Philadelphie : les 7 lieux incontournables à voir

Matisse, Journaliste voyages
Matisse, Journaliste voyages

Berceau de l’histoire américaine et première capitale du pays, Philadelphie place ses charmes sous le signe de la culture et de la détente. Cette destination aussi originale qu’hédoniste vous invite à explorer sa myriade d’incontournables au gré de vos ballades :
Prenez tout d’abord de la hauteur au One Liberty Observation Desk afin d’admirer la skyline et repérer les principaux monuments, ponts et buildings de la ville. De retour au sol, retracez l’histoire des États-Unis d’Amérique en parcourant le Parc national historique de l’Indépendance et les rues de la Vieille Ville : visitez l’Independence Hall pour revivre les événements du 4 juillet 1776 avant de photographier la symbolique cloche Liberty Bell. Une escapade du côté de la Betsy Ross House vous en apprendra ensuite davantage sur l’origine du drapeau américain. Direction Elfreth’s Alley pour clôturer en beauté ce périple historique : posez devant les bâtisses colorées de la plus ancienne rue résidentielle du pays !
Amateur du 3e et 7e art ? Suivez les traces de « Rocky Balboa » en sautillant les marches du Philadelphia Museum of Art, rebaptisées « Rocky steps », avant d’admirer les œuvres exposées dans l’enceinte du musée. Courbet, Monet, Cézanne et bien d’autres artistes français y sont à l’honneur tout comme Van Gogh ou encore Botticelli. Les passionnés de Rodin se rendront pour leur part au musée dédié au sculpteur quand la Barnes Foundation fera vibrer le cœur des férus d’impressionnisme. De la culture pour tous les goûts !
Vous souhaitez clôturer votre évasion pennsylvanienne par une expérience décalée ? Perdez-vous dans un labyrinthe de mosaïques du côté de Magic Gardens ou visitez la cellule d’Al Capone derrière les portes du pénitencier « hanté » d’Eastern State.
Côté cuisine, la palette de saveurs proposée par l’épicurienne Philadelphie tient ses promesses : plongez au cœur de la gastronomie américaine en dégustant un cheesesteak, symbole culinaire local, avant de faire jongler vos papilles au rythme des étalages colorés du dynamique Reading Terminal Market.
Prêt à conjuguer les richesses de Philly  et à découvrir toute la Côte est des États-Unis? Nous vous dévoilons ici toutes les informations nécessaires à la visite de ses incontournables.

Voir plus

Que voir à Philadelphie ?

One Liberty Observation Deck
Temps de visite : 1h30

One Liberty Observation Deck

360° de vues imprenables vous attendent depuis le balcon de Philadelphie ! Perché à 269m de haut, le 57e étage du One Liberty Place vous réserve bien des surprises : une sculpture à l’effigie de Benjamin Franklin, aussi imposante que moderne, accueille les visiteurs quand 6 écrans tactiles et interactifs invitent à glaner des informations sur les monuments de la ville. Les bâtiments emblématiques de Philly, à l’image de l’hôtel de ville ou de Two Liberty Place, n’auront plus aucun secret pour vous !
Grimpez au sommet de la tour peu avant le coucher du soleil pour observer la fourmilière urbaine transformer ses couleurs jusqu’à laisser place au spectacle nocturne. Une expérience saisissante de jour comme de nuit !

Le conseil de Matisse : Un incontournable à visiter de préférence en début de séjour pour mesurer toute l’étendue de Philadelphie et identifier ses différents quartiers.
Vous aimerez One Liberty Observation Deck pour :
Architecture | Patrimoine

Vieille ville & Parc national historique de l’Indépendance
Temps de visite : 1 journée

Vieille ville & Parc national historique de l’Indépendance

Désigné patrimoine mondial de l’humanité en 1979, le Parc national historique de l’Indépendance regroupe différents sites de la révolution américaine et confère un charme indéniable à la Vielle Ville. Visitez les lieux témoins de la naissance du pays à l’instar de l’Independence Hall où la Déclaration d’indépendance fut signée et la Constitution américaine adoptée. Toujours sur Independence Square, la Liberty Bell vous dévoile en images sa portée symbolique et son histoire. Retracez ensuite la vie d’un des pères fondateurs des États-Unis derrière les portes du musée dédié à Benjamin Franklin avant de plonger dans l’univers de la haute société américaine du XVIIIe siècle à la Bishop White House.
Aux alentours du Parc, toujours dans la Vieille Ville, n’hésitez pas à percer les mystères du drapeau américain au sein de la Betsy Ross House avant d’admirer les bâtisses de la plus vieille rue de Philadelphie : Elfreth's Alley.
Besoin de reposer vos jambes ? Soigneusement aménagés, les nombreux espaces verts vous invitent à profiter d’une pause ombragée entre deux visites d’édifices.

Le conseil de Matisse : Les billets gratuits destinés à la visite de l’Independence Hall partent comme des petits pains ! En haute saison, il convient de se rendre au Visitor Center en début de matinée (avant 10 h) pour s’assurer d’en obtenir.
Vous aimerez Vieille ville & Parc national historique de l’Indépendance pour :
Patrimoine | Histoire | Architecture

Reading Terminal Market
Temps de visite : 1 ou 2 heures

Reading Terminal Market

Une halte gourmande à la découverte des saveurs américaines vous attend du côté du plus vieux marché fermier du pays. Ouvert en 1893, le Reading Terminal Market ne cesse depuis de régaler les habitants de la ville comme les gourmets de passage. Étalages de bonbons, vitrines de fromages, rayons de fruits de mer ou encore stands de produits locaux constituent le décor de cette étape vibrante et pleine de vie. Perdez-vous dans un dédale d’échoppes et de néons avant de faire tourbillonner vos papilles au rythme de vos trouvailles. Profitez de votre escapade pour savourer quelques spécialités philadelphiennes à l’instar du célèbre cheesesteak : un sandwich à la viande de bœuf garni d’oignons et de fromage fondu, ou pour découvrir les produits fermiers des Amish et autres producteurs artisanaux.

Le conseil de Matisse : Vous avez la dent sucrée ? Direction le stand Beiler's Bakery pour déguster de savoureux donuts frais, préparés en direct sous vos yeux.
Vous aimerez Reading Terminal Market pour :
Marché | Gastronomie

Les musées de Philadelphie
Temps de visite : 2 à 3 heures/musée

Les musées de Philadelphie

Philadelphie s’impose comme une référence en termes de culture : le Philadelphia Museum of Art se révèle être le troisième plus grand musée d’art des États-Unis quand le Rodin Museum propose la collection la plus complète d’œuvres du sculpteur après son homologue parisien. Célèbre dans le monde entier pour ses apparitions dans la saga « Rocky », le premier présente un style architectural d’inspiration gréco-romaine, lui conférant un air d’acropole. Vase avec douze tournesols de Van Gogh ou Les Trois Musiciens de Picasso font partie des pièces maitresses de l’établissement.
Voisine du musée Rodin, la Barnes Foundation propose plus de 200 œuvres du peintre Renoir et recense une importante collection dédiée aux impressionnistes.
Pennsylvania Academy of Fine Arts, The African American Museum ou encore The Penn Museum sont d’autres exemples de perles culturelles offertes par la ville. À vous de sélectionner les institutions correspondant à vos attentes !

Le conseil de Matisse : En voyage avec des enfants ? Poussez les portes du décalé « Please Touch Museum » où petits et grands prendront un malin plaisir à enfreindre les règles des musées classiques.
Bon plan : vous pouvez accéder au Philadelphia Museum of Art moyennant la somme de votre choix tous les premiers dimanche du mois et chaque mercredi soir. L’admission s’élève à 25 dollars par adulte durant les horaires de visite classiques.
Vous aimerez Les musées de Philadelphie pour :
Musée | Histoire | Culture

Magic Gardens
Temps de visite : 2 heures

Magic Gardens

Probablement l’escapade la plus loufoque de tout Philadelphie, dans le bon sens du terme ! Un labyrinthe de mosaïques, roues de vélo, tessons de bouteille et autres objets en tout genre signé Isaiah Zagar. Résultat de 14 années de travail et de passion, cette œuvre grandeur nature se révèle aussi atypique que photogénique et vous assure une promenade immersive haute en couleur. Sauvé de la destruction par l’association des habitants du quartier, Magic Gardens est un rescapé de la spéculation immobilière de 2002, pour le grand plaisir des amateurs d’art visionnaire ! Plongez dans l’univers déjanté de l’artiste, appareil photo en main, dans le cadre d’une visite autonome.

Le conseil de Matisse : Arpentez l’exposition dédiée à l’artiste avant d’effectuer votre visite (adjacente au guichet d’information). Elle vous permettra de comprendre plus profondément l’œuvre et les motivations d’Isaiah Zagar.
Vous aimerez Magic Gardens pour :
Jardin | Culture

Eastern State Penitentiary
Temps de visite : 2 heures

Eastern State Penitentiary

Ouvert en 1829, le pénitencier d’Eastern State a vu séjourner des criminels de renom à l’instar d’Al Capone avant de fermer ses portes en 1971. De style néogothique, la prison se démarque par son architecture travaillée en forme d’étoile et son système d’isolement, « novateur » pour l’époque : des cellules individuelles censées éviter les complots et une absence de divertissement pour privilégier la réflexion des prisonniers. Un lieu qui serait désormais hanté par les âmes de ses anciens détenus, pour le plus grand plaisir des amateurs de sueurs froides !
Laissez-vous captiver par les récits et explications de votre audioguide en parcourant couloirs délabrés et abandonnés : l’on se croirait en pleine séance d’Urbex. Une visite interactive qui vous permettra notamment d’entrer dans la peau d’un gardien grâce à des caméras de surveillance télécommandées.

Le conseil de Matisse : Renseignez-vous sur les événements proposés au rythme du calendrier : chasse au trésor, parcours hanté pour Halloween et même jour de la Bastille en juillet sont organisés chaque année entre les murs du pénitencier !
Vous aimerez Eastern State Penitentiary pour :
Pénitentier | Histoire | Architecture

Fairmount Park
Temps de visite : 4 heures

Fairmount Park

Un des plus vastes parcs urbains de tous les États-Unis avec une superficie 11 fois supérieure à Central Park soit plus de 3700 hectares de terrain de jeu parsemés de sculptures, d’édifices et d’attractions à l’instar du centre d’horticulture. Devenu célèbre en 1876 à l’occasion de l’exposition universelle, le jardin de Philadelphie vous convie à une activité relaxante entourée de locaux : louez un vélo du côté de Boathouse Row et perdez-vous le long de la rivière Schuylkill. Vous bénéficierez de vues époustouflantes sur Downtown en plus de savourer une immersion en pleine nature.
Une étape de choix pour admirer les cerisiers en fleur au printemps ou les couleurs vives des feuillages d’automne.

Le conseil de Matisse : Plongez dans l'atmosphère chic et intime de Boathouse Row située derrière le Philadelphia Museum of Art : maisons victoriennes et courses d'aviron au programme ! Une visite de Memorial Hall, édifice datant de l’exposition universelle de 1876, s’avère également incontournable.
Vous aimerez Fairmount Park pour :
Parc | Nature

Conseiller où partir
Matisse,
Journaliste voyages

L'avis de Matisse

Située à 1 h de route de New York, la métropole pennsylvanienne complète parfaitement une visite de la Grosse Pomme. Elle s’est révélée être une très belle surprise à mes yeux, tant au niveau de sa personnalité épicurienne et de sa majestueuse skyline que de son héritage historique.
Côté gastronomie, je me suis immédiatement sentie en terre américaine en dégustant la spécialité locale : un savant mélange de bœuf, fromage fondu et oignons réuni dans un sandwich nommé cheesesteak. Vous en trouverez aisément à tous les coins de rue tant la recette est populaire auprès des habitants comme des visiteurs. Je recommande personnellement celui de Steve's Prince of Steaks si vous ne deviez en goûter qu’un durant votre séjour. Une expérience gustative intéressante pour nos palets français peu habitués à une telle avalanche de saveurs grasses.
Amatrice de marchés couverts, le Reading Terminal Market m’a subjuguée de par ses allées et néons hypnotisant : une ambiance vibrante et éclectique qui donne rapidement envie de s’adonner à une pause gourmande ! Les possibilités sont si variées et alléchantes (en plus d’être majoritairement locales) que le lieu est vite devenu mon spot lunch de prédilection avec un faible pour les bretzels de Miller’s Twist et les donuts de Beiler’s Bakery. L’atmosphère détendue de la Vieille Ville, ses bâtisses chargées d’histoire et sa verdure omniprésente m’ont tout particulièrement marquée. Si je connaissais les grandes lignes de la naissance des États-Unis, ma visite de Philadelphie m’a permis d’avoir une vision plus approfondie de l’indépendance et du rôle joué par la ville. Même constat du côté du drapeau américain dont j’ignorais les origines précises ou l’évolution. Je vous conseille ainsi fortement de consacrer une journée à l’exploration du Parc national historique de l’Indépendance et de la Vielle Ville si vous êtes sensible à cette thématique.
Un autre lieu que j’affectionne tout particulièrement se nomme Boathouse Row, un site historique parsemé de maisons victoriennes possédant pour la plupart leur propre hangar à bateau. Assistez à une course d’aviron en journée avant d’admirer les façades s’illuminer à la nuit tombée : une ambiance chic à l’américaine qui vous donnera la sensation d’être dans un film. Vous aurez également la possibilité d’y louer des vélos pour partir à la conquête du titanesque Fairmount Park.
La portée culturelle de la ville est ensuite indéniable : il n’est pas rare de croiser des passionnés venus spécialement de Boston ou Washington pour consacrer leur week-end aux musées philadelphiens ! Coup de cœur personnel pour le Philadelphia Museum of Art qui m’a plongée dans l’univers de Rocky Balboa avec ses marches emblématiques avant de me dévoiler une bluffante collection de peintures européennes. La ville ne se cantonne cependant pas aux visites culturelles classiques comme en témoigne l’art visionnaire de l’artiste Isaiah Zagar que je vous encourage à découvrir du côté de Magic Gardens. Photographes en herbe ou confirmés, prenez garde ! Vous ne saurez plus où donner de la tête.
C’est bien l’avantage majeur de Philadelphie : une ville qui nourrit ses visiteurs de connaissances historiques et culturelles en plus de leur assurer calme et détente. Des atouts et une personnalité unique qui l’a démarquent des villes américaines classiques.

Carte interactive des lieux à visiter