Notre sélection d'activités

Ariane, Blogueuse Voyages
Ariane, Blogueuse Voyages

Que faire et que voir lors de votre voyage en Camargue ? Grand terrain de jeu pour les sportifs et les amoureux de la nature, la Camargue réjouira ceux qui rêvent de vacances actives : équitation, VTT, kitesurf, randonnée seront au rendez-vous, avec toujours la chance d’observer l’abondante faune du pays. Plusieurs activités vous permettront d’aller au plus près des animaux sauvages, au milieu des flamants roses et des hérons. On s’imprégnera aussi des traditions locales avec la visite des musées, les démonstrations taurines ou encore les courses camarguaises. Et pour récupérer après tant d’émotions… les grandes plages vous attendent !

Voir plus
  • Chevaucher entre plage et marais
    Aventure
    Balade à cheval sur la plage au coucher du soleil

    Chevaucher entre plage et marais

    C’est un incontournable absolu en Camargue : la promenade à cheval ! Depuis le film Crin-Blanc, tout le monde connaît ces petits chevaux blancs rustiques qui vivent dans les marais. Entrez dans le film en enfourchant à votre tour un mythique Camarguais. La balade au soleil couchant sur la plage de l’Espiguette au Grau-du-Roi est célèbre, mais c’est aux Saintes-Maries-de-la-Mer qu’on trouve le plus grand nombre de promenades. Les manades ont su sélectionner des chevaux calmes et fiables, pour permettre à chacun de connaître les joies de l’équitation selon son niveau. Les débutants se contenteront d’une balade courte au milieu des étangs, par exemple au départ des Cabanes de Cacharel, les plus confirmés iront ensuite galoper sur la grande plage Est des Saintes. Si vous montez au domaine de Méjanes, vous pourrez aussi longer l’étang du Vaccarès à cheval. Pour participer au tri du bétail, optez pour la Manade Cavallini. Et pour vivre l’expérience équestre ultime, partez pour la journée explorer la pinède du Grand Radeau : quelques manades, comme celle du Mas Cacharel, proposent cette expédition très spéciale réservée aux bons cavaliers, qui permet d’accéder aux plus beaux paysages de Camargue.

  • S’aventurer au cœur de la Camargue en 4x4
    Aventure
    Safari aux Saintes-Maries-de-la-Mer

    S’aventurer au cœur de la Camargue en 4x4

    Avec son réseau de canaux ou « roubines », son entrelacs de marécages et ses chemins qui se perdent dans la réserve, la Camargue peut être difficile à appréhender pour le voyageur qui la découvre. Les safaris en 4x4 permettent d’entrer directement au cœur du delta, avec un Camarguais qui vous donnera les clefs pour comprendre le monde des gardians et des manadiers. Au Grau-du-Roi, on embarquera avec Pierrot le Camarguais ou Camargue Sauvage, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, avec Le Gitan; quant à Aigues-Mortes, le plus beau safari 4x4 est celui des salins, pour tout savoir de la culture millénaire du sel dans des paysages spectaculaires.

  • Explorer les marais salants
    Aventure
    Marais salants d'Aigues-Mortes

    Explorer les marais salants

    Parce qu’elle est véritablement un territoire entre terre et mer, où l’eau s’engouffre sur de vastes espaces plats au cœur du delta, la Camargue est depuis toujours une grande productrice de sel marin. Deux marais salants se visitent aujourd’hui. Ceux de Salin-de-Giraud ont un charme sauvage : la « route du sel » entre au cœur du Vaccarès et promet la rencontre avec de nombreux oiseaux. Ne manquez pas le superbe « point de vue du sel », qui permet d’admirer le marais salant dans son ensemble. Mais les plus spectaculaires sont ceux d’Aigues-Mortes. Les visites guidées (en petit train, en VTT ou en 4x4 en fonction de vos envies) permettent d’entrer au cœur du salin, et de tout comprendre à son fonctionnement. Montagnes de sel immenses, matériel industriel monumental, marais salants qui passent par toutes les nuances de rose, petit musée du sel, la visite est riche et passionnante pour toute la famille.

  • Frissonner avec la course camarguaise
    Culture
    Course camarguaise à Arlès

    Frissonner avec la course camarguaise

    La course camarguaise ? Une vraie décharge d’adrénaline : les raseteurs doivent décrocher une cocarde accrochée aux cornes du taureau, et courir se mettre à l’abri avant de risquer leur peau ! Les arènes d’Arles, des Saintes-Maries, de Saint Gilles, de Vauvert, en organisent régulièrement, et le spectacle est toujours assuré. La course est en général suivie d’une « bandido », où les taureaux sont conduits dans les rues, et d’une bodega bien arrosée : ce sont des jours de fête ! Contrairement à la corrida, où l’animal est mis à mort, la course camarguaise élève le « biou » (taureau en camarguais) au rang de star. Ainsi, devant les arènes des Saintes-Maries de la Mer, on verra les statues de deux taureaux légendaires qui ont marqué l’histoire !

  • Se cultiver au musée
    Culture
    Musée de la Camargue

    Se cultiver au musée

    Ville rayonnante de culture, la belle Arles s’illustre par le nombre et la qualité de ses musées. Pour qui s’intéresse aux traditions du pays et à la culture populaire, on commencera par le Musée de la Camargue, situé dans un mas traditionnel au sud de la ville et plongeant dans l’identité de ce territoire unique. On continue par le Museon Arlaten, en cœur de ville : créé par le grand poète Frédéric Mistral, ce musée des traditions provençales a rouvert en beauté après dix ans de travaux et se montre plus riche et passionnant que jamais. Enfin, le conservatoire du Santon provençal séduit par ses collections de santons artisanaux et révèle la richesse de cet art typique. L’art contemporain vous attire ? Rendez-vous au musée Réattu, avec ses collections du XXe siècle comprenant des dessins de Pablo Picasso, et à la fondation Van Gogh, qui mêle à l’héritage du peintre illustre des expositions avant-gardistes, le tout dans un bâtiment de verre futuriste.

  • Entrer au cœur des traditions taurines
    Culture
    Taureaux dans une réserve naturelle camarguaise

    Entrer au cœur des traditions taurines

    Au bord du mythique étang du Vaccarès, le domaine de Méjanes est un concentré de Camargue authentique. Dans cette immense propriété appartenant à la famille de Paul Ricard, on élève les taureaux de Camargue, et on propose aux visiteurs spectacles et ateliers permettant de s’immerger dans les traditions taurines : ferrade, marquage des veaux, spectacles de vaches en cocarde… Pour les enfants, un tour en petit train permet de faire le tour de ce domaine exceptionnel, et les cavaliers pourront partir en promenade. Avec la variété des ateliers proposés, il est facile de passer la journée au domaine, et on ira déjeuner au restaurant Le Méjanes ou faire un pique-nique au kiosque de produits traditionnels.

  • Pédaler entre mer, oiseaux et marais
    Sport
    Cyclistes en Camargue

    Pédaler entre mer, oiseaux et marais

    Paradis du cheval, la Camargue réjouira aussi les amateurs de VTT ! Les grands espaces offrent de nombreux itinéraires cyclistes remarquables, par exemple le circuit du sel et des flamants roses, qui permet de découvrir le village insolite de Salin-de-Giraud, avec ses corons comme dans le Nord, et surtout son spectaculaire salin rose, refuge de nombre d’oiseaux. Au départ des Saintes-Maries-de-la-Mer, on pédalera sur la digue à la mer pour entrer au cœur du Vaccarès et admirer le phare de la Gacholle - les plus courageux pousseront jusqu’à la plage de Beauduc ! En prenant les bacs sur le Rhône – bac de Barcarin, bac du Sauvage –, d’autres chemins s’ouvrent encore, et permettent d’explorer la pinède. On peut passer une semaine entière à arpenter la Camargue en pédalant.

  • Foncer en kitesurf à Beauduc
    Sport
    Kitesurf sur la plage de Beauduc

    Foncer en kitesurf à Beauduc

    La Camargue est célèbre pour la beauté et l’étendue de ses plages de sable, où l'on peut facilement se trouver seul au monde. Au cœur du delta, à mi-chemin entre les Saintes-Maries et Port Saint Louis du Rhône, se cache la plage de Beauduc, accessible par une route de sable non goudronnée. Autrefois gigantesque camping sauvage hippie, cette plage du bout du monde a gardé son ambiance rebelle, ses nuits blanches et ses cabanes rétro. Mais c’est aussi un spot de kitesurf reconnu dans le monde entier, qui ravira les amoureux du vent et de la glisse.

  • Observer des centaines d’oiseaux sauvages
    Détente
    Oiseau sur le dos d'un cheval

    Observer des centaines d’oiseaux sauvages

    La Camargue est le rêve de tous les ornithologues : des dizaines d’espèces nichent dans ce territoire où l’équilibre subtil entre eau douce et eau salée offre un refuge idéal à la vie, et où les marais solitaires permettent une nidification protégée. Si les oiseaux sont partout et que vous pouvez les guetter durant toutes vos balades à pied, à cheval ou en VTT, le parc ornithologique de Pont de Gau est l’incontournable absolu. Ici, vous verrez des milliers de flamants roses s’envoler dans le soir, vision enchanteresse et inoubliable qui résume à elle seule la magie camarguaise…

  • Traverser les époques dans les rues d’Arles
    Détente
    Église Saint-Trophime d'Arlès

    Traverser les époques dans les rues d’Arles

    De l’Antiquité romaine à l’ultra-modernité… Arles déploie toute grand la frise chronologique. Se promener à Arles, c’est faire un bond à travers les âges. Ancienne capitale des Gaules, la ville préférée des empereurs romains a préservé un nombre rare de vestiges archéologiques spectaculaires, aujourd’hui classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ne ratez pas le théâtre antique, les arènes et autres remparts, thermes et portiques, qui témoignent de l’opulente splendeur de l’Arles gallo-romaine. Reposez-vous au Moyen-Âge à l’ombre du sublime cloître de la cathédrale Saint-Trophime, puis sautez à pieds joints dans le troisième millénaire : avec la restauration des ateliers d’Arles et la monumentale Tour Gehry, spectaculaire totem design qui se voit à des kilomètres à la ronde, la fondation Luma a catapulté Arles au rang des villes ultra branchées. Les avis sont mitigés quant à ce phare démesuré – mais une chose est certaine, il faut voir le phénomène de ses propres yeux !

  • Remonter le Petit Rhône en bateau
    Détente
    Chevaux près du Petit Rhône

    Remonter le Petit Rhône en bateau

    Ce sont des visions enchanteresses : les cabanes sur pilotis suspendues au-dessus du fleuve, les îlots couverts de varech et d’oiseaux, les taureaux et les chevaux qui broutent, pieds dans l’eau, sur les berges vertes. Remonter le Petit Rhône en bateau depuis le port des Saintes-Maries-de-la-Mer offre un spectacle idyllique, et inaccessible autrement que par voie maritime. Plusieurs compagnies proposent le circuit, mais la plus célèbre est le Tiki III, avec son bateau à aube rouge vif qui donne l’impression d’être transporté sur le Mississippi.

  • Prendre de la hauteur sur le toit de l’église
    Détente
    Touristes sur le toit de l'église Notre-Dame de la Mer aux Saintes-Maries

    Prendre de la hauteur sur le toit de l’église

    C’est le sanctuaire le plus célèbre de Provence, qui attire chaque année des milliers de pèlerins depuis le Moyen-Âge : l’église Notre-Dame de la Mer, aux Saintes-Maries. Selon la tradition, Marie Salomé et Marie Jacobé, parentes du Christ, sont arrivées en Provence sur une barque sans voiles et sans rames, et ont fondé la première église des Gaules. Cette superbe église servit aussi de forteresse contre les attaques de pirates venus de la mer, d’où son allure impressionnante de château médiéval, avec remparts et créneaux. À condition de ne pas avoir de problème de locomotion (l’escalier est raide), on peut accéder au toit de l’église : c’est le point culminant de la Camargue, et la vue sur la mer, le village et le Rhône est de toute beauté.

  • Se détendre dans une paillote de plage
    Détente
    Plage d'Espiguette au Grau-du-Roi

    Se détendre dans une paillote de plage

    Que seraient les vacances dans le sud de la France sans un moment de détente dans une paillote de plage ? L’été, surgissent sur les plages de Camargue quelques paillotes se pliant à des règles strictes : écolos, entièrement démontables, elles sont faites de bois flotté et se fondent au paysage. On y vient pour déguster un burger ou des fruits de mer, siroter un cocktail dans son transat ou boire l’apéro au coucher du soleil. Aux Saintes-Maries, on pourra citer La Playa et le Bambou Beach sur la Plage Est, ou plus chic, le Farniente côté port ; sur la plage de l’Espiguette au Grau-du-Roi, on retrouvera l’Oyat Plage ou encore Les pieds nus. Chacune a son charme – les afficionados les testeront toutes !