Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages
Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages

Les Pyrénées françaises, un massif aussi sauvage qu’attachant que j’ai eu la chance d’arpenter ces dernières années. Il vous séduira par son extraordinaire richesse naturelle et culturelle qui caractérise chaque région de cette chaîne montagneuse. Les sites les plus renommés tels que le cirque de Gavarnie ou encore le pic du Midi de Bigorre font évidemment partie des incontournables de tout séjour pyrénéen qui se respecte mais il existe aussi des lieux de toute beauté relativement à l’écart des grands circuits touristiques. Je vous emmène à travers quelques-uns de mes coins secrets préférés : des verts pâturages du Pays basque aux pics baignés de lumière méditerranéenne, les options ne manquent pas pour partir à la découverte de ces trésors lors de votre séjour dans les Pyrénées !

Voir plus

Hors des sentiers battus

Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya
Temps de visite : Entre 2 et 3h

Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya

Art et Culture Grotte Merveilles naturelles

Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya sont situées sur le piémont pyrénéen entre océan et montagne, dans une partie sauvage du département des Pyrénées Atlantiques. Ces joyaux de la nature, qui demeurent plus confidentiels que d'autres grottes du massif, vous réserveront des surprises de taille. La grotte d'Isturitz abrite de nombreux objets préhistoriques, telles des flûtes, des lames d'os décorées...
Quant à celle d'Oxocelhaya, qui se trouve 15 mètres plus bas, c'est une incroyable grotte sanctuaire qui renferme une succession de salles foisonnant de concrétions de toutes les formes. L'échelle du temps se compte en millions d'années dans ce paysage fascinant. Vous pourrez admirer un riche art pariétal sur ses parois, plafonds et sols, témoignage de la vie quotidienne à l'époque préhistorique.

Le conseil de Vanessa : La température des grottes est de 14 degrés toute l’année, il sera donc préférable d’emmener une petite veste afin de rester bien au chaud pendant la visite. L’endroit est idéalement situé à une demi-heure de Bayonne, Biarritz et Saint-Jean-Pied-de-Port, pouvant faire l’objet d’une excursion à la demi-journée.

La vallée des Aldudes
Temps de visite : Au moins 1 journée

La vallée des Aldudes

Nature Rando Beau village Architecture Gastronomie

La vallée des Aldudes correspond en tout point à l’image que l’on se fait d’un coin secret, perdu dans une nature encore préservée. Isolée des grandes voies de communication et formant une poche frontalière avec l’Espagne, elle est un véritable petit coin de paradis qui a gardé un caractère vierge et est renommée pour la beauté de ses paysages. Avis aux amateurs de photographie : de douces collines vert tendre où paissent des troupeaux de brebis, de denses forêts de feuillus et des villages à l’architecture basque traditionnelle composent un magnifique patchwork. La vallée, qui s’atteint depuis le village de Saint-Étienne-de-Baïgorry, s’étire sur 30 kilomètres le long de la bucolique Nive des Aldudes jusqu’à Urepel, bourgade qui en constitue le fond. Le temps semble s’y être arrêté et diverses possibilités de balades s’offrent à vous.

Le conseil de Vanessa : La vallée des Aldudes est également réputée pour sa tradition gastronomique. La Nive des Aldudes fournit la fameuse truite de Banca. Entre le village des Aldudes et Urepel, divers magasins et coopératives vous permettront de déguster de délicieux produits du terroir, notamment le fameux fromage de brebis ou encore le porc basque Kintoa.

Le village de Sainte-Engrâce
Temps de visite : Au moins 1 journée

Le village de Sainte-Engrâce

Nature Montagne Rando Beau village Architecture

Les Pyrénées-Atlantiques ne sont pas avares en coins secrets : c’est un département assez peu peuplé dans l’intérieur des terres, où se conjuguent harmonieusement nature et présence de l’homme. Le petit village de Saint-Engrâce est lui aussi situé dans un décor idyllique, accroché à une colline et entouré de forêts, offrant des vues splendides sur les sommets pyrénéens dans le lointain. Il se trouve sur le GR10 qui longe les Pyrénées de l’Atlantique à la Méditerranée et constitue également une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Son église, fondée à la fin du 11e siècle, est un véritable joyau qui ravira les passionnés d’art roman. Plusieurs sentiers balisés de tous niveaux de difficulté permettent de découvrir les environs, comme la forêt d’Iraty et les gorges de Kakouetta.

Le conseil de Vanessa : Les amateurs de randonnée ne manqueront pas de se rendre au cirque de Sainte-Engrâce, situé au-dessus de la commune. Bien moins connu que son confrère Gavarnie, ce magnifique amphithéâtre naturel n’en mérite pas néanmoins le détour. Ce sera l’occasion d’une agréable balade au cœur des montagnes sauvages de cette région pleine de charme de la Haute-Soule.

Les Oulettes d'Ossoue
Temps de visite : Au moins 1 journée

Les Oulettes d'Ossoue

Nature Montagne Lac Rando Observation de la faune

Située dans les Hautes-Pyrénées, la vallée d’Ossoue est adossée au flanc sud-est du mythique Vignemale et débouche sur la vallée de Gavarnie. Elle est peut-être l’un des coins les plus sauvages des Pyrénées françaises, qui ravira les amateurs de grands espaces et de haute montagne. On y pénètre par une piste qui longe la cabane de Milhas et mène au barrage d’Ossoue à 1 834 mètres d’altitude. La retenue d’eau d’un splendide bleu turquoise laisse place à une lande d’altitude, les Oulettes d’Ossoue. Ce fond de vallée est idéal pour une randonnée en famille : le faible dénivelé ne nécessite pas d’effort physique conséquent, et vous pourrez admirer au passage de belles cascades, des sommets impressionnants, sans oublier des marmottes qui sont souvent au rendez-vous !

Le conseil de Vanessa : Les randonneurs les plus aguerris pourront pousser jusqu’au lac des Gentianes et au col du même nom qui offre un balcon extraordinaire sur le glacier du Vignemale. Le départ se fait en suivant le GR10 puis un petit sentier beaucoup plus sauvage vous mènera jusqu’au lac d’une belle forme allongée, situé à 2 642 mètres d’altitude dans un univers minéral de toute beauté. Une randonnée loin des foules qui se mérite !

Le lac de Bethmale
Temps de visite : Entre 2 et 3h

Le lac de Bethmale

Nature Lac Rando

Le petit lac de Bethmale, situé à près de 1 100 mètres d’altitude, est l’un des trésors naturels des Pyrénées ariégeoises. Accessible été comme hiver par la route qui va vers le col de la Core, cette étendue d’eau surélevée par une petite digue se trouve dans un décor féérique de denses forêts de feuillus et ses eaux ont des teintes exceptionnelles. Une légende raconte qu’autrefois une sorcière vivait sur les berges du lac. Un jour, pourchassée par les habitants, elle sauta dedans en jurant qu’elle ne disparaîtrait jamais. C’est la raison pour laquelle sa robe bleu vert restée au fond donne au lac ces reflets si particuliers. Une randonnée facile permet d’en faire le tour. Propice au ressourcement, le site est aussi une destination pour les amateurs de pêche à la truite !

Le conseil de Vanessa : Les adeptes de photographie ne manqueront pas de se rendre au lac de Bethmale pendant la saison automnale. Ils pourront ainsi réaliser de somptueux clichés car la forêt offre un véritable feu d’artifice à cette époque de l’année. Ils bénéficieront également d’un calme absolu.

Les sources sulfureuses de Mérens
Temps de visite : Environ 3h avec la balade

Les sources sulfureuses de Mérens

Nature Source d'eau chaude Détente Rando

Qui n’a jamais rêvé de se ressourcer dans des eaux chaudes en pleine nature ? Situé dans les Pyrénées ariégeoises à deux pas de l’Andorre, le village de Mérens-les-Vals abrite sur le vaste territoire de sa commune des sources d’eau sulfureuse, vierges de tout aménagement thermal. Au départ de Mérens, une agréable randonnée à travers bois, qui emprunte le fameux GR10 traversant les Pyrénées, permet d’atteindre ce graal en une heure de marche facile. Quatre petits bassins délimités de pierres vous invitent à un moment privilégié de détente. Le chemin se mérite un peu plus en hiver mais alors, quelle magie de se retrouver dans un bain fumant au milieu d’un paysage recouvert d’un manteau blanc !

Le conseil de Vanessa : Les sources ont une température constante d’environ 40°. Je vous conseille donc de vous y rendre hors de la période estivale pour profiter au mieux du calme des lieux. Il sera peut-être un peu plus difficile d’en sortir mais c’est un vrai bonheur de se retrouver seul au monde dans ce beau cadre sauvage.

La Dent d'Orlu
Temps de visite : 1 journée

La Dent d'Orlu

Montagne Nature Rando Point de vue Observation de la faune

La Dent d’Orlu est un sommet emblématique de l’Ariège aux confins des Pyrénées-Orientales. Culminant à 2 222 mètres d’altitude, son impressionnante forme escarpée attire tout de suite le regard. Le pic fait partie d’une réserve naturelle et il n’est pas rare de croiser une faune sauvage montagnarde, tels isards, chevreuils et grands tétras. Un sentier de randonnée permet d’accéder au sommet par le nord à partir du village d’Ascou. Il s’élève progressivement à travers une belle forêt de hêtres et de bouleaux, puis au milieu des rhododendrons et des myrtilles. Il faut compter environ 4 heures de marche aller-retour mais vous serez récompensés par un panorama tout à fait exceptionnel sur la vallée et les montagnes environnantes !

Le conseil de Vanessa : Pensez à bien remplir vos gourdes car il n’y a pas d’eau sur l’itinéraire. Le sentier est en général facile mais il devient assez raide sur la dernière partie de l’ascension, ce qui peut rendre la descente un peu technique. Il convient donc de le réaliser par temps beau et sec.

Le prieuré de Serrabona
Temps de visite : 1 demi-journée

Le prieuré de Serrabona

Monument Art et Culture Architecture Rando Nature

Situé à une trentaine de kilomètres de Perpignan dans le massif des Aspres sur les contreforts orientaux du massif du Canigou, le prieuré de Serrabona fait partie de mes coups de cœur des Pyrénées. Une petite route en lacets serpentant à travers une forêt de chênes verts permet d’y accéder depuis la commune de Casefabre. Fondé au début du 11e siècle, c’est un véritable chef d’œuvre de l’art roman blotti dans un superbe écrin en pleine nature. À l’intérieur de l’église, vous pourrez admirer une splendide tribune en marbre rose. Cet ensemble religieux unique abrite également un beau cloître bordé de chapiteaux dont les sculptures sont très bien conservées. Autour du prieuré s’étend un jardin botanique riche en plantes méditerranéennes.

Le conseil de Vanessa : Vous pouvez laisser votre véhicule au village de Boule d’Amont et emprunter un sentier jusqu’au prieuré. Ce dernier s’élève rapidement et vous permettra de profiter de superbes vues sur le village et les contreforts du massif du Canigou. C’est l’occasion d’une balade facile et agréable de 13 kilomètres aller-retour. Bancs et tables de pique-nique ont été aménagés au niveau du prieuré.

Carte interactive des lieux à visiter