Les 11 lieux incontournables à voir en Corse

Conseiller où partir
Josepha,
Journaliste voyages

Même si la Corse fait partie de la France, son charme et le sentiment d’évasion qu’elle procure donnent l’impression d’être ailleurs ! Lieu de voyage incontournable, cette île pleine de caractère est le paradis des amoureux de mer et de plein air, mais aussi des randonneurs. Plutôt vacances tranquilles ? Prélassez-vous sur les plages de Rondinara, de Palombaggia ou de Santa Giulia et plongez dans leurs eaux cristallines. Les plus curieux découvriront avec joie des sites naturels comme les Aiguilles de Bavella, les îles Lavezzi, les calanques de Piana ou la réserve de Scandola. En mal d’aventure et en bonne forme physique, tentez le fameux chemin de randonnée GR20 ou arpentez les sentiers du Cap Corse. Chaque région de Corse possède ses points d’intérêt, d’où l’importance de ne pas se cantonner à une zone géographique et de visiter toute l’île. Des villes magnifiques sont à découvrir dans le nord de l’île comme Bastia et Calvi. Le sud vous réserve d’autres adorables cités comme Ajaccio, Bonifacio et Porto Vecchio. Vous goûterez aussi avec plaisir à la gastronomie corse : la charcuterie (figatellu, lonzu, prisuttu), les fromages (brocciu), le miel, les huiles d’olive et les délicieux vins. Alors, qu’attendez-vous pour prendre votre billet pour la Corse ?

Carte des lieux à visiter

Notre sélection de lieux à voir

Cap Corse
Temps de visite : 2 jours
carte

Cap Corse

Le Cap, c’est la version sauvage de la Corse. À l’extrême nord de l’île, cette péninsule fait 40 km de long et 15 km à son point le plus large. Les Corses l’appellent « l’île dans l’île », c’est vous dire son caractère préservé et authentique. Ce qui surprend vraiment, encore plus que dans tout le reste de la Corse, c’est le mélange détonant entre mer et montagne. Empruntez la route qui longe le littoral pour avoir de magnifiques points de vue sur les falaises battues par l’écume et sur les monts environnants.

Le conseil de Josepha : Faites le plein de provisions, d’essence et d’argent liquide avant d’entamer votre périple : vous trouverez très peu de supermarchés, de pompes à essence et de distributeurs sur le Cap Corse.

Pour en savoir plus
Que voir au Cap Corse ?

Ajaccio
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Ajaccio

Impossible d’aller en Corse sans visiter sa capitale ! La belle Ajaccio mérite au moins une journée pour découvrir sa vieille ville, ses musées et ses plages, et une ou deux journées de plus pour s’aventurer dans ses environs.

Le conseil de Josepha : Empruntez le chemin des Crêtes, une randonnée qui vous donnera une vision bien différente d’Ajaccio, plus « nature ». Arrivé au bout des 3 à 4 heures de marche, vous pourrez prendre un bus pour revenir au centre-ville.

Pour en savoir plus
Que voir à Ajaccio ?

Les calanques de Piana
Temps de visite : 1 journée
carte

Les calanques de Piana

Un des incontournables de Corse, les calanques de Piana sont classées au patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983. Ces roches de granit rose forment des grottes, des cavités et des promontoires qui ravissent le regard. Des criques d’eau turquoise sont propices à la baignade et au snorkeling. La piscine naturelle de Capo Rosso, profonde de quatre mètres seulement, révèle la beauté des fonds sous-marins. De nombreuses randonnées permettent de découvrir les calanques, mais vous pouvez aussi les traverser en voiture.

Le conseil de Josepha : Même si vous n’aimez pas trop les excursions organisées, il serait dommage de ne pas voir les calanques de Piana du point de vue de la mer. De nombreuses compagnies maritimes proposent des virées en bateau de quelques heures pour contempler les rochers aux formes étranges.

GR20
Temps de visite : De 5 jours… à 2 semaines !
carte

GR20

Le GR20, un chemin mythique ! Connu de tous les amateurs de randonnée, il traverse toute la Corse du nord au sud en passant même par une chaîne de montagnes. Si certains le parcourent en entier (comptez une bonne quinzaine de jours si vous prenez votre temps), il est possible aussi de faire seulement quelques étapes. Vous conserverez un souvenir inoubliable des magnifiques vues sur la mer et des ardus passages des cols et des crêtes. Près de 15 étapes jalonnent le parcours qui est considéré comme un des plus beaux treks au monde. La difficulté de la marche en haute montagne est largement compensée par le plaisir qu’on éprouve à découvrir la Corse de l’intérieur.

Le conseil de Josepha : Attention, ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « le chemin le plus difficile d’Europe » … Cette randonnée est à réserver aux habitués de la randonnée et en bonne condition physique. N’oubliez pas non plus de toujours consulter les bulletins météo et de respecter les panneaux : certaines portions sont parfois interdites à cause d’éboulements ou de conditions dangereuses.

Réserve de Scandola
Temps de visite : 1 journée
carte

Réserve de Scandola

900 hectares de terre et 1000 hectares de mer protégés : c’est un petit eden qu’abrite la Réserve de Scandola, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un volcan effondré qui a façonné la presqu’île pour lui donner ses airs de bout du monde. On ne peut y accéder que par bateau car ses reliefs accidentés empêchent de passer par la terre. Lieu incontournable pour les ornithologues, cet espace géré par le Parc naturel régional de Corse abrite des balbuzards pêcheurs, des goélands, des puffins cendrés, des faucons pèlerins… La flore recouvre les falaises de roche rouge à profusion. Allez également faire un tour dans l’eau armé de votre masque et de votre tuba, vous pourrez rencontrer l’exceptionnelle vie aquatique et même croiser des thons, des espadons ou encore des dauphins.

Le conseil de Josepha : Évitez d’embarquer à bord des bateaux pouvant contenir 100, voire 200 passagers. Une petite embarcation se faufilera plus aisément dans les criques et vous permettra de découvrir plus de facettes cachées de la Réserve de Scandola.

Bonifacio
Temps de visite : 2 jours
carte

Bonifacio

À l’extrême-sud de la Corse, la belle Bonifacio a tout d’une cité de carte postale. S’élevant sur un promontoire rocheux en calcaire, ses imposantes falaises encadrent une charmante ville. Des plages de rêve attirent également les estivants.

Le conseil de Josepha : Le plus dur à Bonifacio ? Se garer… Si vous vous y rendez en juillet ou août comme la plupart des vacanciers, vous risquez de grincer des dents en cherchant une place. Pour maximiser vos chances, arrivez avant 9h le matin. Le parking du cimetière marin est souvent le dernier à se remplir, tentez votre chance là-bas.

Pour en savoir plus
Que voir à Bonifacio ?

Les îles Lavezzi
Temps de visite : 1 journée
carte

Les îles Lavezzi

À 20 minutes en bateau de Bonifacio, l’archipel des Lavezzi est composé de 23 îles et îlots. Cette réserve naturelle est un endroit unique accessible par la mer. Il n’y a aucune installation sur les îles, prévoyez donc votre pique-nique et tout ce dont vous aurez besoin sur place. Vous apprécierez de découvrir les sentiers envahis par la verdure lors de longues balades, puis de vous reposer dans une des nombreuses criques ouvertes sur la Méditerranée. On compare souvent les îles Lavezzi aux Seychelles, c’est vous dire les paysages qui vous attendent…

Le conseil de Josepha : Envie de changer des balades traditionnelles ? Partez pour une randonnée sous l’eau ! Un sentier sous-marin a été créé près des îles Lavezzi pour observer les poissons et les restes d’amphores qui séjournent sous la mer.

Les Aiguilles de Bavella
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Les Aiguilles de Bavella

L’essence même de la montagne corse ? Les Aiguilles de Bavella, sans aucun doute. À 30 minutes de Solenzara et 1h45 de Bonifacio, ces impressionnants rochers se dressent vers le ciel au beau milieu d’une forêt de pins lauriers. La plus grande, la Punta di u Furnullu, atteint 900 mètres de hauteur. De très nombreux sentiers de randonnée s’aventurent dans les Aiguilles pour vous faire admirer la nature qui s’étend aux alentours. Même si le GR20 passe par là, les randonneurs amateurs trouveront des chemins pour tous les niveaux. La balade la plus accessible est celle du « trou de la bombe » : en une heure, à l’ombre des arbres, vous atteindrez cette curiosité géologique étonnante.

Le conseil de Josepha : Garez-vous au parking du col de Bavella pour trouver le point de départ de la plupart des randonnées. Il est indispensable de venir tôt le matin (avant 9 h) pour éviter la foule et pour ne pas trop souffrir de la chaleur estivale.

Calvi
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Calvi

Calvi est une des villes les plus emblématiques de la Corse du nord. Cette belle cité en bord de mer est appréciée pour le charme de sa vieille ville et pour sa magnifique plage, une des plus belles de l’île. Elle surplombe un vaste golfe, offrant un panorama qui vaut le coup d’œil du haut de sa colline. Promenez-vous dans ses ruelles en savourant l’atmosphère estivale qui y règne toute l’année et attablez-vous à un de ses petits restaurants sur le port. La principale attraction est l’église Saint-Jean-Baptiste du XIIIème siècle, au sein de la citadelle, avec son triptyque en bois d’époque. Rendez-vous également derrière l’église Sainte-Marie-Majeure et sa façade rose et blanche pour faire vos emplettes au marché couvert. La ville de Calvi n’est pas très étendue et se visite rapidement mais qu’à cela ne tienne : vous aurez plus de temps pour flâner sur le sable de la plage de la Pinède. De nombreuses activités y sont proposées, comme des sports nautiques, de la plongée sous-marine ou encore la location de petits bateaux.

Le conseil de Josepha : Arrangez-vous pour venir en juillet à Calvi. Chaque année s’y déroule le festival de musique électronique Calvi a the Rocks : Dj's aux platines, apéros et fêtes sur la plage jusqu’au bout de la nuit !

Porto-Vecchio
Temps de visite : 2 jours
carte

Porto-Vecchio

Au sud-est de la Corse, Porto-Vecchio est la troisième ville la plus peuplée de Corse. La « cité du sel », comme on l’appelle en souvenir de ses marais salants, a de nombreux atouts à offrir au visiteur. Non loin de là, on trouve deux plages d’anthologie, Palombaggia et Santa Giulia.

Le conseil de Josepha : Les plages au nord de Porto-Vecchio sont également fort jolies… et présentent le grand avantage d’être moins fréquentées par les touristes. N’hésitez pas à aller vous baigner dans la baie de Saint-Cyprien ou, encore un peu plus loin, sur la presqu’île de Pinarello.

Pour en savoir plus
Que voir à Porto-Vecchio ?

Bastia
Temps de visite : Une journée
carte

Bastia

La « capitale » du nord de la Corse ne manque pas de caractère. Bastia est une des portes d’entrée des voyageurs venant du continent sur « l’île de beauté ». Le Palais des Gouverneurs, ancienne résidence des dirigeants de Gênes, est un très beau bâtiment à visiter en priorité. Lors de votre balade dans la vieille ville, ne manquez pas non plus la place Saint-Nicolas, véritable cœur de la ville. Le petit port n’est pas dénué de charme avec son ambiance qui semble tout droit sortie d’une autre époque et sa flotte de bateaux colorés. C’est dans ce quartier que vous pourrez déguster une excellente cuisine locale grâce aux nombreux restaurants. Enfin, quittez le centre-ville et marchez une vingtaine de minutes pour accéder à la pittoresque chapelle de la Scala Santa qui possède un « escalier saint », reconnu par le pape Pie VII en personne.

Le conseil de Josepha : Prenez une bouffée de nature et d’air frais en découvrant la réserve naturelle de l’étang de Biguglia. Plus de 240 espèces d’oiseaux cohabitent sur ses 1450 hectares et des visites guidées, à destination aussi bien des adultes que des enfants, permettent de percer leurs secrets.