Les 13 lieux incontournables à voir au Sri Lanka

Sophie, Journaliste voyages
Sophie, Journaliste voyages

À chaque fois que je voyage au Sri Lanka (cumulé je dois être à plus de 2 ans de séjours dans ce merveilleux pays), je suis émerveillée devant la richesse de cette véritable île aux trésors. Il y a tant de choses à voir au Sri Lanka…
Située à la croisée des mondes, l’ancienne Ceylan a gardé l‘empreinte de ses influences multiples comme en témoignent ses nombreux sites classés aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour les passionnés d’histoire, la visite du Triangle Culturel est incontournable. Devant l’arbre sacré d’ Anuradhapura, au sommet de la forteresse de Sigiriya, dans les grottes de Dambulla, ou à vélo dans les ruines de Polonnaruwa, vous serez transportés dans l’âge d’or des cités anciennes du Sri Lanka.
Les grandes villes de Colombo, Kandy et Jaffna ont chacune leur charme et sont l’exemple de l’effervescence actuelle du pays. Au Sri Lanka, la spiritualité règne : les temples emblématiques témoignent de l’importance du bouddhisme, d’autres vous initient à l’hindouisme. Ne manquez pas la vieille ville fortifiée de Galle, la cité coloniale la plus charmante du Sri Lanka.
Si vous préférez la nature, les balades en montagne et l’air frais, explorez la région du thé. De Nuwara Eliya à Ella, vous sillonnez les collines couvertes de plantations de thé, de cascades en points de vue spectaculaires. Les amateurs de vie sauvage partiront en safari dans le parc national de Yala observer léopards et éléphants. Tandis que les sportifs grimperont une montagne pas comme les autres : l’Adam’s Peak. On vient aussi au Sri Lanka pour se détendre sur les plages du Sud ou celles de Trincomalee. Surf ou snorkeling, toute la famille sera séduite par les plages du Sri Lanka.

Carte des lieux à visiter

Notre sélection de lieux à voir

Adam’s Peak
Temps de visite : 2 jours
carte

Adam’s Peak

Au sud-ouest de la région des hauts plateaux, l’Adam’s Peak (2 243 m), est l’une des montagnes les plus importantes du Sri Lanka. Au sommet, une empreinte de pas gravée dans la roche attire des pèlerins de différentes confessions depuis des millénaires. Selon les croyances, l’interprétation diffère : ce serait le pied de Bouddha pour les bouddhistes, celui de Shiva pour les hindous, celui d’Adam pour les musulmans ou encore celui de Saint Thomas pour les chrétiens. La saison des pèlerinages se déroule entre la pleine lune de Décembre et celle de Mai. Vous progressez dans la nuit sur un chemin éclairé de mille lumières en compagnie des pèlerins sri lankais. Après avoir gravi plus de 5 000 marches, vous atteignez le sommet de la montagne sacrée pour assister au lever du soleil. Par temps clair, l’ombre triangulaire de la montagne apparaît sur les reliefs alentours. Cette randonnée exigeante s’adresse aux personnes en bonne condition physique.

Le conseil de Sophie : Attention, les soirs de pleine lune et les week-ends, le site attire beaucoup de monde. Ne tentez pas l’ascension pendant la saison des pluies, le chemin périlleux devient très glissant et la vue est souvent bouchée par le brouillard.
Vous aimerez Adam’s Peak pour :
Rando | Merveilles naturelles | Montagne | Nature | Points de vue

Anuradhapura
Temps de visite : 1 journée
carte

Anuradhapura

Au nord du Triangle Culturel, la ville d’Anuradhapura est un haut lieu saint du bouddhisme cinghalais. Ce triangle formé par les villes d’Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy, abrite l’essentiel du patrimoine archéologique du Sri Lanka. Première capitale royale du Sri Lanka du IVe siècle avant J.-C. jusqu’au Xe siècle, elle est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les monuments les plus emblématiques sont l’immense dagoba Jethawanaramaya et le Sri Maha Bodhi, le temple sacré par excellence de l’île. Celui-ci est construit autour de l’arbre sacré Maha Bodhi, l’un des plus anciens au monde, issu d’une bouture de l’arbre sous lequel Bouddha atteignit l’Éveil en Inde du Nord. Une grande ferveur religieuse se dégage de ce lieu saint, où de nombreux fidèles, des moines et des familles viennent se recueillir et faire des offrandes.

Le conseil de Sophie : Au coucher du soleil, rendez-vous à Mihintale, à quelques kilomètres à l’est d’Anuradhapura. C’est ici que le bouddhisme a été introduit sur l’île au IIIe siècle avant J.-C. Il vous faudra grimper environ 1800 marches pour arriver au sommet d’une petite colline et admirer la vue sur les environs.
Vous aimerez Anuradhapura pour :
Architecture | Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco | Sites archéologiques

Colombo
Temps de visite : 2 jours
carte

Colombo

Située sur la côte ouest de l’île, sur les routes commerciales maritimes entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, Colombo est aujourd’hui la capitale économique du Sri Lanka. Depuis quelques années, la ville connaît une renaissance et de nouvelles constructions voient le jour constamment. Vous trouverez quelques lieux historiques comme le mythique Galle Face Hotel, un palace construit face à l’océan indien en 1864. Montez dans un tuk-tuk pour explorer le quartier du Dutch Fort où plusieurs édifices témoignent de l’époque coloniale. Le Dutch Hospital est un bâtiment rénové datant du XVIIe siècle, abritant aujourd’hui d’excellents restaurants. Baladez-vous à pied dans les ruelles commerçantes de Pettah. Ne manquez pas la visite du temple de Gangaramaya, un site bouddhiste toujours en activité. Rendez-vous lors de la Navam Perahera, la pleine lune de février, pour saisir toute la ferveur religieuse qui envahit les rues de Colombo. Au coucher du soleil, marchez le long de l’océan indien sur Galle Face Green, une esplanade où se réunissent les habitants de Colombo.

Le conseil de Sophie : Pour vous relaxer à la plage directement à votre arrivée au Sri Lanka, séjournez à Negombo. Ce port de pêche situé tout près de l’aéroport international est devenu une station balnéaire populaire auprès des voyageurs. Dans ce cas-là, n’oubliez pas de visiter Colombo en fin de voyage !
Vous aimerez Colombo pour :
Architecture | Artisanat | Gastronomie | Marché | Shopping

Dambulla
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Dambulla

Au centre du Triangle Culturel, Dambulla est un site important dans l’histoire du Sri Lanka. Choisi comme refuge par un roi chassé d’Anuradhapura, il transforma les grottes de Dambulla en temples superbement décorés, aujourd’hui classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet ensemble rupestre datant du IIe siècle avant J.-C. est un des plus beaux sites du Sri Lanka. Vous ne pourrez pas manquer le temple d’or dominé par son imposant Bouddha doré. Empruntez les escaliers sur les côtés pour rejoindre les grottes en haut de la colline. À l’intérieur, vous découvrez d’anciennes peintures murales et de nombreuses statues de Bouddha. Vous découvrez la plus vieille statue de Bouddha du Sri Lanka. Sculpté dans la roche, ce Bouddha couché mesure 15m de long.

Le conseil de Sophie : Sur la route entre Anuradhapura et Dambulla, faites un arrêt au site d’Aukana. Cette statue de Bouddha datant du Ve siècle est sculptée dans un seul bloc de roche et mesure un peu plus de 10m de haut.
Vous aimerez Dambulla pour :
Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco | Site archéologique

Galle
Temps de visite : Une journée
carte

Galle

Prononcée « Gallé » en cinghalais et « Gaulle » en anglais, c’est ville la plus charmante de l’île ! Les Portugais initient la construction du fort au XVIe siècle, les Hollandais l’agrandissent en construisant les remparts au XVIIe siècle. Puis, sous l’occupation britannique, le port de Galle devient le plus important du pays. Aujourd’hui, la vieille ville de Galle et ses fortifications sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Églises, mosquées et temples bouddhistes témoignent des différentes communautés vivant à Galle. Dans les ruelles pittoresques, cafés, restaurants et boutiques se succèdent au milieu des bâtiments coloniaux. De magnifiques demeures coloniales de style hollandais sont transformées en hôtels de charme. Attention à votre budget : une nuit dans le Fort de Galle coûte plus chère qu’ailleurs dans le pays ! Au coucher du soleil, rendez-vous devant le phare de Galle, repère incontournable de la ville, pour partir vous balader sur les remparts.

Le conseil de Sophie : Galle, c’est la ville du Sri Lanka à ne pas manquer ! Depuis Colombo, montez dans un train pour un trajet magique d’environ deux heures le long de la côte.
Vous aimerez Galle pour :
Art et culture | Architecture | Artisanat | Patrimoine mondial de l'Unesco | Shopping

Jaffna
Temps de visite : 2 jours
carte

Jaffna

À l’extrême nord de l’île, la péninsule de Jaffna est le cœur de la culture Tamoule sri lankaise. Mise à l’écart pendant des années de guerre civile, la région s’ouvre progressivement au tourisme. Jaffna vous plonge dans un Sri Lanka différent. « Authentique », c’est le mot qui revient le plus souvent dans la bouche des voyageurs se rendant jusqu’à Jaffna. Ici tout change : la langue, la religion, les coutumes, la cuisine, le climat. Dans un pays majoritairement bouddhiste, vous serez immédiatement surpris de voir autant de temples hindous colorés, similaires à ceux d’Inde du Sud. Le temple Nallur Kandaswamy Kovil est le plus important lieu de culte hindou du pays. Une balade en tuk-tuk autour de la péninsule est intéressante pour découvrir les paysages sauvages de la côte, jusqu’au village de Point Pedro.

Le conseil de Sophie : Sur la route depuis Colombo, découvrez la péninsule de Kalpitiya et le parc national de Wilpattu. À Kalpitiya, vous pouvez faire du kitesurf ou partir en bateau observer les dauphins. Dans le parc de Wilpattu, le plus grand du pays, partez en safari à la rencontre de la faune sauvage.
Vous aimerez Jaffna pour :
Gastronomie | Monuments | Patrimoine

Kandy
Temps de visite : 1 journée
carte

Kandy

Dernière capitale royale du Sri Lanka, Kandy se situe aux portes des montagnes centrales du pays. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, son principal site touristique est le fameux Temple de la Dent, abritant la relique de la dent de Bouddha. Considérée par les bouddhistes comme une source de pouvoir infini, la dent sacrée fut déplacée au cours de l’histoire dans les différentes capitales du royaume, d’Anuradhapura à Polonnaruwa, puis jusqu’à Kandy. Surnommée capitale culturelle du Sri Lanka, Kandy est aussi réputée pour ses danses kandyennes que l’on peut voir lors de spectacles quotidiens ou en été pendant le grand festival Esala Perahera, une des plus belles parades religieuses au monde. Pour faire un break de l’agitation de la ville, partez-vous promener dans le magnifique jardin botanique de Peradeniya.

Le conseil de Sophie : Kandy est un excellent camp de base pour explorer la nature sauvage des montagnes environnantes. Le massif des Knuckles offre de nombreuses possibilités de trekking dans des espaces préservés d’une grande diversité.
Vous aimerez Kandy pour :
Art et culture | Fêtes et festivals | Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco | Montagne

Parc National de Yala
Temps de visite : 1 journée
carte

Parc National de Yala

Pour les amoureux de vie sauvage, le parc national de Yala est une visite incontournable lors d’un au Sri Lanka. Deuxième plus grand parc du pays après celui de Wilpattu, on y trouve plus de 200 espèces d’oiseaux, éléphants, buffles, singes, ours paresseux, crocodiles et léopards. Le parc de Yala est connu pour abriter la plus forte densité de léopards au monde ! Ajoutez à cela une situation géographique idéale dans le sud-est de l’île et vous comprenez pourquoi Yala est devenu rapidement le parc le plus touristique du pays. Depuis la ville de Tissamaharama, où se concentre la plupart des hôtels, les guides naturalistes sri lankais vous emmènent en safari sur les pistes poussiéreuses du parc. Rendez-vous à l’ouverture du parc, avant que toutes les jeeps n’arrivent. L’endroit est très fréquenté pendant la haute saison touristique, entre les mois de décembre et février.

Le conseil de Sophie : Si vous souhaitez une expérience plus exclusive, rendez-vous au parc national d’Udawalawe. Dans un décor rappelant la savane africaine, c’est le meilleur endroit du Sri Lanka pour observer des éléphants sauvages.
Vous aimerez Parc National de Yala pour :
Animaux | Nature | Safari | Réserve naturelle | Observation de la faune

Les plages du Sud
Temps de visite : 3 jours
carte

Les plages du Sud

Le sud de l’île est connu pour ses superbes plages de sable blanc ourlées de cocotiers donnant sur l’océan Indien. De Galle à Tangalle, les ambiances diffèrent selon vos envies. Unawatuna, juste à côté de Galle, a l’avantage d’offrir un large choix d’hébergements, et permet de séjourner à la plage tout en allant dans le Fort de Galle en un coup de tuk-tuk ! La grande baie de Weligama est connue des surfeurs, c’est ici aussi que se trouvent les fameux pêcheurs perchés sur échasse. Mirissa, lovée dans une petite baie, est souvent la plage la plus appréciée des voyageurs pour son ambiance décontractée et festive. Elle est aussi très populaire auprès des surfeurs. À partir de la grande ville de Matara, le littoral devient de plus en plus sauvage. L’immense plage de Tangalle s’étend sur des kilomètres.

Le conseil de Sophie : Au-delà d’être devenues des sites balnéaires, les plages du Sud permettent de découvrir des lieux de vie et de rencontrer la population locale. Dans ce décor paradisiaque, arrêtez-vous boire une noix de coco dans une gargote, explorez les villages de pêcheurs ou montez à bord de tuk-tuk colorés pour sillonner les rizières environnantes !
Vous aimerez Les plages du Sud pour :
Détente | Mer | Plage / Station balnéaire | Sports nautiques

Polonnaruwa
Temps de visite : 1 journée
carte

Polonnaruwa

Aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Polonnaruwa devient la seconde capitale du royaume du Xe au XIIIe siècle. Elle connaît son âge d’or avec le roi Parakrama Bahu Ier qui entreprit de grands travaux dont la construction d’un immense réservoir capable d’irriguer les rizières avoisinantes, toujours en activité aujourd’hui. Lors du déclin de Polonnaruwa, la nature reprit ses droits, et la jungle envahit le lieu en se mêlant aux pierres, lui donnant son charme actuel. Sur ce vaste parc ombragé où jouent quelques macaques, on vient admirer les temples et ruines de palais ainsi que le Gal Vihara, un complexe de statues de Bouddha magnifiquement sculptées. Ce grand site archéologique s’explore idéalement à vélo, en prenant un guide local avec vous.

Le conseil de Sophie : Si vous venez visiter les ruines de Polonnaruwa depuis Sigiriya, l’idéal est de venir tôt le matin. Sur le chemin du retour, faites un safari en fin d’après-midi au parc national de Minneriya. Ce parc est connu pour abriter une importante population d’éléphants, qui se rejoignent pendant les mois d’été lors du « Grand Rassemblement ».
Vous aimerez Polonnaruwa pour :
Patrimoine mondial de l'Unesco | Architecture | Monuments | Sites archéologiques

La région du thé
Temps de visite : 3 jours
carte

La région du thé

L’atmosphère des hauts plateaux sri lankais contraste avec le reste du pays. Dans cette région montagneuse, les paysages sont un mélange de cascades, plantations de thé et forêts tropicales. Grâce à son climat tempéré, les Britanniques y développèrent la culture du thé. Au sud de Kandy, Nuwara Eliya est la ville la plus haute du Sri Lanka. Cette station d’altitude créée à la fin du XIXe par les colons britanniques abrite quelques vestiges architecturaux, un champ de course et même un golf ! Profitez-en pour visiter une fabrique de thé et découvrez les secrets du thé de Ceylan.
Le petit village d’Ella est très apprécié des voyageurs pour son ambiance décontractée, ses cascades, ses panoramas, et les possibilités de marche dans les environs. À Haputale, baladez-vous jusqu’au Lipton Seat, là où Sir Thomas Lipton contemplait son domaine. Ne manquez pas le voyage en train entre Haputale et Ella pour un trajet pittoresque serpentant à travers les plantations de thé.

Le conseil de Sophie : À l’ouest d’Haputale, partez en randonnée dans le parc national d’Horton Plains . Tôt le matin, rendez-vous jusqu’à l’escarpement surnommé World’s End, la fin du monde, offrant une des plus belles vues du Sri Lanka.
Vous aimerez La région du thé pour :
Chutes d'eau | Rando | Montagne | Nature | Points de vue

Sigiriya
Temps de visite : 1 journée
carte

Sigiriya

Au cœur du Triangle Culturel, Sigiriya est un site emblématique du Sri Lanka classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Appelé aussi le Rocher du Lion, cet imposant bloc rocheux abrite les ruines du palais du roi Kassyapa. À la fin du Ve siècle, le souverain se réfugie ici après avoir tué son père et chassé son frère du royaume. Lors de l’ascension, vous visitez une galerie rupestre célèbre pour ses magnifiques fresques des « demoiselles de Sigiriya » peintes sur la paroi rocheuse. Au sommet, l’ancienne forteresse de Sigiriya domine la jungle environnante et offre une vue spectaculaire sur la campagne sri lankaise. Pour éviter la foule et les grosses chaleurs, rendez-vous à l’ouverture du site. Comptez moins d’une heure de montée dans les marches de la forteresse pour atteindre le sommet.

Le conseil de Sophie : À côté de Sigiriya, vous pouvez escalader un autre rocher, Pidurangala. Moins fréquenté et moins onéreux, c’est une belle alternative pour assister au lever du soleil en admirant une vue unique sur le Rocher du Lion !
Vous aimerez Sigiriya pour :
Architecture | Merveilles naturelles | Monuments | Patrimoine mondial de l'Unesco | Site archéologique

Trincomalee
Temps de visite : 2 jours
carte

Trincomalee

Sur la côte est du Sri Lanka, Trincomalee, surnommée Trinco, est réputée pour la beauté de ses côtes et ses longues plages de sable blanc. Ce port historique a beaucoup souffert suite à la guerre civile et au tsunami dévastateur. Depuis quelques années, le tourisme a redynamisé la région et les voyageurs affluent chaque année davantage. Dans le centre-ville, faites un tour au Fort Frederick, construit par les Portugais au début du XVIIe siècle. Visitez le temple hindou Koneswaram surplombant la magnifique baie de Trincomalee. On vient surtout à Trincomalee pour se prélasser sur les plages de Nilaveli et Uppuveli, parmi les plus belles du pays. Depuis la plage de Nilaveli, une traversée en bateau vous mène à Pigeon Island, un des meilleurs spots de snorkeling du Sri Lanka. C’est l’occasion d’aller nager autour des récifs préservés en compagnie de petits requins et de tortues !

Le conseil de Sophie : Longez le littoral vers le sud jusqu’à la plage d’Arugam Bay. Spot de surf international, l’ambiance est décontractée et séduit tous les voyageurs, surfeurs ou non.
Vous aimerez Trincomalee pour :
Monuments | Plongée | Plage / Station Balnéaire | Port

Conseiller où partir
Sophie,
Journaliste voyages

L'avis de Sophie

Pour moi, le Sri Lanka, c’est un mélange d’histoire, de nature et de rencontres, et bien sûr de soleil. C’est aussi l’île du sourire et de la spiritualité, on se sent rapidement à l’aise grâce à l’accueil chaleureux des Sri Lankais. Cette destination convient parfaitement aux voyages en famille, grâce aux bonnes infrastructures touristiques et au large choix d’activité. C’est aussi un pays qui sort d’une histoire tumultueuse, entre une longue guerre civile et un tsunami dévastateur et qui connaît un développement touristique en plein essor. Dans ce contexte, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à éviter les périodes de haute-saison.