Notre sélection d'activités

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

Dans ce petit pays accueillant, mais grand par son accueil, son histoire, ses traditions, son osmose avec la nature et son étonnante modernité, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Goûtez aux sports d’hiver aux côtés de l’équipe olympique estonienne à Otopää, appréciez les plaisirs balnéaires de la plage de Vosu ou plongez dans les ruines de l’ancienne prison de Rummu. Combinez aussi randonnées et découvertes de traditions étonnantes à la rencontre des Vieux-Croyants ou sur l’île matriarcale de Kinhu. Pour vous requinquer, partez en excursion gastronomique où bon vous semble, en fonction de vos goûts. Immergez-vous aussi dans la culture vivante du pays : de festivals à Haapsalu et Viljandi en galeries d’art et musées à Tallinn dans le quartier de Telliskivi et au musée de Kumu. Remontez aussi dans le temps en découvrant les vestiges du communisme à Tallinn et les traditions estoniennes au musée en plein air d’Estonie. Enfin, ne manquez jamais une occasion de vous purifier dans un sauna à fumée traditionnel ! Bon voyage en Estonie !

Voir plus
  • Aller à un festival à Haapsalu, la Venise d’Estonie
    Culture
    Festival des vieilles voitures américaines à Haapsalu

    Aller à un festival à Haapsalu, la Venise d’Estonie

    L’eau abonde à Haapsalu, une charmante station balnéaire et thermale sur la côte sud-ouest du pays. Située sur une péninsule étroite, on la surnomme la « Venise d’Estonie ». Alternative plus « indie » et « arty » que Pärnu, Haapsalu est connue pour sa multitude de festivals. Découvrez-la au rythme du festival qui vous tente. Parmi les plus connus : choisissez le festival de Blues en août, celui des vieilles voitures américaines ou encore le festival Tchaikovsky, qui vécut dans la ville en 1867.

  • Se dépayser sur l’île matriarcale de Kihnu
    Culture
    Costumes traditionnels et danse pour le solstice d'été

    Se dépayser sur l’île matriarcale de Kihnu

    L’île de Kihnu, au sud-ouest au large de Pärnu, a quelque chose de très spécial : ses 600 habitants vivent depuis des siècles dans une société matriarcale. La grande majorité des hommes étant pêcheurs, ce sont les femmes qui s’occupent de la vie quotidienne de l’île et entretiennent son patrimoine culturel. La plupart d’entre elles continuent d’ailleurs à porter des vêtements traditionnels. Plongez-vous dans cet univers unique pour quelques jours si possible au moment des fêtes de Noël ou du solstice d’été à moins que vous ayez la chance d’assister à un mariage traditionnel qui dure environ trois jours !

  • Vivre la culture estonienne à Viljandi, le plus beau village d’Estonie
    Culture
    Ruines du château médiéval

    Vivre la culture estonienne à Viljandi, le plus beau village d’Estonie

    Entre Pärnu et Tartu, le charme et le patrimoine architectural de Viljandi lui ont donné le statut de plus beau village d’Estonie. Au milieu des ruines de son château médiéval et de ruelles pittoresques, nombreux sont les Estoniens à venir y célébrer leur culture notamment au moment du festival de musique folklorique au mois de juillet. Joignez les foules qui pique-niquent sur les pelouses ou sur les bords du lac du village dans lequel vous pourrez aussi piquer une tête.

  • Devenir créatif dans le quartier de Telliskivi à Tallinn
    Culture
    Le quartier de Telliskivi

    Devenir créatif dans le quartier de Telliskivi à Tallinn

    Dans un ancien complexe industriel, le quartier de Telliskivi en bordure de la vieille ville de Tallinn est un véritable hub créatif : des studios d’artistes côtoient des galeries d’art et de photos, des sièges d’associations et de collectifs ainsi que de chouettes ateliers-magasins de designers. Une dizaine de restos et de bars indépendants font aussi partie du décor également riche en Street Art. Sachez aussi que plus de 600 événements culturels s’y déroulent par an dont un marché aux puces plein de trésors tous les samedis.

  • Se cultiver au musée d’art Kumu
    Culture
    Le musée Kumu

    Se cultiver au musée d’art Kumu

    À proximité du superbe parc de Kadriorg, plongez-vous dans l’art estonien au musée de Kumu. Vous y trouverez des collections d’œuvres datant du XVIIIe à nos jours. Des galeries plus modernes vous entraîneront dans des expos d’art contemporain d’artistes non seulement estoniens, mais aussi étrangers. Encourageant la réflexion sur l’art, le musée de Kumu est aussi à la pointe pour ses activités éducatives pour les enfants.

  • Partir sur les traces du Tallinn soviétique
    Culture
    Le musée du KGB

    Partir sur les traces du Tallinn soviétique

    Près de 50 années de communisme ont marqué la ville de Tallinn. Si vous êtes amateur d’architecture brutaliste et de vintage socialiste, commencez par une immersion au musée du KGB où vous apprendrez comment les services secrets soviétiques opéraient depuis l’hôtel Viru. Enchaînez par le musée des Occupations et de la Liberté puis rendez-vous au Soldat de Bronze, un mémorial dédié aux soldats de l’Armée Rouge morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Enfin, remontez au temps des JO de 1980 au cœur d’infrastructures des jeux d’été toujours présentes à Linnahall et au centre nautique de Pirita, la plage de Tallinn.

  • Remonter dans le temps au musée en plein air d’Estonie
    Culture
    L'open air museum d'Estonie

    Remonter dans le temps au musée en plein air d’Estonie

    À une quinzaine de kilomètres de Tallinn, remontez dans le temps dans l’univers féérique du musée en plein air d’Estonie. Il abrite 14 différents types de fermes et de bâtisses caractérisant le quotidien de diverses strates de la société estonienne du XVIIIe au XXe siècle. Laissez-vous embarquer dans les reconstitutions historiques des acteurs, goutez aux plats traditionnels du resto du musée et faites une petite balade à cheval sans oublier de passer à la boutique d’artisanat.

  • Plonger autour de l’ancienne prison de Rummu
    Aventure
    L'ancienne prison de Rummu

    Plonger autour de l’ancienne prison de Rummu

    Qui eût cru qu’une ancienne prison soviétique deviendrait un fascinant site de plongée ? Pourtant, c’est le cas de la prison de Rummu au sud-ouest de Tallinn. Située au cœur d’une carrière de calcaire dans laquelle les prisonniers étaient condamnés au travail forcé, la prison fut abandonnée en 1991. Les eaux du fond de la carrière se sont alors mises à monter jusqu’à former un lac aux eaux cristallines engloutissant une partie de la prison. Spot de plongée incongru, l’ancienne prison de Rummu est aussi bordée d’une plage où les rochers sont en fait des ruines et des vestiges de machines minières !

  • Aller au sauna à Mooska
    Aventure
    Sauna en Estonie

    Aller au sauna à Mooska

    Impossible de faire un voyage en Estonie sans aller au sauna et particulièrement dans un sauna traditionnel à fumée dans la région du Voru, au sud-est du pays. Inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, cette pratique consiste à se faire fouetter par des branchages dans une cabane en bois chauffée par de l’eau jetée sur des pierres bouillantes. Après le fouettage à des températures approchant les 100 °C, vous serez invité à sortir et plonger dans de l’eau glaciale. Requinquant !

  • Profiter des plaisirs balnéaires de Vosu
    Détente
    Plage à Vosu dans le parc national de Lahemaa

    Profiter des plaisirs balnéaires de Vosu

    Située au fond d’une baie en forme de fer à cheval à l’est du parc national de Lahemaa et vieille de plus de 150 ans, la station balnéaire de Vosu a un emplacement idéal pour quelques jours de villégiature au bord de l’eau. En plus des bains de mer et de soleil, vous pourrez faire du surf, de la voile, de la randonnée, du cheval, du vélo sans oublier quelques séances spas et des balades à la découverte des vieilles bâtisses de la ville.

  • Faire du ski à Otepää
    Sport
    Ski en Estonie

    Faire du ski à Otepää

    Si vous voyagez en Estonie en hiver, rendez-vous à une quarantaine de kilomètres au sud de Tartu dans la station de sports d’hiver d’Otopää. C’est là que l’équipe olympique de ski estonien s’entraîne. Vous ne manquerez donc ni de pistes ni d’autres infrastructures comme un tremplin si votre maîtrise du saut à ski vous permet de l’emprunter. Hors saison, Otopää et ses environs dévoilent un tout autre paysage de lacs, de forêts et de villages pittoresques où il fait bon randonner.

  • Se régaler sur la route de l’oignon à l’ouest du lac Peipsi
    Gastronomie
    Route de l’oignon

    Se régaler sur la route de l’oignon à l’ouest du lac Peipsi

    Frontière naturelle entre l’Estonie et la Russie, le lac Peipsi est bordé à l’ouest par la Route de l’Oignon, parsemée de charmants villages de pêcheurs appartenant à la communauté des Vieux-Croyants, des chrétiens orthodoxes chassés de Russie au XVIIe siècle. Fervents oléiculteurs, ils cuisinent d’excellents cuisiniers de plats de poissons à base d’oignons bien sûr !

  • Eveiller ses papilles lors d’une « excursion culinaire »
    Gastronomie
    Marché de produits locaux

    Eveiller ses papilles lors d’une « excursion culinaire »

    Gourmands et gourmets, les Estoniens aiment partager leur gastronomie héritée des cuisines des peuples qui ont vécu sur leurs terres. Simple et bonne, la cuisine estonienne se décline autour de soupes, de marinades, de plats à base de viandes, surtout du porc, de poissons comme truites et saumons…, le tout accompagné d’un excellent pain de seigle ou d’orge. Où que vous soyez en Estonie, vous trouverez une excursion culinaire qui vous permettra de découvrir les spécialités locales comme à Pärnu où le musée local combine visites et dégustations gastronomiques ou encore sur les bords du lac Peipsi où vous pourrez participer à des ateliers de cuisine.