Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

En Bulgarie, les endroits encore peu connus et insolites ne manquent et il en existe sans doute encore bien d’autres, bien cachés… Avant que vous fassiez vous-mêmes vos découvertes incongrues, voici le best of de nos endroits secrets préférés. Des formations géologiques étonnantes de la grotte de Prohodna aux roches de Belogradchik en passant par les pierres champignons de Beli Plast, vous découvrirez des sites naturels à la fois étonnants et truffés d’histoires. Complétez votre tableau des endroits insolites en découvrant aussi des lieux uniques, fruits de l’imagination et de la passion d’hommes et de femmes comme le pont du Diable sur la rivière Arda, la Maison Escargot dans la banlieue de Sofia, l’Ecole d’Art des Enfants Surdoués abandonnée en bord de mer et le Musée de la Rose à Kazanlak. Prêt à découvrir nos coins secrets lors de votre voyage en Bulgarie ?

Voir plus

Hors des sentiers battus

Le pont du Diable, Ardino
Temps de visite : Une journée

Le pont du Diable, Ardino

Dans le massif montagneux des Rhodopes au sud de la Bulgarie, un superbe pont en pierres et en arc traverse la rivière Arda, reliant deux flancs abrupts des montagnes avoisinantes. Construit au XVIe siècle par le bâtisseur bulgare Dimitar, il porte le nom déroutant de pont du Diable et le tient de plusieurs légendes…
Selon certains, le Diable lui-même aurait laissé l’empreinte de son pied dans une roche voisine du pont. D’autres évoquent le fantôme d’une femme qui hanterait les lieux, celui de l’épouse d’un des constructeurs, décédée tragiquement pendant la construction du pont. Enfin, de terribles batailles se seraient également déroulées alentour… En tout cas, encore aujourd’hui, les habitants du coin rechignent toujours à emprunter le pont la nuit. De toute façon, le paysage et la beauté de l’architecture du pont se savourent à la lumière du jour.

Le conseil de Élisabeth : Le village charmant d’Ardino, à 6 kilomètres à pied du pont du Diable, mérite une petite halte pour déjeuner près de sa fontaine dont la forme n’est autre que celle du pont ! À deux kilomètres d’Ardino, découvrez également un étonnant sanctuaire thrace dans le lieu dit d’Orlovi Skali.
Vous aimerez Le pont du Diable, Ardino pour :
Monuments Architecture Patrimoine

La grotte de Prohodna, Karloukovo
Temps de visite : Une journée

La grotte de Prohodna, Karloukovo

Après le pont du Diable, plongez dans la grotte de Prohodna, surnommée Les Yeux de Dieu à proximité du village de Karloukovo à une centaine de kilomètres au nord-est de Sofia. L’érosion a en effet créé deux immenses orifices de taille identique au sommet d’une grotte, donnant l’impression de l’intérieur que Dieu épie les visiteurs ! La sensation est d’autant plus intense lorsque le soleil brille. Et quand il pleut, ce sont les larmes du créateur qui inondent la grotte longue de 262 m. Vous pouvez y entrer à deux endroits différents : la petite entrée à 35 m de hauteur et la grande, haute de 45 m. De cette dernière, si les yeux de Dieu ne suffisent pas à vous donner des frissons, vous pourrez faire du saut à l’élastique !

Le conseil de Élisabeth : Pour échapper aux yeux de Dieu et surtout prendre un bol d’air frais, faites une petite dizaine de kilomètres vers l’est et parcourez à pied l’écotrail de Panega, le long de la rivière Zlatna.
Vous aimerez La grotte de Prohodna, Karloukovo pour :
Patrimoine Merveilles naturelles

Les roches de Belogradchik
Temps de visite : Une journée

Les roches de Belogradchik

Toujours dans le nord-ouest du pays, près de la petite ville de Belogradchik, les roches du même nom constituent un site peu connu. Il est pourtant à la fois spectaculaire et truffé de légendes. Ces formations rocheuses variant du rouge au jaune en passant par l’ocre contrastent avec les vallées verdoyantes qu’elles dominent.
Outre les couleurs dues à la composition en oxydes ferreux de la roche, ce sont aussi les formes des roches qui frappent. La nature a eu le temps, des dizaines de millions d’années, de sculpter les pierres à sa guise. Les humains ont ensuite pris goût à donner des noms aux roches en lien avec leurs formes. Ainsi, vous ferez la connaissance de la Madone, des moines, du cavalier, de l’ours, du lion ou encore du chameau…

Le conseil de Élisabeth : Au pied des roches, visitez aussi la forteresse de Belogradchik. Le fort existe depuis la période romaine et sa partie la plus haute, la Citadelle, se sert des roches naturelles qui le surplombent de remparts naturels.
Vous aimerez Les roches de Belogradchik pour :
Patrimoine Merveilles naturelles

L'Ecole d'Art abandonnée pour enfants surdoués d'Arkutino
Temps de visite : Une journée

L'Ecole d'Art abandonnée pour enfants surdoués d'Arkutino

Dans les années 70, la fille du chef d’état bulgare, Lyudmila Zhivkova, prit à cœur de promouvoir la culture bulgare dans le monde entier. Parmi ses projets les plus ambitieux : une école d’art sur la côte de la mer Noire à Arkutino dont la vocation était d’accueillir les élèves les plus doués en art de la planète. Son père, le Premier ministre Todor Zhivkov, donna son accord et les travaux commencèrent en 1985. Mais la chute du bloc soviétique en 1989 arrêta brutalement le projet qui ne vit jamais le jour. Aujourd’hui, les ruines de l’école constituent un lieu de balade incongrue sur les collines qui dominent la jolie plage d’Arkutino. Des toits des bâtiments abandonnés, la vue panoramique est encore plus belle…

Le conseil de Élisabeth : Une fois le point de vue admiré, profitez de la plage d’Arkutino. Passez une journée les pieds dans l’eau de cette plage familiale et tranquille ou faites une dizaine de kilomètres vers le nord pour visiter le charmant port de pêche de Sozopol.
Vous aimerez L'Ecole d'Art abandonnée pour enfants surdoués d'Arkutino pour :
Plage Ruines

Le Musée de la Rose de Kazanlak
Temps de visite : Une demi-journée

Le Musée de la Rose de Kazanlak

Si vous êtes fan de musées uniques, celui de la rose dans la petite ville de Kazanlak en plein cœur de la Bulgarie vous enchantera. Il s’agit du seul musée au monde consacré à cette fleur si symbolique. Vous y apprendrez toutes les facettes de la production de roses en Bulgarie, dont celle des huiles et des parfums, ainsi que son histoire remontant à près de quatre siècles.
Enivré par l’odeur des fleurs et de leurs parfums, vous déambulerez au milieu de vieux alambics, de fioles et de flacons en tous genres. Profitez des visites guidées en français pour comprendre les processus de fabrication des huiles et des parfums. Enfin, n’oubliez pas de faire une pause shopping au magasin du musée pour faire honneur aux produits locaux : huiles, parfums, mais aussi confitures.

Le conseil de Élisabeth : Pour enrichir votre visite du musée, venez à Kazanlak au moment du festival de la rose les trois dernières semaines de mai. Au programme : tout un tas d’événements, d’expos, de concours, tous liés à la rose. Et pour finir en beauté, le festival se termine le premier weekend de juin par l’élection de la reine des Roses !
Vous aimerez Le Musée de la Rose de Kazanlak pour :
Musées Patrimoine Fleurs Fêtes et festivals

La Maison Escargot, Sofia
Temps de visite : Une demi-journée

La Maison Escargot, Sofia

En pleine banlieue sud de Sofia, dans le quartier de Simeonovo qui n’est absolument pas touristique, se tient pourtant une curiosité qui vaut qu’on s’y aventure : la Maison Escargot. Oeuvre de l’architecte peu conventionnel Simeo Simonov, cette maison dont la forme est celle d’un escargot géant comporte cinq étages et aucun angle droit.
Tout y est courbe et elle fut construite à partir de matériaux légers et écologiques sur une durée de plus de 10 ans, digne d’une allure d’escargot ! Peinte des couleurs de l’arc-en-ciel, elle est aussi étrange à l’extérieur qu’à l’intérieur : les radiateurs sont par exemple déguisés en coccinelles, en grenouilles ou en citrouilles ! Et vous ne risquez de vous cogner dans aucun coin…

Le conseil de Élisabeth : Même s’il est difficile de trouver les horaires et les jours d’ouverture de cette maison qui sert aussi de jardin d’enfants, l’extérieur à lui tout seul vaut le déplacement. N’oubliez pas votre appareil. Selon un certain angle, la Maison Escargot donne vraiment l’impression de glisser au ralenti dans la rue !
Vous aimerez La Maison Escargot, Sofia pour :
Architecture Patrimoine

Les pierres champignons de Beli Plast
Temps de visite : Une journée

Les pierres champignons de Beli Plast

À une heure de voiture au sud-est de Plovdiv, les pierres champignons de Beli Plast offrent un spectacle naturel totalement hallucinant ! Pourtant ces champignons-là ne sont pas hallucinogènes, mais bel et bien des pierres. C’est sur un sol calcaire dénudé que se dressent ces formations rocheuses étonnantes aux promontoires blancs aux teintes roses, couronnés d’un « chapeau » de roche grise qui mesurent jusqu’à 2,5 m de hauteur et de largeur ! Au milieu de ces champignons géants dignes de l’Étoile Mystérieuse d’Hergé, vous aurez l’impression d’être transporté sur une autre planète, et ce sans consommation de substances illicites !

Le conseil de Élisabeth : De Beli Plast, parcourez une quinzaine de kilomètres vers le sud en direction de Kardhzali. Avant d’arriver dans la petite ville, vous tomberez sur d’autres formations rocheuses presqu’aussi étonnantes. Cette fois-ci, il s’agit de ce qu’on appelle la Pierre de Mariage. Elle représente en effet un couple de jeunes mariés et les autres formations autour ressemblent fortement à leurs invités !
Vous aimerez Les pierres champignons de Beli Plast pour :
Merveilles naturelles Patrimoine

Carte interactive des lieux à visiter