Chicago : les 8 lieux incontournables à voir

Matisse, Journaliste voyages
Matisse, Journaliste voyages

3e ville des États-Unis après New York et Los Angeles, Chicago dévoile annuellement ses richesses à plus de 55 millions de visiteurs. Un engouement amplement justifié par la qualité de ses attraits et son dynamisme cosmopolite.
La cité des vents est d’abord considérée comme le berceau de l’architecture moderne. Victime d’un violent incendie en 1871, la ville donne alors tout son sens à l’expression « renaître de ses cendres » : son besoin de reconstruction attire les plus grands architectes du pays et laisse libre cours au talent de visionnaires comme Frank Lloyd Wright ou encore Louis Sullivan via le mouvement d’urbanisme « L’École de Chicago ». Laissez-vous subjuguer par la beauté et la variété de ses bâtiments chargés d’histoire : Wrigley Building, Trump Tower, Chicago Board of Trade …. Suivez la boucle « Union Loop » en métro aérien avant d’emprunter la promenade « Riverwalk » pour obtenir un bel aperçu de l’architecture unique proposée par Chicago.
Autre particularité de la perle du lac Michigan ? Son abondance culturelle et artistique qui se veut d’abord publique comme le prouve une visite du Millenium Park et de son célèbre haricot « Cloud Gate » ou un passage aux alentours de la Buckingham Fountain. L’aventure se prolonge ensuite dans l’enceinte d’institutions de renom à l’image de l’Art Institute of Chicago, véritable joyau du Midwest. Après ces enrichissantes escapades, aventurez-vous sur Magnificient Mile dans le cadre d’une virée shopping avant de goûter aux multiples attractions de Navy Pier.
Impossible enfin de quitter Chicago sans avoir profité d’une de ses deux vues panoramiques : affrontez l’incroyable balcon de verre du 103e étage de la Willis Tower ou tremblez de vertige au sommet du John Hancock Center.
Et vous, quels incontournables de cette magnétique métropole vous attirent tout particulièrement ? Nous vous dévoilons ici les meilleures informations pour organiser votre évasion à la conquête des pépites de Chicago.

Voir plus

Que voir à Chicago ?

Millennium Park
Temps de visite : 3 heures

Millennium Park

Art contemporain Architecture

Un projet titanesque dédié à l’art contemporain, démarré en 1998 pour symboliser le passage au 3e millénaire et finalisé en 2004 avec 4 années de retard. 475 millions de dollars d’investissement pour un résultat digne de ce nom : une galerie à ciel ouvert de 100 000 m², parsemée d’œuvres, ponts et fontaines luxuriantes.
L’art urbain s’y exprime à travers des réalisations devenues légendaires à l’image du Cloud Gate (la porte des nuages) affectueusement surnommé « The Bean » : un chef-d’œuvre aussi futuriste que majestueux en forme de haricot, signé Anish Kapoor. Sa structure en acier inoxydable, polie façon miroir, incite à capturer les reflets des gratte-ciels environnants. À deux pas, trempez-vous les pieds dans une fontaine interactive mettant en scène les visages de plus de 1 000 habitants de Chicago. Une réalisation de l’artiste Jaume Plensa intitulée Crown Fountain.
Tout aussi photogénique, l’amphithéâtre Pritzker Pavilion vous invite à profiter d’une remarquable acoustique sous sa structure métallique lors d’un concert en plein air.

Le conseil de Matisse : Une astuce imparable pour photographier « The Bean » en toute tranquillité ? Le visiter entre 6 et 7 h du matin : réveil douloureux mais émerveillement assuré !

Navy Pier
Temps de visite : 2 heures

Navy Pier

Jetée Architecture Buildings

Haut lieu de divertissement, cette jetée soigneusement aménagée sur plus d’un kilomètre dévoile grande roue, parc d’attractions, théâtre, bars et restaurants ou encore musée et carrousels dédiés aux enfants. Un spot idéal pour admirer les voiliers naviguer paisiblement sur le lac Michigan à une extrémité et la majestueuse skyline chicagoane de l’autre. C’est d’ailleurs à l’entrée de la jetée que vous pourrez embarquer à bord d’une croisière commentée à la découverte des perles architecturales bordant Chicago River. Les buildings de la ville n’ont déjà plus aucun secret pour vous ? Optez pour une navigation relaxante sur le lac et autour du phare.
Autre animation à ne pas manquer ? Les feux d’artifice projetés tous les mercredis et samedis soirs durant les mois d’été.

Le conseil de Matisse : N’hésitez pas à effectuer un tour de grande roue, de préférence au coucher du soleil : la vue au sommet s’avère sublime.

Willis Tower et 360 Chicago
Temps de visite : 2 heures chacun

Willis Tower et 360 Chicago

Architecture Buildings Vue imprenable

Seconde plus haute tour des États-Unis après le One World Trade Center new-yorkais, la Willis Tower (autrefois appelée Sears Tower) vous propulse à 412 mètres de hauteur en seulement 45 secondes ! Son 103e étage offre une vue panoramique de qualité sur Downtown et le lac Michigan. Direction The Skydeck Ledge et ses parois de verre pour une sensation renversante.
Le toit du John Hancock Center, baptisé 360 Chicago, propose quant à lui une vue dégagée sur Old Town et le lac ainsi qu’une attraction très prisée : le TILT ! Collez-vous aux vitres et basculez à 30° au-dessus du vide à 310 m de haut : frissons garantis !
Ces deux « sommets » de la ville vous permettent d’apprécier un maillage urbain aussi complexe que photogénique. Sortez votre appareil pour capturer cette géométrie bétonnée !

Le conseil de Matisse : Pour éviter tout choix cornélien, munissez-vous du Chicago City Pass et profitez des deux attractions ! Vous bénéficierez en prime de l’option coupe-file.

Magnificent Mile
Temps de visite : 4 heures

Magnificent Mile

Avenue Shopping

Baptisée « The Magnificent Mile » (le mile somptueux), la partie nord de Michigan Avenue est à Chicago, ce que la 5 th Avenue est à New York : une étape shopping par excellence parsemée de magasins de luxe et centres commerciaux. Louis Vuitton, Apple store, Cartier : des marques de renom vous invitent à faire chauffer la carte bleue. Remarquablement fleurie et décorée au rythme des saisons, l’avenue devient fréquemment le théâtre de spectacles de rue de qualité.
Adonnez-vous à une intense séance de lèche-vitrine avant de vous rincer l’œil devant ses œuvres architecturales à l’instar de la Water Tower, vaillante survivante de l’incendie de 1871, ou du Wrigley Building.

Le conseil de Matisse : Besoin de vous évader de la mode ? Direction l’iconique magasin Hershey’s pour une pause chocolatée !

Buckingham Fountain
Temps de visite : 30 minutes

Buckingham Fountain

Fontaine Architecture

Fruit de la collaboration entre l’architecte Edward H. Bennett et le sculpteur français Marcel F. Loyau, Buckingham Fountain fut inaugurée en août 1927 et illumine depuis le cœur de Grant Park. Inspirée du parterre de Latone des jardins de Versailles, ses particularités esthétiques comme techniques forcent l’admiration : 193 jets et 5,7 millions de litres de contenance réunis dans un style rococo. Côté symbolique, son bassin représente le lac Michigan quand les sculptures de chevaux personnalisent les 4 états bordant ses eaux. La fontaine marquera également durant des décennies le point de départ de la mythique route 66 avant son déplacement sur East Adams Street dans les années 2000.
Buckingham Fountain dévoile quotidiennement sa puissance entre 8 h et 23 h de mi-avril à mi-octobre avec en prime des spectacles d’eaux d’une durée de 20 min toutes les heures (dernier spectacle à 22 h).

Le conseil de Matisse : Marquez un premier arrêt à la fontaine de jour avant d’y revenir en soirée pour la voir s’illuminer et s’animer au gré des jeux de lumière : deux spectacles ravissants !

Art Institute of Chicago
Temps de visite : 4 heures

Art Institute of Chicago

Musée Histoire de l'art Culture

Gardé par deux emblématiques lions de bronze, le deuxième musée du pays réunit 5 000 ans d’histoire de l’art et près de 330 000 œuvres. Mosaïques byzantines, statues égyptiennes, armures du Moyen Âge ou encore masques de l’Afrique noire : voyagez à travers le temps et les continents au rythme des galeries ! Que les amateurs de peinture se rassurent, l’Art Institute of Chicago met à l’honneur des génies américains comme Edward Hopper ou Georgia O’Keeff en plus d’offrir la plus importante collection dédiée aux impressionnistes et postimpressionnistes après le musée d’Orsay.
« Un dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte » de Georges Seurat, « Nighthawks » de Edward Hopper ou encore « American Gothic » par Grant Wood font partie des pièces maitresses de l’établissement.

Le conseil de Matisse : Téléchargez l’application mobile dédiée au musée afin de vous guider à travers les expositions et bénéficier de commentaires audio.

Riverwalk
Temps de visite : 2 heures

Riverwalk

Promenade Rivière

Une promenade de charme aménagée sur plus de 2 km le long de la rivière Chicago, terrain de jeu favori des joggeurs de la ville. Vous y bénéficierez de splendides vues sur les bateaux de croisières, gratte-ciels et ponts mobiles. Prêtez une attention toute particulière aux deux tours hélicoïdales de Marina City avant de savourer la vue offerte depuis la terrasse de la Trump Tower.
Une ambiance enchanteresse qui fait l’unanimité auprès des visiteurs comme des habitants, tout particulièrement à l’arrivée des beaux jours qui voient éclore une myriade de restaurants et cafés avec terrasses au bord de l’eau.

Le conseil de Matisse : Pas le budget pour une croisière commentée ? Empruntez les Chicago Water Taxis, accessibles directement depuis le Riverwalk, afin de parcourir la Chicago River à prix réduit.

The Loop
Temps de visite : 2 heures

The Loop

Quartier d'affaires Buildings

À pied ou à bord d’un wagon, suivez la boucle du métro aérien Chicago ' L’ pour plonger au cœur de la folie urbaine. Après Manhattan, « The Loop » forme le quartier d’affaires le plus important du pays : préparez-vous à croiser une foule de businessmen/women, gobelets de café à la main. Il recense également une forte concentration en buildings historiques et curiosités à ne pas manquer comme l’emblématique Chicago Theather, particulièrement esthétique de nuit avec ses enseignes illuminées ou encore Union Station et son sublime hall de gare. Pour les passionnés de finance, un arrêt s’impose à la seconde plus ancienne bourse au monde à savoir le Chicago Board of Trade. Le panneau marquant le début de la route 66 se trouve quant à lui à l’intersection d’Adams Street et Wabash Avenue.
Une boucle qui invite à se perdre au hasard des ruelles afin de s’imprégner de son ambiance digne de Gotham. Cinéphile dans l’âme ? Placez-vous sous les imposantes structures du métro pour vous remémorer les scènes de vos films et séries de prédilection : Urgences, trilogie Batman de Christopher Nolan, Les Affranchis…

Le conseil de Matisse : Envie d’explorer le Loop en profondeur et de percer tous ses mystères ? Effectuez une visite thématique adaptée à vos centres d’intérêt : architecture, cinéma, jazz et blues, crime et prohibition.

Conseiller où partir
Matisse,
Journaliste voyages

L'avis de Matisse

Chicago est une ville que j’ai eu la chance de visiter 3 fois à des saisons totalement différentes, je peux donc déjà vous délivrer ce premier conseil : explorez la cité des vents de préférence en période printanière ou estivale ! En effet, les beaux jours sont synonymes de fontaines resplendissantes, ouverture des plages aux abords du lac Michigan ou encore couleurs paradisiaques de la rivière Chicago. La période de Noël présente toutefois son lot de charme avec notamment l’installation de patinoires éphémères et de décorations de rues.
Le point fort majeur de la Windy City selon moi ? Son architecture fascinante et unique au monde qui se révèle pleinement dans le cadre d’une croisière commentée le long de la Chicago River : une expérience tout simplement magique et riche d’anecdotes que je recommande chaudement ! Saviez-vous par exemple que Chicago a vu naître le premier gratte-ciel du monde en 1884 (Home Insurance Building) ? Elle présente aujourd’hui l’une des plus belles collections de bâtiments historiques de toute l’Amérique. Coup de cœur personnel pour les gargouilles de la Tribune Tower ainsi que le côté Renaissance française du Wrigley Building.
Autre point culturel positif : la multitude d’œuvres urbaines accessibles à tous ! Millenium Park constitue pour moi l’exemple le plus marquant rien que pour son incroyable haricot géant « The Bean ». Un bijou d’esthétisme que je ne me lasse pas d’admirer tant il s’avère hypnotisant et propice à de sublimes clichés. Une pièce maîtresse qui n’enlève rien au charme de ses voisins : Crown Fountain et Pritzker Pavilion. Toujours sur le thème de l’art urbain, j’ai été surprise de dénicher des réalisations de Picasso et Dubuffet en pleine rue ! Rendez-vous au 50 W Washington Street pour observer une sculpture haute de 15 mètres réalisée par le maître espagnol en 1967. Cerise sur le gâteau de ce périple culturel : ma visite de L’Art Institute of Chicago qui a définitivement inscrit la ville sur ma liste des métropoles les plus artistiques des États-Unis. Quel plaisir d’apprécier de ses propres yeux des œuvres mondialement connues à l’instar des nymphéas de Monet ou d’entrer dans l’univers de peintres américains.
Vous l’aurez compris, les amateurs d’art et d’architecture tomberont instantanément sous le charme de Chicago, mais pas seulement… la ville permet en effet d’explorer d’autres thématiques très variées. J’ai ainsi pu goûter à l’humour américain lors d’une séance de stand up comedy du côté de la Laugh Factory ou encore découvrir l’univers du blues dans des bars et clubs éponymes. Même diversité côté transport : métro aérien, promenades aménagées, croisières ou même kayak et hélicoptère ; la ville invite à conjuguer toutes les possibilités.
Les artères du Loop s’avèrent quant à elles aussi animées qu’énigmatiques : prendre de la hauteur pour admirer cette fourmilière de rues grouillantes constitue pour moi un autre « must do » à Chicago tant son urbanisme s’y prête. Parmi les options offertes par la métropole, la Willis Tower l’emporte légèrement de mon point de vue : son balcon de verre m’a envoutée tout comme sa proximité avec les autres buildings de Downtown.
Je termine mon éloge de la plus grande cité illinoise sur une note gastronomique. Forte de sa communauté italienne, Chicago offre un petit bijou de saveurs : la deep dish pizza que je vous recommande de déguster chez Lou Malnati's. Une pizza aussi épaisse qu’une quiche, filamenteuse et savoureuse à souhait pour une expérience gustative qui restera gravée dans ma mémoire ! D’autres curiosités culinaires méritent une bouchée : sandwich au bœuf italien chez Portillo’s, hot dog à la mode Chicago dans un stand de rue, succulent steak américain made in Gibsons Bar & Steakhouse et bien d’autres !
Une combinaison d’atouts qui l’érige au rang de destination unique et incontournable aux USA.