Saint-Pétersbourg : les 10 lieux incontournables à voir

Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages
Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages

Visiter Saint-Pétersbourg, c’est comme parcourir un immense livre d’histoire à ciel ouvert avec un nombre incalculable de musées, palais et sites prestigieux à découvrir. Fondée par Pierre Le Grand sur le delta de la Neva, au bord de la mer Baltique, l’ancienne capitale des tsars de Russie est une ville sublime à découvrir. Inscrite au patrimoine de l’UNESCO, elle a connu une histoire agitée, débaptisée et rebaptisée plusieurs fois, notamment Léningrad après la mort de Lénine en 1924, pour redevenir Saint-Pétersbourg après la chute de l’URSS.
Le premier des sites incontournables à voir c’est bien sûr l’Ermitage, un des plus beaux musées du monde ! Les églises orthodoxes ne sont pas en reste, avec la très photogénique cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, reconnaissable entre mille avec ses bulbes de toutes les couleurs, ainsi que la cathédrale Saint-Isaac, en haut de laquelle il faut monter pour une superbe vue de la ville. L’artère principale que vous parcourrez lors de votre visite, c’est la perspective Nevsky, l’équivalent des Champs-Élysées à Saint-Pétersbourg. L’endroit idéal pour faire du shopping ou s’arrêter boire un verre en terrasse. Pour les amateurs de musée, si vous n’êtes pas épuisés après le gigantesque Ermitage, alors ne manquez pas le musée russe, spécialisé sur l’Art russe, la Kunstkamera, qui est le musée d’ethnographie, ou encore le musée d’Art contemporain Erarta, sur l’île Vassilievsky.
Idéal à faire en fin de journée : une croisière en bateau sur les canaux de Saint-Pétersbourg ! Et pour sortir de l’agitation de la ville, direction Peterhof, à une trentaine de kilomètres, pour voir son fabuleux Palais et ses immenses jardins agrémentés de plus de 140 fontaines. Pour le soir, le must, c’est d’aller voir un ballet au théâtre Mariinsky, une des compagnies de danse les plus prestigieuses du monde.
Prêts à découvrir l'une des plus belles villes du monde ? Voilà les dix lieux incontournables que je vous recommande de voir lors d’un voyage en Russie à Saint-Pétersbourg.

Voir plus

Que voir à Saint-Pétersbourg ?

L'Ermitage
Temps de visite : Une demi-journée

L'Ermitage

Art et culture Musées Architecture Monuments

S’il n’y avait qu’un seul site à voir lors de votre séjour organisé à Saint-Pétersbourg, ce serait sans hésiter le musée de l’Ermitage. C’est l’équivalent du Louvre à Paris, et c’est d’ailleurs le plus grand musée du monde en termes d’objets exposés : plus de 60 000, répartis dans des centaines de salles. Vous pouvez y voir des œuvres inestimables de Léonard de Vinci, Raphaël, Rembrandt ou Michel-Ange. Ancienne résidence des tsars de Russie, c’est aussi un sublime palais à découvrir, avec ses grands escaliers, ses lustres en cristal et ses plafonds richement décorés. Il y a plusieurs bâtiments à voir, comme le Palais d’Hiver, le Petit Ermitage, le Nouvel Ermitage, le Palais de l’Etat major... Comme au Louvre, c’est impossible de tout voir en une seule visite, alors mieux vaut faire des choix.

Le conseil de Sarah : Pour éviter de perdre de longues heures dans la file d’attente, je vous conseille de réserver un billet coupe-file pour entrer plus vite. Une visite guidée apporte aussi un vrai plus, tant le musée est immense et qu’on peut s’y sentir un peu perdu au premier abord.

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
Temps de visite : Une heure

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

Art et culture Architecture Monuments

Avec ses bulbes colorés, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé est l’une des principales églises orthodoxes de Saint-Pétersbourg. C’est d’ailleurs la seule construite selon l’architecture traditionnelle russe, comme la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, le symbole de Moscou sur la place Rouge. C’est là que fut assassiné le tsar Alexandre II en 1881, d’où son nom, sur-le-Sang-Versé.

Le conseil de Sarah : C’est dommage de se limiter à l’extérieur... Il faut absolument visiter l’intérieur aussi, avec plus de 7000 m2 de mosaïques de toutes les couleurs, réalisées par de grands artistes russes.

La perspective Nevsky
Temps de visite : 2 heures

La perspective Nevsky

Shopping Architecture Monuments

La perspective Nevsky, c’est un peu les Champs-Élysées de Saint-Pétersbourg. Longue de plus de 4 kilomètres, elle s’étend depuis le bâtiment de l’Amirauté, reconnaissable avec sa flèche dorée, pour finir au monastère Alexandre Nevsky, qui est en fait le saint patron de Saint-Pétersbourg. C’est l’avenue la plus animée de la ville, avec plein de magasins, de restaurants et de sites touristiques. Les édifices à ne pas manquer sont le bâtiment Singer, emblématique du style Art nouveau, le palais Stroganov, de l’architecte italien Rastrelli, et la cathédrale néo-classique Notre-Dame-de-Kazan.

Le conseil de Sarah : Mon magasin coup de cœur sur la perspective Nevsky, c’est l’épicerie Elisseïev, une des plus chic de Saint-Pétersbourg, dans un superbe bâtiment Art nouveau. Même si on n’a rien prévu d’acheter, c’est un vrai plaisir pour les yeux...

La forteresse Pierre et Paul
Temps de visite : 2 heures

La forteresse Pierre et Paul

Art et culture Patrimoine Monuments

La forteresse Pierre et Paul, c’est le noyau historique de Saint-Pétersbourg, construit par le tsar Pierre-le-Grand en 1703. Tous les jours à midi un coup de canon est tiré sur le chemin de ronde. C’est dans la cathédrale de la forteresse que sont enterrés presque tous les tsars russes. Avec son décor baroque et ses dorures, son intérieur donne l’impression de pénétrer dans un palais.

Le conseil de Sarah : En été, les abords de la forteresse, sur les bords de la Néva, se transforment en station balnéaire et les Russes viennent se baigner sur la plage. L’eau n’est jamais très chaude, mais on peut quand même bronzer au soleil. N’oubliez pas votre maillot de bain !

Le Palais de Peterhof
Temps de visite : Une demi-journée

Le Palais de Peterhof

Art et culture Architecture Parc et jardin

Situé en bord de mer, à 30km à l'Ouest de Saint-Pétersbourg, le palais de Peterhof est l'équivalent du château de Versailles en Russie. C'est aux impératrices Elisabeth et Catherine II qu'on doit son architecture spectaculaire. Les salles d'apparat sont très richement décorées, avec des parquets marquetés et des murs tapissés à l'or fin. Du mois de mai jusqu'en octobre, vous pouvez assister à la fabuleuse symphonie des fontaines dans le jardin, plus de 140 au total, qui fonctionnent uniquement grâce à la gravité. Le reste de l'année, il fait trop froid et l'eau est gelée dans les bassins.

Le conseil de Sarah : C'est possible d'aller à Peterhof en taxi ou en bus, mais le mode de transport le plus original, c'est l'hydrofoil, un bateau rapide, dont le départ est situé sur l'embarcadère devant l'Ermitage.

La cathédrale Saint-Isaac
Temps de visite : 2 heures

La cathédrale Saint-Isaac

Art et culture Monuments Points de vue

Avec son immense dôme doré, la cathédrale Saint-Isaac est un des principaux points de repère dans le ciel de Saint-Pétersbourg. Et c’est aussi depuis son sommet, le long de la colonnade qui encercle le dôme, qu’on a une des plus belles vues sur la ville, notamment sur l’Ermitage, la Néva et l’Amirauté. Encore faut-il avoir le courage de monter les 262 marches, car il n’y a pas d’ascenseur...

Le conseil de Sarah : La plupart des visiteurs ne viennent que pour monter à la colonnade, mais c’est dommage de ne pas voir aussi l’intérieur de la cathédrale, qui est d’ailleurs maintenant un musée et non plus un lieu de culte.

Les canaux de Saint-Pétersbourg
Temps de visite : 1 à 2 heures

Les canaux de Saint-Pétersbourg

Détente Patrimoine Fleuve

Saint-Pétersbourg compte de nombreuses îles et canaux le long de la Néva, la rivière principale, tant et si bien qu’on la surnomme la « Venise du Nord ». Vous pouvez bien sûr découvrir les canaux en vous promenant à pied dans le centre-ville, mais c’est plus agréable de faire un tour en bateau. C’est l’occasion de découvrir la ville sous un autre angle, et de se reposer un peu après avoir beaucoup marché, notamment dans les immenses musées et palais. Si vous êtes à Saint-Pétersbourg pendant la période des Nuits Blanches (juin et juillet), profitez-en pour faire cette excursion de nuit, pour assister au spectacle de la levée des ponts sur la Néva (vers 1 ou 2 h du matin).

Le conseil de Sarah : Ce n’est pas la peine de réserver les tours en bateaux à l’avance : il y a de nombreux points de départ dans le centre-ville touristique (sauf pendant les Nuits blanches où il vaut mieux s’organiser plus tôt).

Le musée russe
Temps de visite : 2 heures

Le musée russe

Art et culture Musées Parc et jardin

Après l’Ermitage, c’est le plus beau musée de Saint-Pétersbourg à visiter. Il est consacré aux Beaux-Arts russes, depuis les icônes anciennes jusqu’aux artistes du XXème siècle comme Marc Chagall, Vassily Kandinsky ou Kasimir Malevitch. Après le musée russe, s’il fait beau, allez faire un tour dans le jardin d’été, pas très loin, de l’autre côté du canal. C’est le parc le plus ancien de la ville, avec de jolies fontaines et des sculptures.

Le conseil de Sarah : Si vous avez le temps, un billet combiné sur trois jours permet de visiter à la fois le musée russe, le château Mikhaïlovski, le palais de Marbre et le palais Stroganov.

L'île Vassilievski
Temps de visite : 3 heures

L'île Vassilievski

Art et culture Musées Points de vue

L’île Vassilievski est située de l’autre côté de la Néva par rapport au centre historique, et ça se ressent tout de suite : vous vous sentirez bien plus au calme, loin du défilé incessant des groupes de touristes. La première curiosité à voir, c’est le Kunstkamera, le musée d’ethnographie et d’anthropologie de Saint-Pétersbourg. Il est célèbre pour sa collection de fœtus et d’animaux difformes conservés dans des bocaux de formol... Très étrange, mais il y a aussi des expositions intéressantes sur les peuples du monde. Un peu plus excentré de l’autre côté de l’île, se trouve le musée d’Art contemporain Erarta. À ne pas louper si vous commencez à saturer de l’Art classique de Saint-Pétersbourg : il présente une collection permanente de 2300 œuvres d’Art contemporain russe, avec une large place aux courants underground de la fin de l’époque soviétique.

Le conseil de Sarah : Pour une belle vue panoramique sur Saint-Pétersbourg, rendez-vous sur la pointe de l’île Vassilievski, la Strelka. Montez sur les marches de l’ancienne Bourse pour être un peu plus en hauteur.

Voir un ballet au théâtre Mariinsky
Temps de visite : 3 heures

Voir un ballet au théâtre Mariinsky

Art et culture Spectacles

Le théâtre Mariinsky, c’est l’une des institutions artistiques les plus renommées de Russie, avec son concurrent, le Bolchoï à Moscou. Assister à un ballet dans cette salle prestigieuse est un spectacle unique à voir, encore plus s’il s’agit d’une œuvre d’un des plus grands compositeurs russes comme Piotr Tchaïkovski (Casse-Noisette, Le Lac des Cygnes...) ou Sergueï Prokoviev (Roméo et Juliette). Pour les petits budgets, il y a des billets à partir de 10 euros environ, donc ce serait dommage de se priver d’une telle occasion.

Le conseil de Sarah : Pensez à prévoir une tenue habillée dans vos bagages, les Russes sont très élégants quand ils vont voir un ballet.

Conseiller où partir
Sarah,
Journaliste et blogueuse Voyages

L'avis de Sarah

Saint-Pétersbourg est une ville tellement riche sur le plan artistique et culturel qu’on pourrait y passer des semaines entières sans jamais s’ennuyer ni avoir le temps de tout faire... Je vous conseille donc de bien sélectionner les sites que vous avez envie de voir en priorité et d’y consacrer suffisamment de temps, car ne rien ne sert de courir pour essayer de ne rien louper. Mieux vaut prévoir un nouveau voyage à Saint-Pétersbourg ! Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas une ville aussi chère que ce que l’on pense et il y a un très grand choix d’hôtels et de restaurants pour tous les budgets.
Les deux défauts principaux de Saint-Pétersbourg (et oui, il y en a !!), c’est tout d’abord sa météo... Avec sa situation au fond du golfe de la Finlande, c’est une ville très pluvieuse et venteuse. Bien sûr il y a de belles journées en été, mais ça n’est pas toujours le cas. Heureusement, ce ne sont pas les musées qui manquent pour s’occuper les jours de pluie ! Sinon, il faut aussi s’attendre parfois à un accueil un peu rustre et désagréable, notamment dans les restaurants un peu branchés ou dans certains musées. Mieux vaut rester poli et souriant dans ces derniers, car le personnel, encore en mode vieille école du fonctionnariat soviétique, n’a jamais vraiment été formé pour l’accueil des touristes étrangers. Et pour les restaurants, mieux vaut fuir les enseignes un peu trop chic et clinquantes : je trouve qu’on mange beaucoup mieux dans les petits restaurants milieu ou bas de gamme et le service y est nettement meilleur !

Carte interactive des lieux à visiter