Que voir, que faire à la Dominique ?

Laura, Globe trotteuse
Laura, Globe trotteuse

Méconnue, l’île de la Dominique est souvent confondue avec la République dominicaine. Pourtant, quand on prend le temps de la découvrir, on prend conscience de sa singularité. Avec ses reliefs montagneux, sa forêt dense et ses plages secrètes, la Dominique regorge de merveilles naturelles que l’on peut explorer de multiples manières. Flâner sur les plages discrètes, faire du snorkeling, partir en mer observer les cachalots ou se baigner dans une cascade sont autant d’occasions d’être au plus près de ce patrimoine naturel. L’ambiance tropicale invite à prendre son temps, à se détendre et profiter de chaque instant. Un rythme qui favorise les rencontres avec les Dominiquais, chaleureux et bienveillants. Sans aucun doute, un voyage à la Dominique ne peut réserver que de bonnes surprises.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Parc national des Cabrits
Temps de visite : Une journée
carte

Parc national des Cabrits note 2

Réserve naturelle Patrimoine mondial de l'Unesco Plongée

Situé au nord de l’île, le parc national des Cabrits s’étend sur une péninsule vallonnée. Dès l’entrée, on est saisi par la végétation qui s’épanouit à son aise autour du fort Shirley. Cette forteresse est le vestige de moments forts de l’histoire de l’île. Elle raconte les batailles entre les puissances coloniales européennes du 18e et 19e siècle, mais également la révolte des esclaves qui obtinrent gain de cause en 1807. Aujourd’hui, il reste des édifices très bien conservés et inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est aussi un lieu paisible offrant une vue incroyable sur l’île et ses jolies baies.
Ensuite, engouffrez-vous dans les sentiers de randonnée. Une forêt tropicale se déploie et abrite des lézards et des oiseaux. Sachez que vos pieds foulent des volcans endormis. Leurs reliefs permettent de prendre de la hauteur et d’avoir des points de vues imprenables sur le littoral en contrebas. D’ailleurs, le parc national des Cabrits a aussi une partie sous-marine. Explorez son magnifique récif de corail à l’occasion d’une sortie en plongée.

Le conseil de Laura : Il est possible d’explorer le parc national des Cabrits et ses alentours à cheval. Une belle expérience à tester lors de votre séjour.

Red rocks
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Red rocks note 1

Merveilles naturelles Mer

Sur la côte nord, à proximité de Calibishie, une partie du littoral se teinte d’une couleur ocre. Ces rochers rouges font office d’exceptions sur l’île. Ils ont été sculptés par l’eau et le vent, modelant ainsi des formes arrondies magnifiques. À votre arrivée, laissez-vous guider par le propriétaire des lieux qui connaît l’endroit comme sa poche. Sillonnez-le pour découvrir les failles et les sculptures les plus étonnantes. Le contraste avec les plages de sable blanc des environs est saisissant.

Le conseil de Laura : Privilégiez le moment du coucher de soleil pour aller découvrir ce lieu. La lumière rasante du soleil sublime encore plus les couleurs.

Emerald pool
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Emerald pool note 1

Chutes d'eau Merveilles naturelles

Au cœur du parc national de Morne Trois Pitons se trouve une pépite très populaire de l’île de la Dominique : Emerald Pool. Dans un écrin verdoyant et gorgé d’humidité, une piscine naturelle attend les visiteurs en quête d’un peu de fraîcheur. Elle n’usurpe en rien son nom puisque sa couleur est effectivement d’un vert émeraude intense. L’eau provient d’une cascade généreuse de 12 mètres de hauteur. Vous ne résisterez pas à l’envie de vous y baigner. L’expérience est vivifiante, car l’eau est fraîche. Elle est aussi tonique quand on s’approche des trombes d’eau de la cascade.

Le conseil de Laura : Emerald pool est une des cascades les plus facilement accessibles de l’île. De nombreux croisiéristes, de passage la journée, viennent la visiter. Pour éviter l’affluence, renseignez-vous sur les horaires les plus calmes.

Freshwater lake
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Freshwater lake note 1

Lac Nature Rando

Dans la vallée de Roseau, non loin de la capitale qui porte le même nom s’étend un lac atypique. En effet, les reliefs et l’altitude confèrent au freshwater lake une atmosphère brumeuse et fraîche, bien différente du reste de l’île. La végétation apprécie particulièrement ce microclimat.
Faites-vous accompagner d’un guide pour découvrir toute cette richesse florale. En faisant le tour du lac via un sentier de randonnée, vous découvrirez également comment le lac s’est formé. Un petit restaurant est disponible à côté du parking, savourez des plats locaux et maison. La propriétaire loue également des kayaks pour se balader sur le lac.

Le conseil de Laura : Prenez un petit gilet ou pull pour aller dans la vallée de Roseau et le freshawater lake, il y fait plus frais que sur la côte. Profitez de votre passage au lac pour découvrir à proximité les cascades de Middleham ou de Trafalgar.

Boiling lake
Temps de visite : Une journée
carte

Boiling lake note 1

Merveilles naturelles Rando

Envie de vous aventurer sur un terrain bouillonnant et étonnant ? À partir de Roseau, partez en direction de la vallée de la désolation pour atteindre le « boiling lake ». Préparez-vous bien, car cette randonnée est exigeante. Cependant, vos efforts seront largement récompensés. Geysers et boues crépitantes jalonnent le parcours qui se termine en apothéose par un cratère fumant gigantesque. Ne ratez pas cette randonnée volcanique qui est une des plus belles de l’île.

Le conseil de Laura : Cette randonnée nécessite d’être accompagné d’un guide compétent. Prenez le temps de bien le choisir pour réaliser cette découverte dans les meilleures conditions possibles.

Scott's head
Temps de visite : Une journée
carte

Scott's head note 1

Merveilles naturelles Points de vue

À l’extrémité sud de l’île, Scott’s Head est un petit village accroché au relief d’une colline. Au bout de celui-ci, une langue de sable s’élance dans la mer pour rejoindre une autre colline. Grimpez à celle-ci pour observer un phénomène très étonnant. En effet, ce trait d’union sépare la mer des Caraïbes de l’océan Atlantique. Constatez comment les eaux sont calmes d’un côté et agitées de l’autre. Au-delà de cette curiosité, la vue est tout simplement grandiose. Restez un instant pour profiter de toutes les couleurs des maisons du village, du turquoise intense de la mer et du vert dense de la forêt.

Le conseil de Laura : Garez-vous en bas du village et poursuivez à pied pour atteindre le point de vue. Après y être allé, vous pouvez également en profiter pour vous baigner au niveau de la plage en contrebas du côté où l’eau est tranquille.

Roseau
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Roseau note 1

Patrimoine

Capitale de l’île de la Dominique, Roseau compte seulement 16 000 habitants environ. Véritablement tournée par la mer, cette ville est délimitée par la rivière qui porte le même nom et un grand jardin botanique. Flânez au hasard des ruelles du centre-ville pour sentir l’ambiance de la ville. Cherchez ensuite le marché pour découvrir toutes les saveurs et produits locaux. C’est également ici que vous pourrez trouver des échoppes pour rapporter quelques souvenirs. Enfin, allez visiter la cathédrale et le jardin botanique qui sont les principaux lieux d’intérêt de Roseau.

Le conseil de Laura : Il n’y a pas beaucoup de restaurants à Roseau, pensez à demander à votre hôtel quelles sont les options et s’il est nécessaire de réserver.

Middleham falls
Temps de visite : Une journée
carte

Middleham falls note 1

Chutes d'eau Merveilles naturelles Rando

Dans une jungle exubérante, au sein du parc national de Morne Trois Pitons, se cachent de belles cascades. Prenez le sentier qui mène à celle de Middleham. Durant une heure, dans une moiteur chaleureuse, flirtez avec une végétation luxuriante où les lianes s’entremêlent aux fougères.
Quelques touches de couleurs dans ce tableau vert trahissent la présence de fleurs exotiques. Elles sont autant de refuges pour de nombreux insectes, lézards et oiseaux. Sur le trajet, tendez bien l’oreille, votre guide pourrait vous révéler certains secrets de la forêt. Au bout du chemin, une cascade magistrale de 90 mètres perce la végétation. Avant de repartir, prenez un instant pour vous baigner dans ce cadre paradisiaque.

Le conseil de Laura : Chaussez-vous bien, l’humidité et les racines des arbres rendent le terrain glissant. S’il vous reste du temps, rejoignez en voiture les Trafalgar falls à 15 minutes. Il faut ensuite seulement 10 minutes de marche supplémentaires pour admirez ces deux cascades.

Les gorges de Titou
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Les gorges de Titou note 1

Chutes d'eau Merveilles naturelles

Autre joyau émeraude de la vallée de Roseau, ne manquez pas de vous jeter à l’eau à Titou gorge. Un bassin limpide indique l’entrée de ce canyon discret. À la nage, pénétrez dans ce couloir rocheux étroit. Les reflets de l’eau et les rayons du soleil qui frappent les parois rendent l’atmosphère mystérieuse. Regardez comment les plantes s’accrochent aux moindres interstices. Une cascade tonitruante marque le fond du canyon. Ce lieu a servi de décor à une scène du film « Pirates des Caraïbes ».

Le conseil de Laura : À l’entrée, vous pouvez louer un gilet de sauvetage pour faciliter la visite au sein du canyon. Indispensable pour les enfants.

Indian river
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Indian river note 1

Merveilles naturelles

À Portsmouth, l’Indian river se jette dans la mer. Au niveau d’un petit pont, empruntez une petite barque pour la remonter. Propulsés par le simple mouvement des rames, profitez de cet instant au plus près de la nature. Sur les rives, dans les racines entremêlées ou dans les hauteurs des branchages se cache une faune abondante. Essayez de détecter les crabes, lézards colorés, iguanes et hérons qui tentent de passer inaperçus. Ce décor a également servi pour une des scènes de « Pirates des Caraïbes ». Plus on avance, plus la végétation s’intensifie rendant impossible la navigation. C’est ici qu’une taverne et un jardin botanique ont été installés.

Le conseil de Laura : Prenez un instant pour siroter un cocktail au jardin botanique en regardant voleter les colibris.

Conseiller où partir
Laura,
Globe trotteuse

L'avis de Laura

Avant de partir à la Dominique, je n’avais aucune image de ce qui m’attendait. J’ai été agréablement surprise par la nature foisonnante de l’île. Que ce soit sur les rives de l’Indian river ou dans les parcs nationaux, la végétation luxuriante m’a offert de beaux moments de contemplation. Dénicher des crabes, oiseaux et lézards dans ce cadre fut mon activité favorite. Parmi mes rencontres inoubliables, celles avec les dauphins et les cachalots furent les plus intenses.
J’ai aussi été saisie par l’omniprésence de l’eau sur l’île, des cascades aux rivières en passant par la mer, j’ai pu me baigner dans des décors paradisiaques. L’île étant moins fréquentée que ces voisines, il est possible d’avoir ces merveilles naturelles juste pour soi. Quand on aime profiter de la nature tranquillement, la Dominique est une destination idéale. Quant aux plus sportifs, ils ne manqueront pas d’emprunter le mythique Waitukubuli trail, un sentier de 184 km qui traverse l’île du nord au sud.

Carte interactive des lieux à visiter