Que voir, que faire en Slovaquie ?

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

À peine deux fois plus étendue que la Bretagne, la Slovaquie, indépendante depuis 1993, est un véritable condensé de trésors insoupçonnés. Vous tomberez sous le charme de sa nature variée et débordante, de ses forêts, de ses lacs, de ses parcs nationaux comme celui au nom évocateur de paradis slovaque et de ses massifs montagneux tels que les Hautes Tatras et les Petites Fratas. Vous serez également séduit par l’habitat traditionnel slovaque au musée en plein air de Bardejov et par la beauté des vieilles villes de Bratislava, de Kosice sans oublier celle des petites villes pittoresques de Trnava et Banska Stiavnica. Immergez-vous dans l’histoire riche du pays dans les châteaux perchés de Spis et d’Oravsky Hrad avant de passer plus du temps à flâner dans les rues, les musées et les restaurants des deux plus grandes villes du pays : Bratislava et Kosice. Suivez notre guide à la découverte des sites à visiter lors d'un voyage en Slovaquie.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Bratislava
Temps de visite : 2 jours
carte

Bratislava

Petite capitale tranquille d’Europe Centrale, Bratislava a des allures de grand village nonchalant. Pourtant, son patrimoine historique et culturel est exceptionnel. Successivement occupée par les Celtes, les Romains, les Allemands, les Hongrois et les Juifs, Bratislava a gardé des trésors non seulement architecturaux, mais aussi artistiques, linguistiques et gastronomiques. Elle garde aussi les traces de son passé communiste, des blocs d’appartements en béton bien soviétiques à des monuments uniques comme la maison de la radio, en forme de pyramide à l’envers.
Grimpez au château médiéval pour de superbes panoramas sur la vieille ville et sur le beau Danube bleu qui traverse la capitale. Déambulez dans les rues de la vieille ville médiévale, découvrez les anciens palais de familles nobles austro-hongroises et faites un break dans un des nombreux cafés ou restos le long du fleuve. Passez ensuite du temps au saisissant musée de la culture juive et au mémorial Hatam Sofer avant de vous détendre dans les vignobles des coteaux de la ville et, bien sûr, goûter au vin !

Le conseil de Élisabeth : Découvrez Bratislava en vélo ! À bicyclette, vous aurez l’opportunité d’explorer non seulement le centre-ville, mais de vous évader aussi le long du Danube et de faire des petites balades sympas autour de cette capitale à taille humaine.
Vous aimerez Bratislava pour :
Art et culture | Patrimoine | Monuments | Musées | Architecture

Le château de Spis
Temps de visite : Une journée
carte

Le château de Spis

Surplombant le village de Zehra en Slovaquie orientale, à la fois imposant et majestueux, le château de Spis est l’un des plus vieux châteaux fortifiés d’Europe. Merveille médiévale en pierre blanche, le château de Spis est construit au XIIe siècle dans un style roman fortifié. Il subit ensuite des ajouts, notamment d’architecture gothique, au fil des siècles.
Centre à la fois politique, administratif, économique et culturel du Comte de Spis, il appartient aux rois de Hongrie jusqu’en 1464 puis à de grandes familles avant de passer aux mains de l’État à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Prenez le temps de visiter les différentes parties du château, dont la basilique gothique, la chapelle et, en face, la salle des tortures ! Prenez l’air en grimpant jusqu’au sommet du donjon. Vous serez à plus de 600 m d’altitude et la vue à 360° sur la campagne alentour et le massif des Tatras au loin vous ravira.

Le conseil de Élisabeth : Profitez de votre passage au château de Spis pour découvrir le petit village de Zehra en contrebas. Pittoresque, il abrite de jolies maisons traditionnelles et une belle église que vous pourrez visiter en toute tranquillité loin du flot des touristes du château.
Vous aimerez Le château de Spis pour :
Architecture | Patrimoine | Patrimoine mondial de l'Unesco | Monuments

Kosice
Temps de visite : 2 jours
carte

Kosice

Deuxième ville du pays, Kosice a une histoire tout aussi riche que sa grande sœur Bratislava et un patrimoine architectural particulièrement bien conservé. Visitez sa vieille ville : c’est là que la grande majorité des monuments incontournables sont réunis. Parmi eux, la cathédrale Sainte Élisabeth, la plus grande de Slovaquie, est un chef-d’œuvre d’architecture gothique à ne pas manquer. Flânez ensuite sur la place de l’Hôtel de Ville bordée par la cathédrale, mais aussi par de très belles maisons médiévales et baroques. Amusez-vous à regarder les jolies fresques sur certaines d’entre elles.
Faites une pause dans un des cafés de la place avant de visiter l’ancienne mairie où des performances de danse et des concerts sont régulièrement donnés. Il s’agit du premier bâtiment de style Renaissance de Slovaquie. Reprenez votre flânerie le long de la rue pavée de Hrnciarska. Surnommée « la rue de l’artisanat », c’est l’endroit idéal pour faire un peu de shopping et rapporter des produits locaux tels que du miel, des dentelles, des poteries, des herbes locales séchées…

Le conseil de Élisabeth : Pour une vision magique et féérique de Kosice, allez-y en décembre lorsque le marché de Noël est en place dans la vieille ville. Laissez-vous guider de stand en stand par les bonnes odeurs de vin chaud et de trdelnik, des gâteaux cylindriques torsadés délicieux !
Vous aimerez Kosice pour :
Architecture | Monuments | Musées | Shopping | Patrimoine

Le Skanzen - musée en plein air - de Bardejov
Temps de visite : Une journée
carte

Le Skanzen - musée en plein air - de Bardejov

Cap vers le nord-est de la Slovaquie pour un petit concentré du pays au cœur du musée en plein air de Bardejov. Ce Skanzen datant de 1965 — nom d’origine suédoise donné à ce type de musée où sont exposées des bâtisses traditionnelles en plein air, grandeur nature — est le plus vieux du pays. Sur deux hectares, il héberge près de 30 bâtiments et artéfacts typiques des régions du Haut Saris et de Zemplin. Datant essentiellement du XIXe siècle, les maisons et les fermes exposées issues des cultures slovaque et ruthène côtoient des granges, du matériel agricole, des ateliers d’artisans et des édifices religieux, dont une superbe église en bois datant de 1775. Dans les allées de ce Skanzen, d’une bâtisse à l’autre, vous voyagerez dans le temps et plongerez dans les cultures slovaques et ruthènes, d’autant plus que de nombreux événements, danses folkloriques, ateliers d’artisanat…, y sont régulièrement organisés.

Le conseil de Élisabeth : Visitez aussi la charmante ville voisine de Bardejov, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Découvrez ses églises, son musée des icônes et sa vieille synagogue.
Vous aimerez Le Skanzen - musée en plein air - de Bardejov pour :
Patrimoine | Détente | Monuments | Architecture | Musées

Le parc national du Paradis slovaque
Temps de visite : 2 ou 3 jours
carte

Le parc national du Paradis slovaque

Le parc national du Paradis, près du château de Spis à l’est du pays, porte bien son nom ! Parmi les plus beaux attributs de ses 19 réserves naturelles, des forêts splendides, des lacs, des sommets, des villages typiques et… plus de 350 grottes ! À propos, ne manquez pas la grotte de glace de Dobsinska, une des plus grandes au monde et la plus belle de Slovaquie. Ses cascades et ses imposantes stalactites et stalagmites composent un paysage féérique digne des livres de Tolkien. Attention, couvrez-vous bien. Même si la grotte n’est ouverte que l’été, ses températures peuvent descendre jusqu’à — 4 °C.
Idéal pour la randonnée, le parc national du Paradis slovaque offre pléthore de choix pour explorer ses plus beaux coins comme les gorges de Sucha Bela, les ruines du monastère de Klastorisko, les chutes d’eau de Zavojovy ou encore le sommet de Havrania Skala. Outre les balades, vous pouvez aussi vous poser dans le charmant village de Dedinky sur le bord du lac Palcmanska Masa et vous y baigner ou faire du pédalo. L’hiver, vous pourrez même faire du ski de randonnée et de piste dans la station de ski miniature de Vernar Ski.

Le conseil de Élisabeth : Mettez aussi le paradis dans votre assiette en vous offrant un bon repas traditionnel, avec pour plat principal des pirohy (raviolis) ou du bryndza halusky (sorte de quenelles ou gnocchi de pommes de terre au fromage de brebis et au bacon), slovaque au restaurant Rumanka qui donne sur le massif des Hautes Tatras.
Vous aimerez Le parc national du Paradis slovaque pour :
Rando | Nature | Beau village | Réserve naturelle | Chutes d'eau

Trnava
Temps de visite : Une journée
carte

Trnava

On surnomme la ville de Trnava la « Petite Rome » de Slovaquie, car elle compte onze églises et deux synagogues. Au sein des remparts de cette ville fortifiée, la deuxième de la Slovaquie occidentale, après Bratislava, vous sentirez le recueillement et la spiritualité plier sur les petites rues de la ville. Fondée au XIIIe siècle, Trnava est une des plus grandes villes du royaume de Hongrie au Moyen Âge. Elle devient ensuite l’archevêché de l’Empire hongrois et au XVIIe, la création de l’université jésuite de Trnava apporte un plus à la ville qui finit pourtant par décliner au XVIIIe siècle.
Pour vous imprégner de l’atmosphère de la petite Rome et comprendre sa géographie, grimpez en haut du beffroi de la ville datant de 1574. Visitez ensuite l’imposante basilique Saint-Nicolas, la plus vieille église de Trnava avant de découvrir la synagogue de la rue Halenarska. Construite dans un style maure byzantin, elle donne une note orientale à la ville ! Baladez-vous aussi le long des remparts où un parc très sympa héberge plein d’attractions pour les enfants.

Le conseil de Élisabeth : Finissez votre visite de Trnava en beauté en goûtant au vin local. Rendez-vous au domaine de Mrva & Stanko où vous aurez droit à un beau tour du domaine suivi d’une dégustation.
Vous aimerez Trnava pour :
Art et culture | Architecture | Musées | Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco

Hautes Tatras
Temps de visite : 2 ou 3 jours
carte

Hautes Tatras

Le petit massif montagneux des Hautes Tatras, il s’étend sur 35 km de long et 17 km de large, est un véritable symbole national et un lieu touristique très prisé des Slovaques, mais aussi des Allemands, des Tchèques, des Polonais et même des Russes. Pour partir à la conquête des montagnes-bijoux des Hautes Tatras qui culminent à 2 600 m et de ses lacs aux eaux limpides, privilégiez la fin du printemps ou le début de l’automne quand l’afflux des touristes se fait moindre. Une multitude de sentiers de tous niveaux vous permettront d’explorer les Hautes Tatras à pied.
En hiver, vous pourrez profiter d’une des trois stations de sport d’hiver installées dans le massif : les charmantes Tatranska Lomnica et Smokovce, ainsi que la plus moderne de Strbske Pleso. L’été, faites du rafting sur la rivière Dunajec au nord-est des Hautes Tatras à la frontière polonaise et, quelle que soit la saison, arrêtez-vous dans les petits villages traditionnels du massif. Privilégiez Spisska Sobota ou Kesmarok et laissez-vous tenter par une pause bryndza halusky accompagnée d’une bonne bière locale.

Le conseil de Élisabeth : Après tant de grand air, laissez-vous transporter par le petit train rouge électrique qui relie les stations de ski du massif entre elles. Sur le chemin, vous aurez peut-être la chance de voir gambader des biches, des cerfs, des lièvres et même des sangliers.
Vous aimerez Hautes Tatras pour :
Montagne | Rando | Nature | Lac | Points de vue

Banska Stiavnica
Temps de visite : 2 jours
carte

Banska Stiavnica

Autre bijou de la Slovaquie, la petite ville médiévale de Banska Stiavnica. Nichée dans les contreforts de la chaîne des Veľka Fatra au centre du pays entre Bratislava et Kosice, Banska Stiavnica date de 1156 et est l’une des premières villes royales du royaume de Hongrie, connue pour ses mines d’or et d’argent. Sa richesse s’accroît au XIIIe siècle quand des ingénieurs allemands viennent développer l’industrie minière. La ville atteint son apogée au XVIIIe siècle avant de décliner au XIXe, mais garde sa splendeur d’antan ainsi qu’une tradition universitaire scientifique liée à la mine. Elle héberge d’ailleurs l’une des premières universités techniques au monde.
Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Banska Stiavnica est une ville unique, toute en hauteur, parsemée de ruelles pittoresques. Arpentez-les pour vous imprégner de la ville avant d’aller visiter le musée de la mine en plein air. Qui sait ? Vous tomberez peut-être nez à nez avec une petite pépite ! Profitez du charme et des plaisirs nautiques des jolis lacs artificiels qui entourent la ville et bien sûr, faites de la randonnée dans les collines et forêts alentour.

Le conseil de Élisabeth : Fin août début septembre, Banska Stiavnica est le théâtre d’un festival unique et prisé des Slovaques : celui de la Salamandre ! Essayez de combiner votre séjour avec ce festival de trois jours en pensant à réserver votre hôtel à l’avance.
Vous aimerez Banska Stiavnica pour :
Patrimoine mondial de l'Unesco | Musée | Art et culture | Architecture

Oravsky Hrad
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Oravsky Hrad

Accroché à un piton rocheux et surplombant la rivière Orava au nord de la Slovaquie, le château gothique d’Oravsky Hrad porte bien son surnom de « nid d’aigle » et aurait aussi très bien pu servir de résidence principale au comte Dracula si ce dernier avait été slovaque. Sa construction débute en 1235, période dont il reste une tour fortifiée, puis s’agrémente d’ajouts au cours des siècles : un palais résidentiel aux ailes fortifiées, une citadelle, une chapelle…
Quand la famille Thurzo acquiert le château en 1596, elle transforme son intérieur en véritable palais baroque et néo-gothique. Une déco en parfaite adéquation avec l’ambiance du château, divisé en trois « sous-châteaux » : le château supérieur, le moyen et l’inférieur qui regorge de tunnels souterrains, de légendes et d’histoires à faire frémir les moins craintifs ! À propos, pour accentuer le côté vampire version slovaque, choisissez une visite du château de nuit. Mangez de l’ail avant, on ne sait jamais !

Le conseil de Élisabeth : Ne manquez pas de visiter aussi le musée Oravske du château, à la fois archéologique, ethnographique, historique et d’histoire naturelle. Vous en sortirez incollable sur l’histoire du lieu !
Vous aimerez Oravsky Hrad pour :
Patrimoine | Points de vue | Architecture | Musée

Parc national des Petites Fatras
Temps de visite : 2 jours
carte

Parc national des Petites Fatras

La Slovaquie est un pays de montagnes. De la majesté des Hautes Tatras, passez aux charmes bucoliques de la vallée de la Vratna dans le parc national des Petites Fatras. Ses versants forestiers sont truffés de chemins de randonnée accessibles à tous et idéaux pour les amoureux de la nature : la faune et la flore y sont en effet particulièrement bien conservées.
Empruntez la route panoramique depuis la ville Terchova, où vous pourrez vous extasier devant une statue futuriste de Juraj Janosik, le Robin des Bois slovaque, jusqu’aux superbes gorges de Tiesnavy. Puis prenez le téléphérique à Vratna Vyt'ah qui vous amènera au pied des pics de Chleb et de Velky Krivan culminant respectivement à1647m et 1709 m. Vous n’aurez plus qu’à partir à leur conquête ou tout simplement admirer la vue.
Faites aussi une petite halte au château médiéval de Strecno avant de vous aventurer le long de chutes d’eau impressionnantes et rocailleuses portant le nom de « trous de Juraj Janosik ». Décidément ce Robin des Bois slovaque a marqué la charmante vallée de la Vratna.

Le conseil de Élisabeth : Goûtez à la cuisine locale dans le restaurant de l’excellente micro-brasserie Vrsky à Terchova. Non seulement la bière y est succulente (et réputée dans tout le pays), mais les plats qui l’accompagnent, porc, canard, tourtes aux épinards et au fromage bien souvent cuisinés à la bière, le sont aussi.
Vous aimerez Parc national des Petites Fatras pour :
Détente | Rando | Nature | Montagne | Points de vue

Conseiller où partir
Élisabeth,
Journaliste et photographe

L'avis de Élisabeth

J’ai connu la Slovaquie au début des années 1990 quand elle faisait encore partie de la Tchécoslovaquie. Déjà, j’avais été séduite par la tranquillité de ce pays, par la richesse de son patrimoine alors peu mis en valeur, par la majesté de ses paysages et par l’accueil simple et sincère des Slovaques.
J’y suis retournée des années plus tard, royalement, en bateau sur le Danube en provenance de Vienne, la splendide voisine de Bratislava. J’y ai retrouvé tout le charme d’antan agrémenté de belles surprises : des centres-villes colorés, truffés de bars et de restos, de nouveaux musées, de chouettes initiatives touristiques et culturelles, d’anciens bâtiments de nouveau flambant neufs… comme si on avait soigneusement nettoyé une pierre précieuse, car la Slovaquie est un véritable joyau.

Carte interactive des lieux à visiter