Nos coins secrets en dehors de sentiers battus

Caroline, Blogueuse
Caroline, Blogueuse

La perle de l’Inde est devenue au fil des ans mon pays de cœur. Cela fait maintenant 11 ans que je voyage au Sri Lanka très régulièrement, une à deux fois par an pour être précise. Les sites très prisés par les voyageurs, comme Sigiriya, Ella ou Galle, m’émerveillent toujours. Cependant, au fur et à mesure de mes périples, j’ai eu envie de sortir des sentiers pour découvrir un Sri Lanka méconnu. Je vous emmène donc voir mes coins secrets.
Ces petits lieux sont bien souvent cachés : la vie locale suit son cours sans être perturbée par le tourisme et la tranquillité est de mise. Vous rencontrez alors les habitants et la culture du pays en toute simplicité.

Les coins secrets

Le temple bouddhiste de Mulkirigala
Temps de visite : Entre 1h et 1h30

Le temple bouddhiste de Mulkirigala

Caché dans la campagne sri lankaise, le temple bouddhiste de Mulkirigala est une pépite dans un écrin de verdure. Il est fréquenté par quelques locaux et il est rare d’être plus de 5 visiteurs en même temps sur le lieu. Situé à même un grand rocher, le temple s’étend sur 3 étages où à chaque palier, on découvre des salles creusées dans la roche.
Ornée de peintures bouddhistes, de statues et de fleurs, chaque grotte est unique et possède une énergie qui lui est propre. Le lieu est d’une sérénité à toute épreuve !
Au sommet (attention les dernières marches sont très étroites), vous découvrez un point de vue panoramique sur toute la jungle environnante. Vous apercevez aussi l’océan Indien lorsque le ciel est dégagé. Mais la cerise sur le gâteau est la rencontre avec les élèves moines qui étudient dans l’école située au pied du sanctuaire : un joli moment d’échange en perspective.

Le conseil de Caroline : Quand il y a du soleil, le sol du temple est très chaud et il est obligatoire de se déchausser pour le visiter. Je vous conseille donc de prendre une paire de chaussettes avec vous, afin de ne pas vous brûler la plante des pieds.
Vous aimerez Le temple bouddhiste de Mulkirigala pour :
Monuments | Points de vue | Patrimoine | Temples

La plage d’Unakuruwa
Temps de visite : Entre 1h et 1 journée

La plage d’Unakuruwa

Située à juste à côté de Tangalle, cette plage de pêcheurs est un endroit préservé des visiteurs. Avec ses bateaux colorés, ses quelques body surfeurs et ses cocotiers, Unakuruwa est une plage où la tranquillité règne. C’est un lieu idéal pour faire du snorkeling, vous y observez de jolis poissons-perroquets, de gros oursins ou encore des tortues de mer si vous avez de la chance. L’endroit se situe dans une petite baie : les vagues de l’océan sont relativement petites, ce qui est pratique pour se baigner dans cette région agitée.
La particularité de cette plage, hormis son isolement, est son sable rose. Les tons varient selon la lumière du soleil et le passage des vagues.

Le conseil de Caroline : Pour les femmes, je vous conseille de vous baigner avec un t-shirt et un short. Aussi, je vous conseille de ne pas vous faire bronzer en maillot de bain, car c’est une plage locale. La pudeur est donc de mise.
Vous aimerez La plage d’Unakuruwa pour :
Mer | Plage

Le temple avec la vue sur le rocher de Sigiriya
Temps de visite : Une heure

Le temple avec la vue sur le rocher de Sigiriya

Autour du village de Sigiriya, vous pouvez découvrir un temple bouddhiste seulement fréquenté par les locaux. D’ailleurs, le dimanche matin, les enfants, habillés tout en blanc, suivent la classe de religion donnée par le grand moine. N’hésitez pas à aller échanger quelques mots en anglais avec eux à la fin du cours, ils sont très curieux et ravis de rencontrer des visiteurs.
Cependant, la particularité de cet endroit, c’est indéniablement la vue dégagée sur le fameux rocher du Lion. Situé en hauteur (avec seulement une trentaine de marches à grimper), le panorama est exceptionnel entre la vue sur Sigiriya et la nature verdoyante tout autour.

Le conseil de Caroline : Des chiens errants vivent dans le temple et peuvent se montrer agressifs. Munissez-vous d’un bâton pour simplement les effrayer en le brandissant. Également, pensez à faire semblant de « ramasser un caillou » pour les faire fuir.
Vous aimerez Le temple avec la vue sur le rocher de Sigiriya pour :
Campagne | Merveilles naturelles | Monuments | Points de vue | Temple

La fabrique de sacs Rice & Carry
Temps de visite : Une heure environ

La fabrique de sacs Rice & Carry

Situé à 25 kilomètres au nord de la station balnéaire d’Arugam Bay, le petit village de Komari abrite une fabrique quelque peu particulière. Rice & Carry transforme les sacs en toile de jute pour en faire des sacs à main, des sacs de voyage ou des petites trousses. Lors de cette visite, vous découvrez toutes les étapes de la création des objets. Les méthodes utilisées sont éthiques et responsables. J’ai été très touchée par l’engagement de Suzie, cette femme à l’initiative du projet. Également, Rice & Carry ne fait travailler uniquement que des femmes : le but est de les aider à être indépendantes financièrement afin qu’elles ne soient pas mariées contre leur volonté.

Le conseil de Caroline : Téléphonez avant de vous y rendre afin d’être sûr(e) qu’une personne soit disponible pour vous faire faire la visite du lieu. Sans rendez-vous, il n’est pas toujours ouvert au public.
Vous aimerez La fabrique de sacs Rice & Carry pour :
Art et culture | Artisanat

Le parc national de Maduru Oya
Temps de visite : Entre 3 et 4 heures

Le parc national de Maduru Oya

Le parc national de Maduru Oya est idéal pour faire un safari à l’écart de tous les visiteurs. Vous n’y croisez pas des quarantaines de véhicules comme dans d’autres parcs au Sri Lanka. Ici, si vous êtes 3 véhicules en même temps, c’est le maximum. Seuls les locaux visitent Maduru Oya, ce parc est très peu référencé dans les guides.
Éléphants, daims, singes, buffles, aigles, ce safari sait séduire les amoureux de la nature et des animaux.
En plus de la tranquillité du lieu pour les animaux et les rares visiteurs, son prix d’entrée est nettement moins cher que celui des grands parcs populaires au Sri Lanka.

Le conseil de Caroline : Pensez à prendre une petite paire de jumelles afin de pouvoir observer certains animaux qui se cachent loin des sentiers.
Vous aimerez Le parc national de Maduru Oya pour :
Safari | Observation de la faune | Réserve naturelle

La cocoteraie de Kalkudah
Temps de visite : Environ 1h30

La cocoteraie de Kalkudah

Bien cachée entre deux hôtels, la cocoteraie de Kalkudah est un petit coin secret très peu visité au Sri Lanka. La visite est très intéressante, car vous découvrez la noix de coco sous toutes ses formes. Vous serez surpris en apprenant tout ce que vous pouvez faire avec elle. Un guide vous emmène le long des petits chemins bordés de cocotiers et vous rencontrez des locaux qui travaillent le fruit. À chacun sa spécialité et les cocos sont bien gardées !
À la fin de la visite (pas très bien organisée car ils ne sont pas habitués à recevoir des visiteurs), une petite boutique avec de l’artisanat 100 % local est disponible. Et les prix sont locaux, eux aussi.

Le conseil de Caroline : À la fin de la visite, on vous propose une noix de coco pour boire son eau. Pensez à prendre des pailles en inox ou en bambou avec vous, afin d’éviter d’utiliser des pailles jetables en plastique qui ne sont pas recyclées au Sri Lanka.
Vous aimerez La cocoteraie de Kalkudah pour :
Parc et jardin | Artisanat | Nature

Carte des lieux à visiter