Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages
Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages

La Suisse, un pays de montagne par excellence, un incroyable kaléidoscope d’espaces naturels sauvages, mais aussi de villages au charme fou, marqués par des traditions encore bien ancrées. Un seul séjour en Suisse ne suffit pas pour tout découvrir tant les sites incontournables sont nombreux. Revers de la médaille, certains parmi les plus connus sont parfois victimes de leur succès et leur attrait peut être terni par une trop grande fréquentation touristique. Mais la petite nation helvète recèle encore quelques lieux plus confidentiels à l’écart des grands circuits classiques. Je vous emmène à travers certains de mes coins secrets préférés : du Valais aux confins des Grisons, les options ne manquent pas pour partir à la découverte d’une Suisse plus insolite et méconnue.

Voir plus

Hors des sentiers battus

Les sources chaudes de Combioula
Temps de visite : 2 heures

Les sources chaudes de Combioula

Rien de tel que se relaxer dans des sources chaudes en pleine nature après une bonne journée passée à randonner à pied ou sur les skis dans cette magnifique partie du Valais ! Situées au fond du Val d’Hérens, les sources de Combioula sont connues depuis le 15e siècle : de nombreux points thermominéraux émergent en bordure du lit de la Borgne pour le plus grand bonheur des quelques locaux et visiteurs. Un agréable chemin s’enfonce dans la forêt pour rejoindre la rivière où est aménagé un bassin en cailloux pour récolter l’eau de source. Propice à la méditation, l’endroit est tout simplement superbe. Il est même possible de pénétrer, en se penchant un peu, dans le petit tunnel qui mène à la source : l’ambiance est tout à fait insolite et la température encore plus chaude !

Le conseil de Vanessa : Les sources ne sont pas clairement indiquées. Entre Vex et Euseigne, tournez à gauche au niveau du panneau indiquant « STEP d’Hérémence » avant un petit tunnel et descendez jusqu’à la rivière Borgne par une petite route goudronnée puis une piste en bon état jusqu’à un parking le long de la rivière. Les sources sont désormais à une toute petite distance à pied !
Vous aimerez Les sources chaudes de Combioula pour :
Nature | Sources | Rivière | Détente | Rando

Arolla et son lac bleu
Temps de visite : Une demi-journée

Arolla et son lac bleu

Arolla est un village d’une cinquantaine d’habitants permanents situé au fond du très sauvage Val d’Hérens à près de 2 000 mètres d’altitude. C’est l’un de mes endroits préférés en Suisse. Quel environnement incroyable, avec les légendaires sommets de la Dent Blanche et du mont Collon qui se détachent en arrière-plan. Une atmosphère de haute montagne à l’état brut ! L’un des joyaux du coin est son lac Bleu, qui s’atteint depuis La Gouille ou Arolla. La première option ne nécessite que 45 minutes, mais comporte une montée assez raide à travers belle une forêt de pins et de mélèzes. Quant à la seconde, la pente est plus douce et il vous faudra une heure et demie pour atteindre votre objectif, avec en prime de magnifiques vues sur les différents hameaux du vallon d’Arolla.

Le conseil de Vanessa : Pour ceux qui choisiraient de parcourir la Suisse en bus ou en train, aucun problème pour vous rendre jusqu’au lac Bleu. Depuis Sion, un bus public vous emmène dans un premier temps jusqu’aux Haudères, puis un second jusqu’à Arolla. La Suisse ou le paradis du slow travel sans voiture !
Vous aimerez Arolla et son lac bleu pour :
Nature | Montagne | Lac | Rando | Beau village

La Brévine ou la Sibérie suisse
Temps de visite : Une journée

La Brévine ou la Sibérie suisse

La Brévine, petite commune du canton de Neufchâtel, est souvent surnommée la « Sibérie de la Suisse » et cela à juste titre. La température peut y descendre en hiver jusqu’à -30 degrés ! L’endroit est caractérisé par un microclimat à cause de sa situation géographique qui allie haut plateau et vallée montagneuse. Si vous choisissez de braver le froid de l’hiver, vous serez récompensés par de splendides paysages dignes d’une peinture du maître flamand Bruegel : un petit village traditionnel entouré de forêts et d’un lac recouverts d’un épais manteau blanc. Cet environnement plat se prête parfaitement à la pratique du ski de fond et des itinéraires de raquettes sont également aménagés. À trois kilomètres du village se situe le lac des Taillères qui se fige régulièrement en hiver, se transformant ainsi en immense patinoire.

Le conseil de Vanessa : Ne manquez pas l’insolite « Fête du Froid » qui est organisée tous les ans en hiver au début du mois de février : une manifestation tout à fait originale pour célébrer le froid légendaire de la vallée. Balades en traîneaux, sculptures sur neige, marché artisanal, animations pour enfants et village du froid sont ainsi organisés le temps d’une journée.
Vous aimerez La Brévine ou la Sibérie suisse pour :
Nature | Lac | Campagne | Fêtes et festivals

Gimmelwald
Temps de visite : Une journée

Gimmelwald

Petit village de l’Oberland bernois situé à 1 367 mètres d’altitude, Gimmelwald occupe un site tout à fait spectaculaire. Il s’étale sur un rebord de plateau escarpé, faisant face à un impressionnant paysage de glaciers, cimes enneigées, chutes d’eau et profondes vallées entaillées par l’érosion. Beaucoup moins connu et touristique que Grindelwald et l’Eiger tout proches, il n’en mérite pas néanmoins une visite. Particularité notable, aucune route ne relie la bourgade : il vous faudra alors prendre le téléphérique du Schilthorn dont Gimmelwald constitue le premier arrêt. Une fois débarqués, quel bonheur de déambuler dans les calmes ruelles fleuries du village, flanqué de superbes fermes à l’architecture de montagne traditionnelle.

Le conseil de Vanessa : Les amateurs de via ferrata ne manqueront pas d’emprunter celle reliant le village de Mürren, qui se situe juste au-dessus de Gimmelwald. Longue d’un peu plus de 2 kilomètres, elle offre un panorama de toute beauté sur le village et les sommets environnants. Elle est accessible de début juin à fin octobre.
Vous aimerez Gimmelwald pour :
Nature | Montagne | Points de vue | Beau village | Architecture

Les menhirs de la Mutta
Temps de visite : Entre 2 à 3 heures

Les menhirs de la Mutta

Les menhirs de la Mutta, situés sur la commune de Falera dans les Grisons, font partie de ces rares lieux aussi envoûtants qu’insolites qu’abrite la Suisse. La colline de la Mutta est un lieu de culte païen depuis des milliers d’années, qui recèlerait des forces particulières. Les 34 menhirs dispersés dans le paysage témoignent de ce rite ancestral datant de l’époque de l’Âge de Bronze.
Un agréable sentier permet de découvrir ce lieu chargé d’énergie depuis une charmante petite église juchée sur une colline, l’une des premières construites dans la région. Vous aurez le choix entre découvrir ce site mégalithique par vous-même à travers un sentier didactique ou bien encore réserver une visite privée, qui vous fournira de plus amples informations sur les 3 500 ans d’histoire de Falera.

Le conseil de Vanessa : Si vous choisissez de vous rendre dans les Grisons en hiver pour profiter des sports de neige, ne manquez pas de visiter le site recouvert d’un épais manteau blanc. La vision des mégalithes surgissant de la neige est tout à fait saisissante ! Les amateurs de photographie préfèreront les lumières de début ou de fin de journée.
Vous aimerez Les menhirs de la Mutta pour :
Nature | Montagne | Art et culture | Sites archéologiques

Tschlin
Temps de visite : Une journée

Tschlin

Village typique et porte d’entrée de la Haute-Engadine, Tschlin est idéalement étalé sur une terrasse ensoleillée surplombant la rivière Inn. C’est peut-être l’un des plus beaux villages de Suisse et pourtant, il n’est pas envahi par des hordes de touristes comme cela est le cas dans l’Oberland bernois.
Un vrai décor de carte postale, avec ses belles maisons anciennes aux façades marquées par une influence italienne, ses verts pâturages et ses cimes enneigées dans le lointain. Une brasserie traditionnelle permet de déguster de délicieuses bières après une journée passée à randonner dans les montagnes environnantes. Un sentier panoramique d’altitude, la Via Engadina, vous fait découvrir ce superbe patrimoine naturel et culturel.

Le conseil de Vanessa : Situé dans les montagnes au-dessus de Tschlin, le petit lac d’altitude du Rotes Seeli est une véritable merveille de la nature qu’il serait dommage d’ignorer. Les algues présentes dans son eau lui confèrent une tonalité rouge tout à fait spectaculaire. La randonnée est certes un peu physique, mais quelle récompense à l’arrivée !
Vous aimerez Tschlin pour :
Nature | Montagne | Beau village | Architecture | Rando

Müstair
Temps de visite : Une journée

Müstair

Müstair est une commune de l’extrémité est des Grisons aux confins de la Suisse et de l’Italie, proche du légendaire col du Stelvio. Le temps semble s’être littéralement arrêté dans cette partie sauvage de la nation helvète. La nature et l’homme ont comme réussi à trouver un équilibre parfait.
La commune fait partie de la Réserve de la Biosphère Val de Müstair, marquée par une riche biodiversité et point de départ de nombreuses possibilités de randonnée. Elle abrite également en son sein l’abbaye bénédictine Saint-Jean-des-Sœurs, classée au Ppatrimoine mondial de l’UNESCO et remarquablement bien préservée. L’intérieur de l’abbaye cache de superbes fresques qui méritent le coup d’œil.

Le conseil de Vanessa : Les randonneurs se rendront au très photogénique lac Lai da Rims, qui se trouve au cœur de la Réserve de la Biosphère et au sud-ouest de la commune de Müstair. Tout proche du col du Stelvio, c’est l’un des plus beaux lacs de l’arc alpin aux étonnantes teintes bleu vert, situé à près de 2 400 mètres d’altitude.
Vous aimerez Müstair pour :
Nature | Montagne | Architecture | Patrimoine mondial de l'Unesco | Rando

Morcote
Temps de visite : Une demi-journée

Morcote

Le cadre du village de Morcote a des allures de Riviera et vous séduira au premier coup d’œil. Commune du canton du Tessin, elle se situe en balcon sur les rives du lac de Lugano : son emplacement forme un décor quasi parfait avec ses demeures au fil de l’eau, ses cyprès et cultures en terrasses, son église trônant fièrement au sommet du village et son cimetière à flanc de colline.
L’intérieur de Morcote recèle lui aussi son lot de trésors, avec ses ruelles pleines de charme, les portiques pittoresques de ses vieilles maisons et sa végétation luxuriante. Les amoureux de la nature ne manqueront pas de visiter le parc Scherrer, où ils découvriront une étonnante flore subtropicale. Rien étonnant à ce qu’il soit surnommé la « Perle du Ceresio » !

Le conseil de Vanessa : Une façon originale de découvrir Morcote sera de prendre un funiculaire depuis Lugano-Paradiso qui vous mènera jusqu’au sommet du mont San Salvatore, emblème de la région avec des vues panoramiques incroyables. De là, un sentier de randonnée descend au milieu de belles châtaigneraies et traverse le village de Corona, source d’inspiration pour de nombreux artistes, qui abrite un jardin botanique réputé pour sa collection de rhododendrons.
Vous aimerez Morcote pour :
Nature | Lac | Architecture | Beau village | Rando

Carte interactive des lieux à visiter