ouvert de début mai à fin octobre. Si vous envisagez un voyage en Autriche durant cette période, saisissez l’occasion !

le Tyrol autrichien
Temps de visite : Au moins 3 jours
carte

le Tyrol autrichien note 2

Ski Traditions Culture Randonnée

Le Tyrol évoque immédiatement des paysages alpins idylliques, immortalisés dans le fameux film « La Mélodie du Bonheur » avec Julie Andrews. Des montagnes d’un blanc immaculé aux pâturages d’un vert tendre, cette région phare de l’Autriche peut se visiter en toute saison. Depuis sa capitale Innsbrück, les possibilités sont nombreuses, notamment Hall en Tyrol, superbe ville médiévale dominée par son imposant château. Mais c’est surtout sa bucolique campagne qui vous charmera, forte de ses traditions rurales dont le fameux jodl ou chant tyrolien et la magnifique architecture de ses chalets de bois. À une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Innsbrück, Alpbach est peut-être le plus beau village d’Autriche. Situé dans un cadre enchanteur de montagnes en pente douce, il se prête parfaitement à la randonnée pédestre en été et aux raquettes en hiver. Ischgl est quant à elle l’une des meilleures stations de ski du pays, et la réputation de son après-ski n’est plus à faire. Des concerts réunissant de grands noms de la musique y sont régulièrement organisés. Dans toute la région, de nombreux restaurants chaleureux proposent une carte des plus appétissantes : vous pourrez notamment déguster le speckknödel, un plat à base de boulettes de jambon fumé.

Le conseil de Vanessa : Toutes proches du col de Brenner et de la frontière italienne, les vallées de Valsertal et de Schmirntal restent de petits bijoux montagnards méconnus. Elles étaient autrefois utilisées par les paysans locaux comme prés de pâturages et alpages. Leur isolement et leur riche biodiversité en font un lieu privilégié des amoureux de la nature, avec de nombreuses possibilités de randonnées pédestres et à skis. Le village de Sankt Jodok am Brenner, porte d’entrée de ces espaces préservés, peut constituer un camp de base idéal.

Salzbourg
Temps de visite : 1 journée
carte

Salzbourg note 2

Histoire Architecture Musique Gastronnomie

Située quasiment à la frontière avec son voisin germanique, la ville natale de Mozart est un must pour tous les amateurs d’art. Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, son centre historique est une merveille d’architecture baroque. Scindé en deux parties par la rivière Salzach, il est désormais une zone exclusivement piétonne qui se prête parfaitement à la flânerie. La cathédrale Saint-Rupert et l’abbaye bénédictine Saint-Pierre figurent parmi les incontournables de la « ville aux cent églises ». Vous ne pourrez que tomber sous le charme de son dédale de ruelles composé d’échoppes et de maisons anciennes, en particulier la Goldgasse et la Judengasse. Mais le joyau de la vieille ville est peut-être la Getreidegasse, ponctuée de splendides enseignes en fer forgé. Cette rue abrite la maison natale de Mozart, aujourd’hui transformée en musée et regroupant une intéressante collection de documents, portraits et instruments. Parmi eux figure le fameux petit violon dont Mozart jouait alors qu’il marchait à peine. Il ne faudra également pas manquer de se rendre à pied ou en funiculaire à Hohensalzburg, la plus grande forteresse d’Europe depuis laquelle on peut profiter de splendides vues sur la ville et les montagnes environnantes. Enfin, Salzbourg vous séduira par ses nombreux concerts de musique classique organisés toute l’année, sa scène artistique en plein essor, ses nombreux bars, cafés et restaurants animés.

Le conseil de Vanessa : Une promenade thématique permet de marcher sur les pas de Mozart et ainsi d’explorer le patrimoine unique de la ville. Partant du château de Mirabell, elle vous fera découvrir en un peu moins de deux heures les lieux emblématiques de l’enfant chéri de Salzbourg, de sa maison natale à la Résidence où il donna son premier concert. Vous finirez votre périple par une halte gourmande en savourant au magasin Fürst les fameux Mozartkugeln ou « boules Mozart » au chocolat fourré.

Kitzbühel
Temps de visite : Au moins 1 journée
carte

Kitzbühel note 2

Ski Randonnée Montagnes Patrimoine

Signifiant littéralement « colline au chamois », Kitzbühel est l’un des plus anciens domaines de ski du pays. Cette charmante petite ville s’est développée au 16e siècle avec l’extraction de l’argent et du cuivre, puis elle devint à la fin du 19e siècle un lieu de villégiature fréquenté par les grandes familles d’Autriche et d’Allemagne. C’est aujourd’hui une station réputée pour la Coupe du Monde de Ski alpin qui s’y déroule tous les ans sur la montagne du Hahnenkamm, attirant une foule de passionnés. La célèbre piste de la Streif voit ainsi les meilleurs skieurs de descente au monde se défier sur son parcours exigeant. Le reste du vaste domaine skiable privilégie quant à lui un ski de détente. Mais Kitzbühel se caractérise aussi par ses belles églises baroques et ses façades colorées qui ne sont pas sans rappeler le centre-ville d’Innsbrück, ainsi que par ses nombreuses boutiques et cafés qui bordent les charmantes ruelles de son centre médiéval. La période estivale vous permet de profiter de chemins de randonnée balisés et d’un grand nombre de parcours VTT menant à des pâturages alpins avec de magnifiques vues sur les Alpes de Kitzbühel, dont le Grosser Rettenstein.

Le conseil de Vanessa : Ouvert de mai à septembre, le Jardin des Fleurs alpines est une passionnante visite. Abritant plus de 400 variétés de fleurs alpines s’épanouissant dans cet éden paisible, il s’atteint en téléphérique ou par une route panoramique qui permet de rejoindre le sommet du Kitzbüheler Horn. Arnica, edelweiss, campanules violettes composent ce magnifique spectacle de la nature que les amateurs de photographie se feront un plaisir d’immortaliser.

Hallstatt
Temps de visite : 1 demi-journée
carte

Hallstatt note 2

Culture Patrimoine Nature Randonnée Lac

Le village de Hallstatt est situé au cœur de la région du Salzkammergut, dotée de splendides paysages de montagne et sertie de plusieurs lacs. Avec ses maisons médiévales aux couleurs pastels et son clocher élancé qui se reflètent dans les eaux du lac d’un bleu profond, la première vision que l’on peut en avoir est un pur enchantement. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Hallstatt est accessible uniquement par bateau car il est lové sur une si minuscule bande de terre que la procession annuelle de la Fête-Dieu se déroule en grande partie sur le lac à bord de petites embarcations. Après avoir flâné dans ses charmantes ruelles flanquées de belles demeures aux balcons fleuris, vous pourrez visiter la plus ancienne mine de sel au monde datant de plus de 7 000 ans, située sur le Salzberg au-dessus du village. Des visites guidées vous permettent d’explorer les galeries dans lesquelles travaillaient les mineurs. Tout près des mines, la haute vallée de Hallstatt était un lieu de sépulture à l’âge du fer. De nombreuses découvertes liées à cette époque y ont été faites, donnant naissance à la civilisation de Hallstatt. Un lieu paisible et romantique à souhait, mais également chargé d’histoire.

Le conseil de Vanessa : Non loin d’Halstatt, les lacs de Gosausee sont de véritables trésors cachés. Le lac inférieur s’atteint depuis le village de Gosau et une agréable promenade d’une heure permet d’en faire le tour, révélant de splendides perspectives sur le massif du Hoher Dachstein et ses glaciers. Montagnes et forêts se reflètent parfaitement dans les eaux cristallines du lac. Les marcheurs les plus aguerris pourront pousser jusqu’au lac supérieur, plus petit mais niché dans un cadre encore plus majestueux.

Le Parc National de Thayatal
Temps de visite : Au moins 1 journée
carte

Le Parc National de Thayatal note 2

Parc national Nature Randonnée Biodiversité

Situé dans le land de la Basse-Autriche à la frontière avec la République tchèque et fondé il y a une vingtaine d’années, le parc national de Thayatal est le plus petit parc national d’Autriche. Nichée dans les confins nord-ouest du Weinviertel et ancien tronçon du rideau de fer, cette isolation a permis de préserver la quasi-totalité de sa forêt. Il abrite la bucolique vallée de la Thaya, une des dernières vallées naturelles d’Europe centrale, et se prolonge au-delà de la frontière avec le parc national de Podyji. La région est un véritable paradis pour les amateurs de randonnée pédestre, avec ses vastes étendues de forêt primaire, ses prairies sèches, son profond canyon creusé par la rivière Thaya, ses intéressantes formations rocheuses. Elle se caractérise par une riche biodiversité, avec plus de mille espèces végétales recensées. C’est ici que pousse plus de la moitié des plantes endémiques autrichiennes. La Maison du Parc, située près de Hardegg, vous fait découvrir à travers des expositions thématiques les divers écosystèmes du parc et les animaux qui le peuplent. Un coup de cœur garanti pour cette région sauvage de l’Autriche à l’écart des sentiers battus !

Le conseil de Vanessa : Entourée de collines densément boisées, la jolie bourgade de Hardegg peut être un camp de base idéal pour explorer le parc national de Thayatal et la région environnante. Dominée par son château remarquablement préservé, elle occupe un cadre splendide sur les bords de la rivière Thaya et saura vous séduire par son atmosphère très bucolique.

Graz
Temps de visite : 1 journée
carte

Graz note 2

Architecture Patrimoine Espaces verts Culture

Deuxième ville d’Autriche, Graz est la capitale de la Styrie et se situe aux confins de la Slovénie et de la Hongrie. Cours intérieures Renaissance et façades médiévales y côtoient une architecture futuriste et c’est cette variété qui en fait un endroit unique et agréable à parcourir à pied ou à vélo. Sa vieille ville, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, abrite une magnifique cathédrale gothique et de charmantes ruelles aux édifices coiffés de tuiles rouges. L’architecture de ses palais baroques n’est pas sans rappeler une certaine influence italienne. Décontractée à souhait avec ses nombreux espaces verts, Graz tire son dynamisme de ses bâtiments modernes comme l’avant-gardiste musée du Künstlerhaus Graz et la Maison des Arts de Graz, de sa riche scène artistique et de sa forte population estudiantine qui anime les bars et cafés de la ville. La meilleure façon d’admirer Graz dans son ensemble sera de se rendre jusqu’à la colline du Schlossberg, accessible à pied depuis le centre-ville. C’est là que se dresse la fameuse Tour de l’Horloge, monument emblématique de la cité. L’attachement des habitants de Graz à cet édifice est si grand qu’ils versèrent une forte rançon aux troupes françaises en 1809 pour qu’il ne soit pas détruit avec le reste de l’ancienne forteresse !

Le conseil de Vanessa : Situé à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Graz, le village de Piber abrite un haras connu dans le monde entier pour son élevage de chevaux lipizzans. Sur la trentaine de poulains qui y naissent chaque année, seuls quelques-uns intègrent la prestigieuse École espagnole d’équitation de Vienne. Un must pour les passionnés d’équitation !

L'abbaye bénédictine de Melk
Temps de visite : 1 demi-journée
carte

L'abbaye bénédictine de Melk note 2

Histoire Culture Architecture Patrimoine Religion

Petite ville de la Basse-Autriche, Melk est célèbre pour son abbaye bénédictine bâtie en surplomb du Danube, formant un cadre absolument remarquable. Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, cet ensemble religieux est le plus célèbre du pays dans son genre et très représentatif du style baroque autrichien. Un terrible incendie ravagea les bâtiments d’origine qui furent complètement reconstruits au 18e siècle. D’abord érigé en tant que château fort des Babenberg, la première dynastie du pays, il abrite depuis près d’un millénaire une communauté de moines. En plus de l’imposante église abbatiale, il ne faudra pas manquer de visiter l’immense bibliothèque et la Salle de Marbre avec ses saisissants trompe-l’œil. Le parc de l’abbaye abrite quant à lui un pavillon baroque également décoré de fresques étonnantes mettant en scène des animaux exotiques. L’endroit est une véritable oasis de tranquillité pour le corps et l’esprit.

Le conseil de Vanessa : Situé à quelques kilomètres au sud de Melk, le château de Schallaburg est un autre ensemble architectural de tout premier plan. Sa cour intérieure constituée de coursives de bois sculpté ne manquera pas de vous étonner en pénétrant dans l’enceinte du château. Doté de splendides jardins abritant plus de 400 statues en terre cuite, il accueille en ses murs des expositions annuelles variées.

L'Arlberg
Temps de visite : Au moins 1 journée
carte

L'Arlberg note 1

Culture Montagnes Ski Randonnée Nature

L’Arlberg, région de l’ouest de l’Autriche située à cheval sur le Vorarlberg et le Tyrol, est une zone montagneuse par excellence. Elle abrite le village de Sankt Ankton am Arlberg, station de ski dont la réputation n’est plus à faire. Des amateurs de glisse viennent des quatre coins du monde dévaler les pistes de son immense domaine relié avec ceux de Lech et Zürs. Considéré comme le berceau du ski alpin, le premier club de ski des Alpes y fut fondé en 1901. Lové au pied du mont Valluga culminant à 2 811 mètres d’altitude et bordant la rive nord de la Rosanna, Sankt Ankton jouit en plus d’un des meilleurs domaines skiables du pays d’une vie nocturne tout à fait trépidante. Malgré le développement de la station, le village a su préserver un charme traditionnel et il est agréable de flâner le long des ruelles piétonnes de son petit centre. La saison estivale est elle aussi pleine d’intérêt, avec de nombreuses possibilités de randonnées dans les montagnes environnantes, facilitées par un excellent réseau de remontées mécaniques. Les vertes prairies couvertes de fleurs sauvages et le tintement des cloches des troupeaux de vaches ne seront pas sans vous rappeler une certaine Heidi…

Le conseil de Vanessa : Une escapade intéressante depuis Sankt Ankton peut être d’emprunter la route 188 qui fait une incursion plus au sud vers la frontière suisse. La Haute Route Alpine de la Silvretta vous impressionnera avec ses nombreux virages en lacets et ses paysages spectaculaires. Au niveau de l’évasement du col de la Bielerhöhe à 2 036 mètres d’altitude, on atteint un lac de barrage d’un beau vert dominé par le Piz Buin, autour duquel de faciles randonnées sont possibles.

Le village de Dürnstein
Temps de visite : 1 demi-journée
carte

Le village de Dürnstein note 1

Culture Patrimoine Vin Nature Randonnée

Situé à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Vienne, le village de Dürnstein est paisiblement posé sur les bords du Danube. La petite cité, encore ceinturée de remparts, s’étire sur un promontoire rocheux formant l’un des sites les plus remarquables de la Wachau, cette vallée de la Basse-Autriche qui constitue l’un des hauts lieux touristiques du pays. Dürnstein est dominé par les ruines du château du Kueringerburg où fut jadis emprisonné Richard Coeur de Lion. Le reste du village est caractérisé par une belle architecture baroque datant du 16e siècle, avec ses édifices aux façades d’un ton pastel beige et ocre. Seule une partie de l’église détone avec son bleu vif qui attire tout de suite le regard. Un autre lieu digne d’intérêt est la collégiale de Dürnstein, minutieusement restaurée et sans aucun doute son bâtiment le plus marquant des lieux. Enfin, vous pourrez faire une dégustation bien méritée au domaine Wachau, qui propose une large gamme de vins de cette région viticole réputée.

Le conseil de Vanessa : Au départ de Dürnstein, une jolie idée de randonnée est celle qui emprunte le Schlossbergweg pour rejoindre la Fesselhütte. Il faut compter environ une heure de marche depuis le château pour atteindre cette dernière. Dans cette taverne située au cœur de la forêt, vous serez récompensés de vos efforts en dégustant des spécialités du pays accompagnées d’un bon vin.

Linz
Temps de visite : 1 journée
carte

Linz note 1

Culture Festivals Architecture Espaces verts Musées

Située entre Vienne et Salzbourg, Linz est la troisième ville du pays. Capitale européenne de la culture en 2009, elle fut également désignée Ville des arts numériques par l’UNESCO en 2014. À cheval sur le Danube, elle s’enorgueillit d’une charmante vieille ville parsemée de nombreux édifices baroques. La vaste place rectangulaire de la Hauptplatz est bordée de cafés animés, et il est fréquent d’y voir des artistes de rue divertir les passants. À la belle saison, vous pourrez déguster en terrasse des spécialités locales comme la délicieuse Linzertorte, une pâtisserie de renommée internationale. Le Donaupark, bordant la rive sud du Danube, est le poumon vert de la ville, abritant de belles sculptures modernes et des jardins remarquablement entretenus. Mais Linz est aussi une cité résolument tournée vers le futur, avec une scène culturelle en plein essor, d’audacieuses installations artistiques publiques… Son bâtiment futuriste le plus emblématique est le Lentos, un musée de verre et d’acier regroupant une des plus belles collections d’art moderne du pays, notamment des œuvres de Klimt, Schiele et Kokoschka. L’Arts Electronica Center est un autre monument phare de la ville, évoquant un vaisseau futuriste lorsque sa façade de verre scintille de mille couleurs à la nuit tombée.

Le conseil de Vanessa : Au cours des mois les plus chauds de l’été, les toits du centre de Linz prennent vie à l’occasion du festival Höhenrausch. Cet étonnant événement présente des projets artistiques autrichiens et internationaux, avec un thème différent à chaque édition. Vous pourrez ainsi admirer un labyrinthe de miroirs, un jardin musical sur les toits de la ville et profiter de séances de cinéma en plein air dans une atmosphère tout à fait onirique.

Conseiller où partir
Vanessa,
Journaliste montagne/environnement et voyages

L'avis de Vanessa

J’ai eu quelques fois l’occasion de me rendre en Autriche au cours de ces dernières années, que ce soit pour faire un reportage, profiter des montagnes ou bien encore d’une petite escapade urbaine. Ce fut un réel plaisir de me rendre dans ce pays, sorte de contrée montagnarde idéale avec ses paysages spectaculaires, l’état impeccable de ses campagnes et de ses villes, son architecture traditionnelle remarquablement préservée, les délicieuses spécialités que l’on peut y goûter… J’aimerais à nouveau y voyager dans un futur proche car il me reste encore tant d’endroits à découvrir, notamment en ski. J’ai en mémoire quelques souvenirs marquants, notamment la découverte à l’automne dernier des confidentielles vallées de Vals et de Schmirn dans le Tyrol autrichien à deux pas de la frontière italienne près du col de Brenner. C’était à l’occasion d’un reportage sur la préservation des alpages traditionnels et sur le développement d’un tourisme durable et d’un mouvement slow food. Les paysages étaient tels qu’on s’imagine la montagne idyllique : denses forêts, vertes prairies avec de magnifiques chalets de bois disséminés en hameaux, cours d’eau limpides et cimes enneigées au-dessus de nos têtes… Un véritable ravissement photographique ! L’agréable village de Sankt Jodok était le camp de base idéal pour ces quelques jours passés en compagnie de locaux particulièrement chaleureux. Mais ce sont aussi les villes autrichiennes qui m’ont littéralement enchantée : la distinguée Vienne avec sa bouillonnante vie artistique et culturelle, ses nombreux cafés qui sont une invitation à la flânerie en terrasse, ses monuments et châteaux qui témoignent d’un passé prestigieux… Mon coup de cœur urbain revient peut-être à Salzbourg, pour son riche centre historique et ses enseignes traditionnelles de toute beauté, l’omniprésence de la musique et l’ombre du génie Mozart qui plane un peu partout sur la ville, mais aussi pour la grande qualité de vie de cette cité à taille humaine que l’on peut parcourir en louant un vélo. La grande amatrice de gastronomie et de vin que je suis a été comblée par les différentes régions du pays, qui ont chacune leurs traditions et spécificités. Avec peut-être une petite préférence pour la bucolique vallée de la Wachau. Strauss pensait certainement à cet endroit en composant Le Beau Danube Bleu ! Enfin, voyager par soi-même avec son propre véhicule est une chose aisée car l’Autriche est proche de la France géographiquement et ne nécessite pas forcément de prendre l’avion. Le pays, relativement petit par sa taille, bénéficie en plus de cela d’un excellent réseau de communications et vous pourrez passer facilement d’un land à l’autre. Jouant pleinement la carte du développement durable depuis quelques années, il bénéficie d’un bon réseau de transports en commun, notamment d’un excellent système ferroviaire. Vous pourrez ainsi visiter de nombreux endroits sans avoir à utiliser votre voiture ou un véhicule de location. Des cartes de transports publics à tarifs préférentiels sont également disponibles dans de nombreux endroits touristiques. Vous l’aurez compris, le pays d’Heidi et de Mozart saura vous séduire avec ses nombreux charmes et atouts et votre premier séjour ne vous donnera qu’une seule envie, celle d’y repartir prochainement pour explorer en profondeur ce pays attachant !

Carte interactive des lieux à visiter