Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Paul, Blogueur et globetrotter
Paul, Blogueur et globetrotter

Le Vietnam fait partie de ces destinations dont le tourisme n’a cessé de croître ces dernières années. Ayant eu la chance d’y voyager deux fois durant 2 semaines d’abord, puis 1 mois, et ce, à seulement 3 ans d’intervalle, j’ai déjà eu le temps de voir les nombreux aménagements progressant à vitesse grand V, dus au tourisme de masse. Les boutiques à touristes florissant à l’entrée de Ninh Binh, les bateaux toujours plus nombreux dans la baie d’Halong et les files d’attente interminables pour visiter sa célèbre grotte. Pourtant, le Vietnam conserve encore des joyaux préservés du tourisme, pour peu que l’on se donne les moyens de s’y rendre. Voici les perles que j’ai eu la chance de visiter lors de mes expéditions et voyages au Vietnam. Et que je vous conseille de découvrir par vous-même, pour sortir des sentiers battus.

Voir plus

Hors des sentiers battus

Cao Bang et la frontière chinoise
Temps de visite : 2 à 4 journées

Cao Bang et la frontière chinoise

Beau village Montagne Patrimoine Artisanat

Le nord du Vietnam conserve beaucoup plus de vestiges et traditions que le sud, du fait de son passé historique et politique, qui n’a pas permis la même ouverture au Nord qu’au Sud pendant longtemps. Résultat : tout le monde connaît les ruelles dans leurs jus de la capitale Hanoï, ainsi que les superbes villages des minorités ethniques dans le nord-ouest du pays, autour de Sapa. Mais quasiment personne ne se lance dans le Nord-Est, près de la frontière chinoise.
On peut pourtant y faire de magnifiques randonnées au cœur des pics karstiques typiques du pays Tonkin. Les villages locaux vivent pourtant ici dans le reculement le plus total. Et c’est là que vous pourrez apprécier les plus authentiques scènes de la vie rurale vietnamienne, avec de nombreux paysans labourant leurs champs à l’aide de buffles, coiffés du célèbre chapeau conique. Les villages aux maisons sur pilotis ou en torchis se cachent par petits hameaux dans les montagnes. Les routes reliant Lang Son à Cao Bang et la baie d’Halong sont toutes plus belles les unes que les autres.

Le conseil de Paul : si vous avez le temps, le marché alimentaire de Cao Bang vaut le détour pour son activité débordante. Âmes sensibles s’abstenir cependant, il n’est pas impossible de voir des poissons se faire écailler vivants avant de les donner aux clients, ou même des têtes de chien grillées exposées sur les étals. Autre culture, autres coutumes.

Le lac Ba Bê
Temps de visite : 1 à 2 journées

Le lac Ba Bê

Beau village Lac Nature Détente

Probablement l’un des plus beaux parcs nationaux du Vietnam, celui-ci est encore très préservé, car il se mérite ! Situé à 6 h de route cabossée au nord de Hanoï, ce magnifique lac de 1 km de large sur 9 km de long est une véritable oasis de paix. Arrivés à son embarcadère principal, quelques petits bateaux à moteur s’occupent de vous amener dans l’un des rares villages du pourtour du lac, cernés de rizières à perte de vue. Ici, seules quelques petites maisons d’hôtes sur pilotis, au confort très local, sont à disposition. Une grande pièce commune, un matelas, une moustiquaire et c’est tout ! En kayak sur les affluents autour du lac, on peut observer la nature déchaînée en végétation rase, d’où s’arrachent d’immenses pics karstiques s’élançant vers le ciel. Quelques pêcheurs s’activent ici et là sur leur radeau de fortune et seules quelques grandes aigrettes blanches animent le tableau, c’est juste sublime !

Le conseil de Paul : le centre du lac est orné de deux petits îlots perdus au milieu de l’eau. Il est possible de s’arrêter sur l’un d’eux pour escalader les rochers et sauter de quelques mètres (quasiment 10 mètres selon les promontoires) dans l’eau. Demandez conseil à votre guide, c’est très fun !

Le parc national de Phong Na – Ke Bang
Temps de visite : 1 à 2 journées

Le parc national de Phong Na – Ke Bang

Nature Grotte Randonnée

Situé en plein centre du Vietnam, à distance quasi égale entre la ville impériale de Hué et Hanoï, ce parc national, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2003, est une merveille cachée. Ce parc est encore très préservé, du fait que la plupart des tours opérateurs n’ont pas le temps de se rendre jusque-là, priorisant les arrêts à Hué ou à Hoi An, avant de rejoindre Hanoï ou Hô Chi Minh en avion. Toujours est-il que c’est bien ici que vous pourrez admirer, lors de randonnées, les plus vieux pitons rocheux et reliefs karstiques de tout le Vietnam. La région compte de nombreux sommets de plus de 1000 mètres, tous recouverts de végétation tropicale et accueillant une faune de la plus grande richesse. Le sous-sol est également rempli de magnifiques grottes aux stalactites et stalagmites vieilles de milliers d’années. Si vous ne deviez visiter qu’une grotte parmi les 14 que compte la région, choisissez la grotte de Thien Duong, également baptisée grotte du Paradis, probablement l’une des plus belles du coin.

Le conseil de Paul : comme pour beaucoup d’endroits en Asie du Sud-est, le parc de Phong Na, et notamment ses grottes, se visite facilement en louant un scooter sur place. Un parcours d’environ 30 kilomètres vous mènera notamment jusqu’à la grotte du paradis, offrant de magnifiques paysages au passage.

Mui Ne et la côte Sud-est du Vietnam
Temps de visite : 1 à 3 jours

Mui Ne et la côte Sud-est du Vietnam

Plage Détente Désert

La plupart du temps, un voyage organisé au Vietnam se termine par un moment de farniente sur l’une des nombreuses plages paradisiaques de l’île de Phu Quoc, située tout au sud du pays, proche du Cambodge. Pourtant, le pays compte également de nombreuses stations balnéaires entre Hô Chi Minh et Hoi An, plus ou moins envahies par les touristes occidentaux. Parmi elles, Da Nang ou Nha Trang. Mais le petit bijou encore préservé du tourisme, c’est le village de Mui Ne, situé à environ 15 kilomètres de la ville de Phan Tiet. Ici, les plages à l’eau turquoise sont bordées par d’immenses dunes de sable dorées, un décor hors du commun et relativement secret.

Le conseil de Paul : oubliez l’avion ici. Le moyen le plus simple de se rendre à Mui Ne reste encore de prendre le train ou un bus de nuit au départ de Hô Chi Minh, ou un minibus au départ de Dalat.

Carte interactive des lieux à visiter