Que faire en Equateur ? 10 idées d'activités

Julie, Journaliste et voyageuse
Julie, Journaliste et voyageuse

Au cours d’un voyage en Équateur, les activités de plein air sont incontournables. Que faire pour profiter un maximum des Andes, de l’Amazonie et de la côte ? Les amateurs de randonnées tenteront l’ascension du Cotopaxi ou d’un autre volcan gigantesque. Des promenades sont aussi accessibles à tous après un temps d’adaptation à l’altitude. Un séjour chez l’habitant en Amazonie répondra aux attentes des plus valeureux. Vous découvrirez la vie cachée de la selva, depuis les singes jusqu’aux capybaras en passant par les serpents et les araignées. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer un authentique chaman ou de naviguer en pirogue sur les cours d’eau. Rassurez-vous, un séjour en Équateur vous permettra également de vous relaxer, dans les sources d’eau chaude à Banos, sur les plages de la côte ou sur les beaux marchés colorés tenus par les indigènes. Découvrez notre sélection des activités à faire en Équateur.

  • Grimper le majestueux volcan Cotopaxi
    Sport
    Trekking vers le volcan Cotopaxi

    Grimper le majestueux volcan Cotopaxi

    En Équateur, les opportunités de vous mesurer aux monstres de glace des Andes sont nombreuses. Parmi les plus célèbres volcans d’Équateur, citons le Cotopaxi, l’un des plus hauts volcans actifs dans le monde avec 5897 mètres. Au cours d’une excursion, profitez-en pour observer la faune et la flore autour de la lagune Limpiopungo. Les plus aguerris auront recours aux services d’un guide de haute montagne pour tenter l’ascension du Cotopaxi. Un bon compromis est la célèbre randonnée vers le refuge José Ribas, qui conduit au pied du glacier à 4800 mètres et ne nécessite pas d’entrainement physique spécifique.

  • Tutoyer les cimes de la forêt des nuages
    Sport
    Tyrolienne au parc de Mindo

    Tutoyer les cimes de la forêt des nuages

    Le parc de Mindo est une réserve forestière protégée non loin de Quito. La canopée se drape de nuages en raison de l’importante végétation. Vous pourrez y toiser la forêt à l’aide de parcours au-dessus des arbres. Plusieurs activités sont disponibles comme de la tyrolienne, du rappel sur les rochers, du rafting, etc. Un jardin des colibris, avec une vingtaine d’espèces, se visite également. Dans la forêt, entre ruisseaux et cascades, une promenade permet d’observer la faune et la flore et de gouter aux fruits tropicaux.

  • Frissonner à la mythique Nariz del diablo
    Aventure
    Train en direction de la Nariz del Diablo

    Frissonner à la mythique Nariz del diablo

    Le trajet en train Alausi-Sibambe-Alausi est pittoresque. Cette ligne de chemin de fer est connue comme la plus difficile du monde. Elle traverse les montagnes via Guamote jusqu’à lieu-dit de la Nariz del diablo (Narine du diable) où l’engin entame des virages avant une marche arrière extrême. Même si le trajet aller ne fait que 60 km, il comprend plus de 2000 m de dénivelé. À Sibambe, vous pouvez visiter le petit musée sur le quai de la gare. Dans le sens inverse, les perspectives sur les montagnes sont toutes aussi renversantes. Autrefois, il était même possible de voyager sur le toit. Pour profiter pleinement de cette luxueuse croisière ferroviaire, prévoyez une petite laine et asseyez-vous côté fenêtre.

  • Naviguer en pirogue en Amazonie
    Aventure
    Pirogue dans le parc national de Yasuni

    Naviguer en pirogue en Amazonie

    Quoi de plus exotique que d’explorer en pirogue sur un cours d’eau en Amazonie, la réserve de Coyabeno ou le parc national de Yasuni. Vous observerez surement des caïmans, dont les yeux rouges brillent dans la nuit, et des singes sur la rive. Avec de la chance, lors d’une partie de pêches, vous pourrez voir les dents des terribles piranhas. Généralement, des arrêts sont proposés dans des réserves animalières et des activités sont proposées comme du saut au-dessus de la rivière ou une descente en bolas, des chambres à air de pneus.

  • Séjourner dans une famille indigène
    Culture
    Artisanat

    Séjourner dans une famille indigène

    L’Amazonie regorge de projets ethno-touristiques. Outre la découverte de leur mode de vie, les visiteurs peuvent assister à des spectacles, acheter de l’artisanat ou marcher dans la jungle pour observer la végétation et les animaux avec des guides locaux. Les séjours durent d’une nuit à plusieurs mois, dans le cas d’un volontariat, plus authentique. Les bénévoles peuvent apporter leur aide à l’école, au dispensaire ou dans l’agriculture. Pour la population indigène, ce type de projet contribue à mettre en valeur leur culture ancestrale, aide à préserver leur environnement naturel, en plus de leur assurer un revenu qui contribue à leur développement.

  • Flâner au vibrant marché d’Otavalo
    Culture
    Le marché d'Otavalo

    Flâner au vibrant marché d’Otavalo

    Le marché d’Otavalo est considéré comme le plus grand et le plus beau marché d’Amérique du sud. Les stands sont tenus par des indigènes quechuas. L’occasion de découvrir à la fois leur savoir-faire et leur artisanat. Durant votre voyage en Equateur, c’est l’endroit idéal pour se procurer un pull en alpaga et un bonnet andin. Ne ratez pas le marché alimentaire et attablez-vous pour goûter aux spécialités locales comme le cuy. Depuis Quito, vous explorerez la sierra du nord à la découverte de la lagune de Cuicocha, du lac San Pablo ou de la cascade de Peguche.

  • Rencontrer un authentique chaman
    Culture
    Shaman

    Rencontrer un authentique chaman

    Une activité insolite à tester lors d’un voyage en Équateur est la rencontre avec un authentique chaman d’une tribu indienne d’Amazonie. Assurez-vous du sérieux du chaman même pour un simple massage. Son objectif est de laver le corps des mauvaises énergies. Il est consulté par les locaux comme un médecin pour s’épancher sur leurs petits soucis, en plus de l’utilisation de plantes médicinales. Les plus téméraires seront peut-être tentés par l’ayahuasca, mais attention, le breuvage de lianes ne se prend qu’à des fins thérapeutiques et demande de suivre un parcours initiatique rigoureux.

  • Poser un pied sur chaque hémisphère
    Culture
    Mitad del mundo

    Poser un pied sur chaque hémisphère

    C’est la photo incontournable à rapporter à vos amis au retour d’un séjour en Équateur. Ce petit pays andin porte bien son nom ! À quelques kilomètres de sa capitale Quito, se trouve la Mitad del mundo – ou milieu du monde -, la ligne qui sépare symboliquement l’hémisphère sud de l’hémisphère nord. Au cours d’une visite à la journée, vous découvrirez le complexe du site et son monument érigé en 1979 et pourrez profiter de vues panoramiques depuis le point de vue du cratère Pululahua.

  • Sympathiser avec les iguanes de Guayaquil
    Détente
    Iguanes de Guayaquil

    Sympathiser avec les iguanes de Guayaquil

    Une activité amusante à faire en famille lors d’un voyage en Équateur est la visite aux iguanes du parc Boliviar de Guayaquil, à l’est du pays. Les iguanes sont des lézards répandus dans les zones tropicales. Ils peuvent vivre jusqu’à vingt ans et mesurer autour de deux mètres. Le petit jardin est en accès libre et les iguanes sont très nombreux, au sol ou dans les arbres. Il faut les approcher avec douceur pour ne pas les brusquer et éviter de les toucher. Photos garanties !

  • Se baigner dans les sources chaudes relaxantes
    Détente
    Termes de Papallacta

    Se baigner dans les sources chaudes relaxantes

    La région de Banos, à mi-chemin entre Andes et Amazonie, est célèbre pour ses bains thermaux, chauffés par le terrible volcan Tungurahua qui entre régulièrement en éruption. Au cours d’un voyage en Équateur, une excursion plus courte depuis Quito vous mènera à d’autres eaux thermales : les termas de Papallacta. Les lieux sont aussi fréquentés par les familles équatoriennes. Dans ce charmant spa, vous pourrez vous détendre dans les sources chaudes avec remous massants en admirant le paysage.